Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le Mora de base revisité  (Lu 28759 fois)

31 mai 2008 à 21:53:34
Lu 28759 fois

DavidManise


Salut :)

Beaucoup de stagiaires n'ont pas de couteau qui tient la route.  Ou alors ils en ont un beau qui ne coupe pas, ou un joli qui se casse pendant le stage, etc.  Du coup je me retrouve souvent à devoir prêter des surins...  c'est pourquoi j'ai décidé d'acheter un petit lot de Moras de base à 8 euros histoire de voir ce qu'ils ont dans le sac.  J'en ai torturé un pendant quelques stages et ma foi à part les défauts habituels de moras, rien à redire... 

Mais quels sont justement les points faibles des moras ? 

Ils sont multiples :

1) le premier et le plus gros, selon moi, c'est l'absence de garde : ça arrive qu'on se coupe si le doigt glisse.  D'ailleurs le manche de ceux là en particulier est recouvert d'une peinture très lisse et très glissante une fois mouillée, ce qui n'aide pas DU TOUT...

2) ils ne sont pas extrêmement robustes au niveau du manche, et certains manches aux fibres de bois mal alignées éclatent si on les bâtonne fort par le cul...

3) la languette de plastoc rivetée qui sert de passant de ceinture a tendance à se déchirer au niveau des rivets

4) l'étui de plastoc a tendance à se casser et à s'ouvrir en haut, à la soudure...

5) d'origine, le tranchant est parfois médiocre... 

Par contre l'acier est excellent, et le traitement thermique aussi...  bref y'a que la lame qui est toujours bonne.  Mais vous me direz que c'est quand-même ça qu'on attend d'un surin, non ? ;)

Alors du coup j'ai rebricolé quelques Moras comme suit...  et je vous fait partager là le fruit de ma petite expérience des coutals merdiques de Laponie Suédoise ;) 
« Modifié: 31 mai 2008 à 22:14:39 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 21:55:38
Réponse #1

DavidManise


D'abord, l'original...  flambant neuf :
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 21:57:45
Réponse #2

DavidManise


Je ponce ensuite les manches dans le sens des fibres avec du papier de backstand à gros grain (40), pour virer le plus gros de la peinture et exposer les fibres.  Comme ça je vois directement si elles sont bien alignées, et où sera la faiblesse du manche...  en cas de manche foireux, je garde le surin pour moi et je fais gaffe...  Le résultat est une prise en main qui reste confortable, mais beaucoup plus sûre et moins glissante que le bois peint.  Ca ne rippera pas facilement... 
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 22:00:02
Réponse #3

DavidManise


Ensuite affûtage rasoir...  d'abord du grain 180, ensuite du 600 (première photo), ensuite le cuir (2e photo)...  le résultat, en 5 minutes, est ahurissant...  je rase les poils sans rien sentir du tout...  ça coupe.

Pour les stagiaires je désaffûte parfois un peu, selon comme je sens la personne :-[

"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 22:01:33
Réponse #4

DavidManise


Pour ajouter encore un peu de sécurité dans ce monde de brutes, je désaffûte complètement les 5 premiers millimètres de lame, en les arrondissant carrément à la pierre diamantée...  ça pardonne un peu plus si le doigt glisse.  Un peu.  Mais faut faire gaffe quand-même...
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 22:03:06
Réponse #5

DavidManise


Avec du duct tape, je scotche le passant et les rivets bien serrés, et du coup ça renforce bien le col de l'étui qui tient bien, du coup...
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 22:04:40
Réponse #6

DavidManise


J'ajoute du duct tape sur le bas de l'étui (réserve d'urgence) et un briquet à la Cody Lundin...  avec du stoch électrique jaune qui pourra ensuite resservir pour marquer son chemin ou autre...

Comme pour un bardage, je commence du bas vers le haut pour que l'eau ruisselle le plus possible sur le scotch et coule sans mouiller la pierre.  Gaffe aussi à ne pas enfoncer le bouton du briquet quand on le scotche...  ;)
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 22:06:19
Réponse #7

DavidManise


Un bout de paracorde pour passer le surin autour du cou, une petite photon, et hop... ça fait un mini-kit et un couteau qui tient vraiment la route pour quelques euros, un peu d'huile de coude, et un peu de patience...  Là tel quel il est prêt à l'emploi...
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 22:07:35
Réponse #8

DavidManise


"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 22:10:21
Réponse #9

Walk


Et un ponçage gros grains en plus dans le sens perpendiculaire sur le manche, c'est bon ou ça affaiblit trop les fibres? Parce que en fait quand tu dis que ça ne riperas pas facilement, tu parles d'une rotation du couteau suivant l'axe du manche c'est ça ? :-[
+     Walk
C'est pas l'âge qui fait vieillir, c'est le kilométrage...

31 mai 2008 à 22:12:51
Réponse #10

DavidManise


Non...  en fait le gros grain fait un manche assez rugueux et pelucheux pour que la prise en main reste bonne...  Mais on peut aussi poncer perpendiculairement aux fibres.  Ca serait encore mieux...  par contre ça donne un manche moins confortable.  Faut voir en fonction de sa main, quoi...

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 22:13:39
Réponse #11

dub72


Pas de dragonne ?

Ciao
My free style flying over this world, kill your bad mind but he's never back down... (dub in'c song)

31 mai 2008 à 22:16:39
Réponse #12

DavidManise


Non.  J'aime pas les dragonnes, en fait.  En plus faudrait percer le manche et ça affaiblirait le bois.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 22:33:03
Réponse #13

Pierr


Je pensais aussi à une dragonne car en en réglant la longueur et en y passant la main ça peut compenser dans une certaine mesurae l'absence de garde. Enfin, j'ai pas trop d'expérience donc je ferais peut-être mieux de me taire  :-[

31 mai 2008 à 22:35:03
Réponse #14

DavidManise


Oui oui, c'est bien pour ça la dragonne...  faut pas cracher dans la soupe hein.  Moi j'aime pas, mais ça peut avoir son utilité.  Là c'est juste mon goût (de chiotte) à moi ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 22:36:30
Réponse #15

DavidManise


Sinon je reçois un mail d'un invité qui ne peut pas voir les photos...  Normal.  POUR VOIR LES PHOTOS EN PIECE JOINTE IL FAUT ÊTRE INSCRIT !

Sorry...

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

31 mai 2008 à 23:03:27
Réponse #16

Pics (Vincent.D)


Hé,hééé!!
sympa ça...
Une autre façon de faire?? Autant regrouper sur un même post???

Pour ça,il faut un briquet mini Bic avec un colson de protection..



Une mini dégaine avec mini mousqueton (D4)



Un bout de chambre à air de vélo de course( plus fine)

Couper la languette plastique( mon mora n'a pas exactement la même gaine que le tien,il n'y a pas de rivet)

Monter le tout avec des colson...



Le briquet est étanche et la chambre à air est la comme allume feu d'urgence...Et il y a de la place pour qques pastilles pour l'eau par exemple



Voili,voilou...
@++

« Modifié: 08 juin 2008 à 14:36:06 par pics »
KISS

31 mai 2008 à 23:05:51
Réponse #17

DavidManise


"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

01 juin 2008 à 00:17:24
Réponse #18

Anke


C'est vachement bien ! Peu onéreux, malin et inventif. Tout comme j'aime bien quoi (je retiens particulièrement la méthode d'affutage). Juste une question, sur ce type d'étui le couteau n'a-t-il pas la facheuse habitude de sortir tout seul, ou la pesanteur aidant il reste à sa place, dans ce cas en cas de chute ? C'est un peu mon coté méfiant vis à vis des étuis qui n'ont pas de sécurité "positive" comme on dit ( languette avec bouton pression par ex).

Une idée pour la dragonne sans percer le manche :
On peut limer un cercle peu profond sur le pourtour du pommeau (perpendiculaire à l'axe longitudinal du couteau à l'aide d'une lime ronde pour affuter les tronçonneuses) et y nouer un bout de paracorde avec un joli noeud à la Piedsnus.

01 juin 2008 à 00:27:59
Réponse #19

Pierr


Cold Steel a aussi quelques modèles pas chers. Comem le finn bear qu'on peut trouver en-dessous de 20€. Ca reste une lame un peu légère assez proche du Mora je pense.

01 juin 2008 à 00:33:22
Réponse #20

Pics (Vincent.D)


Juste une question, sur ce type d'étui le couteau n'a-t-il pas la facheuse habitude de sortir tout seul, ou la pesanteur aidant il reste à sa place, dans ce cas en cas de chute ? C'est un peu mon coté méfiant vis à vis des étuis qui n'ont pas de sécurité "positive" comme on dit ( languette avec bouton pression par ex).



Il y a la gravité,oui... Mais ça tient par serrage aussi... ;)


Voili,voilou..
@++
KISS

01 juin 2008 à 01:53:57
Réponse #21

gizax


Lorsqu'on affûte avec du papier de verre, il faut utiliser de l'eau ou pas ?

Car sur certains papiers de verre, c'est marqué "à eau" et dans ce cas là peut-on quand même l'utiliser à sec. (c'est parce que j'ai pas trouvé de papier de verre grain 600 à sec  :-\ )

Merci à David pour la méthode "simple" et à pics pour la "ultimate".

Sinon pour la chambre à air, si j'ai bien compris tu enfile la gaine dedans (car elle va d'un bout à l'autre), mais alors comment ferme tu le bout (la pointe) ? Tu la coupe juste un peu avant le bout (à hauteur du 3ème colson sur la photo) ? une photo du bout serait la bienvenue.

Merci...

01 juin 2008 à 02:34:41
Réponse #22

Pics (Vincent.D)


Pour le papier de verre.... C'est du papier de carrossier donc utilisation normale avec de l'eau... Sauf pour affûter! Quoi que,ça pourrait pas faire de mal je pense :glare:
Vi,je coupe après le dernier colson.. LA chambre à air est écrasée entre le colson et la gaine de plastique.
@+
« Modifié: 01 juin 2008 à 02:45:12 par pics »
KISS

01 juin 2008 à 09:42:46
Réponse #23

DavidManise


Avec de l'eau ça marche aussi mais c'est plus salissant sur le bureau ;D

Et surtout le papier de verre ne se "bouche" pas, ce qui l'empêche de devenir rapidement très doux pour donner un tranchant de fou.  Donc en clair, le top SERAIT de mouiller le gros grain pour qu'il gratte plus longtemps, et de ne pas mouiller celui qui sert à affiner le tranchant.

Mais bon on tombe dans un début de branlette intellectuelle là ;D

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

01 juin 2008 à 10:57:58
Réponse #24

modl


J'ai trouvé (grâce au forum) des sites qui vendent des moras, mais y'a-t-il des coutelliers en France qui en vendent ???
C'est juste que j'aime bien toucher, soupeser... un couteau avant de l'acheter...
Bravo pour les idées pour ce couteau-là. Et pour l'affutage, y'a un post (je ne sais plus où) où Maximil montre en vidéo comment utiliser le papier de verre pour affuter un couteau.
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité