Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Retex] deux jours dans l'humidité et le froid : première neige dans le Cantal.  (Lu 24910 fois)

18 octobre 2010 à 10:59:08
Lu 24910 fois

Diesel


Allez hop, quelques photos, Plus de texte  plus tard ou demain.  ;)

Le groupe en pleine ascension. Que des braves (normal, on vient de marcher 10 minutes).  ;D


Mon canard, celle ci est pour toi.  :nana:


Le cantal, le pays qui a plus de montées que de descentes.  :lol:


Changement d'altitude, changement de météo. :closedeyes:


La fatigue, la faim, le froid, nous commençons déjà a avoir nos premières victimes.  ;D


Mais le service d'étage est impeccable.  :up:
On ramasse les morceaux et ça repart.


Le temps d'installer le camp, faire du feu et c'est déjà le soir.


Avec une belle surprise au matin


"quelqu'un peu me prêter un couteau ?"
Le forum, toujours aussi solidaire dans un cas pareil.  :closedeyes:


On marche un peu, on poursuit le week-end


Et c'est déjà l'heure de repartir. :'(


Pour un monde moins hostile.


Merci à tous d'être venu(e)s !.

ça vous dit de remettre ça au printemps ?.  :)



« Modifié: 19 octobre 2010 à 09:39:01 par Diesel »

18 octobre 2010 à 11:33:23
Réponse #1

Kilbith


Attention : le matos sans le "know how", fruit de l'expérience perso ou acquise par contact lors de sortie ou en stage, est souvent un poids inutile.

RETEX Matériel
(j'ai été bien confortable pour cette COURTE sortie avec pluie modérée, effort modéré, vent modéré, bivouac abrité dans les bois, petite neige et température entre +7 et -3°C ET possibilité de faire du feu mais pas de soleil) :

Sur moi en permanence :
* Tshirt manche longue, noir col ras de cou en  laine/soie. Marque "Ragno sport". (Moins chaud qu'un ullfrotte/woolpower 200)
* Veste Ulfrotte 400.
* Veste SASS en "ventile_like".
* Pantalon fjall raven Greenland (spécificité : coupe haute à la taille et serré en bas)
* Chaussettes Woolpower 400 + chaussettes hautes en polyamide .
* Bonnet laine avec rebord en polaire Arcteryx.
* Chapeau Sea to summit en Goretex, pas vraiment étanche mais résiste bien à une petite pluie. Pliable (dans la poche) et réglable (peut se mettre sur un passe montagne).
* Gants mitaines en laine Camp (très chauds), gants windstretch patagonia (léger sèche vite), gants de travail(paume cuir et dessus coton) : travail du bois et résiste au feu et aux gamelles.
* Buff mérinos (il a l'avantage d'être plus long que le modèle classique en polyester au point de pouvoir faire passe montagne. Secondairement, brûle difficilement)
* Slip synthétique wedze (sèche plus vite qu'un slip coton).

Dans le sac :
* Pull doudoune patagonia (puffball) avec un rembourrage "Dupont microloft" et un tissu extérieur déperlant et assez coupe vent (pesé 450g en XL pour les copains de RL).
Premier modèle de pufball dans les années 95's, il n'est plus fabriqué. C'est la couche synthétique d'apport chaleur surtout utilisable en statique. Le fait que le tissu extérieur soit lisse permet de la mettre de façon pratique SUR ou SOUS la veste extérieure en coton. Si on est près du feu ou dans les bois elle est placée sous la veste ; lors d'un arrêt exposé on la met rapidement sur la veste (principe d'une belay parka mais il manque une capuche).
Une isolation synthétique résiste bien à la diffusion de l'humidité par capillarité (absolument indispensable en complément d'un premier isolant sous le ventile_like en cas de pluie sérieuse). Cela tient peu de place dans le sac ; en revanche fragile et pas confortable durant un effort dynamique. Apport thermique d'une polaire 300 pour un poids/encombrement moindre et un effet coupe vent supérieur. Plus cher et moins durable si mal utilisé qu'une polaire.
* Shortie mi cuisse en "electralon" des 3 suisses (Damart_like) rajouté la nuit. Si la pluie avait été forte, la matière 100% hydrophobe aurait évité un refroidissement sur les cuisses du fait du pantalon non imperméable. apport apprécié sur fesses/haut des cuisses durant la nuit.
* Tshirt manche courte et bas corsaire en polypropylène Helly Hansen avec les chaussettes (back up sous ziplock, pas utilisé, le polypropylène est très hydrophobe et la plus légère des matières synthétique).
* Passe montagne Ullfrotte 200gr.

Spécifique pluie : (j'avais prévu large pour tester différentes solutions et rechercher le confort)
Les couches "de dessus" sont rarement confortable en dynamique mais permettent de durer en "statique" sous une pluie sérieuse et prolongée, indispensable avec du ventile_like souhaitable avec du Goretex ou équivalent.
* Capeline imper "orange fluo" D4. (légèrement respirante, solide, bon complément de la veste ventile_like sous une pluie forte. Permet de travailler sans être engoncé.
* Pèlerine longue imper/respi du VC. (couvre le bonhomme jusqu'au mollet, y compris avec le sac. En position assise couvre complétement. Très protectrice mais fragile et encombrante dans les bois. Protège plus qu'un poncho et utilisable par grand vent mais moins polyvalent.
* Parapluie de rando (bien pour marcher sous une bonne pluie sur les chemins en complément du ventile_like, pas utilisé car bon comportement de la veste sous des précipitations modérées).
* Stop tout (mini guêtre qui empêchent l'eau de ruisseler dans les chaussures).

Chaussure :
*Brodequins cuir/synthétiques montants au dessus de la cheville. Doublure Goretex de marque Browning. Montage mocassin (beaucoup de volume pour les pieds mais plus de coutures), taille 42 ,largeur "wide" (donc large pour l'hiver afin que les doigts de pieds ne soient pas serrés malgré  les chaussettes), 25$ en promo chez Cabela's (prix incroyable). Très bien mais la semelle Vibram en gomme légère (faible densité donc bien isolante mais usure plus rapide) manque un peu de relief. Les brodequins montant conviennent bien au port d'un pantalon comme le Greenland, on retrouve la fonctionnalité rangers+treillis en terme de protection thermique/mécanique et vis à vis des terrains boueux, marécageux ou faiblement enneigé .

Couchage :
* Matelas pliant BW d'occase (isole peu, mais très compact)
* Matelas gonflant Thermarest lite en 120cm (la vraie couche d'isolation/confort)
* Couverture de survie épaisse (tapis de sol pour moi)
* Sac de couchage Yeti Boulder 450 dry (donné pour  -5°C, mais pour moi bien habillé dedans). Le revêtement "dry" permet de gérer le vent, le "splash effect" et le "tarp humide", pas plus.
* Drap de sac pertex snugpak (écharpe possible, solide, peut servir dans ou hors du sac).
* Tarp AD en silnylon (ancien modèle). Le modèle actuel est un poil plus large ce qui est mieux, j'ai acheté trop tôt. Bâtons de marche fizan de chez AD (compris dans mon couchage). Du bon matos.
* Cordes dyneema (légères, peu encombrantes ne se détendent pas à l'humidité), sardines alu MSR + clous titanes (pour le poids, car si un petit tarp est lourd, autant prendre une tente légère).

Couteau :
* Mora 200 sur ceinture lanière en polyamide.
* Oublié ma scie fiskars car au dernier moment on a signalé que la hache serait inutile. La scie fiskars se place dans la poche gauche du pantalon.

Petit matos :
BriquetS, SAK, brosse à dent+lingettes BB, alcool gélifié, serpillère microfibre, oeuf de Manise, fireststeel, dent pour brochettes, thermomètre, micropur forte, GPS, boussole, lanterne bougie, frontale taktika Petzl, carré de mousse, lampe photon like, sifflet, maglite led, trousse bobologie, mouchoirs, corde dyneema, couverture de survie, sac de survie, longue cuillère pour aller chercher au fond des lyos, pince à linge pour fermer les lyos ...

Nourriture :
* Gourde Sigg
* Plats lyos, boite cassoulet, saucisson, ovomaltine
* Rechaud crux optimus (très compact mais relativement complexe à utiliser, pas "idiot proof", très difficile à déployer avec des moufles)
* Cartouche de gaz 230gr.
* Popote titane evernew contenant cartouche+réchaud. (le couvercle permet de "filtrer" l'eau des pâtes ou du riz, mais si on n''utilise pas cette possibilité il est un peu pénible car pour l'ouvrir il faut les deux mains)
*Thé, sucre, tisane, whisky...(pour le moral, partager et se réchauffer)


*Sac à dos Bergans 35l "Combat pack". Du bon matériel. En 40 litres et une ceinture un poil plus grande (mais je ne suis pas "fin") ce serait pour moi parfait pour un WE.
Testé là : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,36992.0.html
*Sacs étanches tatonka pour les fringues et le sac de couchage.


Les questions sur le forum (pas en MP) sont les bienvenues.  :up:




Entretien Matos

Avoir du matériel c'est bien, le conserver en bon état c'est mieux.  :up:

Les membranes imperméables, les sacs de couchages en duvet, les tissus, les isolants, le silnylon, les chaussures, le métal tout cela apprécie d'être bien séché avant d'être stocké. Si ce n'est pas le cas : vieillissement accéléré.  :down:

Quelques photos de la fin du séchage :


(le duvet, la puffball, la serpillère microfibre, l'ullfrotte400, Le tarp, la pèlerine VC, le thermarest, le chapeau Sea-to-summit...


Réchaud, gamelle et le petit matériel, ordinairement dans mes poches. A droite, le bonnet, les gants et le passe montagne...


En bas, bout de mousse et paresoleil prêté, le sac, les bâtons, les chaussures, les sacs. En haut, la veste SASS, Thermarest, pèlerine VC, tarp AD...

(c'est une partie du matos décrit plus haut)
« Modifié: 18 octobre 2010 à 12:26:31 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 octobre 2010 à 11:45:23
Réponse #2

lilou6201



Mon sac avant le départ


Petite vue avant le départ


Le village du départ


Nos voitures en tout petit


Petite vue en montant
Je posterais le reste plus tard
« Modifié: 18 octobre 2010 à 13:17:38 par lilou6201 »

18 octobre 2010 à 12:31:46
Réponse #3

nemesys



Punaise, la bouteille de gaz à coté du radiateur .... :bang:
t'as pas peur !

18 octobre 2010 à 12:38:16
Réponse #4

lilou6201


Merci j'avais pas compris pour la première photo. Bouteille de gaz changer de place...

18 octobre 2010 à 12:39:32
Réponse #5

choco


Pour ce qui est du matériel, c'est la première fois que j'utilisais dans ces conditions pluie, neige et froid modéré (entre 0 et 10 °, mais avec un taux d'humidité proche de 100%), mes Swaandri Bushshirt et ranger ainsi que mon sac frost river modèle Timber cruiser.

C'est du matos typé bien old school, avec ses défauts et ses avantages.

 

La ranger, est une comme un pull zippé en laine, combiné à un poncho c'est tip top pour affronter une pluie fraîche (avec un sous vêtement synthé manche longue et une petite polaire oldo).

La Bushshirt est quant à elle, plus lourde, doublé au niveau du tronc, et possède une capuche très chaude, d'autre part elle est relativement étanche, contrairement à la ranger.

C'est un habit très agréable à porter, moi qui suis sensible aux démangaisons, je n'ai aucun problème avec ces deux modèles.

 

Je n'ai jamais eu besoin de combiner les deux, les températures étant trop clémentes, kilbith nous a procuré à Nemesys et moi même de précieux conseils sur les différentes possibilités de port et de combinaisons, et utilisations de ces deux items.  :up: ;)

 

J' attends encore quelques bivouacs, pour faire un retour complet de ces deux Swaandri, mais dans l'état actuel des choses j'en suis pleinement satisfait.

 

Pour ce qui est du sac, qui est un très beau cadeau que l'on m'a fait dernièrement, c'est du très old school, donc très très solide, très gros, bien étanche, ... et surtout très lourd ... 4kg vide :o ;#, mais tellement beau. :love:

Je sais que certain l'utilise en randonné, pour ma part, je compte faire quelques adaptations au niveau des bretelles notamment, car mes trapèzes ont souffert.  :crazy:

Ce sac à une capacité d' à peu près 80 à 90 L, je le destinerais plus particulièrement au bushcraft et au canoé (son usage premier), quand je vois que certain font des randos d'une semaine avec le sac à 25 kg ...  :akhbar: :akhbar: :akhbar: :akhbar: :akhbar:


Allez photos :  ;#













 



18 octobre 2010 à 12:49:31
Réponse #7

Kilbith


Choco etait vraiment équipé "bushcraft" pour durer sur le terrain genre "forêt boréale+canoe"  :up:

Pour ce qui est du matériel, c'est la première fois que j'utilisais dans ces conditions pluie, neige et froid modéré (entre 0 et 10 °, mais avec un taux d'humidité proche de 100%),


à 11 heures nous étions à 0°C au thermomètre sous couvert et cela descendait vite. Durant la nuit il a neigé du grésille avec un peu de neige, dans la forêt où nous étions il faisait autour de -3°C, -5°C à 7 heures au thermomètre dans la clairière du feu de camp (à la louche).

En dehors de la forêt exposé au vent, il devait faire au moins -5°C, beaucoup plus en ressenti du fait du vent d'environ 20/25km/h (les branches ne bougeaient pas) et de l'humidité 100% (bien plus de vent sur les crêtes).

Pas des conditions "faciles".
« Modifié: 18 octobre 2010 à 22:57:58 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"


18 octobre 2010 à 12:54:56
Réponse #9

choco


Choco etait vraiment équipé "bushcraft" pour durer sur le terrain genre "forêt boréale+canoe"  :up:
 

à 11 heures nous étions à 0°C au thermomètre sous couvert et cela descendait vite. Durant la nuit il a neigé du grésille avec un peu de neige, dans la forêt où nous étions il faisait autour de -3°C, -5°C à 7 heures au thermomètre dans la clairière du feu de camp.

En dehors de la forêt exposé au vent, il devait faire au moins -5°C, beaucoup plus en ressenti du fait du vent d'environ 20/25km/h (les branches ne bougeaient pas) et de l'humidité 100% (bien plus de vent sur les crêtes).

Pas des conditions "faciles".

Comme quoi ces Swaandri ...  :love: ;#


18 octobre 2010 à 13:06:58
Réponse #11

Pierrot


 Voici la liste de mon équipement.

Sur moi:

Chaussures Lafuma doublées sympatex, 7 ans d'age, n'ont jamais pris l'eau.

Chaussettes coton de chez "Intermarché"

Caleçon coton Décathlon pour la nuit.

Pantalon en toile de jean, réalisé par Bellis  :love: toile achetée sur le marché d'Arles 1 euro de toile, 1 euro de fermeture éclair, une journée de couture.

Sweat polyester Décathlon.

Pull over en laine fin.

Sweat polaire réalisé par Bellis  :love:fait toutes les sorties depuis six ans.

Veste Millet doublée gore-tex, 15 ans d'age.

Poncho todomodo lorsque nous marchions en plein vent.

Dans le sac un sweat lycra Décathlon que j'utilise en kayak l'hiver, reste chaud même mouillé.

Sac Lafuma 70 litres, 20 ans d'age.  :up:

Sac de couchage Lafuma trek 1400, température confort 3°.
Sursac Décathlon.

Tarp en silnylon 3x2.5, toile achetée d'occase à karto, tarp réalisé par Bellis. :love:

Tapis de sol de base décathlon.
« Modifié: 18 octobre 2010 à 14:13:40 par Pierrot »

18 octobre 2010 à 13:09:20
Réponse #12

AFA


Tentative de retex subjectif et sélectif (en compilant les expériences de mes dernières sorties et le bivouac)   :):
 
-Concernant le portage, je suis partit avec un sac Maxpédition Vulture 2 de 46 litres pour les deux jours  chargé à une grosse dizaine de kilos. Le confort de portage est correct sur le temps l'ascension (en théorie 1h30  ;#), l'absence de ceinture lombaire digne de ce nom ce serait fait sentir passé les trois/quatre premières heures. Le litrage : sac rempli a ras gueule et fermé en bourrinant, pour un ratio encombrement/utilisation des items emportés trop faible. Je vais travailler a réduire le volume et la quantité de mes affaires de sorties.

J'enchaîne sur quelques cas particuliers niveau matériel :

- la grosse Maglite deux piles LR20 c'est lourd, encombrant, et de fait ces défauts la limite dans son emport : elle est plus pratique au fond du sac que dans les mains. A moyen terme, je vais la remplacer par une petite lampe led, au rapport poids/encombrement/efficience beaucoup plus intéressant.

- le sac de couchage DEF4 de Carinthia est un sac rustique et performant. A aucun moment je n'ai souffert du froid en dormant en gardant la première couche de vêtements. Mais très encombrant, j'ai du me résoudre a l'accrocher à l'extérieur de mon sac sinon je partais sans fringues chaudes de secours et sans nourriture. Ballot quoi... De plus, caractéristique très personnelle, bougeant énormément durant la nuit et ayant fréquemment le besoin de boire a intervalles réguliers, l'architecture de DEF4 ne me convient pas, trop engoncé, obligé de procéder à trop de manipulations pendant la nuit pour accéder a ma gourde par exemple, ce qui nuit à ma qualité de sommeil. Sans compter la sensation désagréable de manquer d'air lorsque ayant gigoté, ma tete se retrouve à l'opposé du l'ouverture tête du sac.

- le sursac goretex armée française : du gros, du lourd, mais de l'efficace. Pas d'effet de condensation, large donc autorisant une liberté de mouvements agréable. Satisfaction de ce coté.

- le poncho décathlon (modèle de base) : première fois depuis l'achat (trois dernières sorties) que j'ai réellement l'utilité de ce poncho. Léger, permettant de se protéger correctement de la pluie, matériel approuvé donc. Petit bémol, je doute que ce modèle basique m'eut été suffisant par grand vent.

Petits enseignements en vrac :

- l'importance des "petites" protections thermiques : un bonnet digne de ce nom, des gants corrects. J'étais léger sur le bivouac a ce niveau, avec seulement un buff merinos et une paire de gants en chaipaquoi qui ont pris l'eau en 5 minutes. Peu d'incidence sur cette sortie relativement confortable, mais pour quelque chose de plus engagé, je ne serais plus aussi léger.

- enfin, cela a peut paraître absolument rien, mais vivant et évoluant en nature dans un environnement ou les résineux sont relativement rares, je n'avais pas réalisé combien ils offrent une protection au vent et un confort thermique appréciable. De même, la présence de nombreux branchages mort et sec sur pied est une bénédiction pour faire du feu. Même sous la neige, tout a roulé.

Voilà, quelques trucs qui me sont venus à l'esprit, sans prétention à l’exhaustivité.
Beaucoup d'échange sur ce bivouac, des rencontres très sympas, beaucoup d'informations emmagasinées et quelques discussions qui n'auraient pas pu etre dans le seul cadre de l'échange virtuel  ;D.

18 octobre 2010 à 13:20:58
Réponse #13

lilou6201


http://img214.imageshack.us/img214/2607/18102010240.jpg
Le premier cadeau que j'ai reçu par Corbak suite au concours des cuillères en bois
Un grand merci car, il a due en passer du temps à le faire.

Les autres sont l'échanges avec les membres du forum, leurs sympathies et leurs soutiens pour mon amie car elle ne vous connaissais pas ni moi d'ailleurs. Merci à tous c'était super sympa, dur mais génial.
Je met les autres photos après je file à la gare ramener Aurélie

18 octobre 2010 à 13:28:15
Réponse #14

Kilbith


Les autres sont l'échanges avec les membres du forum, leurs sympathies et leurs soutiens pour mon amie car elle ne vous connaissais pas ni moi d'ailleurs.

 :up: pour "Aurélie2"

A sa place, nombreux sont ceux qui se seraient transformés en "boulets". Ce ne fut jamais le cas. Elle a su gérer cette situation difficile (problème physique) et nouvelle (premier bivouac par temps non clément) en gardant toujours le sourire!
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"


18 octobre 2010 à 16:09:52
Réponse #16

gustuvi


a quoi ça sert de vouloir avoir raison quand c'est tellement simple de laisser les autres avoir tort

18 octobre 2010 à 16:26:11
Réponse #17

Pierrot


je veux un fouet ! :o

 :lol: :lol: :lol:

C'est un ami de Corbak qui les fabrique, du très beau travail, très soigné.


18 octobre 2010 à 16:30:49
Réponse #18

gustuvi


a quoi ça sert de vouloir avoir raison quand c'est tellement simple de laisser les autres avoir tort

18 octobre 2010 à 18:15:32
Réponse #19

athlon





 :blink: quand tu prends une bouteilles de gaz pour le réchaud c'est pas avec le dos de la cuillère... vous avez eu assez ?

 :lol:
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

18 octobre 2010 à 18:21:56
Réponse #20

athlon


:lol: :lol: :lol:

C'est un ami de Corbak qui les fabrique, du très beau travail, très soigné.



et si je ne m'abuse en paracord.
et oui je confirme du très beau travail.... ce gars est dans la même lignée que corbak... des petits doigts en or.

A+
"Sans déconner, les mecs...  La mort, ça dure longtemps..."

18 octobre 2010 à 18:29:26
Réponse #21

gustuvi


et si je ne m'abuse en paracord.
et oui je confirme du très beau travail.... ce gars est dans la même lignée que corbak... des petits doigts en or.

A+

un lien un mail quelque choses ?  :'(
a quoi ça sert de vouloir avoir raison quand c'est tellement simple de laisser les autres avoir tort

18 octobre 2010 à 18:48:34
Réponse #22

Pierrot



18 octobre 2010 à 23:54:29
Réponse #23

corbak



 :blink: quand tu prends une bouteilles de gaz pour le réchaud c'est pas avec le dos de la cuillère... vous avez eu assez ?

 :lol:

non on a manqué un peu...  :lol: :lol:

T'as un Mp pour le fouet Gus ;)

Croaaaaaaaaaa

19 octobre 2010 à 01:14:34
Réponse #24

Tamallou


Oufffffffffffffffffff !!!! me voilà enfin arrivée !!! La retardataire l'est aussi pour rentrer !! suis arrivée à la maison il y a à peine une demi heure !! juste le temps de déposer la valise et le sac à dos (affaires de rando toujours mouillées dedans naturellement !!) et de mettre une petite photo sur mon profil !!

Un ENORME MERCI à tous pour votre accueil, vos conseils, votre patience (contrairement à ce que certains disent je sais que j'ai été un boulet !! ma mère t'a payé combien pour dire que cela n'avait pas été le cas Kill ?!)

Pour une première rando, ce fut super sympa, riche en connaissances humaines et techniques, franchement c'est étonnant des passionnés comme vous et faire partager votre savoir à une inconnue, la coacher, la supporter, l'attendre..... et l'attendre et re re re attendre.... chapeau bas à tous !! et encore merci !! un week end que je ne suis pas prête d'oublier... peut être aussi parce que je sens encore le fouet sur la fesse droite à chaque pas d'ailleurs....

Je vais me la faire pro !
Question matériel, pour cette randonnée, j'ai testé :
- mon couteau jaune flashmer acheté dans un magasin spécialisé maritime (hé oui...)
- le sac de couchage d'Eric (il n'était pas dedans)
- le pare soleil et un carré de mousse de Didier en gui d'isolation du sol (ai bien essayé le tapis de sol de Lilou dans la nuit mais elle m'a jetée comme une malpropre !!
- le tarp de Lilou
Le ridicule ne tue pas mais je vais m'arrêter làquand même !!

Merci encore à tous et surtout enchantée d'avoir fait votre connaissance !!

Aurélie 2

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité