Nos Partenaires

Auteur Sujet: 9 au 11 janvier 2015 De Clermont Ferrand au Mont Dore, par les Buffalo Brothers !  (Lu 3697 fois)

21 janvier 2015 à 23:55:53
Lu 3697 fois

Magic Manu


1 mois auparavant… « You ! ouais, c’est Magic Manu ! Tu sais, lors de nos dernières sorties, on s’était dit qu’on se ferait bien une sortie hivernale, histoire que tu me montres un peu deux-trois trucs, comme dormir par moins 15, toi qui a été plusieurs fois en Laponie !
-   Super ! Bonne idée ! En plus, j’aimerai tester des skis Altaï Hok
-    ??
-   C’est un genre de ski-raquette, avec des peaux de phoque collées. Je vais traverser l’Islande bientôt avec ces trucs, et je les aurais bien essayés avant ! J’en ai deux paires.
-   Ok ! Et si on allait les essayer au Mont-Dore ? On prend un train le vendredi soir pour Clermont-Ferrand, puis deux bus. On arrive vers 22h30 au Mont-Dore et on part, dans la nuit, à la frontale, nos skis aux pieds, vers le Puy de Sancy ?
-   Goooooooooooooo !!
Deux heures après, les billets sont pris. Malheureusement, la météo était de moins en moins en notre faveur : de moins en moins de neige, et de moins en moins froid. L’expédition hivernale se transformait en balade automnale…Moi qui avais prévu comme couchage mon duvet Ansabere 400 doublé d’une couette synthétique, et qui avais acheté des chaussures d’hivers pour les « skis », j’étais un peu déçu…La  météo définitive, deux jours avant annonçait 0 à moins 5 pendant la nuit, et les webcam autours du Mont-Dore montraient des terrains plus propices au ski sur herbe qu’à la randonnée nordique…C’est donc sans ski, et allégés (n’oublions pas que You et moi-même sommes aussi des habitués de RL !!), sacs au dos, que nous nous retrouvons à la gare de Bercy, après une traversée difficile de Paris secoué par les derniers évènements terroristes… Pour une raison totalement indépendante de ces évènements, et qui nous a été bafouillée dans les haut-parleurs lors du trajet, le train arrive à Clermont-Ferrand avec 2 heures de retard. Les bus ne nous avaient pas attendus… Le chargé en communication local de la SNCF propose à différents voyageurs des destinations en taxi. La nôtre étant trop lointaine, il nous propose une chambre d’hôtel en face de la gare afin de prendre notre bus le lendemain matin…Malgré le charme suranné de cet hôtel Ibis décrépit et son néon rose qui clignote, cela ne nous plait guère ! Je me souviens que, un peu par hasard, j’avais embarqué parmi mes cartes une comprenant la région entre Clermont et le Mont-Dore (commandée sur le site de l’IGN, au demeurant fort pratique : on sélectionne la zone que l’on veut et hop ! huit jours après, on la reçoit. Moins de carte pour une rando, moins de poids. Existe en version plastifiée résistante à l’eau et indéchirable, elle est pas belle, la vie ?). Nous déclinons poliment l’offre de ce sympathique fonctionnaire, qui, hébété, nous regarde nous éloigner tous deux dans la nuit… En fait,  ayant tourné au coin de la rue, nous avons choppé un taxi. Il était 22h30 et le charme nocturne de Clermont-Ferrand de la gare vers sa banlieue ouest ne nous a pas paru évident…20 minutes plus tard, nous étions à Laschamp, sous un abri bus, à sortir nos frontales à l’abri d’un petit crachin.
(N'hésitez pas, afin de voir les photos en entier, à faire bouger la barre d'état se trouvant sous la colonne de chaque ensemble de photos)
4
« Modifié: 26 janvier 2015 à 11:58:16 par Magic Manu »
Hope for the best, expect the worse...

21 janvier 2015 à 23:57:08
Réponse #1

Magic Manu


Remplissage des gourdes, un coup de boussole (« c’est par là, le GR4 ! Non ! Par là ! »), et c’est parti pour la marche nocturne, sur le GR4, vers le sud. You était tellement fier de sa frontale Zebralight, jusqu’à ce que je pousse ma Stoots au maximum !! « c’est quoi, ce phare de bagnole ? »
Une heure et demi plus tard, on se trouve une place de bivouac sous les arbres, à l’abris du vent. Montage des tarps, cuisine. You essaye son réchaud à gaz à cartouche inversé. Dégustation d’un excellent vieux Whisky (j’aime bien bivouaquer avec You !!) et dodo vers 2 heures du matin. You est un jeune papa, avec des nuits agitées et courtes. Je le soupçonne de partir en rando avec moi pour pouvoir faire la grasse matinée ! Je lui explique que cela n’est pas grave et va bien vite changer : bientôt il sera réveillé lorsque son gamin rentrera bourré à 4 heures du mat’ de boite, et qu’il faudra le laisser dormir jusqu’à 15h le lendemain…Bref ! Je me lève tôt, vais faire un tour pour photographier la montagne en face (probablement le Puy Pelat ?) en soulageant ma vessie (dos au vent !). Vers 9h, You pointe un bout du nez hors de son pied d’éléphant (encore un truc qu’il teste pour l’Islande !), alléché par l’odeur de la mixture du petit déjeuner (mélange de différentes farines, de poudre de coco, enfin de tout ce que je trouve en poudre dans mes réserves, à minuit, la veille d’un départ en rando !). Le temps de ranger nos affaires, le départ ne se fera que vers 11h, sous un beau soleil.


« Modifié: 28 février 2015 à 14:48:28 par Magic Manu »
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 00:11:45
Réponse #2

Magic Manu


J’ai quelques grandes fiertés dans la vie (comme avoir réussi à étonner le manitou himself en débarquant à un stage N3 en costard-cravate) (Vous ne croyez pas? Les photos sont là , réponse #961)
Mais une de mes plus grandes fiertés est d’avoir convaincu You au Pile and Pertex. J’avais découvert ce genre de vêtement par hasard, en achetant ici même une veste de ce type à Cris Kenton ! Je n’y connaissais rien et avais été au départ très désagréablement surpris de voir que ça prenait la flotte !!! Quelques lectures plus tard, grâce à l’aide de Kilbith (réponse 13), qui, décidément, est un grand spécialiste (réponse 65) et plusieurs rando ensuite, c’est devenu mon vêtement de rando favori !
A force de me voir tout le temps à poil dans cette espèce de veste informe avec de grandes ouvertures sur les côtés, You a fini par essayer !!!! et s’acheter une Buffalo ! C’est donc pour cela que nos look sont terriblement ressemblants. En milieu de journée, en raison de la relative chaleur (10 degrés), nous commencions à regretter nos choix vestimentaires (Buffalo active shirt, Meindl Luzern Pro aux pieds pour moi), un peu trop chauds ! En fin d’après-midi, petit tour autours du lac de Servières et on commence à grimper dans les nuages…



« Modifié: 26 janvier 2015 à 11:49:50 par Magic Manu »
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 00:13:54
Réponse #3

Magic Manu


Le temps se gâte très nettement et on finit par se retrouver, vers 17h, avec les conditions que tout le monde redoute en rando : pluie et froid (3 degrés). Heureusement, l’effort aidant, la chaleur dégagée par nos corps d’athlètes (si, si !), combinée à nos Buffalo, fait merveille, et nous sommes en pleine forme. Nous ne sommes plus très loin du Mont-Dore et avions initialement prévu de s’arrêter tôt, histoire de trouver un bivouac sympa de jour, hein ! Pas encore un endroit recherché, fatigués, à la frontale, où tu te réveilles le lendemain le cul sur une fourmilière et dans un champ de taureaux de corrida ! Mais non ! Poussés par notre énergie débordante, nous arrivons de nuit au lac de Guéry, au dessus duquel nous nous installons…encore de nuit.


« Modifié: 26 janvier 2015 à 11:51:33 par Magic Manu »
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 00:15:44
Réponse #4

Magic Manu


Le temps est franchement bien pourri et, malgré ma Buffalo, je ferai bien un petit feu pour me réchauffer le corps et le cœur. Hélas ! Le bois alentour est trempé, probablement par quelques fontes successives de neige. Un premier échec d’allumage avec du Wet Fire… Ravalant ma fierté de MUL, je sors mon couteau et me met à bâtonner des  morceaux de bois. Je taille un bout de bois gras en copeaux et… Tindinnnnnnnnnn ! Je suis le maitre du feu !! Nous passons la soirée à nous réchauffer un peu autours de ce petit feu (il faut bien le dire, aidés aussi par l’excellent vieux whisky qui ne ressortira pas indemne de ce bivouac…). Mon tarp est trop petit, et, en raison de la pluie, je l’installe selon une  configuration un peu horizontale, le bord près de ma tête décollé du sol, pour gagner en habitabilité. You n’a pas ce problème, ayant un tarp plus grand quoi qu’étant pourtant (le monde est décidemment mal fait, ma brave dame !) un peu plus petit (allez, disons un peu moins grand !) que moi. Je suis réveillé vers les 3 heures du matin par le froid et une sensation d’oppression. Il me faut quelques secondes pour comprendre : il a neigé, mon tarp, quasiment horizontal, s’est aplati sur moi avec le poids de la neige, a comprimé mon sac de couchage en duvet. Bref, je caille !!!!! Pas envie de tout installer à nouveau. Je tape dans tous les sens pour évacuer la neige. Le tarp remonte un peu. Je me rendors, en tapant de temps en temps pour regagner un peu d’espace…Il y a des grands moments dans la vie, et certains réveils sous tarp en font partie. Le lendemain matin, la vue depuis mon couchage est magnifique ; Il a beaucoup neigé. Je me lève. Evidemment, You ne s’est aperçu de rien et affiche, en découvrant le spectacle, la tête d’un gamin entrant chez un confiseur (ou la tête de Nabila entrant chez Armes Bastille, c’est comme on veut !). Il ne s’est rendu compte de rien, a vaguement entendu que j’avais tapé contre mon tarp une partie de la nuit, sans se poser de question… !



« Modifié: 26 janvier 2015 à 11:56:10 par Magic Manu »
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 00:17:05
Réponse #5

Magic Manu


Le départ se fera à nouveau très tard… ! Le lac de Guéry est en partie gelé et la cascade à côté est magnifique, sous la neige. On remplit les gourdes dans le lac. L’eau n’est pas très claire. Merci Micropure Forte !


« Modifié: 26 janvier 2015 à 11:59:27 par Magic Manu »
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 00:18:34
Réponse #6

Magic Manu


On arrive vers 14h devant le Puy de la Tache. Là, deux solutions : prendre la route vers le Mont-Dore pour être certain d’avoir notre bus à 17h, ou être plus joueur et tenter de s’enquiller l’enfilade de puys en face de nous (Puy de la Tache, Puy de Monne, Puy de barbier, Puy de l’Angle).
Allez, gooooooo !! On part comme des malades, on double un petit groupe de randonneurs qui était au milieu de la montée. La vue est magnifique, dans les trouées entre les nuages. On se croirait parfois au bord  de la mer, dans les dunes, avec du sable très blanc !




« Modifié: 28 janvier 2015 à 10:27:54 par Magic Manu »
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 00:20:08
Réponse #7

Magic Manu


En haut, le vent est très fort, au moins, au moins, je dirai…ben, je ne sais pas car You devait apporter son anémomètre de poche, mais il a préféré embarquer 4 couteaux (si, si ! J’te jure ! Même pas cap’ d’aller avouer ça sur RL !!). Un rayon de soleil tout en haut, sur la croix, me donne quelques secondes un élan quasi mystique.



« Modifié: 26 janvier 2015 à 12:03:37 par Magic Manu »
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 00:21:05
Réponse #8

Magic Manu


La descente, dans le soleil, se fera en courant et en rigolant, comme des mômes !
« Modifié: 26 janvier 2015 à 12:04:30 par Magic Manu »
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 00:22:25
Réponse #9

Magic Manu


Jolie vue sur le Mont-Dore, la Grande cascade. Arrivée en ville acclamés par une foule en délire ! Petite photo devant notre restaurant préféré : un resto kitchissime de gaufres, où il servent un « gaufre burger » ! Pas le temps d’y aller manger ! Achat de charcuteries, fromages, pain, bière locale. Bus, bus, puis train à Clermont, où on se tape un petit gueuleton en hommage à cette belle sortie !



« Modifié: 26 janvier 2015 à 12:05:59 par Magic Manu »
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 05:44:53
Réponse #10

cassepied


je vais faire du bruit mais tant pis !!
wahou je suis jaloux c'est magnifique !! vous ètes trop courageux
bivouaquer au bord d'un lac n'est pas humide?

22 janvier 2015 à 07:55:01
Réponse #11

Merlin06


@Cassepied: les environs du lac Guéry sont moyens pour le bivouac mais pas trop humides, l'eau est à purifier impérativement.

@Manu: vous êtes arrivés avant l'hiver en fait, le vrai vient de commencer. Nous étions partis faire un tour par la haut avec les copains trois semaines avant et c'était quasi pareil, juste un peu de neige à partir de ta photo 9.
Vous avez bien fait d'éviter les hôtels et le quartier de la gare de CFd, c'est comme beaucoup d'autres villes, moche, plutôt mal famé et il y a des punaises de lit.
Bonne idée de partir de Laschamps, vous avez été assez vite jusqu'au Guéry en plus.
La prochaine fois envoies moi un MP un peu avant, ça t'évitera de payer le taxi. ;)
La photo 4, ça ressemble au Puy de Côme.
You est tellement convaincu par le P&P qu'il prend sa morgedal avec lui...  :lol:

Chouette balade et beau retour en tout cas.  :up:
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

22 janvier 2015 à 08:49:52
Réponse #12

Magic Manu


C'est vrai qu'on s'est dit que l'hiver commençait juste!
Pour l'hôtel, on a bien fait de refuser :D. De toutes façons, notre but était de bivouaquer...
Je retiens ta proposition de voiturage, car c'est certainement une rando que je vais refaire, merci!
Bien vue, la remarque sur P&P et Morgedal :)! Mais il voulait tester sa configuration pour l'Islande. De plus, la P&P n'etant pas étanche, si tu te prends une grosse pluie, il te faut une couche étanche dessus, à mettre en fin de rando, pour sêcher ta P&P sur les derniers kilomètres. Moi, j'avais une Marmot Mica pour ça!
En fait, on voulait passer la première nuit en haut du puy de Dôme, mais on craignait le côté trop touristique.
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 09:38:04
Réponse #13

Arnaud


« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

22 janvier 2015 à 09:46:37
Réponse #14

You


Merci pour ce retour fidèle, Manu. (Et merci pour ce retour, fidèle Manu :D)
Comme quoi il n'y a jamais de mauvais moment pour mettre le nez dehors.
Les maitres-mots d'une sortie réussie pour profiter du moment à fond sans se soucier de la météo sont bien : adaptabilité, improvisation et partage :) Ainsi qu'un minimum de connaissances, de soi et de son matos. Et un bon partenaire !

Pour l'humidité près du lac : nous étions montés 150m plus haut, dans un coin boisé un peu à l'abri du vent. Mais surtout, il a plu toute la soirée. L'humidité venait directement du ciel.

Quelques remarques en vrac :

Le réchaud à gaz inversé fonctionne très bien sans soin particulier à ces températures (c'est bien le moins). En revanche, il est bon de ne pas laisser le brûleur exposé à... la pluie, sous peine de se retrouver avec de jolies flammes jaunes de 50cm à l'allumage. Je sais, personne ne fait ça. Moi non plus. Et pourtant, ça nous est arrivé quand même.

J'ai voulu tester la combinaison P&P/Epic Coton en cas de gros temps (pluie/neige + vent).
L'idée serait, pour l'Islande dans trois semaines, de pouvoir faire face à toutes les météos sans ajouter/retirer une couche imper 15 fois par jour.
La Morgedal à l'énorme avantage de la respirabilité, d'une coupe excellente, d'une bonne déperlance, d'un séchage rapide et d'une grande robustesse.
Mais effectivement elle n'est pas imperméable (c'est un choix), et pèse déjà 600g.
J'adore ces deux items individuellement, mais je ne suis pas convaincu par la combinaison des deux : le P&P se suffit à lui-même (avec sa capuche), tant qu'il ne pleut pas des cordes sur la longueur, et la Morgedal, si elle renforce l'effet coupe-vent du Pertex et ralentit son imprégnation par la flotte, n'est vraiment pas une couche imper ce qui pourrait poser problème en cas de temps pourri continu sur plusieurs jours.
D'un autre côté, dans ce cas là, je resterais chaud quand même, et ne serais sans doute pas beaucoup plus sec avec une veste imper trempée et battue par les vents...

Oui je sais : "merci, Captain Obvious !".


22 janvier 2015 à 09:57:08
Réponse #15

Ishi


La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

22 janvier 2015 à 10:33:49
Réponse #16

Merlin06


@You: pour la pluie, as-tu essayé la morgedal avec une stowaway arktis(pertex, léger) en dessous? Ou bien simplement un poncho bien attaché par dessus la morgedal ou le système P&P?
Morgedal à 600g, c'est une taille S? Ma L fait 750g et est limite pour mes 1.80m.
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

22 janvier 2015 à 11:41:13
Réponse #17

Magic Manu


merlin06, tu penses qu'on aurait pu bivouaquer en haut du Puy de Dôme, ou c'est vraiment trop fréquenté?
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 13:42:09
Réponse #18

Merlin06


Possible, oui.
Conseillé ou agréable, non. Y a beaucoup de trafic, peu d'abris et beaucoup de vent.
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

22 janvier 2015 à 14:02:21
Réponse #19

You


@Merlin : oui, c'est exactement ce que la combinaison Morgedal/P&P fait. Du coton Epic avec une couche de pertex (celle de ma Buffalo) en dessous. C'est presque bien, mais pour du gros temps tempêtueux islandais s'il y a un méga-redoux en février (ça arrive), je doute encore de l'intérêt et de la pertinence du systeme VS une veste imper par dessus le P&P.

La Morgedal en M, repesée par mes soins, fait 610g.

22 janvier 2015 à 18:08:35
Réponse #20

Merlin06


L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

22 janvier 2015 à 18:32:04
Réponse #21

guillaume


Merci pour les photos et surtout pour le texte non dénué d'humour :).

Une remarque concernant le P&P et la Morgedal : si vous aimez le P&P mais souhaiteriez que ça sois un poil plus coupe-vent et plus résistant à l'eau, je vous conseille de tester du Paramo (Velez smock par exemple).

On m'en a prêté une un jour, je n'ai jamais réussi à a rendre ;#. En ce moment elle doit être maltraitée par Lemuel, j'ai hâte de savoir ce qu'il en pense...

a+

22 janvier 2015 à 18:44:36
Réponse #22

Kilbith


Merci pour les photos et surtout pour le texte non dénué d'humour :).

Une remarque concernant le P&P et la Morgedal : si vous aimez le P&P mais souhaiteriez que ça sois un poil plus coupe-vent et plus résistant à l'eau, je vous conseille de tester du Paramo (Velez smock par exemple).

On m'en a prêté une un jour, je n'ai jamais réussi à a rendre ;#. En ce moment elle doit être maltraitée par Lemuel, j'ai hâte de savoir ce qu'il en pense...

a+

AMHA

De nos jours, vu le poids et l'encombrement mini d'une raincut (encore plus d'une raincut recoupée à mi bras et mi torse), ce n'est plus vraiment un problème le manque d'imperméabilité à la grosse pluie du PP (ou du Paramo).
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 janvier 2015 à 19:08:08
Réponse #23

Magic Manu


Prochaine sortie "pourrie", je teste ça. Je ne veux pas découper ma Marmot Mica, mais je veux bien tester avec une raincut! Le look (demi veste en haut, P&P ouverte sur la peau nue en bas) va être un peu étrange... :D
Hope for the best, expect the worse...

22 janvier 2015 à 20:46:02
Réponse #24

You


J'imagine le tableau.
Heureusement tu as ton t-shirt Aclima en résille pour rester présentable.
J'ajoute mon kilt MultiCam par là dessous, et une paire de trail fluo pour compléter.
Et on sera au top pour débarquer comme des fleurs dans le restau du coin après trois jours de crapahut boueux. ;#

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité