Nos Partenaires

Auteur Sujet: boire de la neige  (Lu 12746 fois)

01 décembre 2007 à 16:25:09
Lu 12746 fois

Olcos


Ce post est réalisé à partir du post « pour en finir avec l'eau » de l'ancien forum (http://www.davidmanise.com/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1136568675/0)

Les intervenants étaient : Phil_du_Quebec, Guillaume, Kartoffel, Survivalfred, bloodyfrog, DavidManise, LosTabarnacos et PetitBourrin58.


Boire de la neige


1) Pourquoi pas solide?
2) La faire fondre
3) L'enrichir
4) La dépolluer
5) La conserver


1) Pourquoi pas solide ?

Croquer de la neige quand on a soif n'est vraiment pas conseillé... Ca n'apporte que peu d'eau, c'est déminéralisé, le froid bouffe la chaleur du corps, fait du mal à l'estomac et aux dents... vraiment en  dernier recours.

A l'inverse, quand il fait froid, boire chaud fait du bien. La neige fondue est donc ma méthode préférée en hiver !


2) La faire fondre

Technique rapide

La neige en "gros sel" qu'on trouve dans les couches profondes de neige contient plus d'eau que la poudreuse de surface. Pour la faire fondre en optimisant la consommation de carburant, le top est d'en faire fondre une petite quantité, de laisser chauffer l'eau un peu avant d'en rajouter. Le liquide pompe mieux la chaleur de la casserole que la neige, cette dernière n'ayant pas un contact très uniforme avec l'ustensile. Donc elle absorbe moins de chaleur...

Il faut rajouter juste assez de neige à chaque fois pour qu'il reste du liquide au fond. On laisse chauffer, on en rajoute, etc. Après un bout de temps, on développe un bon "feeling" pour le ''timing''.

Technique lente
Par la chaleur du corps, je remplis des ziplocs (PAS percés, les zippies) de neige et je les mets dans ma polaire.  Ca fond doucement pendant la marche !

3) L'enrichir

L'eau de fonte des neige est très pauvre en minéraux, ce qui peut créer un déséquilibre osmotique dans le corps. Il ne faut pas boire de neige fondue sans y adjoindre un peu de sel, de la soupe, du thé, quelques gouttes de serum physiologique, quelques gouttes de sueur... Quoi que ce soit qui la minéralise un peu, ou bien manger un bout en même temps. On peut aussi y rajouter un comprimé de vitamine C éffervecent à l'orange, c'est bon et ça donne la pêche C'est important, sinon il y a risque...hum... d'indisposition plus ou moins grave.

Un autre truc pour rendre l'eau plus digeste : l'oxygéner un peu. Il faut la battre comme une omelette pendant quelques secondes, ou la verser deux ou trois fois dans ta tasse, comme les mecs font dans le désert avec le thé. Ça passe mieux.


4) La dépolluer

L'OMS ne recommande pas une eau stérile pour la consommation des personnes, sauf immuno-déprimées. Bref, on ne cherche pas à la stériliser. Simplement à réduire suffisamment la densité des agents pathogènes et leur taux d'activité pour que notre système immunitaire puisse s'en occuper sans problème.

la neige ne sera, normalement, pas plus polluée chimiquement que l'eau que l'on boit tous les jours. Par contre elle peut très bien être contaminée par des microbes divers.

Faire fondre la neige ne suffit pas ! « J'ai déjà choppé une salmonellose après avoir bouffé de la neige, je sais de quoi je parle On trouve des salmonelles en quantité dans les déjections de la plupart des animaux. Ils posent leur bouse sur la neige, le vent souffle, la neige se déplace, et même une neige bien blanche, poudreuse et immaculée peut être contaminée. Donc, il faut faire gaffe, c'est pas des conneries. » (DM)

À 80°C, la plupart des microbes dangereux qu'on trouve dans la neige meurent en moins d'une seconde. Il faut donc la faire bouillir à gros bouillons. Juste la porter à ébulition suffit. Plus longtemps n'est pas vraiment utile sauf si  votre système immunitaire est affaibli. Pour info : l'eau bout à 93°C à 2000, 90°C à 3000, 86,5 à 4000, 83,5°C à 5000m...

Je serais tenté d'ajouter que quelques secondes suffisent, même à 83,5°C, pour rendre l'eau bactériologiquement potable (pour consommation immédiate).


En bref, je pense qu'ammener simplement l'eau à une bonne grosse ébullition, et compter ''10 crocodiles'' par sécurité, devrait le faire parfaitement bien. Y compris au dessus de 5000m, surtout  qu'à ces altitudes y'a pas beaucoup de yaks qui vont venir ch**r dans la poudreuse...


5) La conserver

Tyndallisation
Si on cherche à conserver cette eau très longtemps, il faut la stériliser correctement, notamment par tyndallisation. Elle consiste à chauffer trois fois la flotte à 70°C, pendant une heure à chaque fois, avec... 24 heures d'intervalle entre chaque chauffe. Oui, là on commence à avoir une idée de l'ampleur du problème ! Le problème réside en partie dans les spores des bactéries, qui résistent à des températures plus élevées. Si on bousille les bactéries, on attend 24h que les spores germent, on les rebousille, et on réitère encore une fois. Et là ce sera à peu près propre...

Pasteurisation
la température de pasteurisation c'est 72°C, en amenant l'eau à ébullition on dépasse largement cett température.
« Modifié: 01 janvier 2009 à 12:20:15 par Olcos »
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

01 décembre 2007 à 17:57:00
Réponse #1

huskbarthai


Hello,

Un peu hors sujet, mais finalement pas tant que cela.

Grace à Deun, (le Kilbith Vosgien…. ;)) j’ai découvré un truc bien sympa dans les surplus militaire suisse…
Il s’agit d’un ensemble de trois éléments en alu datant de ma foi… des temps d’avant…



Il y a tout d’abord une sorte de réceptacle à carburant, pastilles d’alcool ou bougie… un quart ainsi que d’une gourde à bouchon de liège (sic) le tout ne formant qu’un tout lors du transport…
Le principe ici est tout bêtement de faire de la neige dans le gobelet avant de transférer l’eau obtenue dans le bottillon… qui d’ailleurs peut lui aussi s’encastrer au dessus de la source de chaleur…
Teste en intérieur, pour l’instant… avec une bougie chauffe plat, l’eau est frémissante en une demi heure…  :up:

L’info principale est que je me propose d’en ramener quelques uns pour les ceux qui veulent, attention pas d’expédition uniquement livraison en direct à l’occas… à trois francs suisses l’ensemble, c’est bien cool…

A plus, eric  :)
"Moi j'aime trop mon prochain pour le laisser souffrir, sans cesse je tends la main pour l'aider à en finir..."


01 décembre 2007 à 18:18:30
Réponse #2

Kilbith


Salut Eric,


Le Deun Gascon, est ok pour un kit!  ;D

02 décembre 2007 à 13:48:25
Réponse #3

guillaume


Ho cong, trois francs suisse, j'ai payé le mien 10e :o...

Par contre j'ai voulu l'utiliser avec des branchettes, résultat, ça a fondu ;D.

a+

02 décembre 2007 à 14:57:18
Réponse #4

Olcos


J'en aurai bien pris un, mais je ne sais pas quand on aura l'occasion de se voir...
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

12 décembre 2007 à 21:43:13
Réponse #5

Gedeonabenaki


Huskbarthai,tu me fait faire un saut dans le temps.Bien plus jeune je m'étais bricolé en réchaud quasi identique a celui que tu présentes avec...je vous livre le secret:une boite en alu de lait en poudre de la marque Quigoz.Ce genre de boite qui date maintenant mais qui présentait le même look rainuré doit être "vintage"chez les brocanteurs

12 décembre 2007 à 21:51:42
Réponse #6

piedsnussurlaterresacrée


salut
pour l'enrichir quelques goute de serum physionomique
j'a bon ou pas ?
« Modifié: 13 décembre 2007 à 08:44:09 par piedsnussurlaterresacrée »

13 décembre 2007 à 01:23:49
Réponse #7

BAAAA!


Trop couteux en énergie !!! (faire fondre de la neige consomme autant de gaz que de faire porter à ébullition le même volume d'eau) ... sinon à part ça pas mauvais enfin pas pire que de l'eau de pluie ...
Si chauffage au bois ... un doigt de sel et on peut tenir des semaines ...
;-)

(filtration inutile sauf pollution environnante / pots d'échappement, industries etc.)

PS : en ce qui me concerne je ne boufferais (ou sucerais / enfin moi je suis hétéro ...) jamais de la neige !!!
(pour moi c'est un conseill à la k..).
« Modifié: 13 décembre 2007 à 01:31:21 par BAAAA! »

13 décembre 2007 à 08:28:32
Réponse #8

DavidManise


Pour ces diverses raisons, François Couplan recommande de ne jamais manger de neige, mais de plutôt sucer un glaçon. Effectivement, quand je fais du ski de fond ou des raquettes et que j'ai soif, plutôt que de manger de la neige ramassée par terre, je prends un stalagtite de glace, de préférence au-dessus d'1,5m de haut (peu d'animaux pissent ou chient à cette hauteur), par exemple prélevé sur les branches d'un arbre, et je le suce lentement dans la bouche. Ne surtout pas croquer, risque de coupure, surtout dans une bouche endormie par le froid de cette glace. Cela dit, la glace aussi est déminéralisée car produite par condensation puis ruissellement.

Bouffer des glaçons comme ça n'est pas sans risque.  Les oiseaux chient sur les branches...  et la neige peut être soufflée de loin avant de se coller sur une branche et de fondre, puis regeler... ;)  Bref, ça me semble bof.

Ma méthode à moi :

1) chaleur du corps : je remplis des ziplocs (PAS percés, les zippies) de neige et je les mets dans ma polaire.  Ca fond doucement pendant la marche.  J'ajoute un micropur ET un peu de sel (qques gouttes sérum phy, petite pincée de sel, 3-4 gouttes de ma sueur...), ou alors une fois l'eau liquide obtenue, je la fais bouillir.

2) le soir : je me fais de l'eau avec les couches profondes de neige (gobelets/gros crystaux) en faisant gaffe de ne pas récupérer de crottes ou de débris.  Je fais chauffer une petite quantité de neige, que j'utilise comme du beurre dans la poêle pour transmettre la chaleur de la gamelle à chaque nouvelle poignée de neige que j'ajoute.  La neige en gros crytaux réduit environs des trois quart.  4L de neige pour obtenir un litre d'eau.  D'où l'intérêt, surtout en hiver, de la grosse gamelle en titane 2L ou plus ;)  Evidemment, j'ajoute 2-3 gouttes de sérum phy aussi.  La neige est aussi déminéralisée, quoi que moins que la glace pure, parce que moins propre.

J'ai déjà choppé une salmonellose, gamin, en bouffant de la neige crue.  Je ne souhaite ça à personne.  Faites gaffe ;)

Sinon, quant au fait que ça soit trop coûteux en énergie...  peut-être bien, mais ceux qui pratiquent la haute montagne n'ont parfois pas d'autre source d'eau que cela...  et par ailleurs c'est bien pratique de pouvoir utiliser l'eau solide qu'on trouve PARTOUT...  plutôt que de devoir casser 45cm de glace pour en trouver de la liquide ;)

Ciao ;)

David
« Modifié: 13 décembre 2007 à 08:34:56 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

15 décembre 2007 à 15:12:46
Réponse #9

pecos


Salut,
Sinan pour faire fondre la neige sans utiliser de gaz ou autre on peut faire un entonoir en aluminium y mettre la neige et avec le soleil ca va chauffer la neige et la transformer en eau ;) Bon c'est vrai c'est un peu long mais ca marche pas mal du tout.ciao.   nico
"mieux vaut être jugé par douze que porté par six"

15 décembre 2007 à 15:15:08
Réponse #10

DavidManise


Sinan pour faire fondre la neige sans utiliser de gaz ou autre on peut faire un entonoir en aluminium y mettre la neige et avec le soleil ca va chauffer la neige et la transformer en eau ;) Bon c'est vrai c'est un peu long mais ca marche pas mal du tout.ciao.   nico

T'as déjà testé ça sur le terrain, Nico ?

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

15 décembre 2007 à 15:44:09
Réponse #11

pecos


Voui l'hivers dernier.J'ai fait un schema mais jarive pas a le mettre sur la page >:(
"mieux vaut être jugé par douze que porté par six"

15 décembre 2007 à 15:50:13
Réponse #12

pecos


Voila jcrois que c'est bon ::)
"mieux vaut être jugé par douze que porté par six"

15 décembre 2007 à 16:01:04
Réponse #13

Olcos


Quand on a pas de quart mais un sac plastique on peut aussi faire chauffer une pierre dans un feu.
 A la Michel Blomgren :

http://www.bushcraft.se/film/index.html.en#ep03
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

15 décembre 2007 à 16:04:38
Réponse #14

pecos


Faut quand meme trouver une pierre propre,la vu la couleur de l'eau ^-^ je fait la fine bouche mais bon c'est pas le top du top,mais quand meme bon a savoir ;D
"mieux vaut être jugé par douze que porté par six"

16 décembre 2007 à 10:22:38
Réponse #15

guillaume


Faut quand meme trouver une pierre propre,la vu la couleur de l'eau ^-^ je fait la fine bouche mais bon c'est pas le top du top,mais quand meme bon a savoir ;D

J'ai déjà fait ce genre de truc mais dans un ziploc et avec de l'eau vraiment très crade, je n'ai pas été malade mais faut bien que l'eau boue et pour ça, il faut plusieurs pierres en rotation.

a+

20 décembre 2007 à 21:13:46
Réponse #16

Dudulle


Boire de l'eau "pure" (neige fondue ou pluie) ne présente un risque de desequilibre osmotique que si l'on ne consomme rien d'autre. Si l'on garde une alimentation "normale" on peut consommer ce type d'eau sans la mineraliser.

Si par contre on ne consomme QUE de l'eau quelques gouttes de serum physiologique ne changeront rien; pour équilibrer la concentration d'une eau par rapport à la concentration du liquide cellulaire il faut 14g de sel par litre, que cette eau provienne d'un robinet ou de la neige. Si cette ration n'est pas apportée par l'alimentation on peut utiliser des comprimés dosés (que l'on trouve en pharmacie) ou du simple sel de cuisine.
A titre de comparaison une eau peu mineralisée comme la Contrex contient environ 200mg de mineraux par litre; une eau fortement mineralisée peut en contenir environ 2g; autrement dit même en buvant de la Vichy on deplace l'equilibre osmotique si on ne mange rien.

22 décembre 2007 à 22:19:30
Réponse #17

Olcos


Boire de l'eau "pure" (neige fondue ou pluie) ne présente un risque de desequilibre osmotique que si l'on ne consomme rien d'autre. Si l'on garde une alimentation "normale" on peut consommer ce type d'eau sans la mineraliser.

Si par contre on ne consomme QUE de l'eau quelques gouttes de serum physiologique ne changeront rien; pour équilibrer la concentration d'une eau par rapport à la concentration du liquide cellulaire il faut 14g de sel par litre, que cette eau provienne d'un robinet ou de la neige. Si cette ration n'est pas apportée par l'alimentation on peut utiliser des comprimés dosés (que l'on trouve en pharmacie) ou du simple sel de cuisine.
A titre de comparaison une eau peu mineralisée comme la Contrex contient environ 200mg de mineraux par litre; une eau fortement mineralisée peut en contenir environ 2g; autrement dit même en buvant de la Vichy on deplace l'equilibre osmotique si on ne mange rien.

C'est pas "mg" ?


Quelqu'un peut me dire si la pasteurisation c'est 72° pendant 15 ou 60 secondes ?
"Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance... et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se coucher."

Robert Benchley

23 décembre 2007 à 14:08:36
Réponse #18

Dudulle


C'est pas "mg" ?


Quelqu'un peut me dire si la pasteurisation c'est 72° pendant 15 ou 60 secondes ?

Non, il s'agit bien de grammes, cette valeur peut sembler énorme, mais elle est à comparer avec les concentrations des sels contenus dans une urine "normale":
-10g/l de chlorure de sodium (la même chose que le sel de table)
-7g/l de chlorure de potassium
-20g/l d'urée
et environ 25g/l d'autres sels et composés organiques variés.

La composition de la sueur est sensiblement la même, avec des concentrations toutefois plus faibles.

Pour maintenir l'équilibre hydrique ces composés doivent être renouvelés dans les mêmes proportions; ainsi si on consomme uniquement de l'eau on vas diminuer la concentration du plasma, puis celle des cellules. Au pire on peut atteindre la lyse osmotique (eclatement des globules rouges gonflés par la diminution de la pression osmotique).
Inversement si on boit de l'eau de mer non coupée, ou des aliments secs sans boire d'eau, on vas augmenter la pression osmotique du plasma. Les cellules vont peu à peu se vider de leur eau, le plasma sanguin vas devenir moins fluide. Les effets sont exactement les mêmes qu'une deshydratation.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité