Nos Partenaires

Auteur Sujet: Au sujet de la dépression et du burn-out...  (Lu 7114 fois)

28 février 2008 à 00:58:09
Lu 7114 fois

Rod


Comme je l'ai abordé dans ce fil:
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,3786.0.html
Je me suis moi même suicidé (je ne reviens pas sur l'explication globale, elle est dans l'autre fil de discussion).

Suite à ce mail j'ai eu des discussions via mail privé avec certains membres.
Je n'ai pas la prétention d'être psy disons que je parle en général avec sincérité et que j'ai assez peu de tabous (certains diront pas assez  ;D ).
Je pense également que même si il ne faut pas vouloir sauver le monde, on ne ferme pas la porte à quelqu'un qui vous demande de l'aide.

Sur ce sujet un site qui m'a apporté énormément est le suivant:
http://www.radio-canada.ca/Par4/
Comme on dit "Big Up" à nos amis Canadiens...  :doubleup:
Je vous conseille de le parcourir... Je pense l'avoir lu en entier et c'est une mine d'or en ce qui concerne la compréhension de soi et des mécanismes de la dépression, du burn-out et de l'agression sociale...

Bien à vous,

Rod

28 février 2008 à 22:43:25
Réponse #1

vince


Salut  :)

Bon alors voici un site que je trouve super bien fait, et qui m'aide pas mal à réfléchir à tout plein de situations. C'est très très didactique. Axé sur les relations interpersonnelles. Super les Canadiens !
En plus ça a le mérite de la simplicité puisque le lien cité renvoie à une longue liste d'articles traitant de situations et problématiques banales.

http://www.redpsy.com/infopsy/

Burn out, dépression etc... sont abordées, mais pas seulement.

Ces articles se dégustent soit à petite doses, soit par paquets, c'est très modulable.

Ils sont fondés sur le courant dit de ''la psychologie humaniste'' ; moi je m'en bas les noisettes de savoir qui est qualifié pour quoi, ce qui compte c'est l'effet concret des mots sur soi et son propre problème, pas leur ''vérité'' absolue. Donc, un outil, qui pour moi ''fonctionne'', et peut fonctionner pour d'autres.

http://www.redpsy.com/infopsy/

à pluche et bonnes lectures

vince




28 février 2008 à 23:37:29
Réponse #2

ZCH



28 février 2008 à 23:39:31
Réponse #3

Jonathan


Merci beaucoup pour ces liens,

pour avoir vécu un burn-out il y a quelques années je sais, à mon petit niveau, les ravages que cela peut faire même quand on se fait aider.

Jonathan

02 mars 2008 à 18:37:24
Réponse #4

ZCH


Je ne sais pas si c'est le bon post !

 Le Manitou et les modés changeront ou supprimeront s'ils en décident ainsi

Voici quelques éléments dont je suis conscient et pas, mais alors  vraiment pas, fier du tout !

Je vis depuis quelques mois de petites galères répétitives, des projets qui se plantent, horizons qui s'éloignent......

Tout cela ne serait que anecdotique si je ne m'apercevais pas - ainsi d'ailleurs  que certains proches - que au fur et à mesure - je suis passé constamment en code rouge !

En clair et j'en suis désolé, je suis tellement "énervé" que je suis prêt à chaque minute à la confrontation physique.

Bien entendu, je ne vais provoquer personne, mais j'ai remarqué et d'autres aussi que je ne supporte plus les personnes qui ..... je ne sais pas comment l'exprimer : les jeunes ou vieux cons qui piquent sa place dans la file à une femme au supermarché, le type qui te coupe la priorité de droite et te fait un doigt d'honneur, le voisin candidat écolo qui organise un ramassage des déchets tous les 6 ans (15 jours avant les élections) etc.

Bref un melting pot sans grand sens, ni intérêt si ce n'est que je le vis !

En fait je me rends compte que j'attends !

J'attends que l'un dépasse les bornes volontairement devant moi (il est vrai que c'est rare car je n'ai pas un physique de premier  communiant !), pas une tronche sympa le ZCH !  :-[ :-[

Donc en clair : je reconnais que » j'attends » - le mot est excessif car ce n est pas un espoir mais ...je ne sais pas quel autre mot employer - l'agression.

Le gros c.. malveillant qui va faire un truc me permettant, lâchement et injustement de me défouler sur lui !  :-[

Désolé et honteux de l'avouer !  :-[

C'est lamentable et je n'en suis pas fier !

Mais c'est un constat !

Je me suis débarrassé depuis quelques jours de tout objet "kivabien" en cas de conflit physique !

Mais je reste très désolé de mon approche du monde !

Avez-vous déjà connu pareilles situations et comment réaliser sa  propre désescalade ?

Notre conscience des dangers de l'extérieur, notre préparation physique et matérielle, ne peut-elle pas nous entraîner parfois vers  un comportement "excessif" alors que sur ce forum l'on prône toujours l'inverse ?

Ce sont des remarques que d’autres proches me font.

Sans faire du tout le procès du forum sur ce point, puisque les premières règles sont respect et CFC, notre « côté obscur de la force »  ne peut-il conduire, en fonction des personnes, des caractères et des situations à des sensations, comportements de RAZ-LE-BOL (et ce qui s’en suit), comme ceux que j’éprouve et réprouve pour l’instant ?

Merci à vous !

ZCH pas fier de l'être pour l'instant mais qui se dit que vous comprendrez mieux que les autres ce "mécanisme".

02 mars 2008 à 19:17:56
Réponse #5

lepapat



ZCH pas fier de l'être pour l'instant mais qui se dit que vous comprendrez mieux que les autres ce "mécanisme".


Oui, je " comprend " que tu es un etre humain, qui arrive à saturation  ;). Quand se genre de situation m' arrive, j' ais tendance a vouloir tout plaquer et partir au bout de monde ( il y a 11 ans de celà, je voulais foutre le camps au Quebec. J' ais mêmme poussé la porte du bureau de l' immigration de Montréal, pour rester là bà, et ne plus retourner vers mes emm*rdes  :( )
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


02 mars 2008 à 21:33:55
Réponse #6

cubitus


Salut ZCH !

Déjà ressenti ça... fatigue, stress, conflits mineurs qui s'accumulent et... envie de frapper le premier qui bouge.  :-[

Moi mon exutoire à tout ça, ça a été les arts martiaux. Certains soirs les copains ont "morflé" sans savoir pourquoi...  :-\ Mais après la pression redescendait et je pouvais à nouveau avoir une vie sociale "normale"...  :huh:

Maintenant je n'ai plus trop besoin de ça, parce que ma situation est beaucoup plus calme. Mais je pratique toujours, pour autre chose.

Pour ce qui est du rôle du forum... moi à l'époque je n'avais pas le net, alors...  ;)

En tout cas, le seul truc que je peux te conseiller, c'est de ne pas garder cette agressivité en toi. Il faut qu'elle sorte, à toi de trouver de quelle manière (et si possible sans faire de dommages collatéraux... ).

A +
Cubitus
La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

02 mars 2008 à 21:55:07
Réponse #7

Anke


Hmmm, je suis tout à fait dans cet état là en ce moment ! Donc on peut dire que c'est un état, s'il n'est pas forcément dans la "norme" ( il y en a-t-il une ?), il est au moins partagé et nous ne sommes surement pas les seuls.
C'est vrai qu'à certain moments y'en a marre que les crétins viennent nous pomper l'air, pour quelque raison que ce soit.
La recette que j'ai trouvé ( et elle ne vaut que pour moi, ce n'est qu'un mode de fonctionnement, au même titre que celui de Cubitus) c'est de "projeter".
C'est à dire que je me concentre, je me prépare à des moments de "décompression" ( "cet apres-midi, je forge quoi qu'il puisse arriver", et j'organise mes journées en fonction de ce projet)
En ce moment, ça fait 15 jours que je me prépare à une sortie dans la nature, seul. Je suis venu sur le forum y glaner des infos pour m'y préparer et dès qu'il y en a un qui me gonfle dans la vie courante, je pense à ça. Ma femme rigole en me voyant préparer " mon petit brol de petit vieux" ( mes petits bidules, mon sac, mes bouts de paracorde etc....) mais elle comprend que "ça m'aide" !
Et au plus fort de ma mauvaise humeur, j'essaie de penser à ce dont je suis riche, pas à ce qui me manque. ça me permet de relativiser mes comportements, à voir ce qui est réellement important.
Le forum et ce qu'on y trouve est pour cela une vrai cure, une source de bienfaits. J'y pense souvent ( addiction ?) et ça me fait du bien.
Par exemple, j'ai un but en ce moment, c'est la sortie dans le vercors prévue en avril. Je m'y prépare. Rencontrer des gens que j'aime bien au travers d'internet, on se verra en vrai. Pour moi c'est important. Cela peut paraitre puéril, ce n'est pas grave. Ces petits projets m'aident à "tenir le coup" le temps que l'orage passe. Peut-etre essayer de voir ce qui est bon dans la journée et pas ce qui est mauvais ou agaçant, essayer de voir le verre à moitié plein plutot qu'à moitié vide.... Savourer le présent ( le carré de chocolat, David) Et rechercher les "petits bonheurs" qui nous ensoleillent la cervelle.
Passer en "code rouge" pour les crétins ? Les pauvres, en valent-ils seulement la peine .... Ils ne comprendraient pas alors....
Bien à toi ZCH

02 mars 2008 à 22:14:07
Réponse #8

Cynry


Bah déjà je trouve ça encourageant que tu en parles aussi ouvertement. Tu es conscient de ce qu'il se passe et ça montre que tu suis le "bon" chemin. Le côté anonyme du forum ôte rien au fait que tu te caches pas la vérité.

En plus de trouver un exutoire, tu peux chercher un peu ce qui fait que toi tu réagisses de cette manière à tel événement. Je parle pas d'auto-psychanalyse mais plus de sensations, celles qui te viennent dans les moments les plus forts. Ca te permettra au minimum de mieux voir comment tu fonctionnes et peut-être de changer certains rouages (bwah la métaphore à 2 balles  :lol:) qui te mènent à vivre ce que tu vis en ce moment.
Ca demande par contre de se regarder en face à des moments où on aimerait bien détourner le regard  :) Tu dois voir de quoi je parle puisque t'as pas l'air d'aimer être agressif, et pourtant...

Pour ce qui est de la "responsabilité" du forum, je dirai oui et non  ;D Facile...
Non parce que c'est toi et uniquement toi qui a un problème lié à ça. Mais oui parce que ça conditionne peut-être ta manière de réagir aux événements que tu as traversé.

Dernier petit conseil, évites de trop te juger (en ayant honte de cet aspect de toi). Ca n'apporte strictement rien de positif (un réconfort social purement virtuel peut-être) mais ça contribue à ce début de spirale de dépréciation que tu vis en ce moment. Par contre te dire que c'est pas grave t'aidera à y voir plus clair et à amorcer un changement.

Ah si, pour finir, un petit tour dans les bois  :) Sans déconner  :)
Sois fort, ciao !

Anke me prend de court, je répond donc...
Les crétins en questions sont des êtres vivants qui en chient tout autant de leur côté. Que penserait quelqu'un qui connait ZCH que par son côté agressif de ces derniers temps ? Est-ce pour autant la vérité ?
Je parle en connaissance de cause, écolo pur jus, anti-mouton et tout ce qui s'y rattache, élitiste musicalement (pour de rire, mais quand même), anti-société à 90%, opposé aussi à une grande partie de notre mode de vie, je me suis longtemps énervé après les autres pour telle ou telle raison (à ce jeu là, beaucoup de choses m'énervent). Et je constate aujourd'hui qu'ils en sont pas du tout responsables, puisque je souris aux mêmes personnes sans problème. J'ai juste rêglé un différent avec moi-même entre-temps. Ce que je peux faire, tout le monde peut le faire...
Sur le fait de se projeter, ça marche pas mal, je pratique aussi  :) Ceci dit attention, plus on se projette et plus la déception est grande de voir un projet échouer. C'est peut-être pas trop ce que cherche ZCH en ce moment...
Savourer le présent, en particulier dans les bois, avec des potes, ou que sais-je, +1000  :doubleup:

02 mars 2008 à 22:49:03
Réponse #9

guillaume


Si jamais ça peut aider:

Il fut un moment où j'ai eu une passe difficile: plein de gros problème qui apparaissent au moment où on en a le moins besoin, au moment où l'on a dû gérer quelque chose d'assez dur... Bref.

Pour moi -et avec le recul- c'est ma passion qui m'a aidée: la forêt. J'en avais marre, je partais, c'était aussi simple que ça.
Je me souviens d'une annonce assez difficile, comme réaction, je suis juste parti en forêt, ça m'a évité de faire des conneries.

En ce moment, on va dire que je suis dans un creux, entre deux houles, pour une durée indéterminée ;).

Donc voilà, je crois que se rattacher à quelque chose est très important. Ici c'était ma passion mais je pense (pas d'expérience là dessus ;D) que ça peut aussi êtres sa femme et/ou ses enfants.

a+

02 mars 2008 à 23:45:13
Réponse #10

ZCH


Bah déjà je trouve ça encourageant que tu en parles aussi ouvertement. Tu es conscient de ce qu'il se passe et ça montre que tu suis le "bon" chemin. Le côté anonyme du forum ôte rien au fait que tu te caches pas la vérité.

En plus de trouver un exutoire, tu peux chercher un peu ce qui fait que toi tu réagisses de cette manière à tel événement. Je parle pas d'auto-psychanalyse mais plus de sensations, celles qui te viennent dans les moments les plus forts. Ca te permettra au minimum de mieux voir comment tu fonctionnes et peut-être de changer certains rouages (bwah la métaphore à 2 balles  :lol:) qui te mènent à vivre ce que tu vis en ce moment.
Ca demande par contre de se regarder en face à des moments où on aimerait bien détourner le regard  :) Tu dois voir de quoi je parle puisque t'as pas l'air d'aimer être agressif, et pourtant...

Pour ce qui est de la "responsabilité" du forum, je dirai oui et non  ;D Facile...
Non parce que c'est toi et uniquement toi qui a un problème lié à ça. Mais oui parce que ça conditionne peut-être ta manière de réagir aux événements que tu as traversé.

Je ne mets en aucun cas le forum en cause ! Pas plus qu' un instucteur de sd serait responsable de mon "plein le dos " !

Dernier petit conseil, évites de trop te juger (en ayant honte de cet aspect de toi). Ca n'apporte strictement rien de positif (un réconfort social purement virtuel peut-être) mais ça contribue à ce début de spirale de dépréciation que tu vis en ce moment.

Tadak !!!!

Par contre te dire que c'est pas grave t'aidera à y voir plus clair et à amorcer un changement.

Ah si, pour finir, un petit tour dans les bois  :) Sans déconner  :)
Sois fort, ciao !

Anke me prend de court, je répond donc...
Les crétins en questions sont des êtres vivants qui en chient tout autant de leur côté. Que penserait quelqu'un qui connait ZCH que par son côté agressif de ces derniers temps ? Est-ce pour autant la vérité ?
Je parle en connaissance de cause, écolo pur jus, anti-mouton et tout ce qui s'y rattache, élitiste musicalement (pour de rire, mais quand même), anti-société à 90%, opposé aussi à une grande partie de notre mode de vie, je me suis longtemps énervé après les autres pour telle ou telle raison (à ce jeu là, beaucoup de choses m'énervent). Et je constate aujourd'hui qu'ils en sont pas du tout responsables, puisque je souris aux mêmes personnes sans problème. J'ai juste rêglé un différent avec moi-même entre-temps. Ce que je peux faire, tout le monde peut le faire...
Sur le fait de se projeter, ça marche pas mal, je pratique aussi  :) Ceci dit attention, plus on se projette et plus la déception est grande de voir un projet échouer. C'est peut-être pas trop ce que cherche ZCH en ce moment...
Savourer le présent, en particulier dans les bois, avec des potes, ou que sais-je, +1000  :doubleup:

Un peu ce que le Dalaï disait  dans un autre post de David  :)
« Modifié: 02 mars 2008 à 23:54:31 par ZCH »

03 mars 2008 à 00:06:16
Réponse #11

Cynry


 Me souviens de ça de David

Citer
A la question 'Qu'est ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ?' Le Dalai Lama a répondu : «Les hommes...parce qu'ils perdent la santé pour accumuler de l'argent, ensuite perdent leur argent pour retrouver la santé. Et ils se perdent dans des anxieuses pensées sur le futur au point de ne plus vivre ni le présent ni le futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir... et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu !

Mais je vois pas le rapport.
Du coup je te demandais ce que ça t'inspirait plutôt que où tu avais déjà entendu ça  ;D
« Modifié: 03 mars 2008 à 03:18:40 par Cynry »

03 mars 2008 à 02:08:05
Réponse #12

kodiak


 :o

AH BAH!! je ne suis pas le seul alors???

ces moments de profonde lassitudes sont notre lots à tous et celui qui me dira ne jamais avoir douté, ne jamais avoir flanché est, pour moi, un sacré menteur ::).

J'en sors là, même si je dois faire un gros effort sur moi-même, problemes de voisinage (avec une petit con qui ne réalise pas qu'il joue avec un nounours de 100 kg ),problémes avec le patron, le client, les collégues, problemes de santé (qui ne s'arrangera pas, je vais devoir vivre avec) probléme de couple.  un envie d'hurler, de mordre de piétiner le premier emmerdeur venu >:D,

C'est tentant, mais au final, nous valons mieux que çà, cela ferait du bien et même, je serai tenté de dire qu'il serait normal de s'abandonner de temps en temps à nos besoins les plus bestiaux (comme accrocher les testicules du boss au cou de la responsable de site) >:D.
Mais cela n'apporte rien, rien de bien en tout cas,
Je me recentre , je regarde mon nourson, je réalise que c'est la meilleur chose que j'ai pu faire de ma vie, la seule que j'ai réussis avec fierté et je me demande ce qu'il penserai de moi si je me laissai aller.
Il y a quelques mois, j'ai même pensé à faire une retraite dans un monastére, besoin de calme et de refléxions, cela fait tellement longtemps que je n'ai pas pris le temps de m'écouter, avant je faisais de longue marche, la nuit géneralement, seul, faudrai voir à se prendre du temps pour soi, ce n'est pas de l'égoisme, c'est normal je pense... :-\
Comment on s'en sort, ben, on accepte son état, on regarde autour de soi et en analysant le truc on élimine les problémes,
Le voisin me cours sur le haricot, m'en fou je demenage dans un mois, ::)
Le client me gonfle, vache mais quel c*n je suis, c'est son probléme ::) si il n'arrive pas a gerer ses m*des, je ne suis pas Don Quichotte,

Ce n'est pas de ceder à mes pulsions qui fera de moi quelqu'un de bien, mais c'est passé outre, sourire à une personne qui nous répugne, tendre la main à un enfoiré, même en sachant que dans le cas contraire il te mettrait minable, c'est faire preuve d'un plus grand courage et de plus de raisons. Je ne dis pas qu'il faut tendre l'autres joue, ou même se laisser frapper en premier, bien sur, mais ça n'en vaut pas le peine, laissons les cons entre eux et restons en bonne compagnie.
Et puis on épure, on se retrouve, on  découvre ce qui nous est chére et ce qui nous pollue, un travaille sur soi, soit on y arrive seul avec du temps soit avec de l'aide, c'est pas honteux, ça ne nous rabaisse en rien,

Il me reviend un truc: un chemin de milles lieux, commence toujours par un pas ,

Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

03 mars 2008 à 17:34:19
Réponse #13

ZCH


Merci à vous  :)

Cela fait du bien, très égoïstement  :-[, de se rendre compte que l'on n'est pas seul à avoir ce type de resssenti !

Je crois que je vais retourner marcher un peu plus avec mon chien moi  :)

04 mars 2008 à 10:45:26
Réponse #14

kodiak


Citer
Je crois que je vais retourner marcher un peu plus avec mon chien moi 

Ouaip; pas mauvaise idée,
Bon j'ai pas de chien, mais dans un autre registre je n'hésite plus à enbarqué le petiot en ballade, hop dans le sac à dos (porte bébé , hein, suis pas un monstre non plus ) et c'est partit pour un petit tour à pied çà nous fait du bien aux deux :up:
Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

15 mars 2008 à 17:09:37
Réponse #15

ZCH


Les mecs ! Je crois que cela s'aggrave  :-[

15 mars 2008 à 19:09:40
Réponse #16

ZCH


Très gentil de ta part JP mais je pense surtout à éviter tout contact avec des personnes physiques qui me feraient passer en mode rouge pour quelque raison que ce soit et me permettre de me "défouler" !  :-[

Ce n'est pas glorieux  :-[ je sais mais..... c'est la la solution momentanée que j'ai trouvée : je me tiens à l'écart du plus grand nombre de casse c... pour l'instant !

Je m'isole dans mon terrier  :-\

15 mars 2008 à 21:56:12
Réponse #17

lepapat


Et prendre des " vacances " das un endroit " isolé ", se n' est pas possible ?  :-\
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


20 juin 2008 à 22:26:44
Réponse #18

an-o-nymous2


bonsoir,
je viens ici sur les conseils de LEPAPAT.

cela va faire une semaine que je suis inscrite sur le forum et je vous relercie pour vos conseils.

mais j'ai toujours besoin d'aide

voilà plusieurs jours voir semaines que je ne suis pas bien moralement.
comme d'habitude je fais tout pour le cacher mais cette dernière semaine je n'y arrive plus.
plus rien ne va,j'ai l'impression que tout se retourne contre moi.
ici ces deux derniers jours,c'est pire que tout.
plus rien ne va,que ce soit boulot(journées de m*rde pourtant c'est ma passion et il n'y a rien de spécial)
mon ainée qui se prends des engueulades pas permises,mes amis que je bouffe,pas plus tard que tout à l'heure j'ai eu le coup avec ma meilleure amie qui me l'a fait remarquer d'ailleurs,et j'en passe.
bref,je suis plus qu'au bout du rouleau et je ne sais quoi faire à part tourner en rond...

alors,si vous avez des conseils,aidez-moi
un énorme merci d'avance.

20 juin 2008 à 22:34:37
Réponse #19

lepapat


Dans ces cas là, comme je te l' ais dit, je part me reposer dans un pays étranger, pour prendre un recule, via mes emm*rdes. Mais bon comme tu l' a dit, pour toi se n' est pas possible de partir comme çà  :(.

Je ne sais pas quoi te conseillé, sur ce coût là  :(.

Surtout que je suis inquiet pour toi, parce que je ressent " une très grande fatigue de la vie ", venant de toi
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


20 juin 2008 à 22:41:34
Réponse #20

an-o-nymous2



Surtout que je suis inquiet pour toi, parce que je ressent " une très grande fatigue de la vie ", venant de toi


oui,tu as raison,et je dis merci à mes deux petits loups d'être là.......
sans eux,je ne sais pas ce que je ferais

20 juin 2008 à 22:45:07
Réponse #21

lepapat


Citer
sans eux,je ne sais pas ce que je ferais

Ho si que tu le sais  :'( ( Pas çà, hein ?  :'( )
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


21 juin 2008 à 12:26:47
Réponse #22

kinette


Hello,
Juste un petit mot d'encouragement pour ces moments pas faciles...
Concentres-toi sur ce qui te fait du bien, commences un gros bouquin passionnant et arrête-toi seulement quand tu auras terminé, ou regarde un film "qui fait du bien", va faire une balade dans la nature... parfois on a besoin de s'immerger dans autre chose que son quotidien, de se vider la tête. Je sais, ça demande de l'énergie, et parfois on n'arrive pas à mobiliser même le peu qui permet de s'aérer l'esprit.

L'agressivité que tu ressens envers les autres est aussi une agressivité envers toi, et tu la vis mal... il faut que tu te respectes, que tu aies une attitude bienveillante envers toi-même, le reste suivra.

Essaie aussi de mettre tes pensées négatives sur le papier et réaliser ce qui est du domaine du ressenti, et ce qui est de l'ordre du fait (hop, une colonne pour ce qui s'est passé, une pour ce que tu as ressenti sur le coup, une pour analyser un peu mieux la chose, en évacuant les peurs, les interprétations hâtives...). Ce genre de démarche permet de lutter contre les réflexes de pensée négatifs...

Essaie aussi de demander aux personnes auxquelles tu fais confiance comment elles te voient... ça permet aussi de relativiser l'image négative qu'on peut avoir de soi-même.

Allez, grosses bises, prends soin de toi, respire un peu... tu es quelqu'un de bien, tu n'as pas à en douter.

K

21 juin 2008 à 14:58:33
Réponse #23

vince


Cette adresse m'a beaucoup aidé : http://www.redpsy.com/infopsy/
Bon courage
Vince  :)

25 juin 2008 à 21:19:51
Réponse #24

raphael


je viens de découvrir ce fil.

il y a environ un an, un matin j'ai simplement pas pu me lever : j'étais complètement vide. Cela faisait des années que j'accumulais des "choses" et je me disais bah c'est pas grave j'ai pas le droit de me plaindre il y a tjs pire ailleurs. Cela faisait 10 ans (depuis la fin de mes études) que j'étais en situation professionnelle précaire, et cela devenait une obsession de trouver un job stable (afin de commencer réellement à vivre : résultat d'une certaine éducation )

et j'ai enfin trouvé un job bien payé stable (cdi) et intéressant 6 mois avant ce matin là ; et j'ai eu énormément de mal a m'y faire .

je comprenais pas pourquoi. En fait cette stabilité a fait ressortir tous les émotions négatives liées aux accidents de la vie que j'avais digéré.

bref j'ai craqué complètement : gros doutes voir pire. Je suis allé voir un psy (j'aurais fait la démarche meme sans ce coup de tabac), j'avais besoin de comprendre. Et là on se prend une grande claque (j'ai la chance d'avoir trouvé une perle rare) dans le bon sens du terme. Le recul qu'il oblige a prendre permet de voir loin en soi et de trouver les raisons de son mal etre. On ouvre les portes une a une et il en reste tjs a ouvrir. C'est apaisant, révoltant, épuisant, foutrement déstabilisant mais c'est la démarche (enfin celle que j'ai perçu).

j'ai encore des gros coup de mou mais cela m'a permis d'avancer, de changer intérieurement, de sortir de mes ruminations.

Voilà en résumé : le psy peut vous aider si vous trouvez celui qui vous convient
Se connaitre et s'accepter


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité