Nos Partenaires

Auteur Sujet: Défi pédagogique : s'entrainer seul à la protection personnelle  (Lu 27208 fois)

07 mars 2007 à 15:57:54
Lu 27208 fois

vince


Salut  :)

Je rebondis sur le dernier post de Rouri. Certains connaissent ma situation d'expatrié dans un pays étranger, où il est inenvisageable de trouver des cours de protection personnelle, pour beaucoup de raisons incontournables.

La question que je me/vous pose est de savoir ce que l'on peut espérer d'un entrainement solitaire. Certains diront ''rien!''. Je suis d'accord, car persuadé que l'essentiel des gestes et réflexes s'aquièrent en reconstitution sous stress, en interaction, sous la supervision de pros, etc...= stage obligatoire.

Mais nécessité fait loi. Il faut donc trouver des moyens d'acquérir des réflexes élémentaires et les entretenir. Je crois qu'une part prépondérante du travail est également psychologique -déshinibition, dépassement du choc et de la prostration face à une attaque, habituer le regard, etc...
Bref, certainement pas remplacer, mais faire le maximum avec les moyens du bord, modestement ;
*tout d'abord, quelles connaissances minimales avoir ? comment les acquérir ?
*Ensuite, par exemple, préparation mentale, visualisations, entrainement à saisie rapide d'un outil de défense en situation réelle (assis, à table, debout, prêt d'une porte, clefs dans une main, etc...).

''Formation à distance'' mais pas seulement théorique puisque l'exercice physique n'est pas exclu, ce n'est donc pas un Nième DVD que je recherche, mais bien le moyen d'une autonomie minimale passant par des apprentissages physiques = comment s'entrainer, et non pas seulement ''comment faire face à une agression'' nuance  ;)

J'ajoute enfin que s'il peut ressortir quelque chose de ce fil, ce ne serait pas non plus inutile à des gens déjà formés ou sensibilisés qui, loin de toute possibilité d'entrainement en groupe, entendraient maintenir un minimum leurs capacités.

Bref, merci de vos réactions.  :)

vince

07 mars 2007 à 16:07:48
Réponse #1

Rouri


Merci Vince de me rendre la vie plus facile.... :)


07 mars 2007 à 16:12:16
Réponse #2

Maximil


Je serais tenté de te dire que ce que tu peux developper seul, et qui sera loin d'être inutile en SD, ce sont ces deux facteurs:
- confiance en toi
- forme physique

Pour la confiance en soi: course à pied, trail, shadow, musculation légere (pompes, traction, abdos, dips), natation etc.
Pour la forme physique: course à pied, trail, shadow, msuculation légere etc.

Cela t'aidera à te sentir mieux dans ton corps, te sentir plus fort, plus en forme, avec donc des réactions plus rapides, mieux contrôlées. Si tu apprends à gérer ton adrénaline pendant le sport, tu sauras "un peu" mieux la gérer en situation. Et si tu sais sauter, grimper, courir etc., un environnement urbain t'apparaîtra plus facile (reflexion en 3D plutôt qu'en 2D), course à pied plus efficace pour se dégager etc.
Sans parler de la communication non-verbale qui s'améliorera puisque tu prendras encore plus confiance en toi.

Mais il ne faut pas en attendre de miracle par contre quand même.
« Modifié: 07 mars 2007 à 16:25:24 par Maximil »
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

07 mars 2007 à 16:23:57
Réponse #3

vince


+1000
Bien vu l'impact psy de l'entretien physique.
 :)

07 mars 2007 à 16:30:45
Réponse #4

DavidManise


Commence par regarder le Wiki ;)

REPERES

Si tu réussis à mettre tout ça en pratique, t'as 99% du boulot de fait.  Pour le 1% qui te reste à couvrir, à défaut de pouvoir faire un stage avec Fred Perrin, je te conseille déjà d'aller voir ceci : http://en.wikipedia.org/wiki/Combatives (y'a des liens en bas, dont un manuel).  C'est rustique et simple, en moins bien que la méthode ACDS, mais ça sera déjà mieux que rien.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 mars 2007 à 17:56:19
Réponse #5

vince


Merci David  :)
Je suis bien d'accord avec toi pour avoir lu, relu et fait lire à des proches il y a quelques temps maintenant ce super document, ainsi que l'ouvrage de Martial Vout. Tous disent ce qu'il faut faire. Aucun ne dit comment s'entrainer.
C'est pour cela que j'aurais du préciser plus encore ce que je recherche : un entrainement minimal aux réflexes de défense lorsque la prévention a échoué.
Pour exemple, et comme piste, ceci, et d'autres conseils que donnent cette personne, comme se confectionner un sac pour travailler l'impact, par exemple http://selfprotection.lightbb.com/Specialist-Q-A-Forums-c1/Q-A-with-Lee-Morrison-f14/Having-trouble-with-visualisation-Try-this-t1193.htm
Vala
 :)

07 mars 2007 à 18:48:59
Réponse #6

DavidManise


Faut pas trop se prendre la tête.  Moi je m'entraîne dans le vide, sur les murs, dans ma tête...  Les baffes, les coups de paume.  Doucement. 

Tu visualises une agression, tu le ton qui monte, l'agresseur qui se rapproche.  Tu poses ta frontière dans ta tête.  Quand il la dépasse tu frappes.  Coup par coup rapide.  Tu varies les niveaux (haut bas, bas haut).  Tu lui niques sa vision, sa respiration ou sa mobilité en 3-4 secondes maxi.  Tu scannes à 360° (il a peut-être des potes).  Tu t'arraches.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 mars 2007 à 18:54:14
Réponse #7

Niebelungen


Salut, je ne suis un pro en la matière je ne te donnerai donc qu'un avis très subjectif, mais il existe outre les moyens physiques d'entraînement, des moyens faisant appel à une certaine psychologie qui ne sont pas ou très peu développés, ces moyens sont pourtant aussi essentiels que de savoir courir ou bien savoir se cacher.
 De prime abord peut être devrais tu t'entraîner à marcher dans une rue et au bout de quelques minutes pouvoir citer de tête le nombre de voitures stationnées, leur couleur et leur numéro d'immatriculation, ou alors si tu es dans un bar, entraînes toi à repérer les sorties de secours, le nombres de personnes présentes et leur tenues vestimentaires, tout en buvant tranquilement ton verre imagine ce que tu ferais si telle ou telle situation se présentait à toi, comment neutraliser une personne alors que tu lui parles ( tu fais tout ça dans ta tête bien évidemment), je m'amusais souvent à le faire autrefois, et quand des amis me parlaient je m'entraînais mentalement sur eux, tu peux aussi pénétrer dans une pièce en essayant d'y repérer les angles morts, etc etc...
 Cependant il faut faire attention avec ce genre d'exercices, on finit par devenir parano... cela dit c'est une bonne entrée en matière et il suffit par la suite de faire la part des choses...

07 mars 2007 à 18:57:46
Réponse #8

Kilbith


Salut,

Mes deux balles :

L'idéal c'est de s'entraîner en groupe sous la direction d'un instructeur compétent.

Ceci dit, il faut remarquer que toutes les méthodes de combat privilégiant les percussions mettent l'accent sur l'entrainement individuel, ne serait-ce que pour éviter trop de blessures lors des échanges.
La plupart des méthodes ont des routines d'entrainement solitaires (katas, taos...) qui ont pour effet minimum d'entretenir et de développer la forme physique....
Les boxeurs s'entrainent sur des sacs, des puching ball et au shadow boxing.....  

Les possibilités sont donc grandes. Mais il est vrai que le rythme, la distance et le coup d'oeil s'exercent avec un partenaire.
il faut l'odeur de la sueur/peur/.... pour ressentir la poussée d'adrenaline....

did, ;)
« Modifié: 07 mars 2007 à 19:00:32 par Kilbith »

07 mars 2007 à 19:27:14
Réponse #9

ipphy



Les boxeurs s'entrainent sur des sacs, des puching ball et au shadow boxing..... 


Je pense qu'avoir est très important d'avoir un partenaire en boxe, ne serait ce que pour améliorer les réflexes, les déplacements, et surtout de faire varier l'intensité des échanges.

Pourquoi ne pas pratiquer un sport de combat pour profiter de ce qu'il apporte (adversité, régularité des entrainements, prof, musculation, réflexes) , tout en t'entrainant à la SD chez toi?

07 mars 2007 à 19:56:38
Réponse #10

DavidManise


Pourquoi ne pas pratiquer un sport de combat pour profiter de ce qu'il apporte (adversité, régularité des entrainements, prof, musculation, réflexes) , tout en t'entrainant à la SD chez toi?

Parce que ça conditionne des réponses inadaptées à la self-protection.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 mars 2007 à 20:14:08
Réponse #11

ipphy


Parce que ça conditionne des réponses inadaptées à la self-protection.


Oui, je sais (ça fait quand même plus d'un an et demi que je traine ici  ;D), c'est pour ça que je pensais qu'il était judicieux de profiter de certains avantages des sports de combat:adversaire, combativité, régularité, savoir positionner son corps et ses appuis pour bien donner un coup de poing...On profite de cela tout en connaissant les limites du sport hors du ring, puis l'entraimenent de SD prend le relais  ;)

Vous en pensez quoi?

07 mars 2007 à 20:35:04
Réponse #12

Rouri


Bonjour,

Voici les quelques accessoires que j'ai avec moi pour m'entraîner seul:

1- Sac de boxe avec un bras «home made»;
2- Mannequin de bois «home made» avec des ressorts (amortisseurs de voitures) sur les membres pour ressentir la tension lors de l'exécution des mouvements;
3- Planche de lancer au couteau;
4- 2 balles de tennis suspendu à des hauteurs différentes pour les réflexes;
5- Pneu suspendu pour les frappes de kali;
6- Speed Ball;

Si vous avez d'autres trucs... je suis preneur! :)

Rouri

07 mars 2007 à 20:54:33
Réponse #13

the grinch


l'idéal est quand même d'avoir un pote pour jouer le jeu ! faut pas se voiler la face !  ;)
Lors du stage de Fred j'ai compris une ou deux choses :

savoir analyser son environement !

que les gestes de SD soient mechaniques !

(lors du stage, le même geste est répété jusqu'a ce qu'il devienne instinctif a une attaque precise et ça un manequin ne peut pas !)

 ;)

07 mars 2007 à 20:55:48
Réponse #14

Patrick


Oui, je sais (ça fait quand même plus d'un an et demi que je traine ici  ;D), c'est pour ça que je pensais qu'il était judicieux de profiter de certains avantages des sports de combat:adversaire, combativité, régularité, savoir positionner son corps et ses appuis pour bien donner un coup de poing...On profite de cela tout en connaissant les limites du sport hors du ring, puis l'entraimenent de SD prend le relais  ;)

Vous en pensez quoi?
Ben David vient de te dire très exactement ce qu'il en pensait, non ? Je me rappelle de ma période full-contact intensive. 95 kgs de muscles sans un poil de gras et entrainé à avoiner sérieux. Un jour, sur les quais du port de Marseille, un routier bulgare de 120 kgs passablement émeché avance vers moi menaçant et je lui sort le grand jeu de toute la panoplie d'anglaise au visage et au corps asaisonnée de deux low-kicks dans les guibolles.

Le mec ne bronche pas une oreille et continue d'avancer. J'ai du taper comme un sourd, les mains littéralement en sang et même les coups de boules en pleine tronche les coups de coude et les coups de genoux en rafalles au corps ne le faisait pas s'écrouler, même s'il avait à peu près le look d'un pizza tombée du 10ème étage.

Aujourd'hui en pareille situation, frappe à la gorge (respiration) et dans les genoux (mobilité) et basta.

Pourquoi ais-je alors plutôt choisis l'option 1, ben c'est simple des heures et des heures de sparring avaient conditionnés ma façon de combattre in situ avec l'arsenal sportif.

En plus, donner des coups de poing sans bandes ni gants avec une telle intensité a entraîné une spectaculaire tuméfaction pendant près d'un mois.

07 mars 2007 à 21:01:45
Réponse #15

ipphy


Ben David vient de te dire très exactement ce qu'il en pensait, non ? Je me rappelle de ma période full-contact intensive. 95 kgs de muscles sans un poil de gras et entrainé à avoiner sérieux. Un jour, sur les quais du port de Marseille, un routier bulgare de 120 kgs passablement émeché avance vers moi menaçant et je lui sort le grand jeu de toute la panoplie d'anglaise au visage et au corps asaisonnée de deux low-kicks dans les guibolles.

Le mec ne bronche pas une oreille et continue d'avancer. J'ai du taper comme un sourd, les mains littéralement en sang et même les coups de boules en pleine tronche les coups de coude et les coups de genoux en rafalles au corps ne le faisait pas s'écrouler, même s'il avait à peu près le look d'un pizza tombée du 10ème étage.

Aujourd'hui en pareille situation, frappe à la gorge (respiration) et dans les genoux (mobilité) et basta.

Pourquoi ais-je alors plutôt choisis l'option 1, ben c'est simple des heures et des heures de sparring avaient conditionnés ma façon de combattre in situ avec l'arsenal sportif.

En plus, donner des coups de poing sans bandes ni gants avec une telle intensité a entraîné une spectaculaire tuméfaction pendant près d'un mois.

Compris Patrick  ;)
En fait, je me posais la question de "comment bien frapper" quelle que soit la cible?
Est ce apprenable tout seul, ou bien est ce que des rudiments de boxe peuvent aider à moins de faire mal et gagner en efficacité  ;)

07 mars 2007 à 21:39:17
Réponse #16

DavidManise


Regarde ta main.  Ouvre la.  Y'a deux faces.  Frappe un mur avec un côté.  Si ça fait mal, c'est que t'as choisi le mauvais côté pour frapper ;)

C'est vraiment très simple.  Le tout c'est de choisir des cibles fragiles et efficaces, sur le corps de l'agresseur.  À défaut, tu lui enfonces les doigts dans les yeux et tu lui arraches la gueule.  Tu sais déjà faire tout ça.  T'as qu'à redevenir fou-furieux pour sauver tes miches. 

Sinon Patrick a extrêmement bien expliqué ce que je voulais dire.  Merci grand frère.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 mars 2007 à 21:44:20
Réponse #17

kodiak


Des rudiments de boxes ne peuvent pas faire de mal ça évitera de se blesser en frappant comme un manche, :D
 mais il ne faut pas se limiter au travail des poings, les écoles tradis ont plusieurs sortes de frappes mains ouvertes, qui peuvent paraître des plus fantaisistes mais sont aussi efficaces.
Pendant un moment j'ai essayé de varié ma frappe en "petit randori", je visai la gorge avec l'index et le majeur réunis, ça rentre bien plus précisément et rapidement, sans contraction excessif du poigné presque naturellement, y-a qu a tendre le bras
J'ai du arrêter parce que mes partenaires se plaignaient (je n'ai jamais blessé personnes) ^-^
J'avais tiré ça du bouquin d'Henri Plée, L'art sublime et ultime des points vitaux, c'est pas inintéressant comme livre même si la théorie du cerveau tri unique date un peu,
Je m'étais éclaté en frappant un balle de jokari de plusieurs façons. :doubleup:
Pour renforcer les mains on m'avais conseillé de mettre du riz dans un sac en tissu et de le malaxer régulièrement, jusqu'à en faire de la farine
Dans l'extrême, je dirais que peu importe comment tu frappe du moment ou tu sais ou frapper
Mes 2 cents

Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

07 mars 2007 à 21:47:10
Réponse #18

gurkhan


c'est vraiment très simple.  Le tout c'est de choisir des cibles fragiles et efficaces, sur le corps de l'agresseur.  À défaut, tu lui enfonces les doigts dans les yeux et tu lui arraches la gueule.  Tu sais déjà faire tout ça.  T'as qu'à redevenir fou-furieux pour sauver tes miches. 

Sinon Patrick a extrêmement bien expliqué ce que je voulais dire.  Merci grand frère.

David

j'aime la poésie le soir  :love: , en deux phrases tout est dit .
"donner largement sans rien attendre en retour" GHC CONCEPT tous droits réservés             

07 mars 2007 à 22:00:25
Réponse #19

DavidManise


Des rudiments de boxes ne peuvent pas faire de mal ça évitera de se blesser en frappant comme un manche, :D

Des annès (deux décennies) de karaté et de makiwara régulier m'ont apporté des débuts de rhumatismes dans les jointures, mais pas une solidité suffisante pour cogner sur un bout de menton sans me péter des os.  Frapper avec les poings fermés sans au minimum risquer de se blesser, c'est impossible (sauf coup de poing marteau)...  ou alors c'est qu'il n'y a aucune patate dans les coups.

Des baffes.  Avec la main ouverte.  En crochet, en direct, en descendant...  Ça marche bien.  Testé et approuvé.  Si quelqu'un a des doutes, n'importe quel membre de l'ACDS (et pas que les plus gros) pourront sans problème faire des démos convainquantes à n'importe quel nez sceptique, comme à l'importe quelle paire de c*u!lles dubitative ;D

Le principal avantage reste qu'on peut ensuite continuer à utiliser ses mains et ses doigts pour conduire, ouvrir une porte, composer un numéro d'urgence sur un portable...  utiliser son arme si on fait partie des forces de l'ordre (ou du désordre, peu importe).

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 mars 2007 à 22:06:39
Réponse #20

Rammstein


Salut,

Ayant habité dans un endroit paumé dans la montagne toute mon enfance et adolescence, je me suis longtemps entraîné tout seul aux arts martiaux avec des bouquins. Pas génial le résultat, mais au moins cela permet d'acquérir quelques reflexes (des mauvais aussi malheureusement). Depuis j'ai rejoins la civilisation, et étudie le Kenpo américain et le Kickboxing, histoire de calmer les tatas qui font du judo (je plaisante) !

La préparation physique est le domaine où tu pourras le plus t'améliorer tout seul. Pour ce qui est des techniques de combat, tu devras te passer d'un partenaire et du regard critique du prof. Et tu ne pourras pas connaître ta capacité à encaisser des coups, ce qui me semble le plus handicapant (beaucoup de débutants en sports de combat ont tendance à se mettre en position foetale dès que les coups pleuvent).

A ta place, j'essaierais de me fabriquer quelques outils d'entrainement, comme un mannequin monté sur ressort facon punching-ball comme l'a décrit Rouri. Tu peux aussi te fabriquer des planches de frappes à accrocher au mur, pour travailler les coups de points, les back fists... Un sac de frappe apporte beaucoup également (un sac marin ou "paco" rempli de sable peut faire l'affaire). Les appareils de musculation pour les mains sont également utiles. Une powerball par exemple est un excellent outil pour améliorer la tonicité et la force des mains et des avant-bras. Pour la souplesse, faute de partenaire, on trouve dans le commerce des sortes d'écarteurs de jambes particulièrement efficaces.

Tu peux aussi te fabriquer un mannequin de frappe sommaire. En gros tu fixes sur une poutre verticale des "bras" (une dizaine) partant dans toutes les directions. L'entraînement consiste à frapper la poutre avec le point ou le coude, en "contournant" les bras du mannequin.

Une poire suspendue au plafond est aussi un investissement intéressant.

S'entraîner tout seul c'est pas la joie, on fait beaucoup d'erreurs, mais c'est toujous mieux que rien ! Surtout garde la foi !

Rammstein

07 mars 2007 à 22:27:32
Réponse #21

kodiak


Frappe au makiwara et frappe au sac c'est pas tout à fait pareil

Citer
Le tout c'est de choisir des cibles fragiles et efficaces, sur le corps de l'agresseur
TAFDAK

Citer
mais il ne faut pas se limiter au travail des poings, les écoles tradis ont plusieurs sortes de frappes mains ouvertes, qui peuvent paraître des plus fantaisistes mais sont aussi efficaces.

Finalement nous pensons la même chose, non? ;D
Bon ok, mon gros défaut c'est que je ne développe pas assez mes idées et mes arguments,
 rien qu'au niveau physique je n'ai jamais autant décollé que lorsque j'ai pratiqué l'anglaise, au niveau technique ça m'horripile lorsque je vois des jeunes qui se tordent les poignés sur des simples tsukis,
même si je suis parfaitement d'accord que le poing n'est pas le meilleur outil en SD, c'est malheureusement celui qui est le plus enseigné, dans des formes de "self" plus conventionnelles

Je n'ai aucun doute sur l'efficacité de la main ouverte et si je parviens un jour a pouvoir assisté a un stage ACDS, j'espère ne pas me retrouver avec un nez en patate et un service 3 pièces à recoller

Et Mm Kodiak non plus :wife:
Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

07 mars 2007 à 22:28:26
Réponse #22

Kilbith


Salut,

Vous avez tous une espérance de vie de l'ordre de 80+ années. Pour vos quarante annuitées de cotisations, la dextérité fine de vos mimines c'est ce qui doit permettre de vous nourrir et de...survivre

Vous n'êtes pas un guerrier ninja du 15ème siècle devant disparaître avant sa trentième année et vous n'aurez pour la plupart jamais les mains aussi solides qu'un artisan/paysan du moyen âge qui utilisait ses mains 12 heures par jour.

Les mains c'est fait pour plein de chose, pas pour taper. Si vous faites du sac, mettez des gants de sac. Si vous souhaitez faire du makiwara pour "sentir" la sensation entourez-le d'une matière douce et n'en abusez pas, arrêtez-vous dès la première douleur.
Laissez tombez les méthodes à la mystico-romantiques du type : frappes sur des graviers, dans du riz, dans du sable....
N'abusez pas des exercices de musculation. Les tendons ne se renforcent pas, ils s'abiment et les tendinites deviennent chroniques...Après chaque séance, passez vos mains sous l'eau froide et espacez et variez les exercices....SOYEZ DES CHOCHOTTES !

RELISEZ le post de David....ne soyez pas de ceux dont l'arthrite viendra témoigner de leur excellent niveau comme "combattant" avant leur trentième anniversaire !

did, :'(

07 mars 2007 à 22:37:12
Réponse #23

Kilbith


Pour infos :

En boxe les gants ont été adoptés, au départ, pour protéger les mains des combattants et non pour limiter la puissance des coups.

En Karate, c'est lorsqu'il a été adopté dans les lycées d'okinawa qu'il a été enseigné de fermer les poings. D'une part on recherchait l'exercice physique de type occidental. D'autre part, il s'agissait de protéger les doigts des jeunes garçons devant écrire. Cela évite de se tordre un doigt. Ce n'est pas en contradiction avec ce qui a été dit précedemment : n'oubliez pas que le contact était quasiment interdit lors de l'apprentissage du TODE de l'époque.

Dans "Get tough" d'Applegate et dans les ouvrages de Feldenkrais. C'est à dire chez deux instructeurs ayant pratiqué dans des circonstances les plus dures, vous trouverez très peu de coup de poings. Ce n'est pas pour autant qu'ils dédaignent l'anglaise. C'est un bon entrainement pour éviter les flambages articulaires. Mais ils préconisent les Chin Jab, les manchettes.....

Les vieux katas dans leur forme d'okinawa....se pratiquent main ouvertes. Voir sanchin dans l'uechi ryu ou bien chinte en shorin ryu.

did, ;)
« Modifié: 07 mars 2007 à 22:51:25 par Kilbith »

07 mars 2007 à 22:40:36
Réponse #24

fred2


bonjours
voilà quelques trucs pour s'entraîner en solo et sans matos :

Un - choisir quelques techniques de percussion et les travailler face à un mirroir en variant les niveaux de frappe et et travaillant 5 à 7 frappes.  Travailler à petite vitesse pour ancrer la mémoire musculaire.  Ceci fait, check à 360 degres.
deux - faire le meme type de drill dans un espace plus important sans meuble ni mur à moins de deux mètres.  Ce travail se fera les yeux fermés pour bosser les combinaisons et se couper du monde (parer l'effet "j'ai l'air c*n").

Trois - faire des drills mais avec des déplacements dans les 4 directions + 360 degrés en check.

Quatre - travail de drill avec des armes improvisées que tu porte dans la vie courante (clés, stylo, magazine, etc, etc.)

Dès que possible s'entraîner dans l'eau.  C'est un bon moyen d'avoir à lutter contre un élément sans risque de blessure (travail de l'equilibre et de la puissance plus la vitesse).  Pour la condition physique : footing + étirements + pompes + abdos. Un peu de natation et de course fractionnée.

a+
fred2
« Modifié: 08 mars 2007 à 13:45:55 par DavidManise »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité