Nos Partenaires

Auteur Sujet: Une grotte en hiver à 6 ans  (Lu 5629 fois)

19 février 2012 à 19:19:02
Lu 5629 fois

StormX


Salut,  :)

Avec la miss Rosetta, on a décidé ce week end de redoux de faire découvrir à son pitiou les joies (et misères  :-[) du bivouac hivernal.

Le point à atteindre : une grotte, ou plutôt, une cavité assez grande pour nous accueillir tous les trois en largeur à 1200 m. Minimoy, du haut de ses 6 ans était à fond !  :doubleup:

On prépare le matos. Le petit a un SdC synthétique confort -10 de bonne qualité et une panoplie de fringue synthétique agencés selon la classique règle des 3 couches.

Un petit point sur ma liste de matos :

 
Citer
EDC :

Dans mes poches de fute :
- 1 thermomètre - mini boussole
- 1 GSM
- 1 Couteau suisse One hand Forester
- 1 Mora Bahco (couteau de camp)
- 1 carte de la région au 1/25000

Au bout d'une corde, dans une poche cargo du fute :
- 1 photon
- un briquet
- 2 boite à pellicule contenant coton vaseline / huile olive
- 8 morceaux de chambre à air
- 1 bloc de magnésium + firesteel
- 1 petite lame
- un morceau de chambre à air contenant une bougie chauffe plat, un briquet, doliprane et micropur, fermé hermétiquement au duct tape

Dans les poches de ma veste :
- 1 frontale +  1 mini frontale de secours
- 1 paire de sous gants en Zargun
- 1 paire de gants en cuir doublés polaire
- 1 bonnet Zargun
- 1 tour de coup Zargun
- 2 barres de céréales

Trousse de secours:
Matériels :
- 1 pince à épiler
- 1 tire tiques

Bandages (environ):
- 10 pansements compeed
- 10 Pansements de tailles variées
- 1 rouleau de Tensoplast
- 5 Compresses
- 1 rouleau de sparadrap

Désinfectant :
- huiles essentielle de Tea Tree
- 3 unidoses de chlorhexidine
- 1 unidose de bétadine
- 4 flacons de sérum physiologique

Médicaments :
- Paracétamol
- Arnica Granule
- Huiles essentielle d'Immortelle

Se vêtir :

- 2 paires de chaussettes laine / polycoton (couche 0)
- 1 caleçon synthétique basique (couche 0)
- 1 T shirt manche longue en laine merinos ( couche 1)
- 1 micro polaire (160 gr/m²) Zargun (couche 2)
- 1 polaire Fjällraven (couche 2)
- 1 veste polaire D4 600 gr/m² (couche 2 en rajout hors effort)
- 1 pantalon Hunter Hydratic (Fjällraven)
- 1 bonnet Zargun (poche de la veste)
- 1 écharpe Zargun
- 1 paire de gants de ski (poche de la veste)
- 1 paire de moufle 400 gr Woolpower
- 1 paire de sous gant Zargun  (poche de la veste)
- 1 poncho Fjällraven

S'abriter, dormir :
- Sac de couchage Carinthia - Defense 4 (-10°C confort)
- Space blanket
- matelas en mousse Thermarest Z lite 3/4
- tarp D4

Bouffer / se chauffer :
- Réchaud à gaz (Primus)
- 1 cartouche de gaz petite
- popote titane 750 ml + couvercle

Nourriture :
- saucissons, fromage, pains
- 8 saucisses
- 200 gr de semoule
-1  tablette de chocolat
- 10 barres de céréales

S'éclairer :
- 1 frontale + ses 3 piles de rechange (poche de la veste)
- 3 ph**ons (réparties sur l'ensemble du pack)

S'hydrater :
- 1 outre Ortlieb capacité 10 L
- 1 Nalgène
- 1 tablette micropur
- 1 filtre frontier pro

Autre :
- 1 appareil photo

Sac à dos :
- Bergans - Rondane 60

Poids estimé : 15 Kg (avec 5 L de flotte)

De la Haute Loire, on se dit qu'il ne doit plus avoir de neige que dans notre pays d'inuit. L'habillement se fera donc à partir de cette prévision. Pas de combi, pas de bottes, pas de gants de ski pour le ptit...oups...  :-[

Arrivé sur les lieux, non seulement il y a de la neige, mais on manque de peu de se mettre dans le ravin sur une route bien enneigée.  ::)
Une pelle à neige en moins plus loin, on enfile les sacs pour atteindre la grotte, dite, Sarazine !  :up: On marche dors et déja dans 20 bon cm de neige mouillée (3°C au thermomètre).  :down:





"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

19 février 2012 à 19:19:52
Réponse #1

StormX


Nous avons moins de 2 km à effectuer, un peu de dénivelé, rien de bien méchant...s'il n'y avait pas maintenant 30 à 40 cm de poudreuse fondue.  :(



Coquin tombe souvent, pas facile de marcher quand on en a jusqu'aux genoux...Arrivé au sommet, il y a tellement de neige que je décide de le porter, tain' il pèse son poids le ptit bout ! Je me fais d'ailleurs la réflexion à ce moment là, que si j'avais du le porter plus longtemps, et que, pour une raison X ou Y, il était dans l'incapacité de marcher, cela n'aurait vraiment pas été une partie de plaisir. 30 cm de neige, ça change vraiment la donne.  :closedeyes:



Heureusement on finit par atteindre notre destination.

Mais, une autre mauvaise surprise nous attend. Juste à l'entrée, avec le redoux, s'est formé une énorme flaque d'eau qui pénètre profondément dans la grotte. Sur le reste du sol, des dizaines de stalagmites de glaces de plusieurs cm se dressent un peu partout.  :glare:



On fait donc le bilan :

Dans l'ombre de la colline. Température de 3°C à 16h
30 à 40 cm de neige tout autours
Forêt de hêtre, bois sec à profusion
Intérieur de la grotte humide. Sol sec hors de la flaque mais parsemé de stalagmites
Minimoy trempé à l'extérieur du pantalon, gants trempées, chaussures / chaussettes trempées
Moi et Rosetta, nickel, un peu énervé / frustré / "paniqué" de l'état du couchage
« Modifié: 19 février 2012 à 20:13:20 par StormX »
"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

19 février 2012 à 19:20:41
Réponse #2

StormX


On se fixe comme programme :

1) établissement du camp :
- nettoyage des stalagmites
- trouver une solution à la flaque
- enlever la grosse plaque de galce / neige juste au dessus de l'entrée qui menace de tomber (en particulier lorsque le feu sera allumé)

2) Préparation du feu :
- nettoyage de l'emplacement du feu (sur cailloux secs, pas trop dans la grotte (aération), réflecteur)
- Récolte de bois sec

Nous avons donc 1h30, grosso merdo, de soleil pour effectuer tout ça. On est large.  :)
Néanmoins, cette neige complique les choses et j'ai peur que le pitiou congèle sur place une fois que la température va se rapprocher du 0. Je me dis dans ma ptite tète qu'il faut allumer le feu le plus rapidement possible pour le réchauffer, quitte à ne pas le changer tout de suite (que 2 paires de chaussettes). Erreur ?  :huh:

On commence donc par dézinguer les donzelles de glaces qui nous empêcheraient de dormir et on rempli la flaque de paille (déja au sol de la grotte).

Je décide ensuite d'un emplacement pour le feu, assez proche de la sortie mais également de l'intérieur pour bénéficier, selon moi, d'un reflecteur naturel et d'une bonne évacuation des fumées... Raté...  :(
Au bout de 5 minutes, la pièce entière est enfumée, il devient même carrément dangereux de rester à l'intérieur. Il faudrait vraiment que je j'étudie en détail le fonctionnement d'une cheminé et le déplacement des fumées...  ::)

Bon...qu'à cela ne tienne, j'éteins le feu, et le déplace à l'extérieur, à 1 m de la sortie, contre un gros rocher qui jouera le rôle de réflecteur. Cependant, il ne faudra pas espérer que le foyer chauffe la pièce. Je n'ai plus de genêt (ramassé lors de la monté) pour démarrer le feu. On trouve de l'hêtre trés sec (branche morte restée accroché dans l'arbre) et séchée par le soleil du redoux pour le faire redémarrer, aidé d'un autre oeuf de manise.

Pendant ce temps, Miss Rosetta était au ramassage de bois. Je la rejoins pour terminer cette tâche ingrate bientôt terminée. Mais, à ce moment là, il est bientôt 18h, Poulet commence à se plaindre du froid. Il est à bout (mais ne s'était pas plain avant), on décèle rapidement un effet chimpanzé du à eu légère hypothermie. Il aura été difficile de lui faire entendre raison.





Néanmoins, aprés avoir changé ses fringues et enfiler dans son duvet, ptit bout reprend des couleurs et le sourire. Le temps qu'il se réchauffe, le feu crache plein bu et on prépare le repas.

"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

19 février 2012 à 19:21:19
Réponse #3

StormX


Au menu, chipolatas, charcuterie en tout genre, fougasses maisons (sucrée et salée ), bière et vin blanc...bref on est pas mort de faim !



On improvise un étendage home-made pour faire sécher fumer les affaires du minimoy. Cela prendra bien 2h !



Il dort depuis 20h, on le rejoint quelques heures aprés. Visiblement, il dort bien, ça ronfle sec !   :) :love:

On se rend compte avec stupeur que la flaque s'est encore agrandit à cause de la chaleur de nos corps et du feu. Le bas de la space blanket repose dans l'eau mais continu de nous isoler correctement d'elle. Il n'y aura pas de problème pour la suite de la nuit.
On agrandit l'espace de couchage au sol grâce à deux couvertures de survie légère et en avant moussaillon !

Si Rosetta n'avait pas été réveillé sur les coups de 7h par une goutte glacée, tombée du plafon à son oreille, on aurait pu affirmer avoir passé une nuit sans problème. En tout cas, M le stroumph s'éveille : "Mais pourquoi vous m'avez réveillé si tôt !"  ;# Bon, il a effectivement trés bien dormi.  :up:

"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

19 février 2012 à 19:21:59
Réponse #4

StormX


Tisane d'épicéa au réchaud, on remballe, et c'est parti pour le retour ! Cette fois ci, M l'aventurier "lead the way" ! On tombe encore, on se relève, jusqu'au bout !  :D





"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

19 février 2012 à 19:22:38
Réponse #5

StormX




Citer
Nous : alors, tu as aimé ?
Coquin : Non
Nous : a ba pourquoi ?
Coquin : trop froid, j'ai pas aimé quand j'ai été obligé de rester dans le SdC pour me réchauffer
Nous : oui on sait, c'est de notre faute...

  :( :-\ :'(

Nous : Et on refait une sortie quand ?
Coquin : en été !
Nous :  :love:

Au final, cette sortie se sera déroulée sans trop de problèmes même si avec quelques fringues imperméable pour le petit, tout ça aurait été perçu bien autrement.
Tout de même triste d'avoir raté le coche...une bonne première expérience aurait été primordiale. M'enfin, on ne perd pas espoir de le faire sortir à nouveau par temps froid en, cette fois, s'assurant de tout les variables prévisibles.  ::)




Au plaisir !  :)
« Modifié: 19 février 2012 à 19:34:38 par StormX »
"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

19 février 2012 à 20:33:30
Réponse #6

Rosetta


Quelques précisions :
- concernant mon matos : je crois pour ma part avoir trouvé une combinaison de couches thermiques qui va bien, avec superposition de couches en mérinos en haut et en bas, en plus de ma polaire et de mon blouson en haut, + un pantalon de rando doublé en polaire à l'intérieur vraiment super (D4) + mitaines transformables en moufles en laine + doublure stratermics : pas eu froid du week end.

- concernant le matos de mon fils : le même genre que pour moi, le déperlant du futal en moins (dur de trouver pour un petit, il faudra que je songe à le traiter), + les pompes censées être imperméables ne l'étant, en réalité pas du tout...  :glare:

- concernant la manière dont nous avons géré le froid pour lui : évidemment, l'idéal aurait été de prendre plutôt les fringues de ski, mais il a passé un moment dehors à se réchauffer dans une couverture de survie en attendant qu'on fasse le feu et qu'on puisse le mettre dans son duvet dans la grotte et finalement ça a été. Si j'avais senti le moindre début de danger pour lui, nous serions retournés de suite à la voiture (pas loin, conditions météo hors neige au sol plutôt favorables) pour déguerpir. StormX lui avait fait une tisane de sapin en plus qui l'a bien aidé à se réchauffer.

- l'humidité a été le truc le plus dur à gérer je pense, il y avait réellement des infiltrations partout et si il avait fait plus froid, si tout était bien gelé, je crois qu'on aurait moins galéré.

- mon fils a appris quelques trucs comme, ne pas se rouler dans la neige exprès, repérer des traces d'animaux, retrouver son chemin à l'aide de ses propres traces, la patience, et finalement je crois que ça a été une bonne expérience pour lui, même si ça n'a pas été facile.
EDIT : pour un petit garçon, quand on a oublié la nalgène pipi, un bouteille de bière ça marche nikel  :closedeyes:

C'était un chouette moment. A refaire (en été  ;# )
« Modifié: 19 février 2012 à 20:51:35 par Rosetta »
a bove ante ab asino retro a stulto undique caveto

19 février 2012 à 20:51:26
Réponse #7

Kilbith


Ayant deux fils et n'ayant pas hésité à les sortir dans la neige et/ou à les amener bivouaquer sous tarp/tentes je me permet quelques remarques.

- concernant le matos de mon fils : le même genre que pour moi, le déperlant du futal en moins (dur de trouver pour un petit, il faudra que je songe à le traiter), + les pompes censées être imperméables ne l'étant, en réalité pas du tout...  :glare:
C'est un gros problème pour l'équipement des gamins : la qualité est souvent absente. Le mieux c'est de procéder par échange et don pour s'équiper.

 
Citer
- concernant la manière dont nous avons géré le froid pour lui : évidemment, l'idéal aurait été de prendre plutôt les fringues de ski,
En fait, il ne faut pas hésiter à emporter ce type d'équipement pour les gamins car en petite taille ce n'est ni lourd ni vraiment encombrant. En plus, grâce à Decathlon, c'est très accessible financièrement.

Citer
- l'humidité a été le truc le plus dur à gérer je pense, il y avait réellement des infiltrations partout et si il avait fait plus froid, si tout était bien gelé, je crois qu'on aurait moins galéré.

- mon fils a appris quelques trucs comme, ne pas se rouler dans la neige exprès, repérer des traces d'animaux, retrouver son chemin à l'aide de ses propres traces, la patience, et finalement je crois que ça a été une bonne expérience pour lui, même si ça n'a pas été facile.
C'est le problème : les gamins se comportent en gamins. Or, pour un adulte il serait impensable de sauter dans les flaques, se rouler dans la neige, prendre de la neige à pleine main ou secouer systématiquement les branches chargées de neige. Il faut en tenir compte. A part avec une tenue de cosmonaute, ils vont se tremper.


Vous pointez aussi un point important :
Citer
Mais, à ce moment là, il est bientôt 18h, Poulet commence à se plaindre du froid. Il est à bout (mais ne s'était pas plain avant), on décèle rapidement un effet chimpanzé du à eu légère hypothermie. Il aura été difficile de lui faire entendre raison.
Les gamins se plaignent rarement et passent d'un état agité à un état d'hypothermie sans grande transition. Normalement un adulte va se plaindre et ce sera plus progressif en plus il aura rarement ses habits et ses chaussettes trempées.

Très chouette expérience pour le petit.
« Modifié: 19 février 2012 à 23:02:42 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

19 février 2012 à 21:10:41
Réponse #8

Arvernos


Très chouette expérience pour le petit.
C'est le moins qu'on puisse dire !!! Il a énormément de chance d'avoir une maman "baroudeuse" (ça y est, Rosetta est accro aux sorties dans le froid :D), et un "tonton" comme StormX !!! Il y a bien des adultes qui auraient aimé être à sa place, encadré comme ça, c'est du stage !
Bravo à vous trois, et une fois de plus, superbes photos, komdab :up:.
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

19 février 2012 à 21:43:18
Réponse #9

Fauxvoir


Bravo à tous pour cette jolie sortie, ces belles images et ce retex  :doubleup:

Mon enfant n'a pas encore l'âge de tels exploits (2ans) mais nous avons passablement d'activités en plein air. J'ai aussi été confronté au problème de l'habillement des tout petits. Je désirais pouvoir le plus possible me rapprocher du classique 3 couches. Alors, en cherchant, j'ai trouvé ces produits:

Spotty Otter et plus précisément c'est combi, imper et respirante

La qualité est impressionnante et je n'ai pas encore réussi à les prendre en défaut et croyez le si vous ne le vivez pas, les enfant s'y entendent en (tentative de) test destructifs... Rien à voir avec les autres marques concurrentes, c'est la même qualité que ce qu'on attend pour des adultes.
La gamme de leur produit est très large et mérite le détour :doubleup:

HS ON:
Pour les chaussures de neige, Sorel à une gamme de petites pointures. Efficace et chaud, rien à redire.
Pour le SdC c'est plus compliqué car il n'y a aucune norme de température. Nous avons choisi le Deuter Little Star EXP. Avec un kit nuit (lange, body manche longue coton, combi fleece, chaussette), la nuit se passe bien à 7°C (je n'ai pas bcp dormi et vérifié sa température corporelle régulièrement). Se SdC est ingénieux et s'adapte à la taille de l'enfant.
Espérant ne pas avoir pourri ce fil :-[
HS OFF
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances, dis toi que le Grand Chêne aussi, un jour, a été un gland...
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres; mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré (1854-1912)

19 février 2012 à 22:13:35
Réponse #10

Ishi


Super retour qui fait plaisir à lire.
Félicitation à tous les trois.
Nous avons choisi le Deuter Little Star EXP. Avec un kit nuit (lange, body manche longue coton, combi fleece, chaussette), la nuit se passe bien à 7°C (je n'ai pas bcp dormi et vérifié sa température corporelle régulièrement). Se SdC est ingénieux et s'adapte à la taille de l'enfant.
J'ai choisi le même modèle pour mes 2 enfants.
Testé par l'ainé (4 1/2ans à l'époque du test) par -5° avec un jogging et une polaire, il a passé une nuit nickel.
Et comme toi, j'ai passé une nuit blanche à le surveiller.....
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

19 février 2012 à 22:27:05
Réponse #11

VieuxMora


Belle expérience !

Il va avoir quelque chose à raconter a ses copains d'école  ;)

Amitiés

Dom

19 février 2012 à 22:33:27
Réponse #12

Draven


Il est clair qu'entre le comportement d'un enfant ( saut, joue dans la neige, etc... ) et le fait qu'ils se plaignent a chaque fois quasiment trop tard, c'est pas évident de gérer l'humidité et le froid avec eux.

L'ainé de ma femme ( 10ans ), qui je pensait savait gérer sa température, a cet hiver attendu d'avoir les doigts bleus pour rentrer a la maison ( alors qu'il jouait dans le jardin avec nous, dans la neige ). Il n'a rien dit du tout, au final il était en larmes quand on s'en est rendu compte et qu'on lui a foutu les mains sous l'eau tiède, a cause de la douleur... ( il est particulièrement douillet ).

On a fait attention aux trois petits, mais on pensaient ( connement ) que le grand savait s’arrêter a temps...

Bref, ça fais deux ans qu'il veut que je l'emmène avec moi en bivouac hivernal, et deux ans que j'ose pas l'emmener ( hormis quelques heures ). Pas évident ! J'ai déjà l'impression de manquer d'expérience pour moi, alors gérer un enfant dans ce genre de condition...
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

20 février 2012 à 01:19:41
Réponse #13

Bison


Félicitations à vous trois!
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

20 février 2012 à 08:19:46
Réponse #14

jbc


ha yes ça fait du bien de lire ça !  c'est vrai que pour les gamins c'est pas evident de trouver un peut de matos adequate a l'hiver et qui soit de bonne qualité, les photos sont sympas   :love:

20 février 2012 à 09:29:20
Réponse #15

Rosetta


Vous soulevez des choses dont nous n'avions pas conscience avant de partir : oui un gosse reste un gosse et même encadré il fait un peu ce qu'il veut. Je lui ai expliqué, pourtant, le problème de l'humidité, du froid et de l'hypothermie, mais...  :glare: cause toujours tu m'intéresses. Le temps de prévenir, d'expliquer de ne pas faire telle ou telle chose, la connerie est déjà faite. Avec lui j'ai adopté le principe du "stop", il sait que quand je dis ça, il doit immédiatement s'arrêter de faire ce qu'il est en train de fomenter, que je ne dis pas ça pour rien, que ça implique un danger à court ou moyen terme. La plupart du temps il respecte le stop. Pas là, j'imagine que la tentation de la connerie était trop grande (en même temps, il aura appris un truc comme ça, ça lui fait les pieds, ilo ne recommencera pas  ;# ).

Fauxvoir je te remercie pour le lien matos, même si y'a pas dans sa taille sur cette combi ça peut servir à d'autres!
Pour le duvet, il avait un SVALBARD JR SARCO SYN ( PROGUARD HIGH TECH ), vraiment bien. J'ai aussi passé une nuit en pointillés, pas uniquement à cause des gouttes mais parce que je glissais régulièrement une main dans son SDC pour vérifier que tout allait bien et que c'était toujours tout chaud. Je saurai pour la prochaine fois que je n'ai pas à m'en faire.

Pour les chaussures de neige, il avait ce qu'il fallait... à la maison. J'y avais laisse ses bottes de neige qui sont vraiment de bonne qualité et performantes, en me disant que pour marcher ce n'était pas l'idéal. Finalement j'aurais dû les prendre. Comme le reste de l'équipement de ski.

ON se rend tout de même compte qu'avec un gosse, c'est loin d'être aussi simple qu'en solo ou en groupe d'adultes. On s'inquiète, on doit avoir l'oeil partout, prévenir la connerie, prévoir à sa place. C'est formateur pour nous aussi ^^.
a bove ante ab asino retro a stulto undique caveto

20 février 2012 à 09:39:21
Réponse #16

Kilbith


Citer
Le temps de prévenir, d'expliquer de ne pas faire telle ou telle chose, la connerie est déjà faite. Avec lui j'ai adopté le principe du "stop", il sait que quand je dis ça, il doit immédiatement s'arrêter de faire ce qu'il est en train de fomenter, que je ne dis pas ça pour rien, que ça implique un danger à court ou moyen terme. La plupart du temps il respecte le stop.
D'un autre coté, tu l'avais amené pour lui faire plaisir et/ou découvrir quelque chose....si tu dois lui dire stop toutes les 2 minutes : ce n'était pas la peine de l'amener sauf pour le dégouter.  ;)

Il faut prendre les gamins comme la pluie : ce sont des gamins, ils ont des caractéristiques de gamins  ;#


Pour les chaussures de neige, il avait ce qu'il fallait... à la maison. J'y avais laisse ses bottes de neige qui sont vraiment de bonne qualité et performantes, en me disant que pour marcher ce n'était pas l'idéal. Finalement j'aurais dû les prendre. Comme le reste de l'équipement de ski.
Avec les petits (à la louche moins de 7 ans) il ne faut hésiter à amener le matos dans son sac. Je n'ai jamais vu de gamin au sec à l'issue d'une rando dans la neige, encore moins leurs chaussures/gants. Idéalement il faut entièrement les changer une fois statiques.

Citer
ON se rend tout de même compte qu'avec un gosse, c'est loin d'être aussi simple qu'en solo ou en groupe d'adultes. On s'inquiète, on doit avoir l'oeil partout, prévenir la connerie, prévoir à sa place. C'est formateur pour nous aussi ^^.
AMHA, quand on sort avec des petits il faut être bien conscient que l'on sort pour eux, pas (directement) pour nous.


Encore une fois : il a beaucoup de chance.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 février 2012 à 09:52:07
Réponse #17

Kilbith


sinon quelques trucs validés (par exemple pour une nuit en Igloo que l'on devait construire avant) qui me viennent à l'esprit :

- Il est bon pour les enfants d'amener des sacs plastiques pour renforcer l'étanchéité souvent médiocre des chaussures de randonnées des enfants. De même, paire de chaussettes de laine de rechange obligatoire. On met le sac plastique entre la paire de chaussette et la chaussure. Evidemment cela va s'humidifier, mais comme les gamins transpirent moins des pieds que des adultes sur de courtes sorties (celle que l'on doit faire avec des gamins) c'est parfaitement gérable avec de la laine épaisse. A l'arrivée, il suffit de changer la paire de chaussette de laine portée durant la marche et de la changer contre une paire sèche.

- Les chaussettes des gamins c'est tout petit. On peut donc avoir du change. Une fois humides (méthode du sac plastique) pour accélérer le séchage il suffit de mettre deux mouchoirs en boule dedans avant de faire sécher (contre soi ou exposé à de la chaleur). La papier pompe l'humidité et permet une bonne aération de la chaussette. Cela accélère beaucoup le séchage. Avec des chaussettes adultes trempées par la sueur d'un adulte, il faudrait beaucoup de mouchoirs.

- La tête d'un gamin doit être très protégée (elle est proportionnellement plus volumineuse que celle d'un adulte).

- Prendre des moufles en rechange (à défaut des grosses chaussettes). Les enfants n'aiment pas parce que cela fait gamin...mais une fois les mains froides les moufles sont les seules efficaces. Pour plusieurs raisons :
1. Des gants souples, chauds et imperméables pour les enfants cela n'existe (quasiment) pas car le prix serait trop élevé.
2. Une paire de moufle basique c'est chaud (problème de curvature encore plus accentué chez les enfants) et relativement étanche (peu de coutures). En plus cela sèche relativement vite (méthode des mouchoirs).
3. quasi impossible de faire mettre des gants à un enfant qui a l'onglée : petits doigts  que l'on ne peut pas saisir; ils sont très mous et si on force comme c'est fragile on peut blesser. En revanche, facile de mettre des moufles à un enfant...on peut même faire l'impasse sur le pouce.

 :)


« Modifié: 20 février 2012 à 09:57:55 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 février 2012 à 09:59:34
Réponse #18

Berhthramm


Les gamins se plaignent rarement et passent d'un état agité à un état d'hypothermie sans grande transition. Normalement un adulte va se plaindre et ce sera plus progressif en plus il aura rarement ses habits et ses chaussettes trempées.


A ma connaissance (imprécise sur ce point) la maturation de la régulation thermique est très tardive, je pense qu'à 6 ans on est loin du compte, et effectivement cela concourre fortement à l'hypothermie on/off sans transition, raison (par exemple) pour laquelle des gamins vont se baigner sans trop de soucis dans de l'eau très froide pendant assez longtemps puis brusquement passer en hypot.


20 février 2012 à 10:05:55
Réponse #19

Kilbith


A ma connaissance (imprécise sur ce point) la maturation de la régulation thermique est très tardive, je pense qu'à 6 ans on est loin du compte, et effectivement cela concourre fortement à l'hypothermie on/off sans transition, raison (par exemple) pour laquelle des gamins vont se baigner sans trop de soucis dans de l'eau très froide pendant assez longtemps puis brusquement passer en hypot.

Yep.

puisque tu abordes le coté "explication" :

Physiologiques :
- masse adipeuse faible. moindre isolation.
- peu de réserves.
- volume du corps /surface défavorable.
- peau plus fine. (moindre isolation)
- tête/cou plus volumineux à poids égal qu'un adulte
- et mécanisme moins matures (surtout pour les très petits).
...

Matériel :
- matériel cher pour son temps présumé d'utilisation. On investis moins.
- matériel de qualité moindre (car les gens ne sont pas pret à payer, d'où niche étroite).
- matériel inadapté (souvent on veut acheter la même chose que pour les grands)
- n'existe qu'en deux tailles : trop petit ou trop grand.
- des manches courtes découvrent les poignets ce qui expose un radiateur et permet l'entrée de neige dans les gants. Idem pour les pantalons. Trop long : cela se mouille vite et l'enfant ne prend pas de plaisir (il faut qu'il puisse bouger).
- l'enfant n'opère pas "d'ajustement" de lui même. Or l'ajustement continuel c'est le grand secret pour rester sec donc au chaud.
...


Altitudinaux :
- Manque d'expérience.
- se comporte en gamin (saut dans les flaques, se roule dans la neige...)
- Se repose normalement sur Moman ou Popa pour les problèmes.
- Vie 99,99% dans l'instant et se "projette" difficilement, d'où une moindre anticipation.
- Beaucoup plus agité que nous, même pour se promener tranquillement.
...

(notez que certains restent de grands enfants même à un âge avancé...)
« Modifié: 20 février 2012 à 10:15:23 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 février 2012 à 10:12:39
Réponse #20

Rosetta


Je note! Merci pour les idées.

Kilbith : je me demandais à te lire si nous n'aurions pas pu lui faire des simili chaussettes avec la couverture de survie découpée et du duck tape. Nous n'avions pas assez de sacs plastique pour faire ça... Il avait des chaussettes de rechange mais elles furent trempées en 10 mn après avoir été changées.... Quelqu'un a déjà essayé?

Par ailleurs je me pose une question par rapport à la couverture de survie. Il nous a dit une fois enroulé dedans en boule que ça ne le réchauffait pas tant que ça...

Enfin, oui, je crois qu'ils n'ont pas la même conscience que nous des températures. Je ne me faisais pas vraiment de souci pour lui parce que je le vois souvent sortir de l'école en T-shirt en hiver (y compris quand il faisait -15), sans qu'il tombe malade. Il se plaint toujours de la chaleur... je ne m'imaginais pas qu'il finirait par se plaindre du froid avant moi...

(merci pour les précisions tous les deux)
a bove ante ab asino retro a stulto undique caveto

20 février 2012 à 10:21:14
Réponse #21

Kilbith


Kilbith : je me demandais à te lire si nous n'aurions pas pu lui faire des simili chaussettes avec la couverture de survie découpée et du duck tape. Nous n'avions pas assez de sacs plastique pour faire ça... Il avait des chaussettes de rechange mais elles furent trempées en 10 mn après avoir été changées.... Quelqu'un a déjà essayé?

Par ailleurs je me pose une question par rapport à la couverture de survie. Il nous a dit une fois enroulé dedans en boule que ça ne le réchauffait pas tant que ça...

Le principal avantage de la Couverture de Survie (CS) c'est d'être légère, compacte et étanche et donc d'être souvent dans la poche...

Une CS cela "réchauffe" surtout parce que cela coupe le vent et l'humidité (donc le refroidissement convectif). Si tu es à l'arrêt tu produis très  très peu d'IR et un enfant encore moins : il ne faut pas compter là dessus pour te réchauffer au seuil de l'hypothermie. Encore moins pour "réchauffer" des pieds froids et humides au repos.

Ceci dit on peut utiliser plus efficacement la CS pour se réchauffer. Par exemple on doit éviter de la mettre à même la peau et si possible éviter de porter dessous des vêtements humides hydrophiles à même le corps. Mais d'autres trucs sont plus importants. Il y a plein de fils sur le forum à ce sujet. Mais rien ne vaut une démonstration en réel.

Ce n'est pas pour rien que DM passe beaucoup de temps à expliquer l'usage de la CS "in vivo"...même si cela ne fait pas "warrior".  ;)
« Modifié: 25 mai 2012 à 13:53:39 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 février 2012 à 10:27:44
Réponse #22

StormX


Pour la couverture de survie, j'aurais du prendre le temps d'allumer une petite bougie chauffe plat entre ses jambes. M'enfin, j'avais trop peur qu'il se crame plus qu'autre chose...et puis, sachant qu'il allait bientôt être au sec dans son duvet j'ai jugé plus important d'allumer le feu...  ::)

Merci pour toutes ces remarques propres aux enfants. Pour moi, c'était une première, et le résultat fait preuve de mon inexpérience en la matière. Mais c'est supra intéressant. Plein de choses à repenser. On sent l'expérience Did, encore merci !  :up:

Encore plein de choses à apprendre !  :love:
"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

20 février 2012 à 10:33:48
Réponse #23

Berhthramm


question pour la CS (surtout les "armée suisse" qui sont suffisament resistante pour ça : ne peut on pas les tendre face au feu, surtout en arc de cercle pour faire une sorte de gros convecteur (façon four solaire) ? Cela est surement plus efficace que de s'enrouler dedans (parce que ça sur mon souvenir j'ai toujours trouvé que ça équivalait à nada, surtout si on est humide).

:)


20 février 2012 à 10:37:41
Réponse #24

Berhthramm


et si on a du duct-tâpe c'est assez vite fait : trois grande perches, un fourreau duct-tape/cs à chaque extrémité, un ou deux fourreau entre les deux extrémités, on mets les perches dans les fourreaux, on place le truc vertical, et on a un pare-vent réfléchissant... Fausse-bonne idée ?

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité