Nos Partenaires

Auteur Sujet: [REVUE MATOS] SPYDERCO Spin  (Lu 11776 fois)

12 septembre 2006 à 09:05:35
Lu 11776 fois

Eric Lem


Dans notre grande série "repeuplons le forum"  ;D, voici une revue que j'ai écrit dernièrement sur un des derniers nés de chez Spyderco: Le Spin.


Spyderco, est une marque qui, depuis des années, enchante les amateurs de lames avec ses créations, parfois surprenantes, mais toujours superbement usinées.
Que ce soit d’un point de vue self-défense ou utilitaire, on est rarement déçu en achetant du Spyder.

Je dois dire que j’ai été, une fois de plus, très impressionné par le nouveau catalogue Spyderco.
Ce que j’aime avec cette marque, c’est que, malgré sa réputation, le fait qu’elle soit bien établie et qu’elle dispose d’un catalogue déjà extrêmement bien fournis, Spyderco n’hésite jamais à sortir de nouveaux modèles, à tester de nouveaux matériaux ou à proposer des designs innovants qui sortent des sentiers battus.

Syderco est aussi une de rares marques à ma connaissance à s’intéresser autant à l’utilisateur final, il n’est pas rare de voir les dirigeants de la marque traîner sur les forums spécialisés, écouter les avis de leurs clients et proposer des améliorations qui vont dans ce sens (exemples récents : le Delica « wavé » et le Pikal, tous deux développés en collaboration avec les membres du forum US Total Protection Interactive).

Une de mes gammes préférées chez Spyder est sans contexte celle des « Litle Big Knives », dont les modèles les plus connus sont le Jester et le Ladybug.
Deux formidables petits couteaux, très discrets, qui trouvent leur place tout naturellement dans une poche ou sur un trousseau de clés et qui, de par leur taille réduite, ne déclenche pas les alarmes dès que vous le sortez.
Cette gamme s’est vue adjoindre un nouveau modèle cette saison, le SPIN.


Ma première rencontre avec le SPIN, date de quelques mois…
Il m’avait été présenté lors d’un stage de protection personnelle par le GHC himself, Mr. Fred Perrin qui ne tarissait pas d’éloges à son sujet.

Après l’avoir eu en main pendant quelques minutes, je suis rapidement arrivé à la conclusion qu’il me FALLAIT ce couteau…

Bon, ça fait maintenant presque un mois qu’un exemplaire de ce modèle, en  provenance directe des zétazunis, a trouvé une maison accueillante dans ma poche.

Il est temps de faire un petit résumé de mes premières impressions :


1) Le Design.

On a beau se dire qu’on achète pas un couteau pour des raisons esthétiques, on en achète quand même rarement un, juste parce qu’il est moche comme l’enfer…
Et le SPIN a de la gueule… c’est le moins qu’on puisse dire.




Le design du couteau a été réalisé par Erich Glesser qui n’est autre que le fils de Sal G., le célèbre Big Boss de la marque à l’arachnide.
On retrouve d’ailleurs la « marque » d’Erich à l’arrière du couteau (les lettres E et G entremêlées)

« Modifié: 19 septembre 2006 à 16:10:26 par Maximil »
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

12 septembre 2006 à 09:06:51
Réponse #1

Eric Lem


On retrouve également les signes distinctifs de Spyderco à différents niveaux : l’araignée sur la lame et le marquage « toile » sur le manche.




Personnellement, je trouve que le marquage sur le manche est affreux… mais bon, on peut quand même vivre avec…

Je regrette également le choix de l’acier comme matériau pour le manche, dès qu’on a les mains un peu moites (ou emplie d’un liquide divers…) l’acier à tendance à transformer le couteau en savonnette.
Cependant, ce problème peut assez facilement être contourné (voir le chapitre traitant de la prise en main).


2)   La lame.

L’acier choisi est le VG-10, acier utilisé par la marque de Golden depuis de longues années, et qu’on retrouve également sur pas mal de best-sellers comme par exemple le Delica.
J’ai d’ailleurs un peu l’impression que cet acier à subit quelques améliorations… je suis loin d’être un spécialiste des aciers (tout ce que je lui demande c’est de couper et d’être facilement réafutable), mais le tranchant du SPIN me semble encore plus « mordant » que les autres modèles VG-10 que je possède.
Pour vous donner une idée, les 4 cm de lame du SPIN sont largement suffisants pour débiter de la paracorde  5,5 mm à la volée.

Une autre particularité de la lame du SPIN est son émouture « totale » qui part du dessus de la lame et se poursuit, dans le même angle, jusqu’au tranchant.
Je ne sais pas très bien ce que ça amène ou pas au pouvoir de coupe, mais esthétiquement je trouve ça assez réussit…

La pointe aussi est assez particulière



Ce type de pointe « tronquée » est présente sur bon nombre de couteau de la nouvelle collection (comme le Delica Gen4).
Le pouvoir de pénétration semble être équivalent (d’après les qqs tests que j’ai fait du moins, pas encore essayé de percer une cage thoracique avec) mais je pense que la solidité de la pointe s’en trouve bel et bien améliorée.
Ce qui pour un couteau à vocation plutôt utilitaire est toujours appréciable…


3) Le Lock

Le choix de Glesser s’est porté sur un système de type frame-lock.
Esthétiquement j’adore les frames… allez savoir pourquoi…
Sur un plan « technique », le frame permet d’avoir un lock puissant sans augmenter « l’épaisseur » du couteau, ce qui, sur un couteau aussi petit, rend le port beaucoup plus confortable.

Le dernier frame lock que j’avais essayé (sur un Strider) m’avait fortement déçu… le lock bloquait l’ouverture de la lame (en rayant le coating de celle-ci) et il fallait presque un cric pour l’ouvrir.
Selon la façon de poser ses doigts sur le manche, il était même parfois impossible de l’ouvrir sans changer le positionnement de la main
Idéal pour une sortie sous stress…

Le lock du Spin m’a quelque peu rassuré… ici le mécanisme fonctionne bien et la lame glisse très souplement sur toute la longueur du mécanisme.
Malgré tout, il me reste quelque craintes… il m’est déjà arrivé de me retrouver avec le couteau partiellement locké (le mécanisme ne s’étant pas engagé à fond), ce qui constitue un risque inacceptable pour mes petites mimines.
Un point « gris » (ce phénomène ne se produit pas assez souvent pour être vraiment considéré comme un point noir) à retravailler donc...
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

12 septembre 2006 à 09:09:33
Réponse #2

Eric Lem


4) La prise en main.


Assurément LE point fort de ce couteau.
La prise en main est absolument hallucinante, surtout si on la compare à la taille très réduite du couteau.



On sent également que beaucoup de temps à été passé sur la conception du manche, tant celui-ci semble être moulé dans la main.
J’apprécie tout particulièrement la petite dépression qui sert d’appui pour le pouce sur le dessus de la lame.



Si je n’avais pas deux mains gauches, j’ajouterais volontiers quelques toxifications sur l’appui pouce, l’intérieur du lock et sur la plaquette en acier du manche, même si le couteau est déjà très fonctionnel comme ça…

Pourtant, même si la prise en main est très satisfaisante à l’origine, ce n’est pas une raison pour ne pas essayer de l’améliorer…
Une solution pratique, low-tech et low-cost, que j’utilise avec les autres mini-Spydie, consiste à y adjoindre une photon, montée sur un anneau de porte-clé assez large.




L’idée est de passer le petit doigt dans l’anneau, ce qui permet de maintenir une certaine tension qui a pour effet de « coller » le couteau dans la paume.
Ca évite aussi de le laisser tomber si, pour une raison ou une autre, on est amené à ouvrir la main.
De plus, j’ai l’impression (qui n’en est peut-être qu’une dans le fond) que la photon « adoucit » le look du couteau, en lui conférant un côté plus utilitaire.






5)   Modes de port & déploiements.


Le SPIN est un couteau Tip-Down (ce qui signifie que clippé dans la poche en position fermée, la pointe est en bas) pourvu d’un clip de poche.
Sur le modèle que j’ai testé, j’ai trouvé le clip très « serré », ce qui limite un peu la rapidité de sortie.
La raison pour laquelle le clip est si « tight », c’est qu’à l’origine il à été prévu pour pouvoir être utilisé en pince à billets.

Ce n’est cependant pas un mode de port que j’affectionne particulièrement.

Je lui préfère nettement un port « classique » clippé dans la poche avant droite, ou encore un port IWB en ligne central, le couteau clippé légèrement à gauche de ma boucle de ceinture, à l’intérieur du pantalon.

En ce qui concerne le déploiement : malheureusement, c’est « inwavable »…
Le fait qu’il soit configuré en tip-down empêche donc l’adjonction d’un système d’ouverture « automatique ».
Il faudra donc se rabattre sur un déploiement plus classique : avec le pouce, en « N-Y Drop » (on pince la lame entre le pouce et l’index, un petit « flip » du poignet et le couteau s’ouvre grâce à l’inertie du manche) ou encore à deux mains.


6)   Conclusions – Pro’s & Con’s.


Points forts :
 
-   Une ergonomie pas loin d’être parfaite.
-   Taille « socialement acceptable ».
-   Lame d’excellente qualité, très bien aiguisée et facilement réafutable.
-   Port très agréable (couteau léger et plat).


Points faibles :

-   Prix élevé pour un couteau de cette taille.
-   Plaquettes en stainless steel, très glissantes sous certaines conditions.
-   Système de lock encore légèrement perfectible.
-   Clip un peu trop serrant.


Pour moi, le SPIN est ce qui, actuellement, selon les données sociopolitiques nord-européennes, se rapproche le plus de l’EDC parfait.
Petit, d’allure peu agressive, étudié dans ses moindres détails et magnifiquement usiné… le SPIN à malgré tout le défaut de ses qualités : un prix d’achat assez élevé pour un couteau de cette taille.
Evidemment, les matériaux, la réalisation et le temps consacré au R&D ont également un impact sur le prix….

Pas de quoi bouder son plaisir, néanmoins… les quelques euros supplémentaires à investir seront rapidement oubliés une fois que vous prendrez en main votre SPIN.

Le prix, ça s’oublie… la qualité, ça reste…
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

12 septembre 2006 à 09:13:50
Réponse #3

Pierre


Superbe revue Eric,

Très .....convainquante....malheureusement pour nos portefeuilles  ;)

A+
Pierre

12 septembre 2006 à 10:30:33
Réponse #4

bloodyfrog


Raaaaaahhhh!

C'est malin!
M'en faut un maintenant!  >:(

 ;D

Manu.

12 septembre 2006 à 12:08:58
Réponse #5

celtik


Belle présentation et analyse convaincante.

Perso. j'ai mis du temps à accrocher avec le design des Spyderco ..... mais maintenant il est presque impossible que je n'en ai pas un à portée de la main.

"Résistance et obéissance, voilà les deux vertus du citoyen. Par l'obéissance, il assure l'ordre ; par la résistance, il assure la liberté".
    ALAIN

12 septembre 2006 à 19:59:06
Réponse #6

humpfrey


Merci Eric pour cette analyse pleine de bon sens (remarque, pour un membre de l'ACDS c'est normal ;))...
M.Perrin me l'avait également montré lors du stage à Die, et pour reprendre la maxime d'un certain fabricant de voiture : "il a tout d'un grand" ;D
« Modifié: 14 septembre 2006 à 16:52:13 par humpfrey »

14 septembre 2006 à 15:08:50
Réponse #7

French Kiss


Trop petit a mon gout, si tu le choppe pas bien du premier coup, la poignee se "perd" dans la main... je lui prefere largement le Meerkat (ou le Salsa) qui n'est pas beaucoup plus gros mais permet une bien meilleure prise en main...
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

14 septembre 2006 à 16:32:36
Réponse #8

Eric Lem


je lui prefere largement le Meerkat (ou le Salsa)

Comme quoi, les gouts et les couleurs...
Perso, j'ai également un Meerkat et si j'aime bien ce couteau, je le trouve quand même beaucoup moins pratique à porter car trop "épais" par rapport à sa taille totale.
De plus, je n'aime pas trop le profil de la lame sur mon modèle (c'est le modèle avec la lame en "S")
Dans la taille au dessus du Spin, j'aimerais bien essayer le Dodo...  :)
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

14 septembre 2006 à 16:50:47
Réponse #9

French Kiss


C'est parce que le meerkat est un peu plus epais qu'il ne se perd pas dans la main, en plus la matiere du manche (FRN) permis une bonne prise, le manche en metal du spin, et tout les manche en SS de facon generale, sont trop glissant a mon gout...

Ben pourtant le dodo a une lame en S aussi...  :P  t'es bizarre toi  :D Essaie le Salsa, c'est un bon compromis, il est relativement plat, et la poignee offre un bon compromis encombrement/prise en main
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

17 septembre 2006 à 00:06:24
Réponse #10

BULLYSSON


en plus au niveau design il est très sympa le salsa :

http://www.europsurplus.com/article.php3?id=532


celui là je le verrai bien dans ma poche...   ;D

le dessin du piment sur le manche j'adore !

SALSAAAAAAAAAAAAA...  CALIENTE !


Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

17 septembre 2006 à 12:11:53
Réponse #11

French Kiss


Ben commande le directement aux US, meme si tu dois payer les frais de douanes, il te reviendra toujours moins cher qu'en l'achetant en Europe ;)
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

18 septembre 2006 à 10:14:14
Réponse #12

French Kiss


Je connais, c'est le genre d'experience qui calme, mais j'ai commande pas mal de fois sans probleme... le probleme des revendeurs locaux, c'est le passage oblige par la case "importateurs" et ceux-la prennent leur part sur les frais d'import-export, alors au final, en rajoutant les frais et taxes douaniers, tu payes le schlass 2 fois plus cher:
[prix en dollars + 5% de frais de change ] +  8.5% de taxe d'importation + 19,6% de TVA + somme forfaitaire pour les "frais" de douanes + frais de "traitement importateur" (frais de dossier+transport) => le prix de vente distributeur (qui est aussi l'importateur en France)... en magasin il faut donc ajouter encore une fois la TVA et la marge du detaillant...

http://ec.europa.eu/taxation_customs/dds/en/tarhome.htm

codes taric 8211920000 et 8211930000
« Modifié: 19 septembre 2006 à 16:11:13 par Maximil »
"En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils." extrait de l'Almanach de Desproges

18 septembre 2006 à 10:59:54
Réponse #13

the grinch


j'ai eu en main la petite bestiole et franchement rien ne me plait dessus ! trop plat ! pas assez long ! lame limitée dans l'usage ! d'autres marques font aussi bien et moins cher !  ;)

18 mars 2008 à 14:34:11
Réponse #14

Crocuta crocuta


La hyène nécromancienne déterreuse de posts a encore frappé...
J'ai reçu récemment un lot de 4 couteaux comprenant un Spin, et...
Bon dieu qu'j'en suis content! Comme yzont dit : Petite lame redoutable, prise en main bluffante ( un peu moins que le Kiwi, quand même  ::)), look vraiment pas agressif...
Et ce pour un prix défiant absolument toute concurrence  :doubleup:
Les araignées, plus j'en ai, plus je les aime  :love:
Voici Gali l'alligator, Il arrive, il sème la mort
Éventre les zoisillons, tortureu les papillons
Voici Gali l'alligator, les lapins, il les dévore,
Véritable psychopathe, il leur arrache toutes les pattes !

19 mars 2008 à 09:37:54
Réponse #15

Tony


Salut Crocuta,

Toi qui aimes les araignées, je te conseil le modèle lady bug pour mettre sur tes clées de voiture ou de maison par exemple.
Petit, discret (dans la main... ;D), bonne prise en main, bon pouvoir de coupe, enfin c'est un modèle qui a fait ces preuves depuis pas mal de temps.


19 mars 2008 à 14:32:56
Réponse #16

Crocuta crocuta


Salut Tony,
Ben il fait partie de mes projets à court terme, mais le truc c'est que j'hésite encore entre une lame avec ou sans serrations...
Normalement, je choisis très vite, mais sur celui-là, je sais pas pourquoi mais je me tâte ^-^
Merci du conseil  ;)
Voici Gali l'alligator, Il arrive, il sème la mort
Éventre les zoisillons, tortureu les papillons
Voici Gali l'alligator, les lapins, il les dévore,
Véritable psychopathe, il leur arrache toutes les pattes !

19 mars 2008 à 23:34:28
Réponse #17

Rod


Pas de serrations sur le mien non plus...  ;)
En plus je trouve que sur une lame de cette taille et qui plus est avec un manche réduit cela va augmenter la force nécessaire pour le retirer... Surtout que les lames lisses de chez Spyder sont des rasoirs!  :up:

Bien à toi,

Rod

19 mars 2008 à 23:38:36
Réponse #18

Crocuta crocuta


Salut la hyène

Pour ma part, c'est le ladybug sans serrations et c'est  :up:

@pluche

J.Phil.

Pas de serrations sur le mien non plus...  ;)
En plus je trouve que sur une lame de cette taille et qui plus est avec un manche réduit cela va augmenter la force nécessaire pour le retirer... Surtout que les lames lisses de chez Spyder sont des rasoirs!  :up:

Bien à toi,

Rod


Merci bien les aminches, (toujours aussi serviables, hein :love:) dès que mes finances se seront remises de la folie que je viens de commettre et de celles que je vais commettre à Paris le 5 avril,  je suivrai vos conseils avisés! ( je sais vraiment pas pourquoi j'ai hésité juste pour celui-là, moi qui n'aime pas les serrations :blink:)
Voilà, merci, à shlurpe  ;)
Zi hyena
Voici Gali l'alligator, Il arrive, il sème la mort
Éventre les zoisillons, tortureu les papillons
Voici Gali l'alligator, les lapins, il les dévore,
Véritable psychopathe, il leur arrache toutes les pattes !

22 mars 2008 à 12:45:59
Réponse #19

jilucorg


Salut,

Juste pour signaler que le Spin existe ausi en version "Etched" (gravée), lame toujours en VG10, ce qui rend le "manche" beaucoup moins glissant, reproche qui lui était fait. Esthétique différente... C'est vraiment proche du Shark comme taille de lame et prise en main — mais c'est quand même seulement un indus ! —, la lame triangulaire du Shark II est un poil plus large à la base et plus courte de 5mm, avec bien sûr  un port différent : le Spin replié tient par exemple tout entier à l'intérieur de la petite pochette à monnaie d'un jean. Pour le reste, relire la magnifique revue d'Éric Lem !








jiluc.

19 mai 2008 à 14:08:12
Réponse #20

Crocuta crocuta


Salut les aminches, j'ai suivi vos quelques (avisés  :lol:) conseils, me voilà à présent l'heureux possesseur d'un Ladybug orange tout mignon qui s'est retrouvé sur mes clés, c'est vraiment un super petit couteau, avec une vraie lame qui coupe sacrément !
Alors merci  ;)
Voici Gali l'alligator, Il arrive, il sème la mort
Éventre les zoisillons, tortureu les papillons
Voici Gali l'alligator, les lapins, il les dévore,
Véritable psychopathe, il leur arrache toutes les pattes !

20 mai 2008 à 07:42:27
Réponse #21

the grinch


bon choix !!!!!  :doubleup: franchement le spin n'est pas vraiment pratique comparé au ladybug ! c'est sur qu'il "jette" bien qu'il est beau mais ......  :down:

20 mai 2008 à 09:35:00
Réponse #22

Tony


 :doubleup: très bon choix le ladybug, il est sur mes clées depuis pas mal d'années et je dois dire qu'il me donne pas mal de services dans la vie de tout les jours.

20 mai 2008 à 10:21:00
Réponse #23

ipphy


bon choix !!!!!  :doubleup: franchement le spin n'est pas vraiment pratique comparé au ladybug ! c'est sur qu'il "jette" bien qu'il est beau mais ......  :down:

Que lui reproches-tu?

Son manche à 2 doigts?

20 mai 2008 à 12:37:16
Réponse #24

the grinch


trop plat pour sa taille ! une forme de lame peut utilisable dans la vie courante sauf pour des coupes de cordelettes peut être ! ouverture une main très dure avec mes mains ! pourtant j'en ouvre toute la journée ! bref ! le ladybug est bien plus utilitaire pour moi ! en plus je n'ai pas confiance au frame lock sur un petit machin comme ça !  :down:

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité