Nos Partenaires

Auteur Sujet: Analyse d'une attaque par un chien  (Lu 20332 fois)

13 février 2007 à 18:57:30
Lu 20332 fois

Sirius 1988


Bonjour tout le monde.

Sur ce forum on entend quelque fois parler du problème des chiens errants (ou même des chiens en général).
Bon voilà, il y a quelques mois je me suis fait "prendre à parti" par un chien (rien de grave rassurez-vous, sinon je ne serai plus là pour vous en parler ;D). J'aurai bien voulu que vous analisiez ma réaction, dire ce qui va et ce qui ne vas. Ainsi que donner des conseils à l'avenir pour ceux à qui cela pourrait arriver.

Voici l'histoire :
En fin de journée, en juillet 2006 si je me souviens bien, j'étais parti m'entrainez pour faire du VTT et aussi par la même occasion "reconnaitre" un chemin de randonnée. 8)
Après plusieurs kilomètres parcourus, j'empruntais un chemin, au bord de ce chemin, une maison isolé, les maison les plus proches étaient à environ 400 mètres. Je continué à rouler sur mon vtt, tout en entendant les aboiements d'un chien (pas le genre caniche ou chihuahua hein  ;D , non, plutot rotweiller ou dobermann  :o).
Bon je me dit aucun risque, pas de danger qu'il sorte de chez lui, en effet tout bon propriétaire ferme son portail quand il a un chien je suppose ...  :-\
Et la tout d'un coup, à une centaine de mètres devant moi, au niveau de la maison, je vois un énorme chien (je ne m'y connais pas trop en race mais il me semble que c'était un rottweiler) bloquait le passage du chemin que je voulais emprunter. >:(
Pfff, moi, pas peur, moi costaud  ;D
Je descend quand même du vtt par prudence et je continue mon chemin en direction du chien, tout en mettant le vtt entre le chien et moi. 
Arriver à une vingtaine de mettre du chien (qui était toujours en train d'aboyer d'ailleurs), je commence à lui parler genre : "oh comme t'es mignon" ... "bein alors qu'est ce qu'il y a mon pépére ..."  ;) (alors que moi dans ma tête je me disais plutot des trucs du genre : "qu'est ce que je fous là ?" ... "au secours maman ! viens me chercher ! je suis trop jeune pour mourir !"  :'( )
Arriver à la hauteur du chien, pas bête celui-ci fais le tour de mon vtt et se rapproche dangereusement de moi (2 mètres environ) ce qui fait qu'il n'y avait plus aucun obstacle entre lui et moi. Je commençais réellement à avoir peur, tout en continuant de lui dire des phrases douces pour essayer de le calmer. Je continue donc de marcher dans la même direction en espérant qu'il me laisse tranquille.
Puis à une cinquantaine de mètres devant moi, une route goudronnée ! Je commençais à élaborer ma stratégie, si le chien serait toujours en train de me suivre quand j'aurai atteinds cette route.
Arriver à hauteur de la route, le chien était toujours à 2 mètres de moi. Je montais très doucement sur la selle de mon vélo et je commençais à pédaler très lentement.
Puis tout d'un coup, je ne sais pourquoi, le chien me mordat le pied gauche. A ce moment, pris par la peur, je me mit en danseuse afin de tenter de le semer au démarrage. Mais stupeur, je n'avais pas encore assez pris de vitesse et bien que j'ai une grande explosivité en sprint sur vélo, le chien me déppasat et me devança de 2 mètres environ. Je priait pour que celui-ci ne me fasse pas tomber.
Il se plaçat ensuite devant moi, m'obligeant à ralentir. J'ai profité de ce moment pour le dépasser par la gauche et cette fois-ci je réussit à le semer ... ouf  :doubleup:
J'en était quitte pour une belle frayeur et pour une belle leçon d'humilité.

Bon maintenant à vos claviers ! Quelles sont mes erreurs selon vous ?
Moi je pense que ma plus grosse erreur à été de continué tout droit, même après avoir vu le chien qui aboyait sur le chemin et dans ma direction. C'était surement pour me dire "t'approches pas de là petit, c'est mon territoire ici" non ? Vous en pensez quoi ?
Bon et mise à part cette erreur là comment avez-vous trouvé mé réaction une fois que j'étais arriver à hauteur du chien ? Et comment avez-vous trouvez ma stratégie pour tenter de le semer ... ? ;D
Et pour finir savez-vous pourquoi il me mordat le pied gauche alors que j'étais pourtant en train de m'éloigner de son territoire ?

Voilà, j'attends vos suggestions, vos critiques et vos conseils ...  :doubleup:

13 février 2007 à 19:06:52
Réponse #1

Irys


A mon avis, il t'a mordu car en pédalant, tu as fait des gestes brusques, et le chiens à dû avoir peur et t'a attaqué. Si tu étais partis doucement, en marchant, il t'aurait peut être suivi doucement jusqu'à que tu sorte de son territoire.

13 février 2007 à 19:10:32
Réponse #2

Olcos


Plus de peur que de mal heureusement  :o

A priori je dirai que le chien a voulu t'intimider, parce que s'il t'avait mordu à pleine puissance t'aurai eu pas mal de point de suture au pied.

Dans ce genre de situation :

1) si j'ai la possibilité je fais demi tour.

2) Je ne tourne jamais le dos au chien. Meme s'il faut marcher en marche arriere.
Je garde toujours le velo entre le chien et moi.

3) je sors lennnntement mon couteau tout en marchant et j'ouvre la lame.

4) en cas d'attaque je cherche a me servir du velo comme bouclier, je gueule comme un veau (des fois quil ait des maitres ce monstre) et puis ca peut l'impressionner.

5) s'il m'atteint, j'essaie de me mettre en position foetal et de me faire bouffer le bras (gauche si possible). Si je peux je le poignarde et si je peux pas je chercher a rester en position foetal et j'attends (je fais le mort).

Ca c'est ce que je pense que je ferai, j'ai jamais eu ce probleme vu que je me balade avec mes chiens et que quand un chien errant m'a attaqué ils s'en sont occuppés...

Pense a prevenir la gendarmerie, et enfin investi dans une bombe repulsive pour chien  :up:
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

13 février 2007 à 19:59:04
Réponse #3

Rouri


Bonjour Sirius,

1- Je ne vais pas analyser ton action. Je vais plutôt te raconter mon expérience.

2- Lorsque j'avais à travailler près de certaines réserves amérindiennes, il y avait effectivement quelques chiens semi-errants. Un jour, que je retournais à la camionnette après une journée de planification de travaux forestiers, un molosse du style Rott me barre le sentier en grognant. J’analyse rapidement son comportement. Il se surbaisse, il grogne en me montrant ses dents et il a la queue basse…  Je ne suis pas un spécialiste en comportement canin, mais mon instinct me dicte de me préparer au combat. Car, pour moi, il n’est pas question de fuir avec 20 kilos sur le dos et une journée de marche dans les jambes! Je déploie donc mon ASP et j’enroule mon manteau autour de mon avant-bras gauche afin de me protéger. Je fonce directement et d’un pas confiant vers le molosse, afin de lui démontrer que je n’ai pas peur. Ce qui est vrai, car ce n’est pas mon premier conflit avec un chien. Le molosse ne bouge pas, mais il grogne de plus belle. A environ 3m, je frappe le sol avec mon ASP et je lui indique verbalement et de manière forte que je suis le chef et que je veux passer. Il se déplace dans un mouvement tournant pour me prendre par le côté. Je réarme mon ASP et lui envoie un coup modéré sur le bord de la gueule, pas assez solide pour le blessé, mais assez dur pour lui faire comprendre le message que je suis le chef de meute. Je ne désire pas le blesser, car je travaille régulièrement dans le coin et je ne veux pas d’ennui avec le propriétaire. C'est pourquoi, je ne sort pas un couteau.

Certes, il est gros et d’allure féroce, mais je suis confiant et armé, je peux donc mesurer mon intervention. Après ce coup d’ASP, il recule de plusieurs pas. Je fonce vers le camion, mais sans lui tourner le dos. Il me suit pas à pas en gardant ses distances. Lorsque je suis au camion, je lui lance un morceau de barre énergétique, pour l’occuper pendant que je range mes trucs dans le camion L’histoire se termine ainsi, et surtout sans conséquence grave pour les 2 parties

3- Donc;

I.  Analyse du comportement du chien.

II.  Se maîtriser afin de ne pas démontrer de peur.

III.  Mise en place d’une protection en cas d’assaut de la part du chien.

III.   Préparation au combat par le déploiement de l’ASP.

IV.   Intervention mesurée au besoin

V.  Distraction du chien par le lancer d’un peu de bouffe.


De plus, le chapitre 4 du Tome 2 du livre Technique de combat au corps à corpsde Carter et Oriol traite des techniques de défense contre un chien.

Cordialement,

RK
« Modifié: 13 février 2007 à 20:04:30 par Rouri »

13 février 2007 à 20:18:28
Réponse #4

Pierrot


Bon alors, à mon avis ce chien s'est bien amusé à te faire peur, tu étais sur son territoire, il a compris qu'il t'impressionnait et a profité de la situation.

Descendre du vélo était la bonne chose à faire, j'ai souvent vu des chiensdevenir comme fous après des roues de vélos tournant vite et après les mollets des cyclistes aussi, une fois le vélo arrêté le chien n'était plus belliqueux du tout.

Je pense que tu es remonté trop tôt sur ton vélo, il aurait fallu attendre d'être plus loin, que le chien ne te suive plus.

C'est en tout cas ce que j'aurais fait moi-même en faisant extrêmement attention aux réactions de l'animal.

13 février 2007 à 20:25:52
Réponse #5

Rouri


Cher Cynry,


Pardonne moi mon habitude d'utiliser le terme ASP, pour désigner un bâton télescopique.

Voici le lien vers le fabriquant:
http://www.asp-net.com/batons.html

Cordialement,

RK


13 février 2007 à 20:32:08
Réponse #6

DavidManise


Salut Sirius,

Les chiens, descendants du loup, comme les ours (cousins lointains des canidés) ont un "réflexe de poursuite".  Ils voient un truc qui se sauve, ils considèrent qu'ils peuvent mordre...  alors qu'un truc qui marche tranquillement, ils n'oseront pas, et chercheront à bluffer.

Ça me rappelle l'équilibre de Nash dont parlait Mathias l'autre jour.  L'équilibre des forces, c'est quand personne n'a avantage à changer de stratégie.  Il y avait un équilibre quand tu es passé et que le chien s'est montré agressif sans pour autant te mordre.  Quand tu as enfourché le vélo et que tu as accéléré, il a cru que tu fuyais et donc réflexe de poursuite et donc morsure.

Je discutais avec une fille qui dresse des loups pour les films.  Elle a dû bosser avec eux pendant des MOIS pour pouvoir tourner une scène de poursuite où on voyait une fille courir devant la meute de loups.  En fait il a fallu leur faire perdre, par un travail constant et patient, ce "réflexe de poursuite"...  sinon juste le fait de voir la fille courir devant eux, instantanément ça les aurait fait repasser en mode "chasse", même s'ils étaient bien nourris et apprivoisés.

Voili.

Le langage non-verbal fonctionne très bien avec les chiens (et les loups et les ours).  Si tu les fixes, le corps face à eux, ils prennent ça comme un défi.  Si tu fuis ou tourne le dos/baisse la tête, ils te prennent pour une proie.  Il faut juste les ignorer et ne pas les regarder, dans la mesure du possible, et en général ça se passe bien.

Tu peux aussi lire leur langage non verbal. 

Le chien qui jappe, il avertit la meute de ta présence.

Le chien qui grogne, il t'avertit TOI de sa présence (style tu vas souffrir).

Le chien qui grogne, montre les crocs, baisse la queue, avance la tête, plie les pattes, il est sérieux...  S'éloigner tranquillement sans tourner le dos.  Ne pas le fixer...  ou alors si t'es couillu, que t'as une veste en cuir et un ASP, et que tu sais t'y prendre... tu fais comme Rouri ;)

Il ne faut pas sous-estimer la puissance, la rapidité et la robustesse d'un chien...  J'ai un pote qui élève des Bull Mastiffs.  Quand les mâles sont excités à cause des femelles en chaleur, et qu'ils se battent, il y va carrément à coups de batte de baseball en alu (et son métier principal c'est déménageur ;)) et il faut plusieurs grands coups sur la tête, parfois, pour les calmer.

D'autres chiens, comme les malinois, sont très rapides...  extrêmement rapides.  Entraînés, t'as l'impression qu'ils savent avant toi où tu veux les frapper et ils sont déjà ailleurs en train de te bouffer.  Hallucinants.  Donc voilà.  J'ai tendance à respecter les chiens ;)

Ceci dit, comme les ours, tu peux souvent les avoir au bluff (exactement comme Rouri l'a très bien démontré).  Si t'as l'air méchant et qu'ils ont un petit doute, ils vont souvent te laisser filer sans te tester vraiment.  Et heureusement parce qu'un chien ça peut vraiment faire du dégât...

En cas de vraie baston contre un chien, il faut se dire que tu vas te faire mordre...  donc autant choisir la partie la plus facile à réparer : l'avant bras si possible.  Une fois que le chien t'a choppé, souvent il tire et il secoue dans tous les sens.  Faut à tout prix rester debout parce que sinon là t'es vraiment, vraiment mal...  Et une fois que le chien te tient, faut le dégommer comme tu peux, si tu peux...  Plus facile à dire qu'à faire.  Personnellement je préfère jamais trop savoir si je peux le faire.

Ciao ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

13 février 2007 à 21:05:01
Réponse #7

Rouri


Pour renchérir sur les propos de David...

1- J'ai tourné le dos une fois à un chien sur son territoire et cela m'a coûté 4 crocs profonds dans mon mollet gauche dont j'en garde encore les traces... J'ai donc appris cette leçon à la dure.

2- J'enroule un vêtement autour de mon avant bras. Mais, ce n'est pas imparable, car j'ai déjà eu affaire à un chien (berger allemand) dressé pour l'attaque et il m'avait littéralement déchirer ma protection...Il a sauté sur mon avant bras gauche...  je n'ai eu que le temps de lui donner un coup dans sa gorge avec ma main droite pour le faire lâcher. En même temps, j'ai pousser avec mon avant bras sa tête vers l'arrière pour le basculer afin de le faire tomber sur le dos.
 Cela a réussit! :doubleup:

J'ai réussit à reculer et à me replier. Cependant, j'avoue que j'ai eu chaud et j'avais également une nouvelle coupe pour mon manteau! Je ne pouvais me permettre de le blesser sérieusement, car il appartenait à un de mes amis... malheureusement, il était absent au moment de l'incident!
« Modifié: 13 février 2007 à 21:06:50 par Rouri »

13 février 2007 à 21:33:41
Réponse #8

ipphy


Je vais paraître très scato, mais un doigt (stylo, branche...) dans l'anus, ça ne calme pas le chien? (je sais faut pouvoir placer cette "technique", mais son effet est peut être réel?)

(j'ai jamais essayé hein.....non pas la camisole chimique........... ;D)

« Modifié: 13 février 2007 à 21:41:38 par ipphy »

13 février 2007 à 21:43:14
Réponse #9

ipphy


Salut Ipphy

Tu t'es déjà fait attaquer par un chien possédant un bon mordant ?

@pluche

Non, c'est pour ça que j'émettais une supposition... ;D

13 février 2007 à 21:56:30
Réponse #10

DavidManise


supposi... tion ? ;D

Bon je sors ::)

Vous êtes pas sympa ;D

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

13 février 2007 à 21:58:40
Réponse #11

ipphy


supposi... tion ? ;D


Chui pas le seul tordu ici  ;D

Mais trèves de plaisanteries, anatomiquement, c'est un des point faible des mammifères...

13 février 2007 à 22:33:06
Réponse #12

Ratdegout


perso je m'y risquerais pas au toucher rectal sur molosse... et puis il faudrait que le chien nous tourne le dos.

Une question pour les bisounours comme moi: est ce que ça sert à quelque chose de parler gentiment au toutou? Je veux dire, avec une voix joyeuse du style "bonjour le toutou! Mais c'est qu'il a de grandes dents-dents le gros toutou! Il va pas me manger quand même? Oh c'est un beau toutou ça..."

euh... avant de se moquer, je me doute bien qu'il ne comprend pas les mots  ;D

13 février 2007 à 22:53:11
Réponse #13

Sirius 1988


Tout d'abord merci beaucoup pour vos réponses !

J'ai compris la leçon, la prochaine fois je ferai demi-tour, et si jamais il me suit, j'attends qu'il arrête de me suivre avant de remonter sur mon vélo ...  ;D

Quant à une bombe répulsive pour chien, ou puis-je en trouver et laquelle me conseilleriez-vous ? Et cela ne risque pas d'éxité le chien ?  :-\

Voilà, encore merci à vous !

13 février 2007 à 22:55:40
Réponse #14

Ratdegout


ok merci jpdelx!
Donc je vais rester à la technique "ignorer" quand c'est possible...

13 février 2007 à 23:15:45
Réponse #15

Olcos


Parler calmement à un chien en reculant à un effet apaisant ... pour soi meme. De maniere general il faut eviter toute attitude violente : crie, mouvement brusque...

Je suis un peu septique sur la possibilité de rester debout quand un chien te tiens au bras, il fera tout pour t'amener au sol et il devrait y arriver. Auquel cas il faut proteger sa gorge en sacrifiant bras ou jambe. Un chien équilibré te lachera si tu restes immobile et soumis. Un chien fou t'as plus qu'a te battre a mort.

Ipphy, pour mettre un doigts dans le c*l du chien il vaut mieux pas qu'il soit trop grand, ensuite un chien a le reflexe de proteger ses arrieres et il n'hesitera pas a reculer pour t'en empecher et si tu tends le bras tu t'expose a une morsure et tu ouvres la voie vers ta gorge.

Une des techniques pour separe des chiens qui sa batte c'est d'attrapper leur corones, mais vaut mieux bien connaitre le chien.
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

13 février 2007 à 23:24:05
Réponse #16

Olcos


Il est important de reconnaitre l'attitude d'un chien.




de gauche a droite:
en haut : agressivité du a la peur, peur, soumission
en bas : neutre, menacant, domination.



dominant, neutre, soumis

http://www.youtube.com/watch?v=fDEd4M4UzhM  video de 15s ou l'on voit clairement que le chien va attaquer (avis perso : elle est vraiment co**ne)
« Modifié: 13 février 2007 à 23:28:15 par Olcos »
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

14 février 2007 à 07:34:59
Réponse #17

Persea



J'ai compris la leçon, la prochaine fois je ferai demi-tour, et si jamais il me suit, j'attends qu'il arrête de me suivre avant de remonter sur mon vélo ...  ;D
Ben moi je crois que je ferais carrément demi-tour à reculons, au moins les premiers pas, histoire de ne pas lui tourner le dos. Et j'essaierais de lui parler doucement.
J'avais vu une fois un documentaire sur les attaques d'une meute de loup. Je crois que les proies étaient des orignaux. Il était dit dans le reportage que l'orignal tenait plus longtemps et avait moins de chances de se faire bouffer (au moins pour un temps) en faisant du surplace et en faisant face aux loups qui l'entouraient qu'en se mettant à courir pour leur échapper.
Faire face prouve à l'animal qu'il ne nous fait pas peur et qu'on est prêt à riposter. Mais comme il a été dit, mieux vaut éviter de le fixer du regard car il prend ça comme une provocation.
<<Si tu bois le sang de notre Terre, moi, femme jaguar de la montagne je boirai le tien...>>

texte pris lors d'une manifestation anti-pétrole a Macas (peuple Shuar, Equateur)

16 février 2007 à 00:16:05
Réponse #18

Artic Killer


Tout a été dit...
Le spray OC est aussi très efficace contre les chiens (nettement plus que le CS).

Pour ma part, une histoire comme celle-ci devrait se terminer par un dépôt de plainte. Un chien comme un Rottweiller n'a rien à faire en liberté. Je ne sais pas si les actualités suisses ont passé les frontières, mais après plusieurs cas mortels survenut l'année dernière, plusieurs mesures sont et sont en voie d'être prise contre les molosoïdes (muselière en permanence en publique, interdiction pure et simple, annonces obligatoires de toutes les morsures, interdiction d'élevage, etc) et contre les propriétaires, pénalement parlant!

Si la chien a mordu ta chaussure, sur "son" territoire ou pas, il risque fort de ne pas en aller de même losqu'un enfant passera...
"Et du chaos une voix vint à me dire: souris, sois heureux, ça pourrait être pire.
Alors j'ai souris, je fus heureux, et ce fut pire."

16 février 2007 à 08:40:47
Réponse #19

dents-de-sabre




Pour ma part, une histoire comme celle-ci devrait se terminer par un dépôt de plainte. Un chien comme un Rottweiller n'a rien à faire en liberté. Je ne sais pas si les actualités suisses ont passé les frontières, mais après plusieurs cas mortels survenut l'année dernière, plusieurs mesures sont et sont en voie d'être prise contre les molosoïdes (muselière en permanence en publique, interdiction pure et simple, annonces obligatoires de toutes les morsures, interdiction d'élevage, etc) et contre les propriétaires, pénalement parlant!

Si la chien a mordu ta chaussure, sur "son" territoire ou pas, il risque fort de ne pas en aller de même losqu'un enfant passera...

C'est toujours a cause de la connerie des hommes que des débilités pareilles doivent se produire..et nous amener à penser comme ca ..Pourquoi pas les rouler dans des cages attachées a des laisses en ville aussi nan? Tout ca parce qu'une bande de fronts plats attardés et irresponsables qui trouvent ca cool d'avoir un chien dangereux les éduquent n'importe comment.

Penser comme ca par rapport aux chiens et surtout les rottweiler est une erreur, car ce sont les chiens d'une nature fort douce et patiente si éduqués avec amour et respect. C'est pour moi au même titre que penser qu'un porteur de couteaux est un psychopathe en puissance et succeptible de blesser son prochain..cela réponds aux même principes de ''ce n'est pas l'objet qui est dangereux mais la main qui le tien'' !  >:(

Mais comme il est bien plus facile d'interdire pour rassurer la retraitée suisse moyenne qui pète dans ses frocs au fond de son lit pour savoir si elle peut encore faire sa promenade du dimanche sans risquer de mourir assasinnée , ben on le fait..Ca me dégoute ..et si au lieu d'interdire si on faisait passer un ''permis'' de posséder certains chiens, démontrant qu'on a les moyens et la maturité qu'il faut pour traiter ces bêtes avec respect...?? 

Les masses bêlantes et craintives des sociétés actuelles ont toujours besoin d'une illusion de sécurité pour continuer de grouiller en paix dans une totale quiétude, et si cette illusion est l'interdiction de certains droits fondamentaux et qu'ils s'en accordent ..tout le monde est content.Bien triste..

Rien d'autre à ajouter.


''diego''
« Modifié: 16 février 2007 à 08:54:24 par dents-de-sabre »

16 février 2007 à 09:30:41
Réponse #20

zoltan charles henderson


Tu t'es réveillé en forme toi  ;D

Sur le fond, je suis assez d'accord en tout cas sur le permis et 'illusion de la sécurité.

D'ailleurs la sécurité intéresse moins les décideurs politiques que le sentiment de sécurité, cela veut tout dire.... :(

16 février 2007 à 12:00:28
Réponse #21

Olcos


Un homme poignarde a mort une vieille dame, il est condamné à 6mois de prison avec sursis et une grosse amende, par contre il peut se racheter un couteau quand il veut. Le couteau lui est brisé par les autorités en 3 morceaux. Les legislateurs votent une lois pour interdire certains couteaux, pour que les autres soient obligatoirement dans leur fourreau dans les lieux publics...

C'est marrant, dès qu'il s'agit de chien on tape sur l'animal qui a été dréssé a avoir un comportement deviant alors que c'est le maitre qui est responsable. Les amstaf par exemple sont une race de chien joueur et tres familiaux, ils adorent les gosses.


Je plussoie au permis de posseder un chien, je le generalise a tous les canidés. A la charge du maitre (genre 75€ la journee de formation pour obtenir le permis) il donnerai des bases d'education, de soin, de devoirs (nottamment crotte de chien).

Ca permettrait de limiter les abandons (aujourd'hui bon nombre de chien de refuge sont des chiens achetés sur un coup de tete, là il faut faire la demarche de s'inscrire au permis, d'y aller, etc.).

Tout chien possédé par une personne n'ayant pas le permis pourrait etre immediatement retiré, comme ca les quelques c**nards a casquette qui se baladent avec des molosses ne pourraient plus faire trembler les gens.
(faudra quand meme prevoir des aides pour que les sdf et les zonards puissent passer le permis gratuitement)

Les mauvais traitements donneraient lieu a une annulation du permis et une interdiction de le repasser, ca permettrai de ne plus voir des bourreaux d'animaux reprendre un chien quelques jours apres s'etre fait retirer le dernier.

Enfin il faudrait un permis particulier (un peu plus cher avec une formation sur 2 jours) pour pouvoir faire saillir son chien dans le but de donner ou vendre les chiots. On aura un peu  moins de carton de chiots laché devant les portails des refuges.

Desole ca fait un peu programme, mais c'est le resultat de mes reflexions apres deux ans de benevolat dans un refuge.
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

16 février 2007 à 13:33:07
Réponse #22

Sirius 1988


Olcos, je ne suis pas certain que le fait d'être obligé de passer un permis évitera aux co**ards de dresser un chien à l'attaque, puisque n'importe qui pourra passer ce permis et cela n'évitera en rien les dérives après l'obtention du permis, comme le permis de conduire (ce permis n'empeche pas les bra*leurs de rouler à 250 km/h ...), enfin je dis ca, mais je suis loin d'avoir autant d'expérience que toi dans ce domaine ...  ::)

Bon sinon, que pensez que je retourne à l'endroit ou l'histoire c'est passé, pour vérifier si le propriétaire laisse encore son portail grand ouvert ? Et si c'est le cas, chercher à le contacté par téléphone peut-etre pour lui expliquer le danger ?


16 février 2007 à 13:44:31
Réponse #23

Artic Killer



Penser comme ca par rapport aux chiens et surtout les rottweiler est une erreur, car ce sont les chiens d'une nature fort douce et patiente si éduqués avec amour et respect. C'est pour moi au même titre que penser qu'un porteur de couteaux est un psychopathe en puissance et succeptible de blesser son prochain..cela réponds aux même principes de ''ce n'est pas l'objet qui est dangereux mais la main qui le tien'' !  >:(

''diego''

Ce n'est pas exactement ce que j'ai voulu dire: pour moi, une arme, quelle qu'elle soit, n'a pas de volonté propre. Elle ne pourra donc pas faire de mal toute seule (bon oui, sauf si elle traine n'importe où). Un chien, quel qu'il soit, à une volonté propre, ce qui veut dire que ses réactions peuvent être imprévisibles...
Personnellement, j'adore les chiens. La preuve, j'en ai 4 (des huskies).

Je trouve dommage d'en arriver à un permis pour avoir un chien juste à cause de certains irresponsables ou débiles. Idem pour les armes.
"Et du chaos une voix vint à me dire: souris, sois heureux, ça pourrait être pire.
Alors j'ai souris, je fus heureux, et ce fut pire."

16 février 2007 à 14:01:40
Réponse #24

Pierrot


Effectivement, tu peux signaler ce problème au propriétaire du chien, ce qui te permettra en plus en plus de savoir si c'est vraiment accidentel ou si le gars n'en à rien à faire ( on s'en rend vite compte ) pour savoir si tu peux repasser par là sans stresser par la suite.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité