Nos Partenaires

Auteur Sujet: Etait : "chausson" de traque  (Lu 4982 fois)

03 juin 2012 à 00:26:15
Lu 4982 fois

invité


J ai une question bete
Qui a deja éssayé pieds nu ?

Je suis toujours pied nu ... Je vais dire come Cody, je trouves que je suis en contact direct avec mere nature, ca nous ramene au plus simple qui soit ... Certaines croient qu'on ne peut pas aller partout nu pied, c'est faux ... j'ai marché dans des champ d'épines, dans des marécages, partout ... Sauf que dans ces cas ci, soit tu marche pied nu, ou tu ne le fais pas ... Tu dois avoir beaucoup de cornes sous les pieds et ca prend plusieurs mois a acquérir, et ca, avec beaucoup de blessures quotidiennes sous les pieds. Apres quelques mois, la douleure est toujours là, mais beaucoup plus tolérante, et les coupures sont rares également.

03 juin 2012 à 00:34:54
Réponse #1

invité


Moi je laisse ça à Cody Lundin. Si l'homme se chausse depuis plus de 6000 ans c'est surement nécessaire, alors autant profiter du savoir faire acquis  ;#

Sinon un petit article : se déplacer silencieusement , parce que la chaussure ne fait pas tout ^^

nécessaire ... non, confortable, oui. Le problème que j'ai avec l'être humain c'est sa dépendance a tous ce qu'il invente. Il devient donc de plus en plus fragile, de plus en plus faible, totalement dépendant de ce qui l'entour. On fonctionne à l'inverse de ce que mère nature dicte depuis des millions d'années. La nature élimine les faible, et garde les plus fort, et nous n'échaperons pas a cette réalitée. C,est ce qui m'énerve, c'est pourquoi je crois des millions de personnes encore à notre époque moderne marchent nu pied, puisque les encetres des humains l'ont fait pendant 10 millions d'années .... 6000 ans semblent tres peu quand on regarde ca de cette maniere.

L'être humain court à sa propre extinction à cause de notre dépendance. va-t-on disparaitre a cause qu'on marche avec des soulier ? Non surement pas hehe, mais vous comprenez sans doutes mon point!

03 juin 2012 à 01:45:29
Réponse #2

invité


On s'éloigne du sujet mais si des millions de personnes marchent aujourd'hui pieds nus, c'est tout simplement que la plupart n'ont pas de quoi s'acheter des chaussures...
Oui et non ... par choix pour beaucoup. Une paire de sandale à 1 dollard ...

Citer
L'homme est dépendant certes de "son" progrès, mais la plupart d'entre nous ne serait pas là si on ce progrès n'était pas intervenu... Entre autre la plupart de ceux qui ont été accouché par césarienne...

C,est ce qu'on appel la sélection naturel qui rend une une espece forte ou faible, dans notre cas, de plus en plus faible en protégeant les ceux qui auraient du mourir à la naissance. Ca semble cruel, mais c'est ca.
Citer
J'ai déjà vu en brousse (l'année dernière) une femme qui paraissait plus de 50 ans, qui en avait 35 et qui en était en à son onzième gosse, dont des jumeaux... Un an avant notre rencontre les jumeaux étaient morts à trois semaines d'intervalles, il avait à peine 5 mois... Sur onze il en restait 5 entre 4 et 17 ans... Et quand elle nous racontait sa vie, avec son mari (un de nos guides de chasse), elle trouvait cela normal...

Oui, sélection naturel.

Citer
Quand à savoir si on peut aller partout non chaussé, j'en doute -sérieusement- nos guides vont pieds nus (ils ne veulent pas de nos chaussures, sauf pour aller "vers la ville" -dont et c'est un autre débat, ils ont une trouille bleue...-) mais quand nous traversons certaines zones d'épineux, ils contournent et si une bête échoue dedans, quand eux chassent, et bien ils vont chercher à en tuer une autre et ne se risquent pas à faire ce que nous faisons avec des chaussures... Corne sous les pieds ou pas...

En aucun cas je n'ai dit que ce serait confortable, je dit qu'on peut aller partout, je sais je l'ai fait pendant 1 an (pas l'hivers bien sur, je suis pas fou ou incensé) sans porter une seule fois des chaussures et en allant dans la foret tous les jours.

Citer
Les pêcheurs de la côte est de Madagascar vont sur la barrière de corail pieds nus, pêcher au harpon les poulpes, pour autant ils avancent très précautionneusement et évitent soigneusement les zones de basalt émergé et immergé, personne d'autre que les touristes chaussés ne marche là...
tu ne fais que confirmer ce que je mentionne.

Citer
Maintenant, aujourd'hui nous vivons en europe plus de 75 ans pour les hommes en moyenne (peut être pas très bien mais on vit...) dans ces pays là l'espérance de vie est d'à peine plus de 50 ans pour les hommes et il faut voir dans quel état pour beaucoup...
Alors observons comment les Européens réagiront quand l'électricitée et les moyens de transport s'écrouleront! :)

03 juin 2012 à 09:57:39
Réponse #3

mrfroggy


Moi je laisse ça à Cody Lundin. Si l'homme se chausse depuis plus de 6000 ans c'est surement nécessaire, alors autant profiter du savoir faire acquis  ;#

Sinon un petit article : se déplacer silencieusement , parce que la chaussure ne fait pas tout ^^

Maintenant on a la chance d avoir de médias pertinents(pour s informer sur la marche pieds nu), et des soins efficaces, tout ça pour dire qu autres temps, auters moeurs.
Surement que des périodes de glaciations, ou des hommes vivant en zone tres froides ont influencé l apparition de la chaussure.
On remarquera qu aujourdhui , les homme qui marchent pieds nu(culturellement), ne se trouvent pas en Antarctique.mais d avantage en Afrique.
Et ce n est pas une question de moyen comme le dit Fosa, car si on peut se faire des vetements, on peut se faire des chaussures, a mon avis ..
Pour en revenir aux régions froides, il n y a pas que des groupes d individus riches et au top de la technologie qui y vivent.Mais des gens pauvres aussi, et ils ont des chaussures il me semble. Les voyageurs du forum peuvent peut etre apporter leur expérience a ce propos :)
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

03 juin 2012 à 10:01:58
Réponse #4

mrfroggy


Et puis je repense a certains Bretons d il y a 70 ans, mon oncle par exemple, ils n avaient pas les moyens pour des chaussures , et il se fabriquaient des sabots de bois avec de la paille dedans pour l hiver...
désolé pour le hs :-[
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

03 juin 2012 à 10:14:53
Réponse #5

invité


je suis daccord avec toi froggy. J'ai voyagé en Afrique à deux reprise dans de petits village. Ils étaient tres pauvre, portait des vetement de qualitée corect et n'avais pas de chaussure, jamais.

03 juin 2012 à 10:56:25
Réponse #6

Kilbith


On s'éloigne du sujet mais si des millions de personnes marchent aujourd'hui pieds nus, c'est tout simplement que la plupart n'ont pas de quoi s'acheter des chaussures...
L'homme est dépendant certes de "son" progrès, mais la plupart d'entre nous ne serait pas là si on ce progrès n'était pas intervenu... Entre autre la plupart de ceux qui ont été accouché par césarienne...
.../...
Quand à savoir si on peut aller partout non chaussé, j'en doute -sérieusement- nos guides vont pieds nus (ils ne veulent pas de nos chaussures, sauf pour aller "vers la ville" -dont et c'est un autre débat, ils ont une trouille bleue...-) mais quand nous traversons certaines zones d'épineux, ils contournent et si une bête échoue dedans, quand eux chassent, et bien ils vont chercher à en tuer une autre et ne se risquent pas à faire ce que nous faisons avec des chaussures... Corne sous les pieds ou pas...
.../...
Maintenant, aujourd'hui nous vivons en europe plus de 75 ans pour les hommes en moyenne (peut être pas très bien mais on vit...) dans ces pays là l'espérance de vie est d'à peine plus de 50 ans pour les hommes et il faut voir dans quel état pour beaucoup...
Fin de mon bruit...

Merci Fosa pour cet excellent témoignage qui permet de "remettre les pendules à l'heure". C'est moins romantique comme vision que celle souvent propagée sur le net ou dans les récits idéalisés d'une certaine "vie sauvage". L'équipement n°1 du soldat ce sont les chaussures et ce depuis fort longtemps, ce n'est certainement pas pour rien.

Petite photo des résultats des puces-chiques pour le plaisir...




Bonjour CedrikG et bienvenue car je crois que c'est la première fois que l'on échange (j'ai très apprécié tes vidéos)  :)

Citation de: CedrikG
C,est ce qu'on appel la sélection naturel qui rend une une espece forte ou faible, dans notre cas, de plus en plus faible en protégeant les ceux qui auraient du mourir à la naissance. Ca semble cruel, mais c'est ca.
.../...
On fonctionne à l'inverse de ce que mère nature dicte depuis des millions d'années. La nature élimine les faible, et garde les plus fort, et nous n'échaperons pas a cette réalitée.

Tes remarques s'inscrivent dans une vision assez répandu dans le milieu "survivaliste" et qui semble parfois inspirée par la philosophie de Friedrich Nietzsche. Je n'y vois évidemment pas de mauvaises intentions, mais cela mérite quelques réflexions.

L'homme est un espèce sociale. On ne peut donc réduire sa survie à un problème individuel. Comme il forme des groupes sociaux complexes (même les groupes de chasseur cueilleur, qui sont des groupes primaires au sens de la psycho sociologie, sont complexes) il lui faut élaborer un ensemble de règle assurant la cohésion du groupe. La protection des faibles, fait partie de cette règle universelle. Elle peut sembler impliquer des inconvénients (gaspillage de ressources...) mais les avantages à mettre en regard (cohésion de la structure...etc) sont la plupart du temps supérieurs, globalement.


En ce sens, le trisomique ne serait-ce que parce qu'il permet au groupe d'exprimer et de renforcer au mieux sa solidarité, source de cohésion et d'efficacité, est un trésor infini. Tu remarqueras que je n'invoque pas des raisons "morales" ou "religieuses", juste des raisons d'efficacité. Evidemment, tout est affaire d'équilibre au regard des contingences.

A cela s'ajoute le fait que notre outil principal de survie individuel, c'est notre cerveau. Or, pour qu'il soit pleinement efficient, il lui faut une très longue période de maturation et d'entrainement. Si je me permettais une analogie avec un ordinateur, je dirais qu'il faut un OS solide et un soft complet. Une des fonctions de la culture, c'est de créer un OS adapté, une des fonctions des "vieux" c'est de cumuler et de transmettre les composantes culturelles de cet "OS" ainsi que la somme des expériences accumulées par la société.

Le cerveau en tant qu'organe nous pose plein de problèmes : il rend les accouchements hasardeux, il nous rend vulnérable aux chocs. Mais globalement, il nous permet d'être de très loin loin l'espèce dominante de cette planète. Et ce depuis fort longtemps. Si on accepte ce fait, et si on accepte l'idée qu'un homme boiteux de naissance (je prends cet exemple pour des raisons de démonstration) peut avoir un cerveau plus adapté que la moyenne et avoir un apport plus important que le jeune musculeux bas de plafond envers le groupe...au regard de la survie du groupe (la seule valable pour une espèce sociale), le "moins nécessaire" c'est le jeune musculeux. L'astuce du "génie boiteux" permettra par exemple d’élaborer un arc composite, gros progrès par rapport au propulseur, alors que le "jeune musculeux bas de plafond" s'échinera à courir après les chevreuils, puisque le gros gibier décimé par le propulseur se fait désormais rare.

Evidemment, tout cela est un peu contre intuitif...

Citation de: CedrikG
Alors observons comment les Européens réagiront quand l'électricitée et les moyens de transport s'écrouleront!
Les "européens" ont des sociétés extrêmement résilientes aux cataclysmes. Ils ont traversé l'histoire et même la préhistoire alors que les conditions climatiques sont difficiles. Ils ont survécu aux glaciations, à l'écroulement de l'Empire Romain, à la Grande Peste, aux Guerres Mondiales...Les progrès techniques que tu cites existent depuis en gros deux cents ans. A cette époque, nos ancêtres avaient déjà fait le tour du monde depuis 300ans, propagé leur culture sur quasi tout les continents (sauf l’Antarctique), peuplés d'immenses territoires au delà des océans et étaient le continent le plus peuplé du monde à cette époque.
Ils maitrisaient les bases des mathématiques (environ le niveau des terminales scientifiques actuelles) avaient des connaissances très correctes en physique et leurs œuvres de l'esprit ou artistiques de cette époque (musique, philosophie, danse, architecture, peinture...) font toujours l'objet d'une admiration universelle...

En imaginant que le "vieux continent" en revienne à ce point...ce ne serait déjà pas trop mal.  :closedeyes:

 ;)

PAVC car largement HS entre autre....
« Modifié: 04 juin 2012 à 09:03:52 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

03 juin 2012 à 13:32:09
Réponse #7

Ulf


Les européens qui ont été touché s'en sont sortis : A traitement medicamenteux égal, nourris comme nous le sommes c'est juste une grosse gastro... Nourris comme les pauvres là bas, le même traitement en sauve 5 sur 10... Et pourtant les anticorps liés à une consommation d'eau limite ils ont, pas nous... J'arrête là, la selection naturelle garde leq plus forts physiquement seulement et si nos sociétés ont évolué c'est que l'homme ne s'en est pas tenu juste à ça...
Hors sujet.

La population européenne régresse en nombre et la population africaine explose. D'un point de vue naturaliste, il n'y a donc pas de problèmes en Afrique mettant en danger la population, malgré les apparences que tu nous exposes. La population d'européenne souffre moins, c'est sur, mais dans quelques siècles elle sera réduite à une peau de chagrin.

03 juin 2012 à 16:17:41
Réponse #8

invité





Bonjour CedrikG et bienvenue car je crois que c'est la première fois que l'on échange (j'ai très apprécié tes vidéos)  :)

Merci ;) Par contre pour ce qui est de l'échange je ne suis pas un tres grand amateur des débat et je n'ai pas vraiment le temps pour ca non plus, si je vois que l'autre personne a son opinion forgé, je respecte ca par contre la mienne reste forgé également donc nous pouvons y etre pendant des semaines !

Comme j'ai dit je respecte vos opinion,

A+!

03 juin 2012 à 20:08:07
Réponse #9

azur


On fonctionne à l'inverse de ce que mère nature dicte depuis des millions d'années. La nature élimine les faible, et garde les plus fort, et nous n'échaperons pas a cette réalitée.
HS ON:
Vision tronquée de la réalité: la nature élimine ceux qui ne s'adaptent pas... pour ça, il y a la force, et/ou l'intelligence!
Les esquimaux n'auraient jamais pu résister aux températures polaires sans se fabriquer des vêtements et des outils, il en va ainsi pour l'humanité toute entière...
prétendrais-tu que l'homme doive vivre et se nourrir sans autre aide que son propre corps?
HS OFF
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

03 juin 2012 à 21:53:28
Réponse #10

invité


HS ON:
Vision tronquée de la réalité: la nature élimine ceux qui ne s'adaptent pas... pour ça, il y a la force, et/ou l'intelligence!
Les esquimaux n'auraient jamais pu résister aux températures polaires sans se fabriquer des vêtements et des outils, il en va ainsi pour l'humanité toute entière...
prétendrais-tu que l'homme doive vivre et se nourrir sans autre aide que son propre corps?
HS OFF

Donc à ton avis l'homme est intelligent ? haha ...

L'homme est la pire espèce destructrice de l'histoire de la planète terre. On détruit tout, des lacs aux forets, aux insectes aux grand mammiferes, de la terre elle meme à la couche d'ozone!

L'homme est assez intelligent pour crer mais pas assez intelligent pour crer sans détruire. Le cerveau de l'homme a été son pire cadeau, un cadeau empoisonné, fesant de lui l'espece la plus égoiste qui soit, se croyant au dessus des autres. C,est l'intelligence de l'homme qui le menera à sa perte. Alors on passera pour ce qui est de l'adaptation mon ami! Qui a la vision tronquée de la réalitée ? ... je ne sais pas.

Tu remarquera que ceux qui ont survécus aux plusieurs grandes extinction de la planète terre, ceux qui survivent depuis plus de 300 000 000 d'années commes les arachnides, sont ceux qui sont les plus simples, et discret ...

03 juin 2012 à 22:42:22
Réponse #11

azur


Donc à ton avis l'homme est intelligent ? haha ...

L'homme est la pire espèce destructrice de l'histoire de la planète terre. On détruit tout, des lacs aux forets, aux insectes aux grand mammiferes, de la terre elle meme à la couche d'ozone!

L'homme est assez intelligent pour crer mais pas assez intelligent pour crer sans détruire. Le cerveau de l'homme a été son pire cadeau, un cadeau empoisonné, fesant de lui l'espece la plus égoiste qui soit, se croyant au dessus des autres. C,est l'intelligence de l'homme qui le menera à sa perte. Alors on passera pour ce qui est de l'adaptation mon ami! Qui a la vision tronquée de la réalitée ? ... je ne sais pas.

Tu remarquera que ceux qui ont survécus aux plusieurs grandes extinction de la planète terre, ceux qui survivent depuis plus de 300 000 000 d'années commes les arachnides, sont ceux qui sont les plus simples, et discret ...
Tu bascules dans des considérations philosophiques qui, bien qu'intéressantes et tout à fait défendables, sortent du cadre de la réponse que j'ai donnée et qui ne sont pas l'objet de ce forum... je m'en tiendrais donc là.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

03 juin 2012 à 22:50:18
Réponse #12

invité


Oui, sans doutes.

De toute facon je ne suis pas un gran fan des débat comme j'ai dit, donc je m'en tiendrai la également.

04 juin 2012 à 08:53:44
Réponse #13

guillaume


Comme ce sujet présente quelques bonnes infos, il serait dommage d'en supprimer le contenu. Et la rubrique feu de camp permet des discutions un peu plus large ;).

Merci à tous !

a+

04 juin 2012 à 10:33:51
Réponse #14

Pouçot


mon oncle par exemple, ils n avaient pas les moyens pour des chaussures , et il se fabriquaient des sabots de bois avec de la paille dedans pour l hiver...

J'ai voyagé en Afrique à deux reprise dans de petits village. Ils étaient tres pauvre, portait des vetement de qualitée corect et n'avais pas de chaussure, jamais.

Je vois difficilement comment vous pourriez être d'accord puisque vous ne dites pas -du tout- la même chose, mais passons  ;#



Je respecte le fait de marcher pieds nus, je l'ai fait plus souvent qu'à mon tour et je trouve le geste... esthétique. Seulement, impossible pour moi d'honnêtement verser dans le prosélytisme à ce sujet.
L'homme s'adapte à son environnement, et ce quelqu'il soit, voila au moins un point sur lequel nous sommes tous d'accord; partant de ce postulat, j'invite n'importe qui à marcher pieds nus dans les rues du Bronx. Entre seringues et débris de verre, la survie de l’espèce sera clairement en jeu  ;D  De même et plus sérieusement, je me demande si, 8000 ans av. J.C, les Inuits auraient pu traverser le détroit de Béring pieds nus... Pas un seul grognard ne serait revenu sans bottes de Russie  :D Et cetera...

Citer
L'homme est la pire espèce destructrice de l'histoire de la planète terre.

Et si la Terre n'avait besoin d'aucune aide pour "détruire" ?!
Je te conseille la lecture de Lovelock qui souligne fort à propos le fait que la Terre puisse vivre en homéostasie. Dès lors, le rôle qu'on tente d'imposer à l'homme, à savoir le vilain prédateur final (tadaaadaaaaam!) se trouve remis en question. Il pose les bases d'une reflexion articulée autour d'une question simple: quand peut on parler de biosphère en lieu et place d'organisme ?

Citer
Tu remarquera que ceux qui ont survécus aux plusieurs grandes extinction de la planète terre, ceux qui survivent depuis plus de 300 000 000 d'années commes les arachnides, sont ceux qui sont les plus simples, et discret ...

Quid des trilobites (arthropode), espèce éteinte pendant le Paléozoïque ?!



Citer
Les "européens" ont des sociétés extrêmement résilientes aux cataclysmes. Ils ont traversé l'histoire et même la préhistoire alors que les conditions climatiques sont difficiles. Ils ont survécu aux glaciations, à l'écroulement de l'Empire Romain, à la Grande Peste, aux Guerres Mondiales...Les progrès techniques que tu cites existent depuis en gros deux cents ans. A cette époque, nos ancêtres avaient déjà fait le tour du monde depuis 300ans, propagé leur culture sur quasi tout les continents (sauf l’Antarctique), peuplés d'immenses territoires au delà des océans et étaient le continent le plus peuplé du monde à cette époque.
Ils maitrisaient les bases des mathématiques (environ le niveau des terminales scientifiques actuelles) avaient des connaissances très correctes en physique et leurs œuvres de l'esprit ou artistiques de cette époque (musique, philosophie, danse, architecture, peinture...) font toujours l'objet d'une admiration universelle...

:akhbar:  MONSIEUR Kilbith  :akhbar:

04 juin 2012 à 10:55:35
Réponse #15

Chris-C


J'aime bien les gens qui se pointent, balance un gros pavé dans la mare qui éclabousse bien large et s'empresse de dire
"moi les débats sur internet c'est pas mon truc".....

je m'imagine dans le même état d'esprit (que je ne critique pas hein, on a le droit de pas aimer, animer, tenir et supporter un débat d'idée)
mais alors pourquoi venir sur un forum et intervenir ?

attention parceque déjà que tu es pieds nu toute l'année et que tu es un vrai homme des bois on pourrait te confondre avec un troll  ;)

a+

04 juin 2012 à 11:52:42
Réponse #16

Kilbith


Re,

Sur le sujet des "pieds nus". Pour le peu que j'ai pratiqué c'est sympa et agréable. Mais, il faut aussi être raisonnable.

Remarque préliminaire : Certes nos pieds sont "conçus" pour marcher nus...mais c'était quand nos très lointains ancêtres vivaient dans la savane africaine de la région du Grand Rift (dans l'état actuel de nos connaissances).

Si on admet que c'est la maitrise du feu et de la taille des outils qui a permis aux premiers hominidés de quitter notre biotope initial. ET que c'est la maitrise complète du feu et la réalisation d'armes et de vêtement qui a permis aux hominidés de nous maintenir en Europe (et pour notre espèce depuis pas si longtemps que ça) : il faut bien admettre que l'homme doit être "outillé" pour vivre sous nos latitudes (merci au cerveau et aux mains). Parmi ces outils, les chaussures ont leur place.

Il semble vraisemblablement que notre morphologie ait évoluée pour s'adapter à nos possibilités technique. Par exemple notre puissance de mâchoires est plus faible que celle de nos lointains ancêtres...PEUT ÊTRE par ce que nous disposons "normalement" du feu et des moyens de découpe du gibier. On peut donc penser que nos pieds se sont fragilisé parce que nous disposons des moyens de les protéger pour de longs déplacements, dans des terrains et climats variés. C'est une hypothèse que je formule dans ce dernier cas.

Après se pose le problème des parasitoses. Beaucoup se choppent par les pieds comme le faisait remarquer Fosa (qui semble être ce que l'on dénomme un broussard, je dis semble parce que l'on ne se connait pas). Dans mon premier message, je faisais moi même allusion au "puches chiques" (tungose) très courantes en Afrique et autres. Un bon parasite te tue lentement (ou pas), mais c'est quand même moins bien.





(si vous voulez flipper, tapez tungiasis sur gologolo...)

Même chez nous, j'ai souvent vu des gens se blesser en randonnée parce que leur pied n'était pas assez protégé. Cela va du type qui butte sur un piquet de tente en allant pisser à celui qui s'ouvre le pied au passage d'un guet. C'est hyper handicapant, cela s'infecte vite, cela se soigne lentement.

Je ne suis pas joueur. J'ai déjà choppé une infection du fait de mauvaises conditions d'hygiènes sur le terrain...c'est littéralement effarant de voir la vitesse de développement. Heureusement, j'ai eu droit à l'artillerie lourde (evasan, séjour à l’hôpital de 15 jours). Pourtant je n'ai pas choppé ça en Afrique ou en Amazonie, juste chez nous.

En résumé : pour les sensations dans certains cas (traque, développement personnel) et pour jouer ok. Pour limiter les risques "pas ok".

« Modifié: 04 juin 2012 à 14:40:58 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 juin 2012 à 15:01:19
Réponse #17

DavidManise


Salut :)

Cedrik étant Québécois, il ne sait pas vraiment ce que "épines" veut dire ici...

Moi aussi je pensais que je pouvais marcher dans les épines.  Jusqu'à ce que je croise la route de branche d'accacias... 

Bref.

Dommage.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

04 juin 2012 à 15:10:38
Réponse #18

Karto


Dommage.

Bah ça nous rappelle qu'en toute chose la vraie expérience fait aussi grandir la vraie modestie ;)

04 juin 2012 à 15:42:33
Réponse #19

Chris-C


 faut que je la note et la ressorte celle là, elle claque bien pis elle est tellement vrai.....

ce Karto faudra quand même lui proposer de devenir modo un jour  ;#

04 juin 2012 à 15:58:12
Réponse #20

Karto


faut que je la note et la ressorte celle là, elle claque bien pis elle est tellement vrai.....

Promets-moi de l'améliorer avant !


ce Karto faudra quand même lui proposer de devenir modo un jour  ;#

Modo ça rime avec maso.


Moi j'ai surtout apprécié les interventions de Kilbith et Fosa sans lesquels je ne connaîtrais pas les puces chiques.  Par rapport à ça, les éclats de verre dans les pieds on en redemande.

04 juin 2012 à 16:07:30
Réponse #21

Chris-C


Promets-moi de l'améliorer avant !


non je promet pas, je vais déjà essayer de la retenir, pis j'étais sûr que tu avais donné le pure produit de ta réflexion, si faut améliorer c'est qu'il y a des impuretés dans le mélange.... tant pis tu sera pas modo  :lol:

04 juin 2012 à 16:22:29
Réponse #22

Karto


non je promet pas, je vais déjà essayer de la retenir, pis j'étais sûr que tu avais donné le pure produit de ta réflexion, si faut améliorer c'est qu'il y a des impuretés dans le mélange....

Désolé. Tu croyais tenir de l'huile essentielle d'idée, alors que je t'ai lésé sans le vouloir avec de la bouillie trop fermentée qui sent le purin encore vivant.

Y'a un mec une fois qui a dit un truc pas mal dans le même genre. Il m'a dit, dans une situation à-propos où j'étais très énervé : "il faut beaucoup d'humiliation pour un peu d'humilité"  ;D
T'as qu'à combiner les deux.
« Modifié: 04 juin 2012 à 16:42:19 par Karto »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité