Nos Partenaires

Auteur Sujet: *L'eau pas potable*  (Lu 18475 fois)

07 mars 2007 à 19:58:43
Réponse #25

DavidManise


Tafdak. Bah que de l'eau distillé ne marche pas à MT et LT: il faut effectivement rajouter des sels. Mais sur cette période là, est-ce mieux que de rester à un endroit où il y a des métaux lourds ? Bon et puis ca necessite quand même pas mal de soleil aussi non ? bref

Du soleil ou une autre source de chaleur pour faire évaporer l'eau contenue sous le plastique.  3-4 caillasses chauffées au feu, ça te sort un litre d'eau de la boue en 2-2 ;)

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 mars 2007 à 20:05:37
Réponse #26

Cynry


Je vais être obligé de te demander de développer  :)

Pour la boue, tu poses les pierres direct dans une flaque de boue, avec un tissu/plastique par dessus, et hop ? Même avec de la boue bien dégueu ?

07 mars 2007 à 20:29:26
Réponse #27

DavidManise


Tu fais un mini-puits solaire.  Tu prépares tout bien.  Ton gobelet, ta toile (qui n'a pas besoin d'être transparente, pour le coup).  Tu chauffes des cailloux.  Un caillou de la taille du poing va faire chauffer et sécher grosso modo un ballon de foot de volume de terre en 2h environs.  Tu balances tes cailloux dans le trou, en cercle près du bord (surtout pas trop proche du milieu si ta tasse peut fondre).  Tu recouvres d'un peu de terre, de boue, tu ajoutes de l'eau bien crade.  Tu poses ton récipient au milieu, tu poses ta toile, ton plastique, whatever.  Tu l'arrimes bien aux bords avec du poids (d'autres cailloux par exemple).  Tu poses un dernier caillou au milieu.  Et voilà.

L'eau qui reste sera plus ou moins distillée.  Elle aura bien l'odeur de terre, de plastique et des contaminants volatiles, mais les métaux lourds resteront dans la terre.  Ils ne s'évaporent pas.  Ça marche même avec de l'urine...  mais l'eau résultante sent bien la pisse.  Ça marche aussi pour désaliniser l'eau de mer.  Ça marche encore mieux s'il fait froid dehors.  Ça condense plus vite sur le plastique.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 mars 2007 à 20:44:13
Réponse #28

kent1




un petit schéma pour completer ce qu'à dit David

(c'est pas très lisible, désolé pour l'écriture :-[)

edit : ça marche maintenant :)
« Modifié: 07 mars 2007 à 20:59:10 par kent1 »

08 mars 2007 à 01:30:56
Réponse #29

Sayamon


Bon en ce qui concerne les intoxication aux métaux lourd, et notament au mercure, j'avais un cour de médecine qui en parlait mais la je le retrouve plus, mais autant que je me souveitn ça avait un rapport avec la synthèse protéique donc ça devient très vite problématique et on peu pas faire grand chose, donc la prudence est de rigueur.


En ce qui concerne le Loire :
Perso je travaille sur la Loire tous les été, je me baigne tous les jours dedans (plus ou moin volontairement; moin que plus d'ailleur) je boit régulièrement la tasse et je n'ai jamais eu aucun probleme particulier (pas meme des diahrée). Mais bon c'est clair que ça engage pas a la baignade, surtout qu'en été y'as une prolifération d'algue qui fait que la Loire ressemble plus a un green de golf qu'à un fleuve.

Sinon pour info la Loire était considéré comme le fleuve le plus propre de france il y as quelques année. Je sais pas ce qu'il en est maintenant.

Perso je me "baigne" dans la Loire à coté de Saint étienne, et la baignade est autorisée et la qualité de l'eau est très controlée puisque après purification c'est celle-la meme que l'on boit.
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

08 mars 2007 à 08:02:35
Réponse #30

Pierre


David,

Tu fais un mini-puits solaire.  Tu prépares tout bien. ... ... Ça condense plus vite sur le plastique.

C'est une méthode que j'ai lue à plusieurs endroits mais as tu eu l'occasion de la tester concrètement ? Car j'ai toujours eu des doutes sur son efficacité et son rendement .

Sayamon,

En ce qui concerne le Loire :
Perso je travaille sur la Loire tous les été, je me baigne tous les jours dedans (plus ou moin volontairement; moin que plus d'ailleur) je boit régulièrement la tasse et je n'ai jamais eu aucun probleme particulier (pas meme des diahrée). Mais bon c'est clair que ça engage pas a la baignade, surtout qu'en été y'as une prolifération d'algue qui fait que la Loire ressemble plus a un green de golf qu'à un fleuve.

Sinon pour info la Loire était considéré comme le fleuve le plus propre de france il y as quelques année. Je sais pas ce qu'il en est maintenant.

Perso je me "baigne" dans la Loire à coté de Saint étienne, et la baignade est autorisée et la qualité de l'eau est très controlée puisque après purification c'est celle-la meme que l'on boit.

C'est clair, que plus on se trouve ent amont d'un cours d'eau, moins l'eau doit comporter de risques. En Touraine, il y a également de nombreux points de captage pour l'eau potable, en revanche, la baignade est interdite quasiment partout .

A+
Pierre

08 mars 2007 à 09:01:48
Réponse #31

DavidManise


C'est une méthode que j'ai lue à plusieurs endroits mais as tu eu l'occasion de la tester concrètement ? Car j'ai toujours eu des doutes sur son efficacité et son rendement.

Est-ce que j'ai l'habitude de balancer des infos que je n'ai pas testées ? :(

Tu as bien lu que je ne parle pas de puits solaire, n'est-ce pas ?

C'est sûr qu'un filtre à osmose inverse ça demande moins d'efforts.  Mais cette technique la permet de rendre quasi n'importe quelle flotte buvable, sans être dépendant du soleil et sans devoir creuser 1 mètre cube.  Tu peux même, au besoin, utiliser la terre autour du puits comme pré-filtre. 

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

08 mars 2007 à 10:43:54
Réponse #32

guillaume


C'est sûr qu'un filtre à osmose inverse ça demande moins d'efforts.

Et comment fabriquer un filtre à osmose inverse en situation de survie? Je suis intérressé :).

Perso, j'ai testé le puits solaire. Le rendement est quasiment nul. De plus, ça demande beaucoup d'éffort pour creuser. Pas top quand on manque déjà d'eau ;).

a+

08 mars 2007 à 11:17:41
Réponse #33

Pierre


David

Est-ce que j'ai l'habitude de balancer des infos que je n'ai pas testées ? :(

Non, je ne crois pas  ;) Mais je suis toujours méfiant, on lit tellement de trucs qui une fois mis en pratique, s'avèrent aberrants  ;D

Tu as bien lu que je ne parle pas de puits solaire, n'est-ce pas ?
Oui c'est clair ! le puits solaire fait partie des aberrations dont je parle.

C'est sûr qu'un filtre à osmose inverse ça demande moins d'efforts.  Mais cette technique la permet de rendre quasi n'importe quelle flotte buvable, sans être dépendant du soleil et sans devoir creuser 1 mètre cube.  Tu peux même, au besoin, utiliser la terre autour du puits comme pré-filtre. 

Ok merci pour le tuyau  :doubleup: ! Il va falloir que j'essaies ca ! Tu penses que en bord de mer, ce pourrait une technique suffisante pour tenir avec de l'eau salée, bache, sable et galets ?

Guillaume,

Et comment fabriquer un filtre à osmose inverse en situation de survie? Je suis intérressé :).

Vue la technologie qui consite à faire passer l'eau à travers une membrane sous forte pression, je ne vois pas comment c'est possible !  :(

A+
Pierre

08 mars 2007 à 15:43:29
Réponse #34

Sayamon


Surtout qu'il faut une membrane sime perméable, c'est dire une membrane qui laisse passer l'eau mais pas le reste, du moin pas les agents pathogène.

En revanche pour faire augmenter fortement une pression en théorie c'est assez facile, il suffi de mettre sa source d'eau en hauteur (assez haut hein quand meme ^^), on peu notament utiliser des tuyau flexibles, La pression monte très très vite.

Pour info c'est exactement le meme principe qui est utilisé avec les chateaux d'eau et ça permet d'avoir l'eau courante pour toute une ville.

pour ceux qui aiment les calculs voilà la formule.

P=rgh

Avec
P la pression générée
r Correspond en fait a la lettre grecque "rhô" c'est la masse volumique de l'eau (1000 kg/m3 )
h la hauteur (dans ce cas c'est la hauteur entre le haut de l'eau et la membrane de diffusion)


Voilà voilà.
Si vous voulez en savoir un peu plus sur l'osmaose héstez pas à me demander je suis en plein dedans avec la FAC ;D
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

08 mars 2007 à 16:35:42
Réponse #35

gglt


Surtout qu'il faut une membrane sime perméable, c'est dire une membrane qui laisse passer l'eau mais pas le reste, du moin pas les agents pathogène.

Et cette membrane, où la trouves-tu ? Peut-on la fabriquer nous-mêmes ?
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

08 mars 2007 à 16:46:05
Réponse #36

Sayamon


Ben pour moi la est le probleme je veu dire je n'ai strictement aucune idée d'ou on peu trouver ce genre de membrane. Je demanderai a mes profs de biophysique si ils savent ou se les procurer ;) mais pour ça faudra attendre 2semaine paske je les revois pas d'ici là, désolé.
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

09 mars 2007 à 20:33:24
Réponse #37

guillaume


Ben pour moi la est le probleme je veu dire je n'ai strictement aucune idée d'ou on peu trouver ce genre de membrane. Je demanderai a mes profs de biophysique si ils savent ou se les procurer ;) mais pour ça faudra attendre 2semaine paske je les revois pas d'ici là, désolé.

C'est sûrement une grosse connerie mais si on alignait plusieurs filtres à café, ça donnerait quoi à votre avis?

a+

09 mars 2007 à 21:32:10
Réponse #38

Sayamon


Franchement je n'en ai aucune idée mais je pense pas que ce soit vraiment efficace pour retirer les agents pathogènes.
Dans le cas des métaux lourd par exemple je ne pense pas que ce soit efficace. Il faudrai un filtre moléculaire pour que ce soit efficace.

Mais je suis en train de penser qu'une truc qui pourrai etre efficace comme filtre ce serai peut etre les gel utilisé en éléctrophorèse... Là aussi il faut que je me renseigne.
Mais si ça peut servir de filtre ce serai très pratique paske ça se presente sous forme de bille que l'on pourrai mettre dans un poncho par exemple et il suffirai plus que de faire passer l'eau.
Mais bon je suis pas sur du tout que ça marche ni que les bille soit accessible autrment que dans des laboratoire donc je vous tien au jus ;).
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

10 mars 2007 à 11:55:58
Réponse #39

Campeur


C'est sûrement une grosse connerie mais si on alignait plusieurs filtres à café, ça donnerait quoi à votre avis?

a+

ben d'après ce que je comprends, c'est à dire pas grand chose  :D ils en sont à filtrer au niveau molleculaire.

les filtres à café, il n'arrêteront que les grosses particules (tailles maxi : café en poudre)

Salut
"Posséder les arts de la paix mais non ceux de la guerre, c'est un manque de courage...posséder les arts de la guerre mais non ceux de la paix, c'est un manque de sagesse" Wang Yang Ming (1472 - 1529)

11 mars 2007 à 04:10:49
Réponse #40

elkar


Voici le resultat de quelques recherches :

La taille des micro-organismes qu'on trouve dans l'eau :
Protozoaires, parasites et spores : supérieur a 1 micron
Bactéries : 0.2 à 1 micron
Virus : 0.02 à 0.4 micron

Le niveau de filtration de quelques filtres :
Filtre à café : 4 a 5 microns (non garanti par les fabricants)
Filtre a fibres thermo-soudées (pour huile vegetale ou pour piscine) : 5 microns
Filtre en toile (par exemple Monopoel) : 1 a 5 microns
Filtre a diatomées pour piscine : 1 à 3 microns
Filtre "chaussette" polypropylene ou polyester pour piscine : jusqu'à 0.5 micron
Filtre céramique (par exemple Katadyn) : 0.3 à 0.2 micron
Membrane a osmose : 0.0001 micron

La membrane a osmose filtre BEAUCOUP plus petit ! Il en resulte qu'ellle filtre tres lentement (une membrane a osmose ressemble a du cellophane, je vous laisse imaginer a quel point c'est lent). De plus, elle filtre tellement bien que l'eau peut etre insuffisament mineralisée en sortie.

Donc, d'apres ces données :
- Le filtre a cafe ne filtre pas grand chose
- Meme les filtres ceramiques laissent passer les virus ; pour se debarasser de tous les micro organismes uniquement par filtration, il faut une membrane a osmose.
- Comme le traitement chimique seul peut etre inefficace contre certains parasites resistants, il faut l'associer a un filtrage a 1 micron ; le filtre a café est insuffisant pour ca.

Quelques liens  :
http://www.katadyn.fr/connaissance-de-l-eau/technologies-differentes.html
http://www.lenntech.com/membrane-technology.htm

En fait, dans le cas filtration+traitement chimique, on pourrait se passer du filtre ceramique, un filtre pour piscine 1 micron pourrait faire l'affaire. Ca permettrait des systemes bien plus legers que les systemes a filtre ceramique. Reste a voir coté prix et facilité d'utilisation ... on dirait que je viens de trouver mon premier test de terrain a faire :)


Et comment fabriquer un filtre à osmose inverse en situation de survie? Je suis intérressé :).

Fabriquer un filtre a osmose en situation de survie, a moins d'etre le fils de Superman et de Mc Gyver, n'y compte pas trop :) (d'autant plus improbable que si mes souvenirs sont bons, aucun des deux n'est une femelle).
Ca doit etre deja assez difficile a faire chez soi. Mais on peut toujours essayer :)

Cote membrane, pas facile de trouver des informations. On peut faire des tests avec du cellophane alimentaire (j'ai fait une experience de diffusion de colorant a travers un cellophane quand j'etais petit, donc je sais qu'il y a au moins un truc qui peut passer a travers)
Test 1 : Eau posée dans une poche de cellophane (filtration par simple gravité) : rien ne passe, meme en etant tres patient.
Test 2 : Eau enfermée dans une poche de cellophane + resserement de la poche : le cellphane eclate avant d'avoir laissé passer la moindre goutte.
Bon, je m'en doutais, c'est plus compliqué que ca :) Je vous livrerai d'autres resultats avec plus de neurones.

En fait, il y a 2 manieres d'utiliser une membrane a osmose : en osmose, et en osmose inverse.

L'osmose implique l'utilisation d'un soluté (par exemple du sel). On doit avoir de l'eau des deux cotés de la membrane (un coté propre et un coté sale). On met du sel coté propre, la membrane va faire passer du sel dans un sens, de l'eau dans l'autre. Ca implique donc d'avoir deja de l'eau propre au depart (eventuellement en tres petite quantité, ca dependra du design de l'engin), ainsi qu'une petite reserve de sel. La membrane va equilibrer la salinité des deux cotés. Donc, le reservoir d'eau sale doit etre beaucoup plus gros que le coté eau propre (sinon il restera trop de sel coté propre pour pouvoir etre consommé), et l'eau propre finira salée de toute facon ; c'est pas tres interessant.

L'osmose inverse ne necessite ni sel, ni eau propre initiale, en revanche, on a besoin de pas mal de pression. On met sous pression le coté sale, et des qu'on arrive a vaincre la 'pression osmotique' de la membrane, l'eau passe a travers en laissant polluants et particules coté sale. La pression necessaire depend des caracteristiques de la membrane, mais il est possible qu'elle soit assez consequente. Une valeur typique serait de 3 bars (valeur courament requise pour les osmoseurs domestiques). C'est facile a obtenir avec un piston, par contre, en utilisant la gravité et un tube (faire une colonne d'eau), ca necessite un tube de 30 metres de haut, donc c'est pas realisable sur le terrain.
Cette pression pose le probleme de la resistance de la membrane.


C'est sûrement une grosse connerie mais si on alignait plusieurs filtres à café, ça donnerait quoi à votre avis?

Dans certains systemes de filtration pour piscine, il y a 2 filtres 1 micron successifs. Je ne sais pas si c'est pour ameliorer la finesse du filtrage, ou pour augmenter la longevité, ou autre chose ... A priori, les particules qui ont franchi le 1er filtre franchiront aussi le 2e ? Ca doit certainement servir a quelque chose pour qu'ils le fassent, mais j'arrive pas a trouver ce que ca change.

11 mars 2007 à 10:32:18
Réponse #41

Sayamon


Bon alors je suis aller me ballader un peu sur le enet parce que j'était sur d'avoir déjà entendu parler de systèmes qui ont la forme d'une paille et qui permette de filtrer de l'eau directement avec la bouche. Et je m'était pas trompé ça existe !!

http://www.universalpressagency.com/index.php?action=article&id_article=253084

Et voilà le site commercial :
http://www.lifestraw.com/en/french/low/low.asp

Elle est très bien contre tout ce qui est organique et meme les ion mais par contre est inneficace contre les métaux lourd  :bang:

Le seul problème c'est que je ne sais pas si ils vendent aux particuliers. Ni le prix.

Edit: j'ai le prix, 1,65€ l'unitée


Et j'ai trouvé aussi un autre système :
http://www.antenna.ch/pdf/hcd_francais.pdf

http://www.antenna.ch/index.php?t=main&s=0&m=100&a=1001&f=j&p=110

Alors en fait ce système ne purifie pas l'eau directement, il permet de réaliser une solution de chlore (en fait de l'acide hypochloreux) Qui ensuite permetra une foi mise en contact avec l'eau de la "désinfecter".

Les avantages :
 - Petit (tien dans une poche si j'en croi les concepteurs)
 - Permet de traiter beaucoup d'eau.
 - La longévité peut fonctionner pendant 10 000heures (donnée constructeurs)


Les désavantages :
 - Nécessite du courant éléctrique  :'( (12V à 3A  :o c'est beaucoup ça non ?j'y connai pas grand chose en éléctricité moi )
 - Le temps de réalisation (1 heure, mais ça je pense qu'on peu aller plus vite si on veut pas un désinfectant trop concentré)
 - ne purifie pas l'eau directement il crée juste une solution désinfectante qu'il faut ensuite mélanger avec de l'eau pour la rendre potable. Et je ne sais pas exactement comment se passe ce mélange et si il faut respecter des quantités donnée?
Sachant que l'agent désinfectant est de la meme famille que l'eau de javelle je pense qu'il faut faire gaffe mais bon je suis pas un spé...(si on as des chimiste dans la salle  :D )


Son prix 160 € pour l'europe.

je vous met aussi le lien du wiki sur comment rendre l'eau potable ;)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rendre_de_l%27eau_potable

Je dirai jste qu'il faut faire gaffe avec la méthode d'ébullition de l'eau. Ce qui compte c'est pas que ça fasse des bulles c'est la température de l'eau. Cette température est de 100°.... au niveau de la mer. Ce n'est pas du tout pareil en altitude, où la température d'ébullition est plus basse, et de ce fait cette méthode peut devenir insufisante pour purifier de l'eau.
De plsu une foi que l'eau bout ça sert a rien de se dire que si on fait plus chauffer la température va monter... c'est faux. Une foi la température d'ébullition atteinte cette température ne variera pas tant qu'il y aura de l'eau dans votre popote.

Voilà j'éspère faire avancer le schmilblick :D

Mes 2 blairos ;)
« Modifié: 11 mars 2007 à 10:40:47 par Sayamon »
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

11 mars 2007 à 10:38:26
Réponse #42

Blue


Oui les paille-filtre, ça existe et c'est en vente libre aux particuliers..

Par exemple chez Inuka

Je l'avais aussi repérée mais j'aimerais bien que quelqu'un qui l' utilisée donne un avis...Entre autre sur la facilité à aspirer l'eau pour un enfant.

Blue

11 mars 2007 à 10:39:14
Réponse #43

guillaume


Il me semble avoir lu ici qu'il faut aspirer comme un malade pour avoir quelques gouttes d'eau dans la bouche ;).

a+

11 mars 2007 à 10:41:50
Réponse #44

Sayamon


J'en ai jamais tenu une dans la bouche mais au vu du nombre de filtre qui ce succède je pense qu'il soit pas faloir y aller de main morte ;)
Tous savaient que c'était impossible, un fou qui ne le savait pas est venu et l'a fait.

11 mars 2007 à 11:24:49
Réponse #45

Blue


C'est un peu ma crainte...SI tu as soif, que tu es stressé, voir essouflé, cela ne doit pas être bien facile...alors en plus pour un gamin...

Blue

11 mars 2007 à 12:18:10
Réponse #46

DavidManise


Salut :)

Quand j'ai mentionné la membrane à osmose, c'était une blague ;D

Ça n'est pas utilisable sur le terrain actuellement...  ;D

- Comme le traitement chimique seul peut etre inefficace contre certains parasites resistants, il faut l'associer a un filtrage a 1 micron ; le filtre a café est insuffisant pour ca.

Les parasites résistants à 4ppm de chlore ne courent pas les rues hein...  surtout pas en France.  Ceux qui pourraient y résister sont d'ailleurs généralement plus gros que 1 micron. 

Il faut aussi savoir que les deux trucs qui sont reconnus pour vraiment résister au chlore (Cryptosporidium et Giardia) ne sont résistants que quand ils sont enkystés.  On les trouve presque uniquement dans l'eau de surface contaminée par des excréments d'animaux.  Aucun des deux n'est mortel sur un sujet en santé.  Les jeunes enfants et les sujets immunodéprimés, par contre, sont plus sensibles et des précautions particulières de stérilisation doivent être prises, puisqu'une très faible inoculation peut suffire à les rendre très malade. Chez un sujet sain, quelques protozoaires n'ont pas le temps de se multiplier assez pour causer des symptômes, ils sont butés par le système immunitaire et/ou la flore intestinale avant d'attaquer les parois de l'intestin et de causer les symptômes qu'on connaît.

Pour résumer, chez un sujet sain, Cryptosporidium & Giardia = infection aïgue et qui se résout d'elle-même : grosse chiasse, quoi. Attention : cette chiasse est très contagieuse, attention à BIEN se désinfecter les mains (pour ne pas s'auto-réinfecter) et à ne pas infecter l'eau potable ou la nourriture des autres !  Là, le gel désinfectant ou le savon valent leur pesant d'or).

http://en.wikipedia.org/wiki/Cryptosporidium
http://en.wikipedia.org/wiki/Giardia_lamblia

Giardia est moins résistant au chlore que Cryptosporidium. 

Bref, pour être vraiment sûr : filtration à < 1 micron et traitement chimique derrière (aquatabs, micropur, etc.). 

Moi, j'évalue plutôt le risque de contamination de la flotte par des matières fécales.  Si risque évident (pâturage au-dessus, bouse de sanglier dedans, etc.) : je fais bouillir, ou alors je filtre ET traite chimiquement.  Basta. 

Si risque limité, je traite simplement chimiquement.

Si risque minime, je me penche et je bois.

En milieu éloigné, j'ai tendance à être plus prudent.  Une grosse gastro, en situation de survie, ça peut t'achever.  Mais bon en rando normale...  faut pas exagérer.

Attention, là, je parle pour la France et le Québec uniquement.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

11 mars 2007 à 14:22:54
Réponse #47

Nimbus


Salut :)

Quand j'ai mentionné la membrane à osmose, c'était une blague ;D

Ça n'est pas utilisable sur le terrain actuellement...  ;D

http://www.hydrationtech.com/low/main.html

11 mars 2007 à 14:57:24
Réponse #48

DavidManise


Ouais...  avec un débit à 20°C de 0,25L à l'heure, j'appelle pas ça utilisable.  Sorry.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

11 mars 2007 à 15:00:11
Réponse #49

Nimbus



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité