Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pickpockets voleurs à la tire..tout ça...  (Lu 32701 fois)

13 décembre 2007 à 12:24:38
Lu 32701 fois

dents-de-sabre


Bonjour à tous.

Cette charmante classe de personne étant plus active en période de Fêtes que le reste de l'année dans nos lieus publics ,je propose qu'on rassemble ici quelques préceptes simples pour éviter de se faire bananer comme des enfants . Car cela est souvent facile .

1) pickpockets : très répandu chez nous dans les marchés, grands magasins , bus ,et lieux du genre gare par ex et en général des endroits remplis de monde stagnant, ces types-là agissent de préférence à plusieurs et ont une technique bien rôdée . Un ou plusieurs font le guet tandis que l'intéressé fait discrètement les poches à sa victime. Généralement ils s'en prennent aux gens qui ont l'air distraits , les personnes âgées, les voyageurs surchargés de bagages . Quand ils opèrent simplement dans une foule compacte , ils vont chercher à vous chipper tout ce qui est apparent et qui se présente comme précieux ou recélant des richesses . Sacs portés dans le dos , et faciles à ouvrir, tel les eastpacks où les gens mettent souvent leur porte-monnaie téléphone etc , les portefeuilles portésdans la poche revolver du jean, ou les plus habiles vont chercher votre larefeuille dans  les poches de votre veste .

Certains vont également procéder à des techniques de disctraction afin de vous embrouiller l'esprit et endormir votre vigilance afin de vous plumer. Par exemple chez nous nous avons les faux-touristes : grand classique qui consiste à venir vous parler de face en vous présentant une grande carte et vous demander un renseignement et pendant que vous réfléchissez pour répondre, vous serez délestés de vos valeurs. Un autre exemple de chez nous venu tout droit de France, qui y semble assez répandu : un groupe de ''picks'' appelés les ''Zizous'' par la maréchaussée qui sévit dans les lieux publics dont le jeu favori consiste à vous entourer à plusieurs dans une foule en prenant l'air super sympa genre ''salut ça va mon frère?..ça se passe ? '' , et en faisant semblant de jouer au ballon entre vos jambes.Le ballon est fictif : il n'existe pas. Mais l'illusion est complète et pendant que vous vous demandez ce qui se passe, vous serez délestés en douceur. ;D

N'essayez pas de les repérer ils sont en général ce à quoi on s'attend le moins : la discretion-même et certains sont souvent en costard-cravate. Ils ne courrent pas, se déplacent élégamment et parlent très poliment à leur entourage.

Tactiques simples pour éviter les ''picks'' en général : ne pas porter ses objets de valeurs dans des endroits prévisibles et faciles d'accès. Séparer l'argent des cartes de crédit etc dans des porte-monnaies et poches différentes. Privilégier les poches avant du jeans  pour mettre vos billets par exemple.Restent faciles d'accès mais durs à chipper. Le port d'un faux porte-monnaie rempli de cartes de téléphone périmées et de papier pour simuler des billets est un bon leurre. Eviter de porter un sac à dos plein de valeurs dans le dos, tout en révassant pour ne reparler que de ça. Ne pas rester statique tout le temps, se déplacer si possible tout le temps dans une foule ( il est bien plus difficile de faire les poches à quelqu'un en mouvement sans se faire voir) . Enfin , si vous vous faîtes aborder par quelqu'un pas de parano excessive ça peut juste être un toursite paumé, c'est pas un malandrin à tous les coups non plus , ;D mais gardez la distance minimale de 80 cm entre les personnes, ne pas hésiter à se déplacer si on vous colle subitement et au besoin repoussez la personne.  Dans le cas des ''footballeurs'' ou autres astuces du genre, veiller à tout de suite sortir du cercle et vous éloigner rapidement et au besoin crier pour appeler à l'aide : en général ils n'aiment pas trop ce genre de pub et s'en iront rapidement ( surtout que les marchés sont souvent peuplés de policiers en civil.)


2) voleurs à la tire : Là c'est beaucoup moins subtil mais tout aussi habile . On  vous pique vos bagages ou vos sacs quand vous avez le dos tourné ou vous les arrache carrément des mains : du genre  si vous avez un sac d'un grand magasin  de marque rempli de vêtements coûteux ou une sacoche de voyage qui semble alléchante.

Vu à Rome : un voyageur descendait du train , et sa valise lui fût arrachée des mains , le mec se met à crier  mais en 20 secondes chrono le voleur se barre avec la valise comme une fusée, sa valise est ensuite passée de mains en mains et se déplace toute seule comme par magie et disparaît en un clignement d'oeil..Le type avait beau crier, plus de valise. Hallucinant d'efficacité :blink:

Autre exemple vu récemment. Je buvais un verre à la gare quand une femme se met à crier nerveusement au cafetier d'appeler la police : elle revenait des toilettes et son sac avait disparu. Ses billets d'avion et 10'000 balles étaient notamment dedans avec passeport et tout le tralalala. Bon là c'est elle qui l'avait cherché aussi ( faut être con je suis désolé pour laisser ses affaire ainsi..) mais le fait est là néanmoins.

Pour éviter cela. Ne pas laisser ses affaires sans surveillance évidemment , cela même un court instant en leur tournant le dos pendant qu'elles sont à 2 m derrière vous appuyées contre un mur , vous serez surpris à vos dépends de constater à quel point les voleurs sont rapides et discrets des fois.  S'il vous arrive qu'on vous prend vos affaire en vous les arrachant de force, à vous de voir, si vous résistez un tant soit peu ils laissent tomber en général mais ne prenez pas trop de risques et sachez que votre vie vaut plus qu'un sac ou un pull Lacoste.

Voilà..

Le sujet est ouvert si quelqu'un veut ajouter des trucs . :)


Diego
« Modifié: 13 décembre 2007 à 12:54:55 par Diego »

13 décembre 2007 à 12:31:05
Réponse #1

Kilbith


Vu à Rome : un voyageur descendait du train , et sa valise lui fût arrachée des mains , le mec se met à crier  mais en 20 secondes chrono le voleur se barre avec la valise comme une fusée, sa valise est ensuite passée de mains en mains et se déplace toute seule comme par magie et disparaît en un clignement d'oeil..Le type avait beau crier, plus de valise. Hallucinant d'efficacité :blink:

Diego

 ^-^

Je vais en train à Rome pour les fêtes . Tu aurais d'autres "anecdoctes" sur les moeurs locales ?  :sneaky:

13 décembre 2007 à 12:35:54
Réponse #2

dents-de-sabre


Mmh comme ça à vue de nez non. Rome c'est pas Sao Paulo non plus hein . Juste faire gaffe dans les lieux où y'a beaucoup de touristes. Un truc particulier là-bas, énormément de gitans dans les rues et les pickpockets sont souvent des petits enfants que tu ne remarques même pas à côté de toi.  ;)

13 décembre 2007 à 12:42:40
Réponse #3

** Serge **


A partir du moment où, volé, tu courses l'adversaire, réduis la distance qui vous sépare et es en passe de le rattraper ( hypothétiquement ), si tu constates que des " strates " humaines se mettent en place pour faire tampon entre lui ( eux )et toi, laisse tomber et digère le vol.

Ces personnes servent de protection au repli du ( des ) voleur(s) et, peuvent éventuellement  en arriver aux dernières extrémités en ce domaine. Chaque année, des touristes plus " sportifs " et pugnaces se font planter, voire refroidir.

"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

13 décembre 2007 à 12:42:55
Réponse #4

Chester


En ce qui concerne les sacs à dos dans les transports en commun bondés,une astuce consiste à les tenir au niveau du sol.IL ne s'agit bien évidemment pas de le lâcher ni des mains ni du regard,mais d'une part cela crée un gain de place (expérience de la fille qui a voyagé avec le sac à dos du type devant dans la figure,et vas y que je me retourne :sneaky:)
d'autre part peu de pickpockets ont les bras qui trainent jusqu'à terre...le mouvement de quelqu'un qui se baisse dans un wagon ou les gens sont serrés comme des sardines se remarque plus que si on laisse son sac à portée de main,à fortiori dans son dos..

13 décembre 2007 à 13:04:13
Réponse #5

dents-de-sabre


Ah tiens pour Kilbith un truc qui me revient : un truc assez répandu c'est les mecs en Vespa sur les trottoirs  ;D  et dans les ruelles.  Très mobiles , rapides  et assez organisés . Proies préférées : les gens qui attendent avec des sacs au bord du trottoir. :sneaky: Pas besoin de te faire un dessin quoi...

Mais ne pas sursauter non plus dès que tu croises des gus en scooter hein ! sinon tes vacances vont vite tourner au cauchemard !

Une autre arnaque assez drôle aussi qu'un copain italien m'a raconté : les types en vespa ou en voiture s'arrêtent à côté de toi et qui te proposent de téléphoner avec un portable moyennant petite somme en liquide. C'est soit une tactique pour te distraire, soit il prend tes thunes, te refile un vieux portable pourri qui marche même pas et se barre vite fait avec tes pécunes. A éviter. ;D

 
;)

13 décembre 2007 à 13:38:25
Réponse #6

lepapat


On viens d' avoir une mise en garde, par un commissaire de police de la région, évité les bank contact ( mister crash  ;D ) pendant la pèriode de fête  ;). Les voleurs sont très actifs, surtout qui fait très sombre , tôt dans la journée, et qu' ils aiment l'obscurité pour passer à l' action  >:D.

Ha oui, autre chose, pour ceux qui passerait dans les environs de Tournai ( Belgique ), ne pas ce promenner seule le soir, nombreuses agressions pour l' instant  >:( ( beaucoups plus que d' hab  :(, es la pérriode de Noël qi fait çà ?  :-\. D' après la police de Tournai, la réponse est oui  :'( )
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


13 décembre 2007 à 13:41:11
Réponse #7

dents-de-sabre



13 décembre 2007 à 13:54:13
Réponse #8

lepapat


Plus de respect pour le " prochain ", plus de sens de la valeur, tout simplement  :-[
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


13 décembre 2007 à 17:09:21
Réponse #9

Patrick


Plus de respect pour le " prochain ", plus de sens de la valeur, tout simplement  :-[
Bon en même temps Jack l'éventreur sévissait à une époque toute victorienne, même s'il n'éviscérait pas au sens strict des "ladies". Sans parler de Landru qui sévissait lui au "bon vieux temps des valeurs de la république de papa" et qui s'attaquait des bourgeoises.

Tiens, d'ailleurs à cette même époque les apaches (non pas ceux-là) ont beaucoup occis de "bourgeois" qui étaient très souvent armés de revolvers de poche et à minima d'une canne épée.

Donc méfions nous du "avant c'était mieux" surtout quand on a pas vécu cette époque.

13 décembre 2007 à 17:30:34
Réponse #10

DavidManise


Salut :)

Excellent conseil donné par Mathias au dernier stage survie et grande randonnée : le bug out slip...  tout voyageur dans un pays étranger doit avoir dans une pochette pubienne son passeport, ses papiers d'identité importants, du cash, et ses billets de retour.  Ce sont les trucs à ne vraiment jamais perdre... 

Les larfeuilles "leurre" sont pas mal aussi...  dans la poche arrière du jeans ;)  Le vrai larfeuille est planqué, ou mieux, disséminé un peu partout sur le corps dans des endroits difficiles d'accès.

Dans le faux larfeuille, je mets un vrai billet de 10 euros bien en apparence, des cartes de crédit périmées, et un ticket de métro ou une m*rde qui fasse crédible...  Le gars voit le pognon direct, il prend et il s'arrache.  Moi je viens de perdre 10 euros.  C'est pas cher payé pour le genou d'un gars, même si c'est un trou du cul prêt à voler pour x raisons, dont manger.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2007 à 18:21:41
Réponse #11

Yoddha


on peut voir ça comme une forme de respect du voleur...

dans le genre "tu as essayé de me voler mon portefeuille mais j'y tiens...maintenant, t'as quand même été assez habile pour me voler un truc sans que je le voie...t'auras pas tout perdu"

13 décembre 2007 à 19:28:10
Réponse #12

crotale


Une simple précision, il me semble que dans le jargon "policier", les pickpockets et les voleurs à la tire, c'est la même chose... Qu'ils soient vulgaires, sales et primaires dans leur modus operandi, ou bien vêtus chicos et distingués dans leurs manières, on les appelle des "tireurs".

Pour ces "tireurs", il s'agit avant tout d'ôter par ruse ou prestidigitation (c'est réellement tout un art lorsqu'on a l'occasion de voir ces gens travailler avec tant d'habileté), le bien d'autrui qu'il porte sur lui ou dans ses effets. Généralement ce sont les "touristes" qui font figure de cibles privilégiées, puis aprés les inattentifs et enfin les dûpes et les négligeants !

Au registre des attrape-rêveurs, quelques illustrations :
 
- La technique du journal ou du papier présenté sous le nez du candidat au vol : obnibulé par ce qu'on lui présente et attentif à ce qu'on lui dit, la victime se laisse approcher de suffisament prêt pour se faire dérober porte-feuille, APN ou mobile disposés en surface dans ses poches. Idem installé à une table avec mobile, porte-monnaie ou récents achats disposés bien en vue ::)

- Le sac à dos....porté à dos d'âne, c'est un grand classique, là c'est même de la provoc dans certains endroits ;D

- La technique du "dos à dos" : vous êtes installé peinard au resto, votre veste  sur la chaise. Un gugusse (voir deux) se présente derrière vous et s'installe en positionnant également sa propre veste sur le dossier de sa chaise. En quelques secondes, alors qu'il fait mine de chercher quelque chose dans ses poches de vestes, ce sont les vôtres qu'il vide en fait :o

Plusieurs autres techniques dans les salles de cinéma obscures ou les rames bondées....mais une bonne dose de vigilance et un peu de bon sens suffisent à s'en prémunir en général !

http://fredbouammache.blogspot.com/    "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer !"

"Finir est souvent plus difficile que commencer". Jack Beauregard.

13 décembre 2007 à 19:30:43
Réponse #13

Cam


Je vais essayer d'apporter mes deux pierres au moulin.

- fermez bien les poches qui peuvent l'etre! faut un effort pour en prendre l'habitude, puis ca va tout seul. Au point que je suis parfois surpris de trouver mes poches fermees.

- Puis, y a le "restez mobile", mais je dirais meme, soyons fou, n'ayons peur de rien, soyez mobile sur place! En balancant d'un pied sur l'autre, se retournant frequemment, en faisant osciller son sac a dos par un mouvement des epaules... non, le ridicule ne tue pas.


J'ai suivi le conseil du larfeuil leurre lors de mon invasion de l'angleterre. Je me suis pas fait voler ma vraie sacoche ( qui contenait passeport,liquide sauf monnaie, billets, cb.....voyez, j'ecoute!)  :love: Je me suis pas fait voler le leurre non plus, remarque (sans doute trop dur d'approcher un type qui fait le derviche tout en dansant du ventre et des epaules en permanence). A ma decharge, personne m'a jete de pieces, non plus.

Tant que je suis dans le sujet, j'ai pris l'habitude aussi de sortir de preference ma vieille carte d'identite plutot que mon passeport, c'est sans doute moins tentant pour un voleur. Quoiqu'a la reflexion, une carte d'identite avec une photo d'enfant, c'est au contraire le plan reve(enfin faut la voir la photo)? Des avis?

P'tite anecdote, une fille que j'avais rencontree dans une auberge de jeunesse s'est faite (c'est ce que j'ai entendu, du moins) vider son sac pendant qu'elle bavardait avec un charmant mexicain. Par le charmant mexicain en question.

J'ai entendu parler aussi d'ouverture de sac a dos au cutter, m'enfin ca doit etre un peu moins discret qd meme?

13 décembre 2007 à 20:25:32
Réponse #14

DavidManise


on peut voir ça comme une forme de respect du voleur...

dans le genre "tu as essayé de me voler mon portefeuille mais j'y tiens...maintenant, t'as quand même été assez habile pour me voler un truc sans que je le voie...t'auras pas tout perdu"

C'est pas ça du tout.

L'idée, c'est que si le mec me braque, je lui tends le portefeuille entre ouvert (comme sur la tof) et il reconnaît direct la couleur du billet.  C'est pour la crédibilité.  Le gars peut penser que c'est effectivement mon larfeuille.  Si je lui tends un truc TROP bidon, il peut très bien me demander où je planque mon vrai fric...

Sinon, concrètement, comme les mecs repèrent souvent longtemps à l'avance leurs "clients", si jamais ils sont assez cons pour me choisir moi, ils vont me voir payer mon café en sortant ce petit larfeuille là.  Et le remettre dans ma poche arrière gauche...  donc, encore une fois, question de crédibilité de la feinte. 

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2007 à 20:30:52
Réponse #15

bison solitaire


Pour l'utilisation du cutter, les voleurs en usent aussi pour couper les ceintures des bananes... j'avais lu un roman ou le héros renforçait la ceinture avec du fil de fer...

13 décembre 2007 à 20:43:56
Réponse #16

Yoddha


ou le coup de la lame derasoir pour couper la poche revolver du jean...
j'ai jamais réussi à savoir si c'était vrai ou si c'était une légende... des avis?

13 décembre 2007 à 20:51:52
Réponse #17

bison solitaire


il m'est arrivé de voir des pépés avec une blessure à la main et expliquer que quelqu'un avait tranché leur sac banane, lequel contenait leur pension...

13 décembre 2007 à 20:59:03
Réponse #18

DavidManise


Une solution technique : porter ça DANS le pantalon, en région pubienne.



Et là PP demande "pourquoi pubien ?  Parce que pubien des c*u!lles" et tout le monde est obligé de se marrer ;D

Autre solution, la ceinture cargo...  au moins pour le fric :



Ciao ;)

David

"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2007 à 21:00:18
Réponse #19

DavidManise


il m'est arrivé de voir des pépés avec une blessure à la main et expliquer que quelqu'un avait tranché leur sac banane, lequel contenait leur pension...

C'est pas cool >:(

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

13 décembre 2007 à 21:14:09
Réponse #20

Criss Kenton


Pour l'utilisation du cutter, les voleurs en usent aussi pour couper les ceintures des bananes... j'avais lu un roman ou le héros renforçait la ceinture avec du fil de fer...
En lisant des expériences de voyage sur internet et en consultant les sites "spécialisés" (ABM, Routard, etc.). Je suis tombé plusieurs fois sur ce type de conseils: renforcer les bretelles du sac, la ceinture de la banane avec du fil de fer, l'intérieur du sac avec de la toile "moustiquaire"... C'est que les vols à l'arrachée par coupure doivent représenter un risque bien réel dans certains pays (asie du sud est et amérique du sud). A noter que l'on trouve dans le commerce des sacoches, pochettes tour de cou... renforcés de cette façon.

Un mec qui a fait un tour du monde, précaunisait de trimballer les objets de valeur type Ap.Ph.Num. dans un sac plastique de supermarché (genre les courses pour le casse-croute). Bon ça fait un peu Jacky, mais le type s'est fait aggresser, fouiller les poches... mais les agresseurs ont ignoré le sac (c'était en Indonésie je crois). Son conseil pour plus d'efficacité: laisser dépasser un poireaux, du pain... mais là ça fait carrément Bidochon.

Pour l'Italie, je viens de faire un tour sur le site du Ministère des Affaires étrangères et c'est vrai qu'il vaut mieux avoir l'oeil:

"Risque lié à la délinquance :

On note un nombre important de vols à l’arraché dans les plus grandes villes et près des sites historiques (à Rome, à Naples et à Florence notamment), de vols à la tire dans les transports en commun (trains-couchette et autobus urbains) et dans les musées, de même que des vols de véhicules automobiles (principalement de camping-car et caravanes en bord de mer). On signale aussi des vols dans les véhicules, après que l’attention des occupants a été détournée sous un prétexte quelconque (par exemple, crevaison prétendue ou réelle et intentionnellement provoquée). Les délinquants peuvent être à pied ou plus fréquemment en vélomoteur. En ce qui concerne la ville de Naples, il est recommandé de faire preuve d’une vigilance accrue dans le centre historique, le quartier espagnol, aux abords de la gare, ainsi qu’aux abords du site archéologique de Pompéi. Il en va de même à Rome, dans les transports en commun qui relient la gare centrale de Termini au Vatican. Il est préférable, dans ces lieux, d’éviter de porter de manière ostensible bijoux, montres de valeur et appareils photographiques ou caméras vidéos.

Il est conseillé :

 de fermer les portières et les fenêtres de son véhicule, même lorsque l’on circule en ville ;
 de ne pas porter sur soi de fortes sommes en liquide ni de garder ensemble numéraire, documents d’identité, carnets de chèques et cartes bancaires; les cartes de crédit qui s’utilisent sans indication de code, peuvent être débitées par les voleurs ;
 d’avoir une tenue correcte pour visiter les sites religieux (pas de shorts - même pour les hommes - ni de jupes trop courtes et d’épaules découvertes)"



Sinon, j'utilise le système de portefeuille leurre depuis quelques années (sous forme de porte carte également). Il se présente de la même façon que celui de David: carte périmée, ticket de métro ou de bus, carte téléphonique et liquide < 15 euro. En fait je m'en sers comme porte monnaie quotidien (je transvase chez moi au fur et à mesure). Si bien que si je suis pris en prédation, l'éventuel "tireur" ne verra que le leurre. On ne m'a jamais détroussé de la sorte pour l'instant, à part une fois dans le métro à Bucarest, un type à essayer de mettre la main dans ma poche de veste  :ninja: mais je l'ai démasqué  :ninja: :ninja:

Criss Kenton, qui entraine ses réflexes avec des mangoustes depuis 1983


Edit:

il m'est arrivé de voir des pépés avec une blessure à la main et expliquer que quelqu'un avait tranché leur sac banane, lequel contenait leur pension...
Bon ben c'est officiel c'est une réalité et pas qu'à l'étranger. Il y a vraiment de gros gros malades quand même  :o
« Modifié: 13 décembre 2007 à 21:19:31 par Criss_Kenton »

13 décembre 2007 à 21:15:52
Réponse #21

piedsnussurlaterresacrée


^-^

Je vais en train à Rome pour les fêtes . Tu aurais d'autres "anecdoctes" sur les moeurs locales ?  :sneaky:
wouais si tu y est pour le jour de l'an evite les petites ruelles a minuit y a de tout qui passe par les fenetres des petards en passant par les frisgos.....

13 décembre 2007 à 22:18:13
Réponse #22

kartoffel


le bug out slip...  tout voyageur dans un pays étranger doit avoir dans une pochette pubienne son passeport, ses papiers d'identité importants, du cash, et ses billets de retour.  Ce sont les trucs à ne vraiment jamais perdre... 

Excellent nom pour le concept  ;D
Les pochettes comme tu montres, ou un peu plus petites, oui c'est facile à mettre dans le slip et rapidement on l'oublie complètement, ça n'est pas gênant du tout. On peut ainsi même les garder sur soi la nuit (dormir avec juste la ceinture sur soi ça fait un peu SM). Autour du cou c'est bien aussi, et d'autres préfèrent le même genre de pochette en bandoulière, chacun son choix en fonction de ce qu'il trouve le plus pratique. Faut juste que la pochette soit assez grande pour contenir passeport, billets retour (éventuellement en liasse comme les Interrail) et fric, et assez plate pour être portée sous des vêtements sans que ça se voie. Surtout ces pochettes là c'est super facile à fabriquer soi même, parce que c'est petit, en coton, et que ça n'a pas besoin d'être super solide. Donc chacun peut se faire un truc complètement à sa convenance.



Pour plus d'idées sur comment planquer l'argent, cf le wiki et l'article d'Agronome : http://davidmanise.com/mediawiki/index.php/Argent

13 décembre 2007 à 22:34:58
Réponse #23

Chester


oui,mais au cou,l'éventuel picpoket,qui n'est pas forcément au courant que vous avez "blindé" le truc,pour peu qu'il s'acharne un peu avec son cutter,c'est pas dangereux pour le cou?
je préfere l'option "pochette" pubienne,enfin d'une façon générale paske perso j'ai jamais testé...(un effet "rembouré" à cet endroit Là doit faire plus bizarre sur une dame que sur un monsieur,non? ;D)

13 décembre 2007 à 23:01:31
Réponse #24

Criss Kenton


oui,mais au cou,l'éventuel picpoket,qui n'est pas forcément au courant que vous avez "blindé" le truc,pour peu qu'il s'acharne un peu avec son cutter,c'est pas dangereux pour le cou?
C'est pour ça que perso je vais opter pour une pochette "pubienne" et pas pour une pochette "tour de cou". C'est plus discret, moins facile à saisir :D, et j'aimerais bien dans la mesure du possible que tout ce qui coupe reste loin de ma gorge. Je pense que le renforcement sur les "tours de cou" sert avant tout à éviter les vols à l'arrachée "traditionnels", ou si c'est un vol avec coupure je vois plus le gars qui passe sa lame sous la cordelette, comme pour couper une ficelle. Mais bon, mieux vaut prévenir que guérir, alors... De plus avec une cordelette simple, si le gars tire, ça casse; avec un fil renforcé, il y a risque de strangulation, d'autant plus dangereux si le fil de fer est fin (risque d'entailler la chair)
Remarque: je pense que si tu tombe sur un ou des types avec suffisament de cran pour te sectionner la carotide juste pour te voler ta pochettes. C'est que tu as surement très mal choisi ta destination de voyage, que tu te trouve surement dans un endroit très mal famé (pourquoi?)... ou alors tu fais partie de la petite minorité de gens qui n'ont vraiment pas de chance, genre mauvais endroit au mauvais moment.

Criss Kenton, qui donne des conseils de prisunic depuis 1983

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité