Nos Partenaires

Auteur Sujet: Sortie sur le Veluwe  (Lu 2963 fois)

27 janvier 2008 à 21:29:23
Lu 2963 fois

Vulpus


Salut tous!
Ce weekend j'ai entrepris encore une sortie avec Lambda. Le premier jour 18 km de rando, deuxième jour on a experimenté avec pas mal de choses. Rando de 5 kilomètres au prochain village, où on a pris le bus vers la gare. C'était vraiment cool et je passe tout de suite aux photos.

Les deux petits sacs de monsieur Stéphane. Vous pouvez ne pas le croyer, mais c'est tout qu 'il avait!!


Il avait l'air bien content :)


Mon sac à moi, qui est très allégé au cours de la dernière année. Un Millet Brevent 40 litres. Seul inconvénient, il est rouge. D'autre part, il m'aidera bien à être sauvé par un hélicoptère. Ce sac est génial, l'esprit des Muls m'inspire à faire des achats impeccables!


J'en suis très content :)


On passe devant un joli château:


Snickers fait déjà partie de mon EDC ;)


Ceci n'est pas un Snickers ;)


Champignons
Il y a quelques décennies, l'amadouvier était presque inexistant dans notre pays plat. Cause: les gens en ont trop enlevés pour faire de l'allume-feu etc. Depuis les années '60 ce champignon est protégé et il réapparait partout. Aujourd'hui on en trouve pas mal sur les hêtres, mais surtout sur les bouleaux il y en a.


Je suis heureux de ne pas être cet arbre:


Qui sait quel champignon que c'est?


Le dessous:


Un autre champignon, qui en sait le nom?

Le dessous:


Crottes
C'est une crotte d'un carnivore, un renard peut-être? Ou est-ce que je me trompe?


Crottes de cerf:

(voyez-vous qu'il a mangé une plante qu'il n'a pas pu digérer? ça doit faire mal)

Crottes de sanglier peut-être? On en trouvait partout sur les autoroutes qu'ils avaient construites pour eux:


Note sur les sangliers: dans ce parc naturel, il y a 6000 sangliers tandis qu'il n'y a que de la place pour 700. Les sangliers ont renversé de la terre partout, on dirait qu'un batallion d'infanterie a creusé leurs puits dans ce parc.

Bivouac et le réchaud
Jolie photo de notre bivouac. Stéphane joue avec le réchaud (enfin, c'est pas officiellement un réchaud mais j'ai oublié le nom) qu'il s'est fabriqué. Il chauffe du tonnerre!! Pourtant, il ne consume pas énormément de bois. Il démarre bien avec un peu de bois gras et de l'écorce de bouleau.


Montage des ponchos:


On est allé dormir à 19:00... Stéphane avait dormi à peine 5 heures la nuit avant, moi j'en ai eu 6 ou 7. À deux heures de la nuit j'étais réveillé... il pleuvait et j'avais rien à faire... même pas de bouquin! Trop Mul! Je me suis amusé à placer mon gobelet sous mon poncho, d'une telle manière qu'il attrape la pluie qui en découle. A partir de maintenant, je placerai toujours mon gobelet à un endroit où il attape la pluie de mon poncho... trop bon pour les nouilles à midi!

Chasse aux sangliers
Le matin, j'étais réveillé par deux sangliers qui passaient à dix mètres du bivouac. Ce n'' était pas étonnant, vu qu'on logeait au milieu d'un croisement d'autoroutes des sangliers....! On n'était pas directement sur un de leurs chemins, mais ils passaient tout autour de nous. Je voulais en prendre en photo, et exactement au moment où je ne fais plus gaffe (j'avais faim et je voulais retourner au bivouac), je heurte dans une troupe de sangliers, qui s'enfuient de toutes côtés, deux vers la gauche, deux vers la droite, quatre par derrière.... j'en ai pris aucun en photo, je tremblais comme une poule et ils sont beaucoup trop vite. De plus, mon caméra attendait 2 secondes avant de prendre une photo, mais en 2 secondes ces sangliers parcourent 10 mètres...
Je ne suis pas assez vigilant à remarquer les sangliers avant qu'ils me remarquent, et s'enfuient. La prochaine fois quand je vais à la chasse, je ne fais pas de photos mais des videos. Ils sont trop vites... Je peux bien essayer à faire des photos, mais je devrai les attendre sur un point où ils vont passer. Un croisement d'autoroutes (de sangliers) est idéal pour cela.

Si vous ne voyez pas ce que je veux dire avec 'autoroute de sangliers', tenez:



Et si je ne me trompe pas, c'est une empreinte d'un sanglier (parfois j'arrive à les mélanger avec celles de cerf):


Note sur la sécurité personnelle et les sangliers: j'ai fait gaffe à ne pas aller dans un endroit d'où un sanglier ne pourrait pas facilement s'évader. Une fois qu'un sanglier se trouve dans une position pénible, il pourra attaquer celui qui se trouve dans la voie de secours.

Filtrage d'eau
Après que j'étais retourné de ma session de chasse (ou plutôt: être chassé), on s'était mis à bricoler. Il ne nous restait que peu d'eau, alors on a essayé à filtrer de l'eau qu'on puisait d'une flaque sur un chemin bien plat (sans crottes dedans).

Voici le résultat après puisement de la flaque:

Ce n'est pas du chocolat chaud!

Voilà après filtrage:


Je ne sais pas si vous le voyez bien en photo, mais pas mal de débris avait été filtre par notre système. Voilà comment ça marchait:

Un bout de tampon tiré par un trou dans le bouchon, une couche de charbon dessus, suivi par une couche de coton, ensuite une couche de mousse, et par dessus une couche d'herbe sèche.

Voici les ingrédients:


Ça prendrait tout un après-midi pour filtrer un litre et demie d'eau, ça coulait lentement. La prochaine fois, il faut qu'on ajoute plus de couches, et au lieu de l'herbe j'ajouterais encore du coton, ou du sable bien pur. Il faut pas oublier à bien concasser les couches, autrement l'eau passe à travers sans être filtré du tout!

Finalement, j'ai mélangé l'eau filtré avec de l'eau de pluie, j'ai fait cuire l'eau pendant une minute ou deux (porter à l'ébullition devrait suffir, mais je trouvais ça tellement dégueulasse que je voulais être sûr),  et j'ai fait mes nouilles avec le résultat stérile. C'était bon avec les épices bien fortes :)

Récolte de bois gras
Stéphane a trouvé un arbre près de notre bivouac avec une branche bien grasse, complètement enduite de résine. Ça sentait le résine de partout quand il commençait à couper la branche avec son selfmade Leuku (d'ailleurs, trop bon son Leuku). On a fait des bouts de bois gras qui ne sortiront plus jamais nos kits feu. Un seul bout de 2 centimètres brûle facilement pendant deux minutes, comme on a vérifié dans l'abri-bus.
Pourtant, il faut avoir une scie pliante pour récolter du bois gras. Hacher dans des bûches de 15 centimètres avec un Leuku ou un Mora, c'est trop fatiguant et prend trop de temps. Une scie ferait l'affaire en 1 minute où une hachette ou un Leuku prend un quart d'heure.





Nous avions aussi retiré de l'écorce de bouleau de quelques arbres coupés, et des racines de sapin avec lesquelles on a tressé un peu de corde:


Quelques photos de nos repas:
Le couvercle de Stéphane prend feu


Mes nouilles m'ont rempli de joie:



Les affaires remis dans nos sacs, voilà ce que ça donne comme résultat pour mon camarade:


N'est-ce pas beautiful!

Un arbre curieux... de l'amadouvier poussait de partout, on voyait que certains amadouviers ont commencé à pousser quand l'arbre était déjà tombé.




Avant que je puisse mettre les photos à jour, un chat sauvage s'est lancé à l'attaque!!


Materiel:

J'avais sur moi:
T-shirt synthétique
Sous-vêtement technique
Polaire déca-thon (10 poissons.. hehe)
Pantalon en G1000
Chaussettes laine/synthétique
Godasses Lowa Asphalt taille 43 2/3
Boxer synthétique
Et ma veste Pinewood 65% poly 35% coton avec ma boussole, ecorce de bouleau, firesteel, briquet, sifflet, carte de la région, Snickers.
Bonnet polaire, gants en soie
Dans les poches du pantalon, mon EDC: Couteau SAK, clés, portable, phtoon, briquet, carte, couverture de survie.

Dans mon sac à dos:
4.5 litres de flotte
Nouilles, Snickers, Pain d'épices, Tuc, corned beef, du lait en poudre avec des flocons d'avoine, abricots séchés... il m'en restait de tout à la fin du périple, c'est bien parce qu'avec seulement un peu plus, je pourrais bien tenir 4 jours. :)
Sac de couchage D4 (-3 confort), sursac D4, pantalon de pluie goretex, extra chaussettes, chèche, réchaud Pocket-Rocket, cordes, sardines, trousse-à-tout-faire, popote, brosse à dents etc, 2 sacs-poubelle 100 litres.
Matelas mousse avec aluminium attaché sous mon sac.

Pendant la journée autour de 10 degrés, pendant la nuit 2 ou 3 degrés, vent de l'ouest / sud-ouest en une bonne pluie.


Je n'ai plus rien à dire... je vais me doucher parce que mes pieds sentent trop fort... je ne tiens plus!!!

Allez à vos claviers, je suis curieux de vos commentaires  :doubleup: :doubleup:

PS
Si quelqu'un souhaite venir aux Pays-Bas... n'hésitez pas à nous contacter !  8)
« Modifié: 27 janvier 2008 à 22:13:50 par Vulpus »
La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

27 janvier 2008 à 21:55:34
Réponse #1

Woodrunner


Très chouette ce compte rendu bien détailé comme d'habitude!!

Merci de partager tout ça avec nous!
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

27 janvier 2008 à 22:19:10
Réponse #2

Vulpus


Merci Woodrunner! J'avais retenu ton astuce de mettre le Petzl autour du cou pendant la nuit, ça marchait bien ce weekend!
La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

27 janvier 2008 à 22:23:04
Réponse #3

ipphy


Super! :doubleup:

J'aime bien le système de filtrage low-tech  :)

27 janvier 2008 à 22:34:56
Réponse #4

Criss Kenton


 :)
Merci les gars pour le debriefing détaillé, les photos et les astuces!  :doubleup:
Du coup j'ai rajouté ce fil à mes favoris  ;)

Ceci n'est pas un Snickers ;)

;D

Criss Kenton, qui aime les retours d'expérience depuis 1983

27 janvier 2008 à 22:53:35
Réponse #5

guillaume


Ha que ça fait du bien!!!

Je serais curieux de connaitre le matériel de Lambda.

a+

PS: Je suis pas spécialiste mais il me semble que l'empreinte pour laquelle tu as un doute ne soit pas une empreinte de sanglier. De cerf peut-être (mais comme je n'ai pas d'échelle).

28 janvier 2008 à 00:46:14
Réponse #6

lambda


Salut Les gars!
Je confirme, c etait un super week-end! L ami Vulpus nous a degote un super endroit pour s eclater en rando, il y a vraiment de quoi faire, en espace la bas!
Vulpus, que dis-je, Monsieur Snickers, a bien concu le filtrage de l eau, c etait pas facile en plus, mais la prochaine fois, ce sera encore mieux!
Pour le bois gras et la matiere premiere, il y a vraiment de quoi faire! Vulpus m amontre un peu comment traiter les racines de sapin pour en faire des cordes, j ai pu m entrainer au tressage. c est bluffant de solidite!
Sinon, la combinaison bois gras/ecorce de bouleau, c est genial et imparable!
sinon, tu as tout dis, Vulpus! impeccable compte rendu... ah si, j ai dormi que 3 heures, de la nuit de vendredi a samedi... du coup, c est vrai qu a 19h00 samedi soir, tout le monde a la plume... J ai dormi quasi d une traite jusqu a 9h00-10H00 dimanche matin... mieux qu a la maison. Vulpus a essaye de me reveiller pour les sangliers. rien a faire!
Cote materiel,
- Vetements: collant haut/bas moulant long, une veste polaire, et la fameuse veste dont je vous avez parle sur un autre post, la meme que pour notre premiere sortie a Vulpus et moi, ujn truc etanche, aparamment utilise par des snow-boarders... paire de chaussettes fine et paire de montagne, l une sur l autre, bonnet echarpe et gants/mitaines.
- sac a dos fait avec les deux poches laterales de mon gros sac a dos "Berg-hauser" (merci Kartoffel, qui utilise le meme et qui m a montre cette particularite des poches laterales amovibles et assemblables...). poche de gauche contenant un sac de couchage synthetique Quetchua (c est ca Vulpus?), temp limite de confort -3 (je crois), poche de droite contenant mon rechaud a bois maison, la bouffe, des pains maison fourres qa la viande (etouffe chretiens mais qui tiennent au corps), des soupes... bref pour 4 jours en rationnant un peu. ma gourde (entre 1 et 1,5 litres d eau, juste, mais je comptais sur le filtrage et la purification de la flotte au micropure ou apres l avoir bouillie), une gamelle (boite de conserve), PQ, mon gobelet en olivier, trousse de premiers secours,sac poubelle pour le matelas de feuille, toile de parapluie recuperee par terre en ville et une chaussette pour le pre-filtrage de la flotte.
et mes godasses maison en cuir, que j ai utilise au camp et le matin, quand on a bricole. Nickel, faut que j ameliore le fourrage un peu, mais tres sympa.
et mon attirail habituel "le baudrier de sortie", avec mon Leuku.
et un poncho assez leger (280 grammes), qui a connu son bapteme du feu!
En voyant la super organisation de Vulpus, ca mefait penser qu il faut que je rajoutte a l attirail 2 ou 3 tampons pour le filtrage, des sardines dans le sac, une cuillere (j oublie tout le temps...)
je suis content, le sac faisait entre 5 et 6 kg. et tout a servi, il n y avait rien de superflu, ni trop, ni trop peu.
Encore merci a toi Vulpus!
a+ les gars!
Lambda
« Modifié: 28 janvier 2008 à 00:55:58 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

28 janvier 2008 à 01:28:07
Réponse #7

Olcos


Super sortie les gars. C'est cool de voir qu'une grande marque de snack finance nos sorties  :D
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

28 janvier 2008 à 08:45:42
Réponse #8

Diesel


La hollande, l'autre pays de la vie sauvage (on a encore quelques doutes pour le fromage).  ;D

Merci pour le résumé Vulpus, idem pour Lambda et son matos.  :doubleup:

28 janvier 2008 à 10:24:02
Réponse #9

Kilbith


Sympa les amis....

Il faut quand même avouer que l'on a fait de sacré progrès, mine de rien, vers l'efficacité et la simplicité ces dernières années.

Merci David !   ;)

28 janvier 2008 à 11:08:43
Réponse #10

Vulpus


Merci à tous :)

Lambda,
J'ajoute aussi une éponge à mon sac! Je ne sais pas pourquoi mais je me suis dit que ça pèse rien dont ça craint pas. Je trouverai un usage pour ce truc. :) Et un sac poubelle de 100 litres de plus, pour faire une sorte de bassin à pluie. Les sacs poubelle sont impeccables, ils ne pèsent rien du tout mais ça a 1000 fonctions. En plus, je change la grosse corde par une vraie paracorde, les cordes réflectantes pour des cordes plus minces qui tiennent 50/60 kilos, comme toi. J'ajoute encore plus de tampons parce qu'elles usent vite (et ne pèsent rien), et des chauffe-plats.
Et je garde le couvercle d'aluminium!

Pour Diesel  :love:
http://www.westiekaartenservice.nl/images/kaarten2/nederland/groetenuitholland12.jpg

« Modifié: 28 janvier 2008 à 11:33:13 par Vulpus »
La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

28 janvier 2008 à 11:20:52
Réponse #11

kartoffel


Yo !
Jolie la sortie assortie de ses expériences amusantes  :up:

(merci Kartoffel, qui utilise le meme et qui m a montre cette particularite des poches laterales amovibles et assemblables...)
C'est marrant que tu me cites, parce que je n'ai jamais fait ça  :o
Et alors, t'as trouvé ça pratique ?
Je crois que c'est surtout un "extra" du gros Berghaus, mais que deux poches assemblées ne valent pas un vrai petit sac à dos. Cela dit j'ai pas essayé pour de bon.
« Modifié: 28 janvier 2008 à 11:35:09 par kartoffel »

28 janvier 2008 à 11:43:20
Réponse #12

lambda


Ah oui Vulpus! exact,   :doubleup: l eponge (propre) ca peut etre pas mal, ne serait ce que pour filtrer... a essayer la prochaine fois!
Si si Karto, tu m avais montre que les poches etaient detachables et on avait un peu discute sur le fait de les rassembler par leur fermeture eclairs (on en avait pas non plus parle pendant 4 heures  :D ).
Et franchement, j ai trouve ca super. juste un petit truc, rajouter une petite sangle transverse sur le devant pour eviter que les sangles glissent trop le long des epaules.
sinon je trouve ca super car en fait, dans une poche, j avais que mon sac de couchage, et dans l autre le reste de mon brol (bouffe, rechaud), et comme ca, j ai pas besoin de tout deballer quand j ai besoin d un truc. c est 2 compartiments bien distincts et la forme recatangulaire de l ensemble est commode pour le train, c est repliable en plus pour le transporter en Bandouliere.
Non franchemnent, j ai trouve ca super pratique, mais c est chacun qui voit. super compact, et leger.
D ailleurs, j en ai fait mon BOB, il est deja pret, je l attrape et c est parti, au trot.
a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

29 janvier 2008 à 08:33:29
Réponse #13

Diesel


Il ne marche pas ton lien Vulpus.
Mais je crois avoir deviné ce qu'il y aurait du y avoir. Tu veux que je fasse une crise cardiaque ?  >:( ;)

29 janvier 2008 à 09:39:47
Réponse #14

Vulpus


La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

29 janvier 2008 à 09:50:06
Réponse #15

Diesel


Je le savais.  :o  :'(

30 janvier 2008 à 23:27:56
Réponse #16

Anke


Très interessant, notamment le concept du sac de lambda qui me fait un peu penser aux "ceintures de combat" ( j'appelle ça comme ça, ce n'est surement pas le bon terme) des soldats. Hum, ne pourrait-on imaginer la fabrication du bidule, vous voyez, un peu comme les gilets avec des poches partout, mais là faire de grandes poches ?
Faut que je regarde itou cette histoire de poêle à bois.
Super sortie, ça fait envie et ça donne des idées ! Merci pour le reportage.

31 janvier 2008 à 18:43:25
Réponse #17

Woodrunner


Les SAS ont pendant très longtemps eu une sorte de harnais qui n'avait que deux grosses poche sur le devant! ce harnais servait de complément au poche mag et au gourde sur la ceinture,... J'arrive pas à trouver d'images,...
il y avait aussi deux petites poches pour mettre un mag rapidement engageable et un pansement compressif,...

C'est tout con comme système, mais s'est sympa,...
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité