Nos Partenaires

Auteur Sujet: Précautions face aux scorpions  (Lu 19019 fois)

08 novembre 2010 à 15:24:56
Lu 19019 fois

Simon.


Bonjour,

Me revoilà avec une nouvelle question pour ma prochaine destination, le sujets : les scorpions :o
A savoir que je n'y connais strictement rien et que j'en n'ai jamais rencontré.

J'ai déjà lu ce poste, fort intéressant :)
www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,9052

Je pars prochainement au Sultanat d'Oman (c'est au Moyen Orient ;)) et je sais qu'on y trouve des scorpions. Et comme d'habitude, je serai dans des zones plus ou moins isolés, il n'y aura donc pas de sérum à moins de 60min de là.

Après une recherche sur le site www.messcorpions.com, il y a apparemment 2 espèces la bas.
- Hottentotta jayakari salei www.messcorpions.com/hottentotta%20sp.php
- Leiurus quinquestriatus hebraeus www.messcorpions.com/En/leiurus%20sp%20en.php

Déjà, pour moi ils se ressemblent comme deux gouttes d'eaux, je ne serai pas faire la différence une fois sur place.
Et D'aprés ce que j'ai pu lire sur le poste sur dédié aux scorpions et le site MesScorpions.com le Leiurus est mortel :o

Quelles sont vos conseils sur ces bêtes ?
- Je compris qu'elles étaient réceptif aux vibrations (c'est déjà un plus ;D), mais y a t-il comme pour les moustiques ou les tiques des répulsifs par exemple ?
- Y a t-il des astuces pour éviter qu'ils approchent du bivouac (comme par exemple avec les moustiques, on peut les tenir éloigné avec un feu (vu qu'ils n'aiment pas la fumé)

Y a t-il des choses qui les attirent ? (comme les odeurs corporelles toujours dans mon exemple de moustiques)

Vous me conseillez de prendre un aspi-venin ?
Je n'ai pas tout compris ce qu'était la "nécrose" :-\

Merci :)
Simon
PS: Il y a aussi des serpents, mais je n'ai pas encore regardé quelles espèces si trouvaient et si elles étaient dangereuses ou pas.
 
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.
Carnets d'aventures : www.dubuis.net
Guide Apacheta : www.apacheta.fr !

08 novembre 2010 à 15:34:28
Réponse #1

promeneur4d


Prend un aspi venin. je l'ai testé au Maroc, pour une piqure de scorpion: tu vois le venin sortir. Les indigenes ne croyaient pas que la personne s'etait fait piquer, elle "n'avait pas assez mal"  ;D

(par contre pour les serpents tout le monde n'est pas d'accord)
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

08 novembre 2010 à 17:22:31
Réponse #2

Simon.


Oui concernant l'aspi-venin pour les serpents, j'ai lu ce poste :)
Pas d'aspi pour le serpent :doubleup:
www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,40446

Entre temps, j'ai trouvé les serpents qu'il y avait la bas : des cobras du désert, des vipères heurtantes et des vipères à cornes... :'(

Bon d'après cet article, faut pas s'allarmer non plus :)
www.newsbriefsoman.info/item/2006/04/poisonous-snakes-of-oman
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.
Carnets d'aventures : www.dubuis.net
Guide Apacheta : www.apacheta.fr !

10 novembre 2010 à 15:24:02
Réponse #3

merydine


- Morceau de charbon de bois qui fera pareil pour aspirer le venin.
-Sinon, ils aiment pas l'odeur de l'essence, pétrole . Donc si tu es dans le désert tu peux faire un cercle large autour de ta tente et tu mets du goudron liquide dans une rigole de 10 cms qui fait en largeur une longueur et demi d'un scorpion. Il se prend les pattes dedans puis dans le sable, cela devrait le ralentit suffisamment avant d'arriver à ta tente si il ne s'est pas noyé dans le goudron .
- La chaleur les attire la nuit. Donc le feu sera en dehors de la tente.
- Un collègue utilisait des boites de conserves ou des assiettes dans lesquelles il avait mis les pieds de son lit et mis quelque centilitres d'essences. Cela les empêche de monter le long des couvertures.
-  Il faut faire un lit méthode militaire au carré.
- Faire le lit avec la moustiquaire qui se referme sous le lit
- Bouger le moins possible durant la nuit et bien protéger la tête (ils peuvent piquer à travers la moustiquaire ...)
- Enfin les classiques : vérifier tout ce qui peut contenir un scorpion avec une baguette en plastique, bois...

Warning : les petits sont aussi dangereux que les adultes .

C'est pas une chauve souris mode Bigard, mais si il arrive à passer tout çà là tu n'as vraiment pas de bol  :lol:

Merydine

10 novembre 2010 à 16:47:36
Réponse #4

Simon.


Merci pour le conseil du feu loin du bivouac :doubleup:

Je serai en rando, donc pas de pieds de lit à protéger. Par contre, je serai sous une tente double toit (pas de tarp) de 1,5 place, ce qui me permettra de ne pas laisser mon sac à dos et chaussures dehors. Je note qu'il faut que je fasse gaffe à ma tête et pied à travers la moustiquaire.

Pour l'essence, le pétrole et le goudron autour du bivouac, même si je suis dans un pays roi du pétrole, je vais éviter :blink:

Merci.
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.
Carnets d'aventures : www.dubuis.net
Guide Apacheta : www.apacheta.fr !

10 novembre 2010 à 16:57:03
Réponse #5

Kilbith


Re,

Je ne connais que les scorpions languedocien  :-[

Mais dans les contrées ou ces bébêtes se rencontrent j'essaye de suivre les consignes simples des vieux coloniaux reçut durant le SN :
-Secouer ses vêtements, particulièrement les manches et jambes des pantalons ainsi que les chaussures. A faire absolument le matin.
-Ne pas sortir son sac de couchage trop tôt sur un bivouac, et le tenir fermé si possible (ou protégé sous housse ou moustiquaire). L'ouvrir et l'inspecter avant de se glisser dedans.
-Pour la nuit : planter deux piquets et placer les chaussures "têtes en bas" dessus.

Pour le reste, c'était les mêmes consignes que celles de Merydine

« Modifié: 10 novembre 2010 à 17:13:27 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

10 novembre 2010 à 19:23:13
Réponse #6

managarm


Je n'ai pas tout compris ce qu'était la "nécrose"
la nécrose, c'est la mort d'un tissu cellulaire. L'étape suivante, c'est l'amputation

10 novembre 2010 à 20:12:17
Réponse #7

guarocaliente


la nécrose, c'est la mort d'un tissu cellulaire. L'étape suivante, c'est l'amputation

Nécrose après morsure d'un Fer de lance centro américain (Bothops Asper) :

NE CLIQUER PAS SI VOUS ETES SENSIBLE (l'image est en bas de la page, il faut cliquer sur "dérouler")
« Modifié: 10 novembre 2010 à 20:18:29 par guarocaliente »
Ici et Maintenant.

10 novembre 2010 à 22:20:47
Réponse #8

mad


J'ai mis en garde contre l'aspi-venin utilisé sur les piqures de serpent car il détruit les capillaires, ne peut aspirer assez profond quand le venin a été injecté par les crochets, et que certains venins de serpent (les grages entre autres) ont un pouvoir nécrosant, que l'aspi-venin amplifie.
Dans les endroits où il existe des scorpions mortels et répandus, je serais moins catégorique : le scorpion injecte moins profond (donc l'aspi-venin peut, peut-être, être utile) et de plus, à ma connaissance, son venin n'a pas les mêmes propriétés nécrosantes.
Ceci-dit, les scorpions ne cherchent pas à piquer l'homme, et ont plutôt tendance à se barrer. C'est quand il est acculé qu'il pique, d'où la nécessité signalée plus haut de faire attention où on met les pieds, et surtout les mains ...
Personnellement, je ne vois pas un endroit au monde où les scorpions me préoccuperaient vraiment ...

Edit : ceci-dit, je comprendrais qu'ils aient une dent contre moi :lol: :


« Modifié: 10 novembre 2010 à 22:39:28 par mad »

11 novembre 2010 à 00:50:48
Réponse #9

Neibaf


Bien le bonjour,

Juste un petit conseil que je ne crois pas avoir lu (et si c'est le cas, alors je m'excuse de le réécrire et je supprimerais ce post).

Pour éviter les mauvaises surprises au réveil, laisser les chaussettes dans les chaussures pour la nuit. Ça les bouche donc rien ne rentre. Et le fait des les "taper" (désolé du mot mais je n'en trouve pas d'autres) permet d'être sur qu'aucune bestiole n'a pondu d'œufs dessus.

Par contre, un petite question, on m'a dit qu'il fallait les retourner. Je veux bien mais quel intérêt ?

Merci d'avance pour les réponses

A +

Fab
"Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse"

11 novembre 2010 à 10:54:39
Réponse #10

bushiben


Retourner ses chaussures n'empêche pas les " bébêtes" de grimper dedans mais te permet toutefois de ne pas les enfiler machinalement sans les avoir contrôlés au préalable. ;)
A savoir également que bien souvent le venin des scorpion est thermolabile, (ce n'est pas une généralité) et que peu d'entre eux sont réellement "mortels".
Par contre leur piqure provoque une douleur très , très importante (j'en ai fait l'expérience avec un Tityus paraensis http://genokiller.free.fr/Scorpions/Verrieres/GEA/Tparaensis2.jpg) lors d'une piqure au talon.
Par chance cet endroit étant recouvert de "corne", car à l'époque je marchait beaucoup pieds-nus, je pense que l'aiguillon n'a pas pu rentrer en profondeur,  j'ai pu y approcher une braise, mais le souvenir d'une douleur comparable a une crampe généralisé à toute la jambe, lancinante et durable (environ 12 heures ), n'est pas prêt de me quitter.
Ce n'est pas non plus une généralité, mais dit toi que plus le scorpion a des pinces développées, moins sont venin peut être dangereux, en effet bien des espèces se servent essentiellement de leurs pinces pour chasser donc ont un venin moins toxique, alors que celles qui ont des pinces fines et fragiles compteront sur la puissance de leur venin pour venir a bout de leurs proies. Par exemple, la photo de Mad avec un pandinus imperator si je ne m'abuse, dont la piqure est quasi identique a celle d une abeille ou guêpe, mais qui a de grosses pinces. Ceci a titre indicatif car je suis sur qu'il existe des exceptions et des scorpions a grosses pinces et venin très toxique.
A+
- Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable...
- L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... - Gaston Rébuffat

- Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas.
Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin - Edward Whymper

11 novembre 2010 à 11:52:13
Réponse #11

mad


D'accord avec toi bushiben sur le pourquoi de retourner ses chaussures ; moi, quand je peux, je les enfile sur des bâtons fichés au sol, comme kilbith.
Je suis moins emballé à l'idée d'y laisser mes chaussettes (neibaf91): ça sèche moins bien, et ça peut cacher des bébêtes ...

Sur la corrélation entre taille des pinces et venimosité, je confirme : grosses pinces = moins toxique. C'est assez bien établi (pas de contre-exemple à ma connaissance). Et sur le caractère douloureux des piqures, je confirme aussi  :o ...

Par contre, j'avais cherché, et il me semble que j'étais arrivé à la conclusion que le venin de scorpion (contrairement à celui des hyménoptères) n'est pas thermolabile. Je re-vérifierai.

Quant à l'identification, bushiben, c'est pas mal vu  ;) , car on signale toujours la méprise possible entre ces deux espèces (qui sont néanmoins sur des continents différents). En fait, ici, c'est Heterometrus spinifer, scorpion thaïlandais, frit et destiné à être bouffé dans la seconde suivante :D

11 novembre 2010 à 15:36:53
Réponse #12

bushiben


Salut mad,
Après vérif, tu as raison, les scorpions n'ont pas tous un venin thermolabile. En ce qui concerne mon Tityus rien n'est moins sur, donc dans l'ignorance j'ai préféré tenter.
Quand a ton Heterometrus spinifer quel gout a t il ? Ça doit craquer sous la dent non ? Manges tu le dard avec?


- Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable...
- L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... - Gaston Rébuffat

- Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas.
Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin - Edward Whymper

11 novembre 2010 à 16:56:06
Réponse #13

mad


Salut bushiben,
Je mange tout - en fait, je mange toujours sans hésiter ce que j'ai vu d'autres humains manger, sauf comportent pathologique, ou obstacle éthique (animaux en voie de disparition, grands singes et cétacés par exemple). Simplement, sur les plus balèzes, je recrache des petits morceaux coriaces des pinces  :D ...
Et ça a un goût semblable aux insectes, sans la nuance de noix, ou bien de crevettes grillées, sans le goût crustacé marin. J'aime bien, mais en général, je les mange avec des insectes (sauterelles sautées et grillons vapeur, plus quelques vers de bambous par exemple).
En forêt thaïlandaise, il m'est arrivé d'en voir, mais jamais d'être piqué (j'ai été piqué par d'autres quand j'étais môme  :'( ).

12 novembre 2010 à 08:36:52
Réponse #14

François


Aux précautions, j'ajouterai : bien regarder où on pose ses pieds, et où on s'assoie.

Exemple prise de risque maximum : s'éloigner du camp en tong, de nuit, sans lumière, pour chier en toute discrétion. ;D
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

15 novembre 2010 à 09:14:01
Réponse #15

Simon.


Merci pour ce fil de discussion, me voilà déjà bien plus informé sur les scorpions qu'il y a encore quelques jours ::)
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.
Carnets d'aventures : www.dubuis.net
Guide Apacheta : www.apacheta.fr !

15 novembre 2010 à 21:01:03
Réponse #16

stanami


Attention a ne pas prendre la vipère à la légère,  :blink: elle est très bien camouflé dans le sable (tu ne vois que les yeux ) et sa morsure peut s’avérer mortelle dans certains cas, :'( elle provoque un énorme gonflement, et peut provoquer un œdème hémorragique. et pour la petite info de plus, les nomades du désert la craigne beaucoup car avec une seule morsure, elle tue un chameau  :o

Bonne soirée !  stanami

16 novembre 2010 à 10:09:00
Réponse #17

Simon.


Concernant les serpents, on vient de me faire suivre cette photo :-\
Un expat à Oman qui a été faire ce weekend un repérage sur un sentier où je compte passer, à rencontré cette vipère.


Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.
Carnets d'aventures : www.dubuis.net
Guide Apacheta : www.apacheta.fr !

16 novembre 2010 à 10:17:28
Réponse #18

mad


Concernant les serpents, on vient de me faire suivre cette photo :-\
Un expat à Oman qui a été faire ce weekend un repérage sur un sentier où je compte passer, à rencontré cette vipère.

Arrête de baliser Simon : si je t'envoyais toutes les photos de serpents venimeux que j'ai prises au cours de mes voyages, tu resterais au lit :lol:

16 novembre 2010 à 10:27:36
Réponse #19

Simon.


 ;D
Bizarrement, je n'ai jamais rencontré de bestioles dangereuses lors de mes voyages. Il devait pourtant surement en avoir.
C'est plus des scorpions que je me méfie. Car les serpents, on en croise aussi en France, même si j'en ai quasi jamais rencontré.
Mais ce n'est pas cela qui me ferra rester au lit ;)
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.
Carnets d'aventures : www.dubuis.net
Guide Apacheta : www.apacheta.fr !

20 novembre 2010 à 10:17:38
Réponse #20

kareang


salut
en ce qui concerne les serpents le meilleur moyen de s'en protéger est de les connaitre mais aussi de les respecter
(je dis ca juste au cas ou) donc pas d'exécution barbare d'ophidiens hein !! 
j'ai eu pas mal de contacte directe avec des serpents, le meilleur moyen pour éviter l'attaque est tout simplement de se tenir a bonne distance , d'éviter de l'acculer et de faire très attention a son langage corporel
il faut savoir qu'un serpent va tenter d'attaquer si il pense ne pas avoir le temps de s'enfuir, si un serpent se met a te siffler dessus et a se mettre en S éloigne toi de quelque mètre

documente toi bien sur les espèces dangereuse,
biotope
action du venin
heure de sortis, la totale quoi !!  :up:

et imaginons   ::) que tu te réveille avec un serpent dans ta tente, tu prend un long bâton, ou autre tu le prend en dessous du milieu du corps et tu l'envoie promener a quelques dizaine de mètre de la, derrière des obstacle naturel, rocher buisson ect
quand a la bitis arietans ou vipère heurtante, ne l'approche pas, même si elle a l'air morte  ;)

22 novembre 2010 à 10:02:23
Réponse #21

Simon.


Pas d’inquiétude, je ne suis pas du genre à écraser les petites bêtes :)
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.
Carnets d'aventures : www.dubuis.net
Guide Apacheta : www.apacheta.fr !

22 novembre 2010 à 20:17:31
Réponse #22

kareang


 ;) tu me rassure, il y a peu de gens comme toi :up:  (qui ne massacre pas les serpents a leur simple vue )
je parle pas des bushcrafter, je parle des "civils"  ;D

25 novembre 2010 à 20:29:45
Réponse #23

jtdu83


Bonjour ^^,
je viens alimenter les précautions de Kareang  , qui sont déjà bien utiles ^^.
bon tout d'abord contrairement a ce que l'on pourrait penser les serpents ne sont pas dangereux , à moins d'y aller au contact ....  :down:
il faut seulement vérifier  son équipement et vêtements avant de partir  vu que les reptiles , et scorpions , aime les endroits de chaleur
Si vous vous retrouver face à un serpent le mieux c'est de rester calme ( il ressente cela à ce qui parait , tout comme les mammifères) et de reculer tranquillement. Le plus souvent le serpent s'en va .
Voila j'espere que ces pitites infos vous en on appris un peu plus et  je te souhaite un bon voyage Simon  :doubleup:

25 novembre 2010 à 21:02:12
Réponse #24

Bison


Citer
bon tout d'abord contrairement a ce que l'on pourrait penser les serpents ne sont pas dangereux
>:(

Il y en a juste un qui a mordu un collègue de mon père.
Mort dans les trois heures.

C'est sans doute un détail pour toi.
Tu crois que cet homme voulait faire joujou avec la petite bête?
Ben non, il était au boulot, dans la brousse et il s'est fait piquer au mollet sans rien avoir vu venir.
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité