Nos Partenaires

Auteur Sujet: Comment ne pas s embourber et comment s en sortir ?  (Lu 22242 fois)

30 mars 2011 à 01:47:49
Lu 22242 fois

chryss


Bonjour il y a quelque jours je suis parti en foret sur le retour après une forte pluie je me suis planté en 4x4 sur une piste plus ou moins  argileuse résultat des courses 24 heures bloqué.
Je souhaiterai savoir et développer vos  techniques de conduites sur pistes ainsi que les trucs et astuces pour se désembourber.

30 mars 2011 à 07:20:49
Réponse #1

DavidManise


L'argile, c'est le bordel...  ça glisse, ça colle, et c'est très lourd...  A part une bonne vitesse initiale qui te permet de couper à travers une plaque d'argile pas trop longue, si la profondeur est supérieur à la hauteur des roues, c'est même pas la peine d'essayer. 

Des plaques sous le véhicule permettent de "surfer" dessus un peu mieux avec de l'élan ;#

Une fois que t'es collé dedans, plus qu'une solution pas trop lente : le treuil sur le pare-choc avant, tu tires un câble, tu enroules autour d'un gros arbre, et tu te tires de là.  Au sens propre...

Faute de treuil, avec un câble on peut utiliser le principe de l'arc pour démultiplier la force : tu tends ton câble entre ton 4x4 et un point d'appui solide.  Bien tendu, le câble.  Tu te mets au milieu, et tu tires perpendiculairement à la corde, comme si tu tirais la corde d'un arc. Très souvent, un mec tout seul peut faire bouger un 4x4 de quelques centimètres, comme ça.  Dès que la corde prend de l'angle, ça ne marche plus.  Il faut retendre la corde plusieurs fois, mais faute de mieux on y arrive petit à petit. 

Sinon, bah il te faut ça : http://www.youtube.com/watch?v=xoG2Inl5PEg&playnext=1&list=PL4C6B9FEF782D144E ;)

David

30 mars 2011 à 08:39:44
Réponse #2

Woodrunner


Comme bûcheron je travaillais dans des collines dont le sol est très argileux,... j'ai pataugé dans 50-70cm de m*rde assez souvent pour sortir des vhc pour savoir comment c'est merdique.  Des branches coupées devant et derrières les pneus augemente la surface de portance, une sangle et une poulie permettent de créer une démultiplication ( comme dans l'exemple de David) avec le treuil.
A noter : NE JAMAIS SE TENIR DANS LE TRIANGLE FORME PAR LE CABLE! DANGER DE MORT EN CAS DE RUPTURE.

Comme pour la SD la recette miracle est dans la
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

30 mars 2011 à 10:04:06
Réponse #3

Outdoorsman


Dans certaines conditions, dégonfler les pneus aide au franchissement, notamment sur le sable. Dans la boue, je ne sais pas si ça fonctionne.
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

30 mars 2011 à 10:13:30
Réponse #4

mirmidon


Dans certaines conditions, dégonfler les pneus aide au franchissement, notamment sur le sable. Dans la boue, je ne sais pas si ça fonctionne.

une chose a avoir avec son 4x4 est des chaines de camions  :)

za+ 
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.

30 mars 2011 à 10:51:43
Réponse #5

Bison


Il y a un truc qui est donné dans "Le salaire de la peur" si on n'a pas de treuil.

Mais je ne l'ai pas bien visualisé ... :(
http://www.youtube.com/watch?v=5GAQggrNPjg

Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

30 mars 2011 à 11:19:21
Réponse #6

DEUN


Si le problème est "léger" (ponts non posés !) mais urgent, sur très courte distance on peut toujours placer sous la ou les roues : tapis de sol ou de coffre et même la toile de capote du véhicule ou de sa remorque, si possible en les arrimant au sol.
Mais il ne faut pas trop espérer pouvoir les réutiliser après...  :closedeyes:

De mémoire (pas d'accès à youtube), dans "le Salaire de la Peur" c'est la technique du treuil improvisé sur roues jumelées (ou moyeu déporté) qui est utilisée.
Là aussi AMHA, il vaut mieux disposer d'un véhicule « rustique » car les risques de dégâts matériels sont bien trop élevés (arrachage de demi-trains, section de durites, etc...).

@+ DEUN.
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


30 mars 2011 à 11:21:13
Réponse #7

VieuxMora



30 mars 2011 à 11:31:48
Réponse #8

Outdoorsman



De mémoire (pas d'accès à youtube), dans "le Salaire de la Peur" c'est la technique du treuil improvisé sur roues jumelées (ou moyeu déporté) qui est utilisée.
Là aussi AMHA, il vaut mieux disposer d'un véhicule « rustique » car les risques de dégâts matériels sont bien trop élevés (arrachage de demi-trains, section de durites, etc...).

@+ DEUN.

Ça à l'air d'être ça : il enroule le câble autour des roues qui en tournant font office de treuil.
Au cinéma ça marche bien, dans la réalité, bonjour les dégâts !!
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

30 mars 2011 à 11:38:44
Réponse #9

mazel


Il y a un truc qui est donné dans "Le salaire de la peur" si on n'a pas de treuil.

 Ah le héros de mon père, un Homme, un vrai…

 Il crée un point fixe (piquet de barre à mine) et tend un câble qui est sensé s’auto enrouler autour du moyeu d'une des roues motrices. Mais j’ai peur que l’exemple soit un peu trop cinématographique ne fonctionne pas vraiment avec tous les moyeux de roues, quand au piquet je doute qu’il tienne vraiment et il s’arrachera très vite vu la masse de l'engin.
 
 Dans un tout autre film d’aventurier (ma pauvre mémoire ne sais plus lequel) le mec déjantait et laissait le câble s’enrouler à l’intérieur du creux de la jante, déjà plus -mais guère plus- plausible.

grillé déjà par autre réponse?  pardon
« Modifié: 30 mars 2011 à 12:38:58 par mazel »

30 mars 2011 à 12:01:41
Réponse #10

djeep


bjr. il vaudrait mieux donner des trucs éprouvés plutôt que du cinoche  :lol:
1 treuil à main, 1 chaine et 1 point fixe solide : barre à mine enfoncée complétement
ou arbre costaud  :up: HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

30 mars 2011 à 12:05:54
Réponse #11

DEUN


Disons plutôt que c'est une technique un peu ancienne et oubliée.

Même si des véhicules furent équipés d'origine de flasque-tambour sur le moyeu du pont moteur, comme par exemple certains side-cars FN de l'armée belge en 40, mais ça ne va pas nous rajeunir...  ::)



« Modifié: 30 mars 2011 à 12:11:25 par DEUN »
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


30 mars 2011 à 12:06:25
Réponse #12

François


Quelques suggestions.

pour ne pas s'embourber :
- sur la voiture : pneus boue, augmenter la garde au sol, installer blocages de différentiel AR, AV, inter-ponts.
- conduite : éviter les ornières (passer à cheval dessus), reconnaître les difficultés avant de se lancer, éventuellement améliorer le passage (pelle, pioche, scie à bois, plaques), passer assez vite pour garder de l'inertie, pas trop pour ne pas perdre le contrôle
- dégonfler les pneus, un peu, pour faciliter le débourrage (l'expulsion de la terre qui colle sur le pneu)

pour se dé-embourber :
- le plus facile : une longue corde et une autre voiture
- tout seul : un treuil, ou un Tirfor (manuel)
- sinon, lever la voiture (cric type Hilift + points d'accrochage sur voiture) et la reposer à coté de l'ornière ou du trou. Si ce n'est pas possible, lever la voiture et reconstruire la piste dessous :) (pelle, pioche, barre à mine, scie à bois, hachette, plaques, corde, ficelle)
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

30 mars 2011 à 13:00:25
Réponse #13

DEUN


Oui, mais là mon cher François, nous ne somme plus dans la catégorie "amateur souriant"  :closedeyes:, on sent clairemnt l'homme de terrain qui s'est préparé/équipé en conséquence.

Puisque je t'ai sous la main, si tu le permets une petite question, pour sortir un véhicule de l'ornière (plutôt qu'un bourbier) as-tu déjà employé la technique du levier : un tronc assez long glissé sous le pare-chocs (ou le pont) avec point d'appui le plus rapproché possible.

Si oui, avec quel succès ? Car si on m'a déjà expliqué cette technique, je ne l'ai jamais vue mise en oeuvre.

"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


30 mars 2011 à 13:43:13
Réponse #14

viking38


en 4X4 80% du boulot c'est les gommards,sur mon patrol (qui fesais plus de chemin que de route) j'avais des pneus 80% terre 20% route avec des big crampons je suis presque jamais rester coincé  ;)
après c'est sur un treuil,les blocages de ponts et compagnie c'est top mais ca coute un oeil  :'(
mon arc,mon couteau,mes bois...la vie

30 mars 2011 à 13:57:00
Réponse #15

kikou92


Si le problème est "léger" (ponts non posés !) mais urgent, sur très courte distance on peut toujours placer sous la ou les roues : tapis de sol ou de coffre et même la toile de capote du véhicule ou de sa remorque, si possible en les arrimant au sol.
Mais il ne faut pas trop espérer pouvoir les réutiliser après...  :closedeyes:

Bonjour,

A défaut de chiffres, je ne serais pas étonné que statistiquement, ces problèmes légers (ponts non posés) représentent justement une grande majorité des cas rencontrés.

Je note à ce titre l'idée simple des tapis de sol. Je m'étais malgré-moi limité à des solutions "extrêmes" de type feuillages, branches... C'est fou comme on peut se mettre des œillères !! Et pour sûr, pas certain que le moment venu j’eus l'idée d'y penser.
Merci donc pour cette idée et donc de fait la multitude de solutions analogues qui en découle.

Pour la technique de la corde tendue façon "arc", je l'ai éprouvé moi-même avec succès (volontairement pour essayer, pas en situation impromptue). J'ai depuis une vingtaine de mètres de ceinture de sécurité récupérés qui font très bien l'affaire. Dites-vous que la paracorde ne fait pas tout... A garder dans son coffre...

A+
Alexis

30 mars 2011 à 14:56:00
Réponse #16

chryss


David
Tatra trucs c clair il parai nickel mais j ai bien peur qu’il explose mon budget sortie dans la verte enfin je note quand même si des fois l envie me prenais de m associer avec deux ou trois Colombiens pour un projet d export. :lol:
Francois
On a du aller aux même écoles ou rencontrer les mêmes soucis mise a part la pioche je colle a 100% avec toi. Le truc qui m arrive parfois aussi de pratiquer c est le dégonflage des pneus peu tu être plus pointu sur ta réponse. L Assistances d un autre véhicule c est nickel mais ici il ne faut pas trop compter dessus. J explique a l entrée des pistes, et aux sorties quand il y en a. Un petit poste de garde avec barrières et installer. Des qu’il pleut la piste est ferme jusqu’ a nouvelle ordre cela peu durées de quelque heures a plusieurs jours voire semaines. Le blocage se fait en priorité pour les camions, puis les 4x4 les seuls autorises sont les motos. Cela enfin d éviter que tous le monde se plante et également la destruction de la piste.
Vicking
Effectivement tu a raison le choix des gommes est primordial peut tu m en dire plus. Marque modèle dimension merci
Mirmidon
L idées des chaines me parait judicieuse elles fonctionnent très bien sur neige elles devraient en faire autant sur boue. A tu déjà essayer ? Quelle type de chaines manufacturer ou bricoler maison dans les deux cas si tu a un peu de temps peu tu m éclairer.
J ai vu, lu ou entendu  de système d ancrage dans le sol, système pratiquer qu’en il y a pas de points d amarrages  qui l utilise ou qui connais ?


Tiens une petite photo après l effort. Même si je m en suis sortie je ne suis  pas sur d avoir était très bon sur le coup. Par contre j ai développé un excellente technique de camouflage le Carcajou est presque invisible parfais pour les contrôle de police.


30 mars 2011 à 14:58:19
Réponse #17

oli_v_ier


Au cas où ça puisse servir: avec des branches et des cordes -> http://www.youtube.com/watch?v=YnRRGW6z3UQ

Lire l'avertissement:
DANGER. This video should have a prominent warning to never drive a stuck tractor forward. What these guys did is very dangerous. When you drive a stuck tractor forward, the wheel torque lifts the front end up. It can easily flip the vehicle backwards. People have been killed doing this. Always back up a stuck tractor. The torque will push the front end down instead of lifting it. And reverse often has higher torque.

30 mars 2011 à 18:57:01
Réponse #18

gmaz87


Salut,
Un vieux souvenir de mon souvenir chez les hussards, une brillante demonstration par un vieux s/off d'une technique de mouflage.
Avec un ensemble de cordes et poulies et quelques gugusses, il tirait un GBC8KT (plus de 8T à vide)...
Hélas, pas noté la technique de positionnement des cordes et des poulies, dans un vieux TTA peut être?
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

30 mars 2011 à 19:48:34
Réponse #19

promeneur4d


Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

30 mars 2011 à 21:19:52
Réponse #20

thorwald


les chaines ça marche bien, mais faut les installer avant de s'embourber.
pour la pression des pneus, dans la boue il vaut mieux surgonfler ( et dans le sable sous gonfler)

une fois embourbé, a defaut de treuil, le tirfor va tres bien. c'est plus long et c'est manuel. j'ai deja sorti un jumper bien chargé et avec le pare choc posé.

30 mars 2011 à 21:38:41
Réponse #21

djeep


Bjr. Vous accrochez la chaine à quel endroit sur la voiture ? le parechoc
ou l'anneau de tractage ne sont pas assez solides. HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

31 mars 2011 à 07:10:49
Réponse #22

phil66


Technique permettant de réaliser un point d'ancrage solide pratiquée par les sapeurs pompiers:

02 avril 2011 à 06:50:53
Réponse #23

François


Puisque je t'ai sous la main, si tu le permets une petite question, pour sortir un véhicule de l'ornière (plutôt qu'un bourbier) as-tu déjà employé la technique du levier : un tronc assez long glissé sous le pare-chocs (ou le pont) avec point d'appui le plus rapproché possible.

Si oui, avec quel succès ? Car si on m'a déjà expliqué cette technique, je ne l'ai jamais vue mise en oeuvre.

Bonjour DEUN

Alors dans l'ordre :

Oui. J'ai déjà employé
Aucun. Aucun succès  :lol:

Je m'y suis peut être mal pris, mais l'amplitude du déplacement était insuffisant pour arriver à quelque chose. Avec plus de patience, en calant après chaque levage, peut être ...
Par contre en complément du cric, oui. Pour sortir de l'ornière une roue pendante, ou pour faire une poussée latérale par exemple.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

02 avril 2011 à 07:47:02
Réponse #24

François


Les pneus "boue".

Il en existe des dizaines de modèles de marques variées.
Parmi ceux que j'ai vu à l'œuvre :

- Les Simex, pneus malais, classiques sur les pistes ou les chantiers très boueux. Bien diffusé en Asie et en Europe de l'est. Ils sont peut être un peu gros pour les 4x4 de conception moderne. Pas polyvalents du tout.

http://www.journaldu4x4.com/?Pneus-Simex-4x4

- Plus connus en Europe de l'ouest, la gamme Black-Star, de bons rechapés, dont un clone du Simex Extreme Trekker :
   
http://www.journaldu4x4.com/?La-gamme-black-star

- Dans les grandes marques, les BFGoodrich "Mud Terrain" sont moins extrêmes que les précédents, mais très polyvalents (boue, sable, terre)


Que ce soit avec des pneus route ou des pneus spécialisés, la pression de gonflage doit être adaptée au terrain. Si la boue colle et colmate les sculptures, dégonfler les pneus cause la déformation de ceux ci à chaque tour de roue et améliore le nettoyage des sculptures.
A part çà, si le terrain est dur recouvert de boue, il peut être intéressant de surgonfler pour creuser jusqu'au dur. Sinon, sur terrain naturel ou piste souple, il vaut mieux dégonfler pour répartir le poids et la puissance sur une plus grande surface.
Avec les pneus "taille basse" (rapport de hauteur < 70) on a de toutes façons peu de latitude de réglage, ils ne sont pas conçus pour se déformer beaucoup.

EDIT : Ces pneus ne sont pas conseillés sur route goudronnée. Ils sont bruyants et s'usent vite sur goudron sec, et adhérent mal sur goudron mouillé. Par ailleurs, comme tous les pneus piste, ce sont des gommes dures et c'est une catastrophe sur la neige tassée et le verglas.
« Modifié: 02 avril 2011 à 08:01:58 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité