Nos Partenaires

Auteur Sujet: S'isoler en hamac  (Lu 20606 fois)

21 mai 2007 à 13:38:23
Lu 20606 fois

kartoffel


Salut.

Je découvre vraiment les joies du hamac depuis quelques semaines. Je trouve ça tellement chouette que j'en ai un en EDC maintenant, et il ne chôme pas ! Cela dit, en anticipant un peu le prochain automne, je commence à réfléchir à la meilleure manière de s'isoler dans un hamac. La problématique n'est pas la même que quand on est juste couché par terre.

Au feeling et sans expérimentation, je dirais que le hamac va comprimer mon sac de couchage non seulement en dessous mais aussi sur les côtés. Du coup un isolant fermé du style tapis de sol devient sûrement nécessaire et doit être assez large pour former un demi-tube, un genre de piste de bobsleigh dans le hamac quoi. Et du coup aussi, je n'ai plus vraiment besoin d'un sac de couchage, mais juste d'un genre de "couette".
Le tapis mousse pourra sûrement être plus fin que si je dormais par terre, car une convection sera moins exigeante en isolation qu'une conduction sur un sol humide ou enneigé.

Enfin tout ça c'est de la vague théorie et sans avoir commencé à chercher une solution concrète. Cela dit, une petite consultation sur le forum ne pouvant pas faire de mal...
Est-ce que certains d'entre vous utilisent un hamac en hiver ? Ont-ils une astuce de la mort pour obtenir une isolation à la fois efficace et légère ?

Merci d'avance pour tout tuyau éprouvé ou piste intéressante !

Mathias

21 mai 2007 à 14:00:59
Réponse #1

CAMP



http://www.hennessyhammock.com/reflector.html ... pour un test de hamac au Nord du Cercle Arctique :o


et http://www.hennessyhammock.com/new-products.html pour une video et des détails du Supershelter (la version hiver du hamac Hennessy).

Bonne lecture ;)

PS: comme mentionné dans un post précédent, j'ai personnellement passée l'une de mes meilleures nuits dans un hamac Hennessy avec un bon sac et un matelas mousse type Karrimat (Température: 0° Celsius et 95% d'humidité).

21 mai 2007 à 14:13:12
Réponse #2

kartoffel


Effectivement j'avais vu cette solution sur leur site. C'est du hi-tech sur mesure pour leurs modèles, incluant si je comprends bien une toile de doublure sous le hamac, une isolation en mousse et une doublure supplémentaire pour fermer la moutiquaire. C'est un peu ça non ?

PS: comme mentionné dans un post précédent, j'ai personnellement passée l'une de mes meilleures nuits dans un hamac Hennessy avec un bon sac et un matelas mousse type Karrimat (Température: 0° Celsius et 95% d'humidité).

Pour avoir passé une nuit aussi dans un Hennessy, ces hamacs sont bien larges et s'accomodent donc bel et bien facilement d'un tapis de sol et d'un sac de couchage. Mais en fait, et je suis désolé de ne pas l'avoir précisé plus tôt, ma demande se voulait plus générale et ciblait plutôt les solutions plus bricolées adaptées au genre de hamac à 15 euro que j'ai en ce moment, pour lesquels les ensembles d'isolation à la Hennessy n'existent pas et seraient un peu laborieux à fabriquer. Mon hamac est plus étroit et se "banane" plus facilement, écrasant l'isolation sur les côtés.

Le Hennessy s'imposera tôt ou tard mais n'est pas à l'ordre du jour pour le moment  ;)

21 mai 2007 à 14:41:56
Réponse #3

Pics (Vincent.D)


Salut...
J'utilise aussi un hamac et j'avais trouvé des photos sur un bricolage intéressant pour l'hiver.
C'etait une sorte de couette qui faisait le tour du hamac par l'exterieur.
Ce qui empêchait la compression de l'isolant.
Vais essayer de retrouver le lien...
@+

Do More With Less & K.I.S.S.

21 mai 2007 à 14:44:50
Réponse #4

kartoffel


Merci Pics. Mais, autre critère sous-entendu : ça doit rester très léger, et compact pour le transport à pied  ;)

21 mai 2007 à 15:06:03
Réponse #5

Pics (Vincent.D)


voila déja un t'it lien...
Et pour le léger je pense qu'ils ils s'y connaissent  :D

http://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=1648
C'est pas ce montage que j'avais en tête... Si je le retrouve je te fais signe.
@+
« Modifié: 21 mai 2007 à 15:13:22 par pics »

Do More With Less & K.I.S.S.

21 mai 2007 à 15:42:57
Réponse #6

gglt


Salut Karto,

Un truc que j'ai testé par 10°C et sans vent.
J'ai accroché une couverture de survie (modèle 200g) au hamac (en dessous) avec des pinces à linge, pour faire une poche isolante. A chaque extrémité (tête et pieds), j'avais replié/roulé la couverture pour fermer le volume au plus près de la toile. Au réveil, il y avait de la condensation (très peu) dans la couverture de survie. Je n'ai pas eu froid, mais j'étais bien couvert, et je ne suis pas frileux.

Par contre, je n'ai pas encore testé en hiver, et je ne sais pas comment ça tiendrait au vent. Ce sont les 2 principales limites que je vois à ce système.

Pour alléger encore le système, tu peux aussi essayer les trombones (pas ceux à coulisse, hein  ;D) pour remplacer les pinces à linge.

Je voulais attendre l'hiver prochain d'avoir pu tester complètement mon truc avant de le poster ici, mais puisque tu en parles ...

@+
Guigui
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

21 mai 2007 à 19:18:30
Réponse #7

Campeur



j'ai un hamac moustiquaire de chez nat et découv en toile de parachute, testé maintes et maintes fois pour la sieste, que du bonheur.

je l'ai testé un soir accroché à la branche courbée d'un marronnier, mais comme je n'était pas trop habitué, j'ai passé une nuit de me**e, et j'ai fini par rejoindre les bras de ma douce, qui était à deux pas de la, sous la couette.  ::)

pour ce qui est de l'isolation, la nuit n'était pas très fraiche et dans mon 0°, j'ai même eu un peu chaud, mais pour des températures un peu plus extrême,  je pensais faire comme Camp et utiliser un matmouss tout bête. son post m'incite à pousser dans ce sens.

le coté encombrement de karimat me gêne un peu. je pensais le découper un peu ou alors  tester ça :

http://www.asmc.de/product_info.php/info/p32729_Couverture-de-survie-Polarshield.html

la notice décrit ça comme un matelas de sol ...  :D :D :D

le meilleur remportera la palme, mais je vote déjà pour le karimat

Salut
"Posséder les arts de la paix mais non ceux de la guerre, c'est un manque de courage...posséder les arts de la guerre mais non ceux de la paix, c'est un manque de sagesse" Wang Yang Ming (1472 - 1529)

21 mai 2007 à 21:16:54
Réponse #8

triptop


Kartoffel, tu as le bivanorak je crois non ?

ça donne quoi en sursac de hamac...

C'est la solution que je souhaite adopter si c'est concluant
 ;)
"Honi soit qui mal y pense !"

21 mai 2007 à 23:15:47
Réponse #9

DavidManise


Salut,

Bon ben vu que ma copine a pas mal ronfle cet hiver, j'ai eu l'occasion de tester mon hamac filet a plusieurs reprises sur le balcon par des temperatures fraiches a froides (+ 5 a - dix environs).  Deux trucs qui le font bien :

- le mousse au fond du hamac, et le duvet ouvert par-dessus, pose comme une couette. Ca permet de faire retomber le duvet sur les cotes et ca protege bien.  Au besoin du coinces un peu le duvet sous toi et tout.  En plus c'est vachement plus facile pour monter et se couvrir.  C'est la solution que j'ai retenu le plus souvent.

- deuxieme option, comme dans le site RL : le duvet AUTOUR du hamac.  Comme le mien a une ouverture double-curseur, je peux l'ouvrir par le bas.  Donc je glisse simplement le sac dans le hamac avant de l'accrocher, et quand je ferme le sac, ca fait un bon petit cocon.  L'isolant n'est pas compresse.  Par contre le duvet est un peu eloigne du dos (il pend sous le hamac) et du coup par temps froid je sentais un peu de frais. Mais bon...  pas pire qu'avec un thermarest sur la neige.

Dans un cas comme dans l'autre, un sursac ou une couche impermeable est un plus pour couper le vent, qui refroidit de deux manieres :

1) il refroidit l'enveloppe du sac, qui ensuite pompe de la chaleur a l'isolant par conduction...
2) si le vent penetre, il chasse l'air rechauffe de l'isolant, qui est remplace par de l'air froid, qu'il faut rechauffer (convection, quoi)...

Voilou.  J'espere que ca t'aide.  J'ai passe de bonnes nuits comme ca moi en tout cas ;)  Mais bon c'etait mon balcon, et pas des conditions extremes non plus.  Mais je vais tester ca plus avant.  Le duvet autour du hamac permet de faire l'economie du tapis et du matelas de sol, et il rend utile toute la circonference de l'isolant du duvet, ce qui est pas plus c*n, en fait ;)  Bref, il y a un filon a exploiter la, je pense.

Ciao !

David
« Modifié: 21 mai 2007 à 23:22:21 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

21 mai 2007 à 23:20:47
Réponse #10

DavidManise


PS.: en hamac, le choix du lieu de bicouac sera encore plus primordial poru ne pas se cailler.  On est 100% tributaire des courants d'air en fait...  c'est le vent et les courants katabatiques qui nous refroidissent a fond.  On peut combler cette lacune par le fait qu'on n'a plus du tout besoin d'une surface plane.  Meme un pierrier avec des cailloux gros comme mon cul fera l'affaire.  Donc plus d'excuses pour aller se foutre sur la crete venteuse et devoir obeir a ses petits demons et suivre les fleches rouges pour rentrer (semi private joke ;))...

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

22 mai 2007 à 13:30:37
Réponse #11

Pics (Vincent.D)


Voila un point qu'y serait très intéressant a développer...
La localisation idéale pour le bivouac.. (grosses lacunes la dessus!!)
merci et @ pluch

Do More With Less & K.I.S.S.

22 mai 2007 à 14:03:28
Réponse #12

kartoffel


Merci pour vos retours d'expériences.
Pour ma part je ne vais rien tester officiellement avant un moment, parce qu'il fait vraiment trop chaud maintenant pour ressentir des différences significatives : dès que le sac de couchage est fermé, je suffoque de chaud  :D

Tripop, non, je n'ai pas de bivanorak  ;) Tu confonds peut être avec Guillaume qui a découpé son sursac.



Le duvet autour du hamac permet de faire l'economie du tapis et du matelas de sol, et il rend utile toute la circonference de l'isolant du duvet, ce qui est pas plus c*n, en fait ;)  Bref, il y a un filon a exploiter la, je pense.

Je me suis souvent demandé ce qui isolait le mieux à poids égal : une bonne mousse à cellules fermées ou un sac de couchage en synthétique. Possible que l'avantage soit au sac de couchage, mais comme la mousse fait aussi coupe-vent il est possible que l'avantage soit finalement à la mousse opposée au sac+coupe-vent.
Bref, que de supputations.

On verra quand il fera à nouveau un peu froid.


Donc plus d'excuses pour aller se foutre sur la crete venteuse et devoir obeir a ses petits demons et suivre les fleches rouges pour rentrer (semi private joke ;))...
:o oh put**n il a de la mémoire ;D

22 mai 2007 à 18:06:40
Réponse #13

Pics (Vincent.D)


J'ai acheté mon hamac sur ce site... :up:
Promo intéressante
Livré en 1 semaine,et qualité+++
http://www.ticketothemoon.com/default.asp
(pas d'action chez ce vendeur... Donc!!)
Ps:Pour le confort,essayez de placer votre sac en dessous des genoux(Pas un 120l,bienss  ::) )
ça crée une position semi-asssise que je trouve très confortable
@ pluch

Do More With Less & K.I.S.S.

22 mai 2007 à 23:58:52
Réponse #14

triptop


Pour info suite à mon intervention hamac bivanorak

le bivanorak testé avec un hamac bilan : trop juste (info volé sur un forum US)  :-\

les hamac seals (celui sur mon avatar) fabriqués à kourou pour la légion (les guyanais dites moi si je me trompe) intègrent aussi un double fond et la moustiquaire.

Ce double fond permet d'y mettre un bout de carton de matelas ou des fringues pour s'isoler du froid ou des bestioles (ben oui ces saloperies piquent à travers les 2 couches du hamac   !)

made in France  :doubleup:

Camp je n'avais pas remarqué la forme prononcée en V du tarp sur la photo, avec un écoulement perpendiculaire à l'axe du hamac (à moins que ce soit un effet d'optique) c'est plutôt étonnant et à creuser !
"Honi soit qui mal y pense !"

23 mai 2007 à 23:42:57
Réponse #15

James


wais, j'ai le supershelter de hennessy, pour completer mon backpacker asym ultralight, ben c'est bien, tres bien.

Le systeme se compose d'un undercover, une bache en silnylon qui prend sous le hamac (280 grammes),  une mousse (underpad) (a cellules ouvertes, a mettre entre le fond et le sous fond (220 grammes) , Un overcover, top en nylon qui ferme le filet (100 grammes).

A cette saison, l'overcover est de trop le pas est leger et compressible, donc pas de probleme, l'undercover a cette saison doit suffir pour couper les courants d'air. tout sauf l'underpad rentre dans les snakes skins, le top, par contre il auraient pu mettre du velcro, car il faut tout enfiler par les cordes....

Sinon, c'est un bon systeme, a 1kg5 le tout, c'est pas mal, en contant que l'isolation inferieure est faite et que c'est TRES compact. si il manque d'isolation, il suffit de rajouter des trucs, vetement inutilises ou volume vegetal... Comme c'est pas tassé ca prend vite du volume...

25 mai 2007 à 12:05:51
Réponse #16

floriomarlo


je suis très interessé par ce fil, je pratique le hamac depuis très longtemps avec un hamac acheté chez EXPé quand j'etais encore au lycée, du solide en synthetique vendu avec 2 mini- barres ecarteuses amovibles en option. A la vue du montage du site de randonnée-leger, je vous fait part de mon experience. J'ai percé à la tete et aux pieds un vieux sur-sac en polyamide ( seul pb il est non respirant ) et je monte mon bivouac comme l'autre personne avec le duvet percé. Inconvenient:  -le duvet est compressé, alors je met une mousse karrimat découpée à la mesure du corp pour isolé le desous;
                                          - selon le temps et le duvet utilisé il peut y avoir de la condensation dans l'ensemble, j'envisage de trouer mon sur-sac sur le desous pour "evacuer" l'eau.
                   avantage: le montage est modulable; j'utilise 3 duvets differents selon la temperature, je met la mouse ou non ....
Jamais il ne se coiffait, jamais il ne se lavait
Les ongles pleins de cambouis mais sur les biceps il avait
Un tatouage avec un cœur bleu sur la peau blême
Et juste à l'intérieur, on lisait : "Maman je t'aime"

Edith Piaf, Jean Dréjac

25 mai 2007 à 14:49:16
Réponse #17

Pics (Vincent.D)


Une autre photo d'un hamac en hiver... :)

@+

Do More With Less & K.I.S.S.

26 mai 2007 à 15:54:51
Réponse #18

Lefreem


Déjà, concernant le Hamac, il faut un bi-place, tu seras mieux pour bouger, et un simple duvet suffit, donc plus besoin de tapis de sol...
Une bâche tendue avec des tendeurs entre deux arbres au dessus du dit hamac, des mousquetons pour fixer le sac à dos sur la corde tendue entre les deux arbres sur laquelle repose également la bâche : rien ne traine au sol ( contre les insectes, animaux...).
En gros, l'idée, c'est que tout est à portée de mains, et que rien ne repose sur le sol, avec tous les avantages que cela suppose.
Cent kilomètres à pieds, ça use, ça use !!!

19 juin 2007 à 05:41:36
Réponse #19

mandorak


Salut
La solution pour eviter la compression entre le duvet et le hamac est d utiliser
un duvet avec une ouverture au niveau des pieds , et d enfiler ensuite le duvet comme
une chausette ...cela marche tres bien avec les hamacs elastiques en toile de parachute
du style Ticketothemoon ( Double ), a condition de dormir dans la diagonale du hamac .
J utilise ce systeme depuis plus de 10 ans ..


19 juin 2007 à 12:21:19
Réponse #20

guillaume


Salut
La solution pour eviter la compression entre le duvet et le hamac est d utiliser
un duvet avec une ouverture au niveau des pieds , et d enfiler ensuite le duvet comme
une chausette ...cela marche tres bien avec les hamacs elastiques en toile de parachute
du style Ticketothemoon ( Double ), a condition de dormir dans la diagonale du hamac .
J utilise ce systeme depuis plus de 10 ans ..



Je suis pas sûr d'avoir compris: tu mets une couverture en dessous de ton duvet, c'est ça?

a+

19 juin 2007 à 12:40:25
Réponse #21

DavidManise


Non.

Enfin si j'ai bien compris il utilise la même technique que moi : le hamac est passé à l'intérieur du duvet.  Tu tends le tout.  Tu refoules le duvet aux pieds.  Tu t'installes dans le hamac et tu remontes le tout comme un snake skin de henessy...  du coup la partie du duvet qui est sous toi est EN DESSOUS du hamac.  Non comprimee.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

19 juin 2007 à 12:45:35
Réponse #22

guillaume


Merci manitou :).

Le problème, c'est qu'avec un duvet sarcophage qui ne s'ouvre pas entièrement, ça doit pas être possible ;D.

a+

19 juin 2007 à 13:26:46
Réponse #23

DavidManise


S'il est assez long et qu'il a un double zip, tu peux juste ouvrir un peu le bas et passer le hamac par là... ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

19 juin 2007 à 16:18:43
Réponse #24

mazzeru


J'allais parler du hamac dans le duvet avant de finir de lire le post... comme qui, prendre un train en marche implique de savoir tout ce qui a été dit :)

Il suffirait d'avoir un hamac en toile de parachute à l'intérieur du duvet avec un trou renforcé au bas du duvet.
Le seul point ennuyeux, c'est le passage de la capuche du duvet.

A moins de concevoir un duvet/hamac... avec 4 points d'ancrage...
a moins que celà existe déjà?
Qui dépose le brevet?  ;)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité