Nos Partenaires

Auteur Sujet: Conservation de l'eau  (Lu 11688 fois)

07 février 2012 à 00:12:51
Lu 11688 fois

Kipik


Bonsoir à tous.

J'ai vu avec intérêt cette vidéo proposant de stocker de l'eau de source dans des jerricanes en cas d'un besoin d'autonomie ultérieur :
http://www.youtube.com/watch?v=I2pfjKELovE&feature=related

Pour lutter contre la prolifération des bactéries dans le cadre d'une conservation annuelle, ils recommandent d'ajouter deux goutes de javel par litre d'eau (pour une javel à 6% d'hypochloryde de sodium). Je me demandais si ce faible dosage présentait un risque de toxicité en cas de consommation ?

07 février 2012 à 01:27:50
Réponse #1

Lolo94


Le tableau fait par David donne un dosage supérieur: http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=52145.0

La question du risque d'une exposition de longue durée au produit est pertinente.

Il y a aussi:
Risques de brûlure en manipulant l'eau de javel.
Risque de se tromper de dosage (surdosage).
Risque d'inefficacité en cas de sous dosage ou sur la durée.

07 février 2012 à 01:44:47
Réponse #2

Kipik


Merci pour le lien. La différence de dosage est peut être dû à une différence dans la concentration de l'hypochlorite de sodium entre les javel américaines et françaises ? Quant aux brûlures, je dois dire que j'ai été surpris de les voir manipuler ce produit sans gants en caoutchouc, j'ai connu une personne qui avait eu les mains brûlées par la javel, ça n'est pas un produit anodin.

23 février 2012 à 22:30:46
Réponse #3

François


Pour autant que j'arrive à m'y retrouver dans les dosages d'eau de Javel, 2 gouttes à 6% d'hypochlorite et 3 gouttes d'eau de javel à 12°, c'est à peu près la même chose : environ 6 mg/ l de chlore actif.

C'est une dose justifiée pour la désinfection d'une eau suspecte. Cela me parait un peu fort pour la conservation d'une eau déjà potable (dix fois moins suffirait largement) et le résultat est aussi gouleyant qu'une eau de piscine :)

Enfin, qui peut le plus, peut le moins. Et avec l'eau de Javel on n'est jamais sur que la désinfection ne soit pas contrariée par des problèmes de pH, sauf à faire des mesures à postériori du chlore actif résiduel.
L'eau de Javel a le gros avantage d'être disponible en supermarché, et d'avoir un prix de revient imbattable pour traiter de grosses quantités d'eau. Mais pour traiter des quantités inférieures au m3, cela serai plus sur et guère plus cher d'utiliser des produits spécialisés comme le Micropur Liquide MFL 1000 en flacon de 100 ml (de l'ordre de 10 euros pour traiter 1000 litres d'eau)

Un peu de lecture sur l'eau de Javel :
La chimie de l'eau de Javel
Tables de correspondance des concentrations
Eau de Javel et inondations
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

24 février 2012 à 11:45:16
Réponse #4

Loriot


Je me pose la question suivante: n'est il pas mieux de stoker de l'eau en bidon, ou autres, au frais et a l'obscurité, a l'abri des contaminations diverses et de désinfecter ensuite a mesures de l'emploi soit de manière journalière ou hebdomadaire?
A mon avis moins risqué, moins fastidieux.
Un petit stock d'eau potable c'est bien pour palier a l'immédiat mais 100, 200 ou plus de litres... Je vois pas l'intérêt.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

24 février 2012 à 15:02:19
Réponse #5

Chris-C


Salut,

la javel traite les risques microbio, mais n'empeche pas la re-prolifération dans le temps.
Avec les micropur forte, le chlore traite, les ions d'argent conserve dans le temps.

La javel, le chlore sont volatilent, ils s'évaporent donc rapidement.
Donc il faudrait rajouter régulièrement la dose de traitement dans le stock d'eau.

Les sociétés qui nous forunissent en eau potable, utilisent le chlore, elles recommandes de tirer l'eau avant et de laisser reposer, le chlore s'évapore, plus d'odeur et économie d'achat de filtre.

a+

24 février 2012 à 16:15:28
Réponse #6

lambda


... Une question peut-être très c*nne, me direz vous...  :-[

Ca serait pas possible stériliser des bouteilles d'eau en verre, ou des contenants en verre rempli d'eau, voir des bocaux... comme on le fait avec les confitures ou les conserves de bouffes?

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

24 février 2012 à 16:21:42
Réponse #7

Chris-C


Mais c'est qui nous énerverez avec son truc super simple  ;#

de mon point de vu c'est une histoire de rentabilité, la stérilisation c'est long et l'eau vite bue et sans calorie.
Donc combien de calorie dépensée pour 1L d'eau?

a+

24 février 2012 à 18:51:40
Réponse #8

François


... Une question peut-être très c*nne, me direz vous...  :-[

Ca serait pas possible stériliser des bouteilles d'eau en verre, ou des contenants en verre rempli d'eau, voir des bocaux... comme on le fait avec les confitures ou les conserves de bouffes?

à+,
Lambda

Pourquoi pas ?

Il y avait bien il y a quelques (dizaines d') années de l'eau en conserve, en boîte métallique, dans les rations de survie des radeaux de sauvetage.

Espérer le meilleur, prévoir le pire.

24 février 2012 à 18:59:24
Réponse #9

Kilbith


La javel, le chlore sont volatilent, ils s'évaporent donc rapidement.
Donc il faudrait rajouter régulièrement la dose de traitement dans le stock d'eau.
Si l'eau est stérile et stockée dans un récipient hermétiquement scellé, pas besoin d'autre chose que le chlore (si on imagine qu'il a stérilisé). Les sels d'argent c'est bien dans le cas de citerne ouverte sur le milieu ou non stérilisée avant d'y mettre de l'eau stérile.
 :)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

02 juin 2012 à 14:33:07
Réponse #10

Ascanio


Petite question sur les sels d'argent : j'ai fabriqué du chlorure d'argent récemment, est-ce qu'en le mettant dans une boule à thé (par ex) il permettrait de conserver de l'eau ? Je rappelle d'emblée que le chlorure d'argent est insoluble dans l'eau, ou quasiment, et que ce métal n'a pas de toxicité connue sur l'homme.
Comment j'ai fait l'AgCl : un bijou cassé en argent + de l'acide nitrique -> un liquide bleu + des cristaux blancs. J'ajoute de l'acide chlorhydrique, ça donne un précipité blanc. C'est l'AgCl, filtré cela donne un solide blanc noircissant à la lumière et un liquide verdâtre. Ce dernier doit être du nitrate de cuivre ?
J'ai fait ça pour expérimenter, mais avec de l'argent .925, il y a un problème : les 7,5 % de cuivre qu'il contient (censément) réagissent et ça dégage un gaz brûnatre irritant, du NO². Celui-ci pourrait redevenir de l'acide nitrique en l'hydratant, mais là on sort du cadre de la bidouille de cuisine. ;D
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

02 juin 2012 à 17:59:11
Réponse #11

restonica


Tout ce qui suit n'est pas vérifié scientifiquement: prudence donc..

Dans certaines régions on place un morceau de chaine en argent dans les récipients destinés à garder l'eau potable quelques temps..

Alexandre le grand à perdu de dysenterie plus de 20000 soldats au cours de ses conquétes (il s'est arrété à l'Indus son armée décimée):
mais ,oh surprise, ses généraux et gradés n'avaient pas de blème de cet ordre, pourquoi? ils buvaient dans des gobelets en argent  ;), la piétaille ,elle, avait droit aux récipients en bronze :down:...
« Modifié: 02 juin 2012 à 18:09:12 par restonica »

02 juin 2012 à 18:15:09
Réponse #12

Mishkin


Salut,

Fut un temps ,et c'est peut-etre encore d'usage ,où on offrait une timbale en argent aux nouveaux-nés ,j'en ai reçu une moi-meme .

à+

Mishkin

02 juin 2012 à 23:48:47
Réponse #13

Ascanio


Oui, j'ai lu aussi qu'on mettait des pieces en argent dans les gourdes pour conserver l'eau. C'est faire d'une pierre deux coups, comme ça on planque aussi de la thune... ;)
Probablement que le métal libère des ions dans l'eau, qui ont une activité biocide ; le cuivre aussi a cet effet, on doublait les coques de bateaux avec pour empêcher les salissures, et j'ai apris qu'un hôpital avait expérimenté des poignées de portes et des interrupteurs en laiton pour lutter contre les maladies nosocomiales. Le cuivre, s'il est moins cher que l'argent, est en revanche plus éco-toxique.
Peut-être pourrait-on faire des récipients en inox plaqués d'argent à l'intérieur ?
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

03 juin 2012 à 10:24:11
Réponse #14

Camaro


Apparemment, il serait plus efficace de combiner cuivre et argent (Ref http://www.lenntech.fr/procedes/desinfection/chimique/desinfection/desinfectants-cuivre-argent-ionisation.htm) car le cuivre crée un brèche dans la membrane des cellules et l'argent achève le boulot en pénétrant au coeur du noyau cellulaire pour empêcher sa reproduction.
Mais cela ne fonctionne que si ces deux métaux se retrouvent sous forme d'ions (Cu++ et Ag+).
Dans les système de désinfection de l'eau, la production d'ions se fait en envoyant un courant à travers des électrodes de cuivre et d'argent.
Mais peut-être que sans électricité ces métaux libèrent naturellement de petites quantités d'ions, puisque l'efficacité de cette méthode semble prouvée par des siècles de pratique.
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

03 juin 2012 à 12:06:33
Réponse #15

Ascanio


Je viens de lancer une expérience : j'ai prélevé de l'eau dans une rivière dégueu près de chez moi, et j'en ai versé dans trois tubes à essai. Le premier contient de l'eau seule, le second l'eau plus des bouts d'argent 925 (donc un peu de cuivre), le troisième du chlorure d'argent.
Je me propose d'attendre une semaine puis de procéder à un examen visuel. À moins que quelqu'un ne connaisse une méthode simple pour mesurer la contamination bactérienne.  :)
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

03 juin 2012 à 17:01:47
Réponse #16

guillaume


Je viens de lancer une expérience : j'ai prélevé de l'eau dans une rivière dégueu près de chez moi, et j'en ai versé dans trois tubes à essai. Le premier contient de l'eau seule, le second l'eau plus des bouts d'argent 925 (donc un peu de cuivre), le troisième du chlorure d'argent.
Je me propose d'attendre une semaine puis de procéder à un examen visuel. À moins que quelqu'un ne connaisse une méthode simple pour mesurer la contamination bactérienne.  :)

Boites de pétris ?

a+

03 juin 2012 à 17:50:11
Réponse #17

Auto


Porter une bague ou une chaîne en argent pourrait à ce moment là trouver son intérêt!

03 juin 2012 à 18:08:53
Réponse #18

Mishkin


Bonjour,

Quelqu'un ici a fait des expériences similaires ,j'épluche l'index depuis hier mais je ne retrouve pas (pour l'instant) .
Le membre avait fait un truc super détaillé ,avec des photos sur lequel on voyait des tubes à essais ,des boites de Petri ,le tout dans un laboratoire. Peut-etre Jeremy ou Sielwolf ... je sais pas ,je cherche. Dés que je trouve  j'édite ce post (et si je trouve pas je l'effacerais).
Si quelqu'un se souvient svp qu'il abrège mes souffrances.
Avec vos histoires j'en suis à rechercher une piece de 100 Frs en argent qui est quelque part chez moi et à réflechir sur les effets d'une possible électrolyse entre ladite pièce et le métal de ma gourdasse Kleankanteen .

à+

Mishkin

03 juin 2012 à 19:55:28
Réponse #19

Corentin


Bonjour,

Quelqu'un ici a fait des expériences similaires ,j'épluche l'index depuis hier mais je ne retrouve pas (pour l'instant) .
Le membre avait fait un truc super détaillé ,avec des photos sur lequel on voyait des tubes à essais ,des boites de Petri ,le tout dans un laboratoire. Peut-etre Jeremy ou Sielwolf ... je sais pas ,je cherche. Dés que je trouve  j'édite ce post (et si je trouve pas je l'effacerais).
Si quelqu'un se souvient svp qu'il abrège mes souffrances.
Avec vos histoires j'en suis à rechercher une piece de 100 Frs en argent qui est quelque part chez moi et à réflechir sur les effets d'une possible électrolyse entre ladite pièce et le métal de ma gourdasse Kleankanteen .

à+

Mishkin

Salut,

Est-ce qu'il s'agit de ce sujet : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,40296.0.html ?

Corentin

03 juin 2012 à 20:55:55
Réponse #20

Mishkin


Salut Corentin,

Non ,celui là je l'ai vu ,mais il est trés interessant aussi.
Comme tout ces sujets indexés d'ailleurs (merci aux indexeurs  ;))
Celui que je cherche était développé sur plusieurs pages il me semble et comporte  peu ou prou des expériences semblables à celle que s'apprete à réaliser Ascanio .Je continue à pister .

à+

Mishkin

03 juin 2012 à 20:57:33
Réponse #21

Ascanio



Avec vos histoires j'en suis à rechercher une piece de 100 Frs en argent qui est quelque part chez moi et à réflechir sur les effets d'une possible électrolyse entre ladite pièce et le métal de ma gourdasse Kleankanteen .
Mishkin

Il peut y avoir un risque de corrosion galvanique si la gourde est en aluminium et l'eau assez minéralisée (les sels minéraux étant souvent des éléctrolytes). Mais je pense que tu as le temps avant de la voir fuir. :)

J'ai trouvé là http://www.freecommonlaw.us/images/HIDING.pdf (sujet du forum : cachettes) une manière de faire des miroirs en argentant une vitre ; peut-être pourrait-on appliquer ce procédé pour argenter l'intérieur d'une bouteille en verre ? Ça serait une alternative à l'idée d'argenter l'intérieur d'un récipient en inox, ça ajouterait peut-être un côté isotherme, et puis ce serait joli  ;)

Si un examen visuel est suffisant, c'est parfait... On voit un point dans les boites de Petri, dans le fil que tu as cité, dont l'auteur semble dire que c'est l'effet du Micropur, directement visible. Ai-je bien compris ?
« Modifié: 03 juin 2012 à 21:02:46 par Ascanio »
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

05 juin 2012 à 20:11:13
Réponse #22

Campeur


vous allez me dire que je suis peut être un peu HS, mais ... et la conservation de l'eau de javel ?

J'ai lu (quelque part ;#) que plus elle est concentrée, moins elle se conserve. ça vous dit quelquechose ? parce que pour prévenir le contexte dégradé, ça peut être intéressant de stocker de l'eau de javel ...

En pastille, mais je m'interroge sur les additifs ? je les utilise dans ma cuve de récupération d'eau quand je repasse sur le réseau.

En berlingo, mais je ne sais pas si je peux les conserver logntemps sans perdre en efficacité;

Dans tous les cas, l'idée est de pouvoir stocker le traitement pour pouvoir bénéficier d'une eau goût de chio....  ;#

salut
"Posséder les arts de la paix mais non ceux de la guerre, c'est un manque de courage...posséder les arts de la guerre mais non ceux de la paix, c'est un manque de sagesse" Wang Yang Ming (1472 - 1529)

05 juin 2012 à 20:51:42
Réponse #23

memo


il y a une vielle méthode utilisé pour protéger l'eau des larves (de moustiques par exemple): dans un gros bidon : la flotte, par dessus on verse un peu de gasoil... le gasoil reste en surface. il faut bien entendu avoir prévu un petit robinet pour prélever l'eau par le bas. Le principe finalement est simple pas d'air, pas de vie...
En effet, les larves montent et descendent pour prendre de l'air. Avec la couche de gasoil pas de possibilité de respirer.

Pour le riz et la farine même chose mais avec de l'alcool à 90: on dépose un coton imbibé d'alcool à 90 sur le riz ou la farine et on ferme le bocal. l'alcool s'évapore, l'air n'est plus, donc pas d'air, pas de vie, et donc pas de charançons. (c'est peut être un peu hors sujet?)

 


19 juin 2012 à 16:19:25
Réponse #24

Ascanio


Bon, ben ça m'a pris plus d'une semaine, mais le verdict est sans appel : Le tube contenant juste l'eau du fleuve (côtier), marqué "t" sur la photo, a verdi ; celui contenant des débris d'argent-métal aussi, presque autant. Celui marqué "AgCl" a gardé une eau claire.
Ça ne prouve pas que les débris de métal sont sans effet, parce que je suis parti d'une eau déja probablement "chargée". En revanche, le chlorure d'argent semble avoir fait merveille, empêchant le développement de ces organismes. Je pense que ceux-ci sont des cyanobactéries, peut-être du type qui prospère dans les eaux polluées et dont on espère tirer de l'huile combustible ?
J'vais les garder  ;)
" Celui qui sait s'orienter n'a pas besoin de GPS. " (pcc Lao-Zi.)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité