Nos Partenaires

Auteur Sujet: des moufles... fabrication  (Lu 7900 fois)

14 juin 2008 à 17:00:34
Lu 7900 fois

lambda


Salut a vous,
depuis ma derniere viree "nordique", j envisageais de remplacer ou reparer des moufles que j avais achetee la peau du cul, un truc synthetique dont je pourrais meme pas vous dire ce que c est, mais qui a crame a un endroit la premiere fois ou j ai eu le malheur de les secher trop pres d un poele... et d ailleurs, moufles qui s humidifiaient tres vite, et qui ne m ont pas convaincu de leur efficacite d isolation.
bref, un peu marre de voir des produits pour l outdoor dont je comprends pas toujours les caracteristiques techniques, et pas toujours convaincu par leur perfs. je m enfonce encore un peu plus dans ma quete obsessionelle du "home-made". je vous presente ici des moufles maisons que j utiliserais l hiver prochain de par la haut, un truc durable, low tech, hyper facile a reparer, que je voulais modulaire suivant le degre de protection qu on souhaite, portable avec des gants fins, ou de petite mitaines. utilisables comme petit sac eventuellement ou petite bourse... utilisables aussi pour les ballades en traineau, que sais je...

C est assez simple a faire, mais long. j en ai finie une que je vous presente, l autre est en cours.

les materiaux utilises sont les suivants:

-peau de lapin achetee a un marche medieval, peau d elevage destinee a l alimentation (la chair du lapin, pas la peau  :D )
- chute de laine venant de mon projet "poncho"
- cuir recupere sur un canape d une copine, canape eventre par ces chiens, elle s en est donc debarassee... Merci les chiens!  ;)

- fil de couture fin pour les deux premieres "sous moufles"
- fil de lin poisse pour la moufle en cuir.

l idee c est d utiliser une premiere sous moufle en peau retournee. poils en dedans, permettant de creer une couche d air chaud et isolante emprisonnee dans les poils et entourant la main.





on retourne la premier sous moufle...





la peau avec les poils est un peu penible a coudre, les poils s emmelant avec le fil, mais en meme temps ce mili melo participe a la cohesion du tout...

ensuite on s attelle a la seconde sous moufle en laine dont le role (d apres mes constations...  :-[ ) consiste a limite les deperditions de chaleur traversant la peau et venant donc de la main et de la couche d air chaud entourant la main, deperdition par conduction avec le cuir exterieur forcement plus froid. de plus, meme si la laine s humidifie a la longue, elle garde en partie son pouvoir d isolation, grande capacite d absorption d humidite avant d etre "mouillee" (cf les posts traitant de la laine...).

le patron est tres simple, j ai repris celui de la premiere sous moufle en peau, que j ai agrandi de 3 cm a 4 cm environ.




couture retournee la aussi mais avec un point type sellier.



essai intermediaire avec les 2 sous moufles.



La on passe a la fabrication de la moufle externe en cuir (vachette je pense), son role estant coupe vent et bien sur protection mecanique (abrasion  par ex...) des 2 autres sous couches, ainsi que resistante a l eau.
Je n ai pas touche a la finition exterieure, ce cuir de canape etant lustre, il me semble adapte pour etre un peu deperlant. j ai graisse l interieur (chair) du cuir par precaution.
La c est longuet en couture... point sellier au fil de lin poisse. couture retournee comme tout le reste.








Voila, l ensemble est utilisable de facon modulaire, ex: juste le cuir, si on a deja une grosse paire de gant, ou la moufle en lapin + celle en laine si il fait froid mais pas de neige. juste celle en peau avec gant fin ou pas au campement, etc, etc...  c est desassemblable a volonte pour reparer ou faire secher...

ne pas hesiter a tailler large pour laisser une petite couche d air entre chaque element de la moufle. c est pas fait pour etre porte ajuster...

je vous montre la paire complete bientot!

[edit] voila, juste finie la seconde...



Voila, si ca peut vous etre utile...

a+,
Lambda




« Modifié: 15 juin 2008 à 18:16:08 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

14 juin 2008 à 17:10:50
Réponse #1

pierauspitz


Super!!!  :doubleup:

Et avec de longues manchettes en plus!  :love:

SI je peut me permettre : si comme moi tu tend à transpirer des mains, n'oublie pas de passer de temps en temps un peu de Nivea sur la peau de lapin, ça la protègera de la sueur et lui donnera une légere imperméabilité.

Super boulot, ch'uis épaté  :o!!  :up:


*edit* je viens de me rendre compte que j'avais mis un smiley  :down: au lieu de   :up:... Sorry... J'ai cliqué trop vite je pense...
« Modifié: 14 juin 2008 à 23:53:27 par pierauspitz »

14 juin 2008 à 19:25:54
Réponse #2

lambda


Salut Pierre!
Oui oui, avec les manchettes, comme celle des musher!  :love: :love: :love:
Des moufles pour les hommes, quoi... :D :D :D
Je retiens le coup de la creme nivea, c est vrai que c est de "que" de la peau finalement...

Merci a toi et a+!

Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

14 juin 2008 à 22:11:18
Réponse #3

nemesys


 :love:
c'est beau !!!!
tiens nous au courant de ce que cela donne en situation ....en ce moment, je me doute que tu dois pas trop faire de test "réel"...quoi que  !!!

15 juin 2008 à 18:09:44
Réponse #4

lambda


Merci Nemesys.
pour les tests, c est sur que la saison ne s y prete pas! :D
Mais pas loin de chez moi, il y a un magasin de materiel outdoor qui a une chambre froide ou les clients peuvent tester le materiel avant de l acheter. un truc qui doit descendre aux alentours de - 30 peut etre.
J irai y faire un tour prochainement leur demander si je peux y aller avec mes moufles...
a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

15 juin 2008 à 18:21:48
Réponse #5

nemesys


une petite question, en passant, qu'en est il de la préhension avec ces moufles ...parce que mine de rien, ya pas mal d'épaisseur la non ?
je ne parle même pas de sensation tactile...
ce n'est pas trop dur de tenir et d'utiliser un couteau avec ces gants ?
de plus, ça ne glisse pas trop, vu qu'il y a 3 couches ?

15 juin 2008 à 18:52:12
Réponse #6

Woodrunner


Super job!
Mais je pense que les gants extérieur (et ceux du milieux) mérite une dragonne (cordellette)pour les assurer à la manche! Car c'est typiquement ce genre de gant qu'on perd lorsqu'on les enlève pour bricoler quelque chose!
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

15 juin 2008 à 18:57:08
Réponse #7

lambda


En effet, on est loin de pouvoir enfiler une aiguille dans un chat avec ca, ou de faire un sms dur un portable!  :D
en fait, j ai un peu tester, porter des bouts de bois, agripper un cordage, utiliser une hachette ou un couteau de camp, ca reste faisable...
pour le sensation tout est amorti bien sur, c est difficilement evitable.
apparament, en premiere impression, ca ne glisse pas trop entre les couches, la couche externe de la premiere sous moufle en peau de lapin n est pas lisse, c est du cuir cote chair contre la laine.et le cote interne des moufles externes, c est pareil, c est le cote chair contre la laine. donc tout ca present une certaine rugosite sur les 2 faces de la moufle intermediare en laine. ce qui fait que ca ne glisse pas trop.
par contre l exterieur lustre, je sais pas trop... faudra que je vois ca en condition. je voudrais garder le lustrage, car il participe a la resistance du cuir contre l eau (effet deperlant) mais si ca glisse trop pour que je tienne bien un outil humide (quoique l usge prevu de ces moufles suppose l absence d eau a l etat liquide dans leur environnement... :D ), je pense que je passerai la surface interne exterieure des moufles au papier de verre fin, suivi d un coup de graissage... a voir. pour le moment je touche pas a cette partie.
Apres, j ai fais ces moufles pour pouvoir etre, entre autre, utilisees en traineau ou elles s averent bien utile! les mains restent hyper exposees pendant ce genre d actibite, avec le vent relatif, ca se met a cailler tres tres vite! elles sont faites aussi pour les deplacements a pieds/raquettes/skis de rando lorsque les conditions sont vraiment pourries (catabatiques, grand grand froid, ou  chutes de neige "collantes" pendant une periode de redoux...).
C est un outil de protection pure dans ma tete, quelque chose de facilement enfilable entre deux seances de bricolages exterieures necissitant d avoir les mains quasi libres pour profiter au max de sa dexterite fine.

exemple d usage, compte tenu de ma petite expe:
typiquement pendant une ballade en traineau a chien, y a un probleme a l attelage, un meli melo dans les longes, que sais je... tu arretes ton sledge. tu ancres solidement (tu as toujours les moufles) et tu rejoins tes chiens (une main toujours accrochee quelque part sur le traineau ou la longe d un chien), et quand tu as rejoins l endroit du probleme, tu enleves tes mouffles pour pouvoir bosser finement, et quand t as fini, tu remets tes mouffles et rejoins ta place (toujours, en tenant ton traineau d une main au fur et a mesure que tu rejoins ta place a l arriere...).

Ces mouffles c est un peu dans cet esprit la que je les ais confectionner...
a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

15 juin 2008 à 18:58:40
Réponse #8

lambda


Exact Woodrunner, bien vu!
c est prevu, faut juste que je me trouve 2 tout petits oeillets a sertir, j ai les liens en cuir qui feront les petites dragonnes.
a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

15 juin 2008 à 19:34:57
Réponse #9

guillaume


Magnifiques!

L'humidité ne sera-t-elle pas un problème? Y'a pas mal de cuir quand même...

a+

15 juin 2008 à 20:09:37
Réponse #10

lambda


Salut Guillaume,
Pour l humidite, en fait, vu que ca sera utilise par des temperatures comprises entre -10 et -30, je suis pas trop inquiet au niveau du cuir, d autant plus que je l ai genereusement graisse cote chair et que le lustrage est vraiment deperlant (teste sous un robinet).
Bien sur, si de la neige rentre dans les moufles intermediares, surtout la premiere, elle va fondre et generer de l humidite. c est pour ca que j ai fais des longues manchettes (elles montent presque jusqu au coude), du coup en y glissant les manches de sa veste/doudoune/manteau. on colmate tout et la neige ne peut pas rentrer. enfin j ai remarque que meme les moufles intermediares en laines se mouillent difficilement.
Apres, si malgre tout un peu de neige rentre, surtout au cours de manip necessitant des retirages et reenfilage precipites, je pense que ca reste acceptable, le peu d humidite prisonniere va se rechauffer et ca reste supportable, comme un micro climat un peu humide. c est pas top, mais bon a mon avis, l entree d humidite la dedans reste peu probable.
enfin, de retour au camp, en desassemeblant les moufles, il reste assez facile de faire secher tout ca suspendu au dessus d un poele.
a tester des que possible...mais j avoue avoir confiance...  :-[

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité