Nos Partenaires

Auteur Sujet: Idées reçues: Le lait un anti poison?  (Lu 26867 fois)

31 juillet 2011 à 13:30:24
Lu 26867 fois

River Green


Bonjour,

j'ai souvent entendu des ragots ou astuces en disant que le lait était un anti poison ne sachant pas si cela est vrai je viens vous demander l'illumination  :doubleup: sachant que chaque réponse devra être argumenté pour que je puisse bien répertorier ça dans la FAQ des idées reçues  ::)

Merci d'avance
Shinato
Tout ne viens pas toujours de la force mais plutôt du courage et de la persévérance c'est à cela que l'on reconnait un grand Monsieur :)

31 juillet 2011 à 13:32:07
Réponse #1

aquinatis


Ben voilà une idée reçue. Consulte "Toxicologie clinique", alias le "bismuth", référence en toxico.

31 juillet 2011 à 15:59:20
Réponse #2

captainEB


Bonjour,
en cas d'intoxication par ingestion il ne faut pas donner à boire, car en diluant le produit toxique dans l'estomac on facilite son passage dans le sang. En donnant à boire on risque aussi de faire vomir, avec le risque de faire passer le toxique dans les poumons.
Je cite la page intoxication du CHU de Lille:http://cap.chru-lille.fr/~cap/GP/intoxication/88020.html
"Pourquoi ne faut-il pas donner de lait lors d'une intoxication?
le lait n'est autre que de la graisse en suspension dans de l'eau. Les toxiques circulent dans le sang d'autant mieux qu'il y a des graisses dans l'estomac et se fixent encore mieux là où sont les graisses. Dans les muscles et dans le cerveau!
Faire boire, c'est risquer d'aggraver une situation qui n'est peut être pas grave au départ."

Le lait n'est pas un antipoison, c'est indiqué sur tous les carnets de santé page 86.

01 août 2011 à 00:16:03
Réponse #3

River Green


Ok bien reçu merci captainEB  :)
Tout ne viens pas toujours de la force mais plutôt du courage et de la persévérance c'est à cela que l'on reconnait un grand Monsieur :)

31 août 2011 à 12:03:41
Réponse #4

le pangolin


Et le charbon actif (en tant qu'anti-poison) idée reçue ???
Plus j'en ais dans la tête mieux je m'en sort. Donc merci a ce forum.

31 août 2011 à 22:53:32
Réponse #5

tchenophilo


Le charbon, c'est bon mais pas pour tout, en cas de doute : centre anti poison

28 janvier 2012 à 21:35:02
Réponse #6

Strinkler


bonjour,

pour la petite histoire, cela vient du moyen age ou la medicine preconisait l'absortion de lait pour les empoisonement aux metaux lourd, fortement utilisé pour se separer de sont voisin. evidement la medecine de cette epoque etait quelque peu ... imprecise voir improbable. La "medecine" popullaire est encrée dans nos tradition. meme si aujourd'hui on sait, on continue toujours de croire.
on en retrouve de nombreuses trace sur google book     

31 janvier 2012 à 02:01:46
Réponse #7

Claude Ponthieu


Bonjour,

si ça peut aider, à propos du charbon activé voilà ce qui se dit et qui reste à vérifier.

Citer
Petites histoires de «prestidigitation médicale»
Cela se passe en 1813. Un certain Bertrand, chimiste français, fait une démonstration publique. Il tient une fiole qui contient 5 g de trioxyde d’arsenic (1 cuillère à thé comble), de quoi tuer 150 hommes. Il lève le bras et porte le breuvage aux lèvres. Les effets inexorables de cette drogue : nausée, vomissement, diarrhée, brûlure intense de la bouche et de la gorge, crampes atroces dans le ventre, déshydratation rapide et mort. Devant les yeux médusés et horrifiés de la foule, Bertrand vaque tranquillement à ses affaires et ne présente aucun trouble.

En 1831, un pharmacien de Montpellier nommé Touéry, effectue le même tour mais, cette fois, devant l’Académie française de médecine. Il avale 1 g de strychnine (10 fois la dose mortelle). Ce poison foudroie un homme en 10 minutes dans des convulsions incontrôlables et un arrêt respiratoire au milieu d’un rire nerveux effrayant, dont le spectacle ne s’oublie jamais. Pourtant, Touéry reste calme et détendu et n’a aucun trouble, à la stupéfaction totale des professeurs.

Le secret ? Bertrand et Touéry avaient tous deux étudié l’action du charbon végétal sur les poisons, en particulier avec des rats – et tous deux ont voulu démontrer qu’ils avaient découvert l’antidote universel. Ce qui a pu être vérifié par la suite. En ce qui concerne Touéry, celui-ci a rapporté qu’il avait préalablement enrobé la strychnine dans 15 g de poudre fine de charbon végétal. Il continua ses travaux de recherche jusqu’en 1940. Patience et longueur de temps – et ce n’est qu’en 1984 que le JAMA (Journal of the American Medical Association) publia deux articles sur l’usage du charbon activé contre l’empoisonnement à la théophylline (broncho-dilatateur) et au phénobarbital.

Cette video en anglais donne à partir de 5'06" des explications sur le charbon végétal activé et de son utilisation dans la vie sauvage — sur l’empoisonnement à 7'32" et sur les piqûres d’insectes ou morsures de serpent à 8'34".

En Amérique du nord il existe plusieurs autres documents sur le charbon végétal activé.

Personnellement et jusqu’à aujourd’hui, mon utilisation du charbon végétal activé n’est que pour des choses sans gravité, mais fait partie des choses qui me paraissent indispensable à connaître (filtrer l’eau…).
« Modifié: 01 février 2012 à 11:52:05 par Claude Ponthieu »
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

31 janvier 2012 à 13:59:59
Réponse #8

PhilBourgogne


Le lait n'a rien d'un anti-poison, je crois qu'on est tous d'accord là-dessus. C'est une base faible, c'est à dire qu'il a un pH supérieur à 7, c'est l'inverse d'un acide. Il peut avoir une utilité pour soulager des brulures d'estomac due à une excès d'acidité gastrique (=gastrite peptique).

En anti-poison en situation dégradée, je ne vois que le charbon. On s'en servait déjà en 14-18 dans les filtres des masques à gaz. Le charbon fixe les molécules toxiques, diminuant leur capacité à se répandre dans le corps.
"La violence est souvent le dernier refuge de l'incompétence", Salvor Hardin, Fondation, de Isaac Asimov

01 février 2012 à 11:47:32
Réponse #9

Claude Ponthieu


Lors de mes recherches (fin des années 80) sur les propriétés du charbon végétal activé, ce qui m’a le plus fasciné c’est sa capacité à neutraliser les propriétés de plusieurs produits nocifs ou non.


En l’absence de recherche scientifique des effets du charbon végétal activé sur les médicaments courants, par prévention il semble plus raisonnable de s’abstenir de l’utiliser comme dans exemple suivant :
(sous toutes réserves) les femmes qui prennent un contraceptif oral doivent avoir conscience que le charbon végétal activé pourraient annihiler l’effet du contraceptif oral.


Actuellement, je n’ai encore trouvé aucun document scientifique sur les effets du charbon végétal activé sur les contraceptifs oraux.
Si quelqu’un a quelque chose sur cette question, je suis preneur.
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

17 février 2012 à 12:13:12
Réponse #10

Nahu


Ce n'est pas vraiment en rapport avec le lait mais plutôt avec l'empoisonnement donc désolé si je fais du HS
Petite expérience personelle:

ATTENTION, je ne suis pas médecin, je ne préconise aucunement la pratique suivante dans le cadre d'un empoisonnement. J'ouvre une discussion c'est tout.

Il est arrivé que quelqu'un de malveillant empoisonne l'un de mes chiens (avec des saucisses fourrées de mort aux rats)
Nous retrouvons le chien bavant, convulsant...  :'(
Appel à un ami vétérinaire qui malheuresement était loin au moment mais qui me conseille deux choses:
- Faire ingurgiter au chien du "blanc d'oeuf pour minimiser l’absorption du produit par les parois digestive"
- Faire ingurgiter au chien du "café bien fort pour faire tenir le coeur"


Après l'avoir forcé à absorber ces produits en quantité suffisante (Va faire boire du café noir à un berger allemand qui convulse...), sa crise a commencé à se calmer.
On l'a surveillé sans cesse.
Au bout d'un moment, il a refait un début de crise, nous avons recommencé à lui donner des deux substances. Il s'est de nouveau calmé.
Résultat, il s'en est tiré sans séquelles et a pu vivre encore de nombreuses années heureuses.

Tout ça pour ouvrir la discussion:
Je ne connais pas les fondements biologiques ou mécaniques des ces conseils que j'ai appliqué par désespoir mais ça a l'air d'avoir marché. Avez vous une opinion la dessus SVP?

PS: pour obliger un gros chien à avaler un liquide, rien de plus efficace qu'une bonne grosse seringue qu'on pousse au fond de la gueule (sans y mettre les doigts...).

17 février 2012 à 13:00:08
Réponse #11

wolf


On ne fait rien boire ou manger à quelqu'un qui convulse!!!!!!!!!!!  >:( :o

C'est le plus sur moyen de le tuer en inondant ses bronches.


Dans tous les cas on ne fait ni manger , ni boire , ni vomir!

L'homme et le chien n'ont pas le même métabolisme donc ce qui peut marcher sur le chien ne marchera pas forcement sur l'homme.
Certains toxiques sont éliminés chez l'homme et pas chez l'animal et inversement.


"Be the type of person that when your feet touch the floor in the morning, the devil says: "aww shit, they're up"   Dwayne johnson

17 février 2012 à 13:18:00
Réponse #12

azur


Il est arrivé que quelqu'un de malveillant empoisonne l'un de mes chiens (avec des saucisses fourrées de mort aux rats)
Nous retrouvons le chien bavant, convulsant...  :'(
Normalement, la mort aux rats la plus courante est à base d'anticoagulant (ce qui n'est visiblement pas le cas ici), mais on en trouve à base d’ANTU (alpha-Naphtyl Thiourée), dérivés de la thiourée. Extrêmement toxique pour tous les animaux de compagnie et surtout les chiens. Symptômes : position figée, salivation, vomissements, toux, dyspnée.
Et en cherchant rapidement sur le net, le seul antidote indiqué est... l'eau!
« Modifié: 17 février 2012 à 15:09:46 par azur »
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

17 février 2012 à 15:03:09
Réponse #13

Nahu


On ne fait rien boire ou manger à quelqu'un qui convulse!!!!!!!!!!!  >:( :o

C'est le plus sur moyen de le tuer en inondant ses bronches.

Dans tous les cas on ne fait ni manger , ni boire , ni vomir!

L'homme et le chien n'ont pas le même métabolisme donc ce qui peut marcher sur le chien ne marchera pas forcement sur l'homme.
Certains toxiques sont éliminés chez l'homme et pas chez l'animal et inversement.


C'est pour cela que j'ai pris autant de précaution en écrivant mon message, nous avons suivi sans savoir et en dernier recours des conseils dont je ne connais ni les fondements ni les effets réels ni les risques.

17 février 2012 à 18:04:35
Réponse #14

wolf


Normalement, la mort aux rats la plus courante est à base d'anticoagulant (ce qui n'est visiblement pas le cas ici), mais on en trouve à base d’ANTU (alpha-Naphtyl Thiourée), dérivés de la thiourée. Extrêmement toxique pour tous les animaux de compagnie et surtout les chiens. Symptômes : position figée, salivation, vomissements, toux, dyspnée.
Et en cherchant rapidement sur le net, le seul antidote indiqué est... l'eau!

Je crois plutôt que c'est la vitamine k1 qui est un anticoagulant, l'antidote.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mort_aux_rats



C'est pour cela que j'ai pris autant de précaution en écrivant mon message, nous avons suivi sans savoir et en dernier recours des conseils dont je ne connais ni les fondements ni les effets réels ni les risques.

J'entend bien que tu as fait du mieux que tu pouvais en fonction de ce qu'on t'avais conseiller de faire (et c'est déjà pas mal). Mais je pense que tu as eu de la chance.
Maintenant si un vétérinaire pouvait éclairer notre lanterne ce serai pas mal.
"Be the type of person that when your feet touch the floor in the morning, the devil says: "aww shit, they're up"   Dwayne johnson

17 février 2012 à 19:35:49
Réponse #15

Magic Manu


Je crois plutôt que c'est la vitamine k1 qui est un anticoagulant, l'antidote.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mort_aux_rats


Pas tout à fait! La vitamine K est nécessaire à la coagulation. Ce n'est donc pas, comme tu le marques, un anticoagulant. Certains anti-coagulants sont des "anti-vitaminiques K" et agissent en neutralisant la vitamine K. Ils sont utilisés en médecine, après les phlébites ou embolies pulmonaire (Préviscan, Sintron), à doses soigneusement calculées, et à fortes doses comme mort-aux-rats. La vitamine K tend à neutraliser (mais dans un certain délai) leur action (et est donc un "anti-anticoagulant"!!!).
Hope for the best, expect the worse...

17 février 2012 à 20:39:22
Réponse #16

wolf


« Modifié: 17 février 2012 à 21:29:36 par wolf »
"Be the type of person that when your feet touch the floor in the morning, the devil says: "aww shit, they're up"   Dwayne johnson

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité