Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le 112 sans réseau visible  (Lu 12996 fois)

14 novembre 2011 à 18:49:48
Lu 12996 fois

DavidManise


Je ne comprends pas non plus. Il y a des réseaux GSM opérés par les militaires, sur les mêmes fréquences que les réseaux civils ? Peut-être que les aéronefs de SAR sont équipés de mini stations de base GSM, spécifiquement pour communiquer avec les personnes égarées en dessous (auquel cas ça vaudrait la peine de réessayer régulièrement - bon à savoir) ? Ou alors, il voulait dire que le numéro spécial 112 est reconnu par les terminaux radio des forces de l'ordre (TETRAPOL ?) et acheminé vers les mêmes centres d'appel ?

J'ai pas d'infos précises.  Ce que je sais, c'est que le 112 passe à des endroits où il n'y a AUCUN opérateur visible sur le tel, même pas le "urgences uniquement" etc.  Au pire des cas, ça mange pas de pain de tenter le coup, et ensuite on voit si ça passe ou pas, hein ? ;)

David
« Modifié: 11 février 2012 à 07:38:27 par Karto »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

14 novembre 2011 à 20:04:45
Réponse #1

AC


J'ai pas d'infos précises.  Ce que je sais, c'est que le 112 passe à des endroits où il n'y a AUCUN opérateur visible sur le tel, même pas le "urgences uniquement" etc.  Au pire des cas, ça mange pas de pain de tenter le coup, et ensuite on voit si ça passe ou pas, hein ? ;)

Oui bien sûr, je ne veux surtout pas dissuader les gens de composer le 112. Ça m'intéresse quand même de comprendre ce que ce stagiaire pilote voulait dire, parce que ça a un impact sur la stratégie à adopter quand le 112 ne répond pas.

Il existe des stations de base GSM miniatures conçues notamment pour les bateaux de croisière, qui permettent aux passagers d'utiliser leur téléphone ordinaire pour communiquer avec la terre ferme (l'appel est relayé par satellite ou autre). Alors si j'apprends que les hélicos ou les équipes de recherche militaires sont équipés de matériel radio du même genre, ça veut dire qu'en situation de détresse, j'ai intérêt à laisser mon téléphone allumé en permanence, pour qu'il se connecte automatiquement quand les secours passeront à proximité. Dans le cas contraire, j'ai plutôt intérêt à économiser la batterie en attendant que la météo s'améliore, ou jusqu'à ce que j'atteigne une crête, etc.

14 novembre 2011 à 21:33:48
Réponse #2

Outdoorsman


Tout ce que je trouve sur le 112 indique que seuls les opérateurs conventionnels relaient ces appels.

Sur secourisme.net, un article est consacré au 112 : http://www.secourisme.net/spip.php?article122
Il est indiqué que  "Si aucun opérateur n’a de réseau, il est clair que l’appel ne peut aboutir. Il faut que le réseau d’au moins un opérateur soit accessible."

Idem dans cet article http://www.sillon38.com/blog/2011/06/30/112-numero-dappel-en-urgence-des-secours-en-montagne/ où il est précisé que le 112 "bénéficie ainsi de conditions d’acheminement dérogatoires des numéros courts assurées de manière rigoureuse par les opérateurs de téléphonie."

J'ai entendu à plusieurs reprises cette histoire de relai mili mais je n'ai jamais eu d'étayage de ces dires.

Reste qu'on est tous d'accord qu'il faut essayer le 112 prioritairement en cas de pépin.
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

14 novembre 2011 à 22:35:20
Réponse #3

DavidManise


J'ai entendu à plusieurs reprises cette histoire de relai mili mais je n'ai jamais eu d'étayage de ces dires.

Normal.  C'est un paradoxe typiquement français.  Genre c'est secret défense mais on va pas laisser les gens crever pour autant...  mais on va pas en parler non plus...  Bref.

J'aime bien ce pays.  C'est toujours le bordel, mais c'est un bordel qui fonctionne, au final :)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

14 novembre 2011 à 22:42:46
Réponse #4

Forgeron 88


C'est pas secret, c'est marqué que ca passe même si on a pas de réseau, mais je ne sais pas comment, promis  :o

http://www.service-public.fr/actualites/00887.html

Jp


07 février 2012 à 08:27:49
Réponse #5

Patrick


Normal.  C'est un paradoxe typiquement français.  Genre c'est secret défense mais on va pas laisser les gens crever pour autant...  mais on va pas en parler non plus...  Bref.
Pas d'accord, l'information de la disponibilité existe très explicitement (cf la précision de notre ami), ce qui n'est pas disponible c'est le fonctionnement technique du cheminement des réseaux.

Le paradoxe Français c'est la distorsion de l'information où chacun se juge opportun à raconter la sienne comme une vérité absolue disséquée sur un coin de comptoir de café.

Nous le voyons bien en matière de légitime défense avec les "si je prends un coup de poing je dois répliquer par un coup de poing" et "je dois attendre d'avoir prit des coups pour répliquer".

Mis on a aussi le trou de la sécu creusé par les fraudeurs et autres légendes urbaines.

Donc l'info juste est disponible pour qui la cherche sans arrières pensées très facilement, même en France. Elle est parfois simplement disponible dans un jargon peu accessible, ça j'en conviens.

07 février 2012 à 09:07:38
Réponse #6

DavidManise


Pas d'accord, l'information de la disponibilité existe très explicitement (cf la précision de notre ami), ce qui n'est pas disponible c'est le fonctionnement technique du cheminement des réseaux.

Exact.  Pour avoir creusé un peu partout auprès de mes sources, c'est très exactement cette info là que personne n'a ou ne veut divulguer.

Bien vu.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 février 2012 à 10:49:13
Réponse #7

AC


Pas d'accord, l'information de la disponibilité existe très explicitement (cf la précision de notre ami), ce qui n'est pas disponible c'est le fonctionnement technique du cheminement des réseaux.

Est-ce une référence au document cité par forgeron 88 ? Il y est seulement dit "même si vous n'avez pas de couverture réseau". Ça peut très bien vouloir dire "couverture réseau de votre opérateur".

Le mode de fonctionnement des téléphones gsm n'a rien de secret et on peut raisonner à partir de là. Pour qu'un gsm émette un appel il faut qu'il ait détecté une antenne-relais (station de base) qui émet en permanence un signal balise contenant des informations sur les fréquences autorisées, l'identité de l'opérateur, etc. Si l'armée était capable d'offrir une couverture gsm nationale sans poser des antennes-relais sur tous les immeubles et sans planter des pylônes dans les campagnes, ça se saurait.

L'autre hypothèse, c'est que l'armée dispose de moyens mobiles pour installer localement des mini-réseaux gsm. Ça c'est vraisemblable parce que c'est le genre d'outil qui permettrait trivialement d'intercepter des appels et de lutter contre les IED dans les zones de conflit. Ça peut aussi servir à brouiller ou détecter les gsm clandestins dans les prisons et dans certaines bases militaires (d'où peut-être des rumeurs provenant de militaires peu respectueux des règlements qui auraient été piégés de cette façon sans le savoir). Tout ça est documenté publiquement dans les catalogues des industriels de la défense. Mais même en supposant que ces techniques soient mises en oeuvre sur le territoire national, ça ne peut concerner qu'une zone limitée où il y a des recherches de personnes en cours.

Bref, essayez le 112, même sans couverture, sans code PIN et avec l'écran de veille verrouillé, mais prévoyez quand même un autre moyen de signalisation si votre sécurité en dépend.

Si quelqu'un a d'autres infos ou hypothèses, ce serait bien de confirmer ou d'infirmer cette rumeur une bonne fois pour toutes.

Edit: En début de fil, David citait un pilote qui dit "le 112 est relayé par les réseaux militaires". Ça peut vouloir dire que sur sa base il y a un brouilleur GSM parce que les téléphones portables sont interdits. Donc quand il oublie d'éteindre son téléphone en arrivant au boulot, il ne voit aucun réseau. Mais les fabricants de brouilleurs n'ont probablement pas le droit de bloquer les appels d'urgence (il y a eu un débat public à ce sujet, à cause des cinémas et salles de spectacles qui voulaient s'en équiper). Donc les brouilleurs laissent passer les appels vers le 112. CQFD.
« Modifié: 07 février 2012 à 15:44:14 par AC »

07 février 2012 à 12:59:44
Réponse #8

dysoner


Est-ce une référence au document cité par forgeron 88 ? Il y est seulement dit "même si vous n'avez pas de couverture réseau". Ça peut très bien vouloir dire "couverture réseau de votre opérateur".

C'est comme ça que je l’interprète.

07 février 2012 à 15:11:59
Réponse #9

Brice


Je fais également partie des sceptiques sur cette histoire de réseau militaire. Et partage les arguments déjà données.

En ce qui concerne la stratégie d'éteindre ou pas son téléphone je me suis posé les même questions. J'ai plutôt tendance à couper mon portable. Téléphone éteint, on économise les batteries. Téléphone allumé, on peut être géolocalisé. Dans le cas ou l'on ne serait pas conscient par exemple. Le problème c'est qu'en pleine montagne/campagne ça donne quelque chose comme une zone de 40km. Il y a possibilité de mettre en place une sorte de relai portable temporaire mais c'est une boite privée qui fourni ce service. Ça sera certainement mis en place quand les moyens classique auront échoués. Ce sont des infos récente d'un RCC (centre de coordination et de sauvetage). J'ai également vu des photo d'épave d'avion en pleine forêt. Très difficile de repérer l'appareil. Chapeau les équipes.

Les signalisation lumineuses sont très performante de nuit avec les JVN (amplification lumineuse). Un simple écran de téléphone portable allumé peut servir. Source : pilote d'hélico sécurité civile.

a+
I vo mé savé k'davé

11 février 2012 à 06:45:36
Réponse #10

François


Citer
/.../ sceptiques sur cette histoire de réseau militaire.
/.../

En pratique quelle importance ?

Que ce soit un réseau auquel on n'est pas abonné, ou un réseau militaire, ou un relais radio-amateur, de toutes façons on ne le verra pas apparaitre sur l'écran, et en pratique ce qui est important c'est que cela vaut la peine de tenter le 112 en cas de besoin. Non ?
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

11 février 2012 à 07:40:10
Réponse #11

Karto


En pratique quelle importance ?

Que ce soit un réseau auquel on n'est pas abonné, ou un réseau militaire, ou un relais radio-amateur, de toutes façons on ne le verra pas apparaitre sur l'écran, et en pratique ce qui est important c'est que cela vaut la peine de tenter le 112 en cas de besoin. Non ?

 :up:

Ouf...
On arrête là, ou bien on continue à brasser de l'air chaud ?
Celui qui est arrivé au bout peut recommencer : la fin c'est le début de l'autre côté.

11 février 2012 à 08:20:26
Réponse #12

dysoner


On arrête là, ou bien on continue à brasser de l'air chaud ?
.

Ce n'est pas brasser de l'air quand que de se poser cette question.
Mis pour faire avancer le truc et finir sur un signal dites moi :
Qui serais à même de répondre ? à qui doit-on écrire pour avoir une réponse ? Vous avez des idées ?

En pratique quelle importance ?

En pratique, si c'est relié a un réseau militaire "secret :)" qui couvre tout le territoire comme ça à été dit on peu y aller les yeux fermés, si ce n'est pas le cas il faut alors casser le mythe du 112 qui marche partout et faire de la prévention afin que chacun prévoit en fonction.

11 février 2012 à 09:01:02
Réponse #13

azur


Ce n'est pas brasser de l'air quand que de se poser cette question.
Mis pour faire avancer le truc et finir sur un signal dites moi :
Qui serais à même de répondre ? à qui doit-on écrire pour avoir une réponse ? Vous avez des idées ?
Je ne connais pas de réseau militaire secret qui maille le territoire et qui soit à même de relayer les appels de téléphones portables civil.
D'une part, les militaires n'utilisent pas la technologie GSM en service, parce que cette technologie est bien trop facile à intercepter et écouter (et ça, ils savent très bien le faire)
D'autre part, parce que les moyens radios utilisés ne correspondent pas à la technologie GSM:
- soit il s'agit d'une bulle de proximité (<20km) et ce sont des postes transportables par un homme, donc pas de réseau permanent
- soit il s'agit de transmission à longue distance, et on utilise des postes fixes... quoiqu'on dispose de poste mobile déplaçables en véhicules léger qui portent à 10000km, mais ces postes sont purement analogiques. Pour la transmission de donnée, les liaisons satellites sont privilégiées
- Soit il s'agit d'un réseau radio national qui serait utilisé en secours des moyens civils: dans ce cas, il s'agit de longue portée, uniquement en place dans les zones militaire (ces points sont peu nombreux et connus) et pas dans les zones où vont s'éclater les fan d'outdoor et de survie!
Enfin, les fréquences employées par les moyens radios militaires n'ayant pas vocation à relayer les appels (y compris au 112), le fonctionnement serait, de toute façon, aléatoire.

De toute façon, si le GSM était l'arme absolue, les professionnels des secours en montagne l'utiliseraient à la place des moyens radios spécifiques (SYMOCO, etc...) dont les relais sont déjà installés.
« Modifié: 11 février 2012 à 10:19:54 par azur »
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

11 février 2012 à 11:40:49
Réponse #14

Karto


Ce n'est pas brasser de l'air quand que de se poser cette question.

Non c'est jamais de bête de se poser des questions. Mais quand à nous tous on n'est pas capable d'apporter la réponse, qui d'ailleurs n'a aucun impact concret (comme souligné par François), mais que chacun entend quand-même y aller de son avis, moi j'appelle ça brasser de l'air chaud et même que cet air sent l'haleine de bière et de clope.

Sinon si tu veux des sources y'en aura pas, parce que la vérité est encore un peu différente, mais David n'a aucun moyen de le savoir. En fait c'est le réseau Echelon qui relaye les appels. C'est une couverture, hein, parce qu'en vrai Echelon n'est pas une oeuvre caritative.
Celui qui est arrivé au bout peut recommencer : la fin c'est le début de l'autre côté.

11 février 2012 à 13:08:44
Réponse #15

AC


qui d'ailleurs n'a aucun impact concret [...] moi j'appelle ça brasser de l'air chaud et même que cet air sent l'haleine de bière et de clope.

Si cette histoire de relais militaires ne repose que sur des rumeurs de comptoir, autant conclure clairement, non ?

Personnellement j'ai relancé ce débat à plusieurs reprises parce que:
  • Ça a des impacts concrets: Si les équipes de recherche ont réellement des moyens radio mobiles capables d'accrocher les GSM des personnes disparues (comme indiqué par Brice), alors j'ai intérêt à laisser mon téléphone allumé en permanence, même au fond d'un ravin, afin d'être détecté lorsqu'elles passeront à proximité. Si la rumeur est fausse, il vaut mieux économiser la batterie.
  • Je répète à mon entourage que le téléphone mobile est l'objet le plus utile pour se sortir de bon nombre de situations difficiles, mais il ne faut tout de même pas espérer des miracles.
  • Quand je lis sur Internet une affirmation qui me semble peu vraisemblable dans un domaine que je crois connaître, ça tend à décrédibiliser les autres infos diffusées par le site. Sauf si j'arrive à me convaincre que c'est moi qui ai tort, évidemment.

Citer
En fait c'est le réseau Echelon qui relaye les appels. C'est une couverture, hein, parce qu'en vrai Echelon n'est pas une oeuvre caritative.

Exactement comme le système d'anonymisation TOR, projet caritatif développé par les militaires pour servir de couverture à leurs activités de renseignement  :)

11 février 2012 à 13:43:18
Réponse #16

Bison


Question :

Quelqu'un de par ici a-t-il déjà testé le 112 alors qu'il n'avait pas le réseau de son opérateur?

J'ai toujours hésité à le faire ... de crainte de lancer une alerte si le signal passait mais passait trop mal que pour signaler que c'était juste un test ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

11 février 2012 à 15:06:54
Réponse #17

AC


En cherchant la société privée spécialisée dans la recherche de GSM mentionnée par Brice, je trouve:

http://sartechnologies.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=70&Itemid=468
"permet en quelques minutes d'identifier le nombre de mobiles présents dans un rayon de 300 m et de les localiser sur un canal libre GSM"

http://www.laprovence.com/article/france/le-telephone-portable-pour-retrouver-les-victimes-des-avalanches
http://www.diginext.fr/pageLibre0001070e.asp
"Le Pic 2G offre également la possibilité de pouvoir entrer en contact sur leur portable avec les personnes ensevelies ou égarées, même en l'absence de couverture réseau ce qui est encore très fréquent en zone de montagne."

Comme je le suggérais, c'est du matériel militaire d'interception adapté pour des opérations de secours en montagne. Reste à savoir si c'est sorti du stade expérimental depuis 2010, quels organismes en sont équipés, sur quels massifs, dans quelles circonstances on décide de le mettre en oeuvre, etc.

11 février 2012 à 15:25:32
Réponse #18

Bison


J'en retiens qu'en cas de pépin, laisser son portable allumé donne une chance supplémentaire aux secouristes éventuellement équipés du matériel de recherche adéquat.

En espérant que ce "gonio portable pour gsm" n'en reste pas au stade "confidentiel".
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

11 février 2012 à 21:27:42
Réponse #19

lilou6201


Si le 112 ne fonctionne pas tester le 911 il fonctionne parfaitement en France. J'ai tester et je suis tomber sur de charmants pompiers.

11 février 2012 à 23:08:52
Réponse #20

Forgeron 88


Petite info en note [5] du lien suivant - à vérifier

http://www.secourisme.net/spip.php?article122

les appels sans carte sim seraient bloqués depuis 2004, va falloir que je vois cela demain avec un vieux portable de  ma fille

jp

12 février 2012 à 13:20:39
Réponse #21

azur


Malgré mes recherches, je n'ai pas trouvé plus d'informations pour faire évoluer ce fil  :down:
Et tu n'en trouveras aucune, pour la simple raison qu'il n'existe pas en France de réseau militaire qui puisse relayer des appels GSM, fussent-ils d'urgence... il me semble d'ailleurs que j'en ai suffisamment développé les raisons un peu plus haut  ::)

EDIT: apport de précision
« Modifié: 12 février 2012 à 15:33:51 par azur »
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

12 février 2012 à 13:49:47
Réponse #22

Karto


Si le 112 ne fonctionne pas tester le 911 il fonctionne parfaitement en France.

Le 112 et le 911 sont des numéros différents pour un même service. Si l'un marche, l'autre aussi, et inversement, et aussi vice-versa.
Le 112 est le numéro européen.
Le 911 est historiquement le numéro américain, pas valable dans tous les pays.
Celui qui est arrivé au bout peut recommencer : la fin c'est le début de l'autre côté.

12 février 2012 à 15:20:29
Réponse #23

Patrick


Le 112 et le 911 sont des numéros différents pour un même service. Si l'un marche, l'autre aussi, et inversement, et aussi vice-versa.
Le 112 est le numéro européen.
Le 911 est historiquement le numéro américain, pas valable dans tous les pays.
Il me semble que le 911 ne marche que dans les départements à forte concentrations de touristes Nord-Américains seulement afin qu'ils ne soient pas dépaysés en cas d'urgence. Donc inutile de mémoriser un numéro qui ne fonctionne pas partout.

12 février 2012 à 15:30:12
Réponse #24

shrek


J'ai testé par mégarde le 911, ça fonctionne au centre de la Drôme, c'est bien le 112 qui décroche.
(quand je dis par mégarde, c'est parce que sur un iphone sans carte sim, le numéros d'urgence prés enregistré est le 911)

Tcho

Jo
hakuna matata

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité