Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Revue matos] Réchaud/popote Méta 50  (Lu 10327 fois)

09 mai 2010 à 11:44:59
Lu 10327 fois

guillaume


Salut les amis :).

Y'a un truc que Deun m'a fait découvert il y a un peu moins d'un an et dont je voudrais vous parlez. Les suisses connaissent bien puisqu'il s'agit de la Méta 50, gamelle de troupe suisse qu'on peut trouver pour une misère dans les liq-shop ("surplus" suisses).

1) Présentation :

-Voici la bête fermée. On peut notez que c'est très compact :



-La bête ouverte :



Elle se compose d'un ensemble réchaud/pare vent très efficace (les deux parties en haut et à droite de la photo), de deux gamelles d'un litre, d'un couvercle d'un litre, d'un anneau en métal pour superposer les deux gamelles, d'un petit réceptacle pour utiliser le réchaud avec des pastilles, de la sangle de rangement et de la pince.

-Le mode d'emplois :



09 mai 2010 à 11:45:29
Réponse #1

guillaume


2) L'installation :

-On assemble les deux parties du pare-vent l'une sur l'autre. Notez les aérations du bas pour canaliser un flux d'air du bas vers le haut :



-Si jamais on désir utiliser la popote avec des pastilles d'alcool solidifiées (conçu pour à la base), on met le petit réceptacle au milieu afin de faire tomber les pastilles dedans :



-Lorsque le réchaud est en route, on peut alimenter en pastilles grâce à la pince. Pas con ces suisses !



-Ensuite, on met une première gamelle. Notez le faible espace entre la gamelle et le pare-vent : très peu de pertes de chaleur.



-On met l'anneau afin de pouvoir mettre la deuxième gamelle :



-La deuxième gamelle :



-Et enfin le couvercle. Dans un sens il permet une tenue au vent et de l'autre, il permet la cuisson (enfin plutôt le réchauffage) lent d'un troisième plat :





09 mai 2010 à 11:45:50
Réponse #2

guillaume


3) Les utilisations détournées

J'ai eu le plaisir d'utiliser la popote dans énormément de situation et avec différents combustibles. À chaque fois ce fut un plaisir de pouvoir cuir plusieurs choses en même temps. Le truc est tellement bien pensé que rien d'avec 4 pastilles ridicules ont a fait cuir 2 kg de cassoulets :blink:.
J'ai pu utiliser : un réchaud à gaz, des pastilles d'alcool, le réchaud de secours 71 de l'armée suisse (sur le promontoire des patilles) et du bois, oui oui du bois ! Je sais aussi que Deun l'as utilisé avec un réchaud trangia (hum le cassoulet la Belle Chaurienne...)

-Pastilles des rations françaises :



-Réchaud pocket rocket + petite cartouche :



-En panne de gaz, il a fallut improviser ! J'ai été bluffé par l'utilisation en réchaud à bois. Faut pas faire un trop gros feu au risque de faire fondre les trous d'aération du pare-vent (hein Yox ;D) mais ça le fait vraiment bien : pas besoin d'une énorme quantité de bois, ça chauffe vite et fort puisque l'air est canalisée du bas vers le haut (effet soufflerie garantie).



09 mai 2010 à 11:46:07
Réponse #3

guillaume


4) Les performances

Alors là, parlons peut mais parlons bien... J'ai prélevé deux litres d'eau d'un étang au petit matin (température inférieure à 10°C AMHA) et je les ai mis à chauffé en même temps sur la Méta.
Comme mode de chauffage, j'ai utilisé ma combinaison préférée : réchaud pocket rocket. Seulement, la cartouche était un gros modèle (alors que d'habitude je prends le petit) et du coup, la popote ne reposait pas sur le pare-vent mais sur le réchaud et en plus, je n'avais plus de gaz...

Voici la photo du montage. On peut voir à quel point l'espace est grand, contrairement aux photos précédentes. Avec une petite cartouche ça ne le fait pas.




Au bout de 4min, l'eau frémissait dans la première gamelle. Au bout de 15 min, j'avais un gros bouillon dans la première gamelle et l'eau qui frémissait dans la seconde.
Au bout de 25min, j'avais les deux litres en ébulition.

Je sais que ça peut paraitre énorme mais si vous avez bien compris, plusieurs facteurs ont joué en sa défaveur : plus de gaz, grosse cartouche (donc du vent passait) et eau très froide.

Pour illustrer mon propos sur la faible puissance du pocket rocket ce jour là, voici une petite vidéo ou le pocket rocket est à plaine puissance. Les possesseur de ce réchaud comprendront ce que je veux dire :

http://yfrog.com/03mvi1122z

Enfin, le poids, seul point noir de la bête : 760gr.

Mais avec la souplesse d'utilisation, son prix et le faible encombrement fait qu'elle est quasiment de toutes les sorties. Elle fait même partie de mon module hiver de grand rando :pouvoir faire fondre 2L de neige avec n'importe qu'elle moyen de combustion, ça n'a pas de prix.
Je gamberge aussi sur le fait de mettre un petit réchaud borde dedans en hiver. À mon avis, y'a moyen d'être le roi du pétrol avec ça :).

a+

09 mai 2010 à 17:39:23
Réponse #4

gmaz87


Salut Guillaume,
Tu nous avais fait la démonstration en usage "détourné bois" à la Meldeuse, c'est vrai que c'était efficace, combustion rapide et complète et bon dégagement de chaleur.
Un bon item a réserver pour un usage de groupe ou chacun se réparti les charges, et la pour deux voire trois personnes, le poids devient acceptable.
Faut que je me trouve sa soeur jumelle  ;#
Merci pour la revue, c'est vraiment du matos qui gagne a être connu.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

09 mai 2010 à 18:32:08
Réponse #5

Diesel


Sacrés suisses, ils ont sacrément optimisé le réchaud esbit.  ;D

Par contre, le poids et le nombre de pièces ... ouch ..... A réserver pour les sorties en groupe.

Quand tu parles de 4 pastilles ridicules, tu parles de celle de 4g ?
Je me tâte à réessayer les pastilles esbit cet été à la place de l'acool à brûler. Son odeur tenace m'agace et je cherche un système plus léger que le réchaud M71.

Par contre le truc qui m'a toujours déplu avec l'esbit, c'est le dépôt caramélisé qu'on retrouve sur le support, son faible pouvoir de chauffe, et  l'allumage à risque (vu qu'on a tendance à le tenir dans les doigts et qu'on ne voit pas les flammes le jour, on attend parfois un peu trop la confirmation que ça a pris ;#).
ça me fait vachement penser aux kits trangia quand même. :-\

09 mai 2010 à 18:54:19
Réponse #6

Mad Max


...Par contre le truc qui m'a toujours déplu avec l'esbit, c'est le dépôt caramélisé qu'on retrouve sur le support...

De retour à la maison, tu le brûles sur le gaz, suivi d'un coup de tampon à gratter vert.
UNPACT Member
Devenez instantanément et gratuitement plus intelligent en cliquant sur ce lien.

09 mai 2010 à 19:01:01
Réponse #7

guillaume


Quand tu parles de 4 pastilles ridicules, tu parles de celle de 4g ?

Aucune idée, celle qu'il y a dans les rations françaises ;).

ça me fait vachement penser aux kits trangia quand même. :-\

Exactement sauf que ça coûte 4 fois moins cher :).

a+

09 mai 2010 à 19:09:25
Réponse #8

Diesel


Pas con, c'est moins bourrin que d'utiliser une pointe de couteau.  ;D
A l'époque ou j'utilisais le réchaud exbit régulièrement, je plaçais un petit rectangle d'aluminium sous la pastille.
Comme ça plus besoin de gratter.  8)

Aucune idée, celle qu'il y a dans les rations françaises ;).
Les 4 grammes font cette taille là.



De mémoire celles des rations françaises sont un peu plus grosse non ?

P.S. c'est un mini bic sur la photo
« Modifié: 09 mai 2010 à 19:39:52 par Diesel »

09 mai 2010 à 19:16:50
Réponse #9

DEUN


De retour à la maison, tu le brûles sur le gaz, suivi d'un coup de tampon à gratter vert.
Oui, ou selon le cas et l'épaisseur, vaporiser un peu de produit à nettoyer les vitres d'inserts de cheminées, laisser agir (quitte à enfermer sous sac plastique) et faire suivre d'un bon lavage-rinçage.
C'est aussi valable pour les culs de casseroles et autres, et ça évite d'utiliser des moyens trop abrasifs.
« Modifié: 13 août 2010 à 11:21:05 par DEUN »
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


10 mai 2010 à 22:39:25
Réponse #10

guillaume


De mémoire celles des rations françaises sont un peu plus grosse non ?

Elles sont moins longue et plus grosse donc au final ça doit faire la même chose. Après ce n'est peu-être pas la même composition...

a+

13 août 2010 à 10:36:22
Réponse #11

Kilbith


Salut guillaume,

Récemment, j'ai eu le loisir de manipuler une vieille popote "Meta 50" ayant appartenu à une personne ayant effectuée de nombreuses randonnées en Laponie suédoise après la seconde guerre mondiale. C'est à dire dans une temps où les GSM, le silnylon et le Goretex n'existaient pas et où les secours en hélico étaient en projet.  :)

C'est sûr que cela ressemble, en plus compact, au système Trangia (il me semble que les suédois perçoivent un Trangia à la naissance tellement c'est courant dans ce pays). On touche bien là l'ancêtre des modèles cherchant à récupérer au mieux les calories du réchaud (parevent, récupérateur de chaleur, couvercles...).

Cht'it photos avec un modèle Primus bien plus récent exploitant aussi la récupération de chaleur cela permet d'apprécier la compacité du truc. Faut être connecté.

 :)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 août 2010 à 10:54:56
Réponse #12

guillaume


Excellent :). T'en penses quoi par rapport à ton modèle moderne ?

La gamelle primus a quelle capacité ? Elle peut s'utiliser seule ? Parce que la Méta peut s'utiliser seule et sans le couvercle, on déjà 2L de capacités...

a+

13 août 2010 à 11:09:13
Réponse #13

Kilbith


Excellent :). T'en penses quoi par rapport à ton modèle moderne ?

La gamelle primus a quelle capacité ? Elle peut s'utiliser seule ? Parce que la Méta peut s'utiliser seule et sans le couvercle, on déjà 2L de capacités...

a+

Pour la Primus : la revue est à paraitre... 8)

En quelques mots : La contenance est de 1 litre, bien stable, ce qui est pas mal. On peut acheter séparément ces gamelles à échangeur et il existe une capacité d'environ 2l. Le rendement est maximal, on chauffe un litre en quelques minutes avec une grande efficience. On peut utiliser seul sur du gaz avec un très bon rendement. Cela ne fonctionne pas bien (échangeur) sur une plaque de poêle. Cela fonctionne bien au feu, mais c'est alors galère à nettoyer (suie dans le radiateur de la casserole).


Là où le matériel "Meta 50" ou Trangia me parait intéressant c'est sur sa grande rusticité d'où simplicité d'emploi, robustesse et polyvalence. Ces trois qualités différencient, à mes yeux, le matos de "vie sauvage/survie" de celui de randonnée.

Il est vain de comparer les deux. L'un est optimisé rando 2010, l'autre est optimisé mili/survie 1950. C'est comme comparer la boxe anglaise au "combatives". Si tu prends, toute chose égale par ailleurs, deux combattants formés à ces méthodes et que tu les confrontes sur un ring : compte tenu des règles, des gants, des protections, des rounds, des limitations, de l'échauffement, de l'éclairage, du ring : le boxeur va mettre une volée au "combative". Encore plus si celui-ci est âgé et enveloppé. Maintenant, à deux heures du matin et à poil surpris par un voleur/BG alors qu'on descend pisser tranquille au RdC...faut voir.

Le bon fonctionnement en "mode dégradé" est un point clef quand les conditions sont "sous optimales". Ce sont ces conditions qui nous intéressent ici. Sinon c'est du sport/loisir, ce qui est très très bien, mais n'est pas le propos.

Dans les magasins de Stockholm on trouve encore en vente des Svea123

 ;)
« Modifié: 13 août 2010 à 11:19:40 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 août 2010 à 13:37:27
Réponse #14

Woodrunner


Merci pour le compte rendu Guillaume!

Juste pour préciser il s'agit d'un réchaud d'équipe (3ho) prévu pour les troupes de montagne. Chaque groupe avait en plus de cette popotte une tente 3 places (déjà présenté dans le forum, une gourde réchauffable Borde en plus des gamelles individuelles et des réchaud de secours.

Et en faites c'est du matériel inconnue par la génération actuel de milicien,... je pense qu'il faut remonter dans les classes des années huitantes pour rencontrer des personnes qui ont utilisé ça en service.

Maintenant les unitées qui crapahutent vraiment ont des jetboil...
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

13 août 2010 à 20:27:49
Réponse #15

DEUN


"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


21 décembre 2011 à 11:26:58
Réponse #16

Karto


Salut :)

Petit retour d'impressions sur ma Meta 50 offerte gentiment par DEUN il y a un peu plus d'un an.

Je ne l'ai utilisée quasiment qu'avec un brûleur Trangia pour faire chauffer la gamelle ou la poêle à saucisses, et aussi comme incinérateur à PQ.

Vu que Guillaume a fait une revue complète en photos, je dirais juste quelques point "+" et quelques points "-" qui sortent du lot.


Points "+" :

+ excellente résistance au vent (aucune influence néfaste visible même dans un vent "fort").
+ complètement idiot proof, du moment qu'on s'assure que le brûleur a un tout petit peu refroidi avant de le re-remplir...
+ bonne stabilité, fonctionne bien sur la neige aussi.
+ très bonne utilisation de la chaleur du réchaud, les temps d'ébullition sont incomparables par rapport au "mini trangia" ou autres réchauds à alcool sans protection montant jusqu'en haut de la gamelle.


Points "-" :

- aluminium fin, ça se tord, ça se détord...
- mauvaise alimentation en oxygène, le trangia brûle jaune et fume quand la gamelle est dessus. Cette dernière est incrustée de suies qui salissent tout et de dépôt noir très dur à enlever, même au gaz. Le dépôt caramélisé dont certains se plaignent, j'en rêverais... Du coup, aussi, ça pue intensément et je ne m'en sers pas dans les refuges.
- contrairement aux systèmes Trangia complets où les éléments sales (support et pare-vent) sont rangés à l'extérieur de la gamelle, là tous les trucs sales sont transportés dans la gamelle. Du coup j'utilise un sac poubelle additionnel à l'intérieur, mais il se déchire assez vite, évidemment.
- le support de réchaud a déjà un gros trou d'usure / corrosion ; incroyable.


Au final c'est du matériel fiable vraiment pour le terrain, qu'on n'hésite pas à prendre. Il ne faut pas être trop pressé comparé au gaz, mais les temps d'ébullition restent tout à fait supportables (un dizaine de minutes pour un litre). Chiant à nettoyer.
A choisir, je pense que les vieux ensembles Trangia sont meilleurs, ajoutant aux qualités du Meta 50 une combustion propre et un transport propre. Les ensembles Trangia récents sont faits en tôle beaucoup trop fine et se perforent.
« Modifié: 21 décembre 2011 à 11:32:31 par Karto »

21 décembre 2011 à 18:13:07
Réponse #17

DEUN


- le support de réchaud a déjà un gros trou d'usure / corrosion ; incroyable.
Mea culpa  :-[ , je crains de n'avoir oublié de préciser que ce support (amovible) est dabord destiné à l'usage de pastilles d'alcool solidifié.

Pour l'emploi de réchauds à alcool liquide il faut le démonter, car cela entraîne un trop mauvais rendement et les conséquences si bien décrite par l'ami Karto.  (encore désolé pour cette mauvaise farce  ;# involontaire...)
« Modifié: 21 décembre 2011 à 21:06:06 par DEUN »
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


21 décembre 2011 à 18:22:00
Réponse #18

Karto


Ah bin c'est malin...
Du coup tu fais quoi toi ? Un support maison en fil de fer ?

21 décembre 2011 à 19:29:20
Réponse #19

DEUN


Ce n'est pas aussi simple, même si dans le cas du réchaud Trangia, je finis bien souvent par me contenter de le poser à même le sol, ça mijote mieux et me laisse le temps de vaquer à d'autres occupations. Sinon on peut aussi le poser sur ledit support retourné sur le sol... ::)

Mais en gros, selon le réchaud utilisé, j'ai développé de manière empirique plusieurs solutions pour obtenir la bonne distance entre réchaud/flammes et fond de gamelle = plus ça "schtroumpfe" meilleur c'est !
Traduction approximative : plus la flamme est bleue...

Donc pour les réchauds du type :
  - modèle suisse de secours M71 (alcool gélifié)
  - Simon stove (alcool liquide) http://www.backpackinglight.com/cgi-bin/backpackinglight/gcw_outback_australia_simon_stove_gg.html
  - Trangia suédois du type militaire (alcool liquide)
Pas de support, réchaud posé à même le sol ou sur plaque isolante mince (ou éventuellement ledit support retourné).

Pour les réchauds moins hauts = dans les 2-3 cms :
  - Peyo stove (super pour recycler les protos un peu loupés, mais opérationnels)
  - le modèle à fondue familiale http://www.patiwizz.com/le-creuset-fondue-bruleur-pour-usage-mixte--alcool-ou-pate-combustible-.58494.html après avoir recoupé tout ce qui dépasse.

Et c'est cette dernière solution qui me satisfait pleinement depuis plus de deux ans.



« Modifié: 22 décembre 2011 à 09:50:55 par DEUN »
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


21 décembre 2011 à 20:29:27
Réponse #20

Karto


Ce n'est pas aussi simple

Bah alors j'ai hâte de voir les solutions proposées  :D
Parce que là je viens de tortillonner un bout de fil de fer pour essayer. Le machin chauffe depuis quelques minutes sur le balcon, avec un peu de vent et un peu de pluie. D'ailleurs, tiens, je vois que ça bout a gros bouillon à l'instant. Un demi litre a bouilli en 6 minutes, y compris la montée en température du brûleur, c'est bon. Par contre j'ai toujours la flamme jaunasse qui montre sa lueur.

21 décembre 2011 à 20:49:38
Réponse #21

DEUN


Ça y est, j'ai un petit peu amendé mon message précédent.   :closedeyes: ( ;D)

EDIT : désolé mon cher Karto, si j'avais su que tu attendais après ma réponse pour faire réchauffer ton frichti.   ::)
(moi pendant ce temps-là, j'ai fait quelques courses et ma tortore)
« Modifié: 21 décembre 2011 à 21:14:19 par DEUN »
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


21 décembre 2011 à 21:49:26
Réponse #22

Karto


Oh non oh non, je n'attends rien de personne ;)

21 décembre 2011 à 22:58:03
Réponse #23

DEUN


Toi au moins tu ne te nourris pas de vaines illusions  ::)

Bon, revenons à nos réchauds et avant que je revois certains détails de mon premier post :
  - par rapport à ta photo ci-dessus, le bénéfice de pénibles expériences tempérées de pifométrie  8) m'amène à dire que la base des flammes devrait idéalement se situer au même niveau de cette surface perforée où repose en temps normal ce "maudit support". Donc encore plus bas que ce que tu présentes.
  - je profiterai aussi du W-E avenir pour illustrer ma solution préférée.

@+ DEUN.
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


25 décembre 2011 à 11:13:28
Réponse #24

guillaume


J'ai aussi usé de la méthode à Deun pour les réchaud à alcool : retourner le support sur le sol et mettre le réchaud dessus, ça fonctionne pas mal.

Mais il est vrai que je ne l'ai pas répété de nombreuses fois, profitant de la Méta pour cramer mes nombreux restant de pastilles d'alcool solidifié des rations...

a+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité