Nos Partenaires

Auteur Sujet: Crapahute Magique en Laponie Finlandaise...  (Lu 34046 fois)

14 mars 2009 à 16:35:03
Lu 34046 fois

lambda


Juste un petit coucou de Finlande pour mon dernier jour...  :)
en esperant que vous allez tous bien!

retour en Hollande demain  :'(

C etait...c etait...  :love: :love: :love:
enfin je vous ferai un compte rendu vite vite vite des mon retour...

a+,
Lambda



« Modifié: 18 mars 2009 à 14:29:07 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

15 mars 2009 à 10:01:58
Réponse #1

georges


Alors ma louloutte bien rentré j'éspere que ta profité des sauuuuuuuuuuuuuuuuuuna lool hé j'attend avec impatience que tu me raconte et que tu me dise le resultat de tes petits renseignement pour notre projet de voyage 'in ze big noooooord" aller au plaisir de te revoir et n'hésite pas.

15 mars 2009 à 10:43:13
Réponse #2

lepapat


John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


15 mars 2009 à 10:51:32
Réponse #3

commandos


Salut l'ami et bon teyour parmis nous .
J4espère que tes trois semaine dans les pays d'en haut ton été bénéfique et que tu ais revenu plein d'images dans la tète et dans ton APN pour nous les faire partagé.
Au plaisir de te revoir et de refaire une petite sortie avec toi.
Commandos,et comandos junior.
//www.artdesbois.fr/phpBB/index.php

15 mars 2009 à 10:57:08
Réponse #4

Bison


Bon retour sous nos latitudes, Lambda!

Bien content que le résumé de ton expédition s'exprime par un triple  :love:
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

15 mars 2009 à 14:23:19
Réponse #5

Vulpus


La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

15 mars 2009 à 14:28:38
Réponse #6

lambda


Merci les gars,

y aura un paquet de photos vous inquietez pas...
Georges, j y ai cogite,  ;) . on en cause en mp tres vite...

a+!
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

15 mars 2009 à 17:11:27
Réponse #7

Anke


(HS : Commandos, as-tu reçu mes mails et mp ?)

Lambda, vite, vite les photos ... Non, je galège, prend ton temps. :)

15 mars 2009 à 22:19:08
Réponse #8

georges



16 mars 2009 à 00:24:44
Réponse #9

Lemuel


Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

16 mars 2009 à 09:59:49
Réponse #10

Saami


Dur dur de revenir de là Haut... J'etais en laponie finlandaise en janvier !
c'est tellement beau !

bon retour chez toi !

par curiosité, tu etais où exactement ?

16 mars 2009 à 11:24:20
Réponse #11

ACORN


Bonjour mon ami,
Content d'avoir de tes nouvelles.
A très bientôt j'espère

ACORN

16 mars 2009 à 14:55:32
Réponse #12

lambda


Merci Acorn,

Saami, j etais dans la region du lac d Inari (Inarijärvi) , et toi?

Anke, je suis en train de selectionner les photos...
je m active pour le texte...

des que c est prêt, je modifie le titre de ce fil et j y integre tout ca...

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

17 mars 2009 à 08:39:45
Réponse #13

Diesel


Toi au moins il ne fait pas te tirer les oreilles pour avoir un récit et des photos.  ;D

17 mars 2009 à 15:11:52
Réponse #14

Saami


...
Saami, j etais dans la region du lac d Inari (Inarijärvi) , et toi?
...

J'etais dans la region dEnontekio, à Hetta.

vivement les photos !!

18 mars 2009 à 14:21:55
Réponse #15

lambda


Bon ben quand faut y aller...  :D

Je vais vous raconter un peu ma viréee finlandaise, par avance, veuillez m excuser pour les longueurs et le nombre de photos... j essaierai de ne pas etre trop redondant et d etre concis tout en apportant le max d infos...

j oublierai peut etre des choses, mais avec vos questions et remarques certains details me reviendront en memoire et permettront de completer...  :-[

L idée de cette virée etait de decouvrir, après la Suède et la Norvège, un peu le nord de la Finlande, un petit peu sa culture (ce serait utopique de penser qu un seul voyage est necessaire pour tout aprehender) et rajouter une couche d experience de vie et de randonnee autonome dans ce type d environnement qui me passionne.

En fait je me vois comme un oignon, et j essaie de me rajouter une couche d expe a chaque fois que je le peux...  :D

Initialement je devais faire un trek en solo de 10 a 12 jours et a la suite rejoindre pour 6 ou 7 jours le campement d un ami finlandais pour bucheronner sur son territoire ou il veut se construire une cabane et un petit sauna. le programme a un peu change, mais je vous explique plus bas pourquoi...

j ai passe en gros 3 semaines dans la region d Inari, du 21 fevrier, jusqu au 15 mars.
Inari se situe au nord de la Finlande, au bord du lac d Inari (Inarijärvi), avec a l est la frontiere russe a quelques km de la partie la plus orientale du lac, qui est vraiment immense mais difficile a dimensionner car aux contours tres tortures et remplis d archipels et borde de lacs secondaires.

ici je vous montre rapidement la zone ou j ai crapahute. l echelle en bas a gauche represente 5 km.
- en rouge, c est la premiere partie de mon periple qui s est fait finalement sur 6 jours,
- en vert, une viree de 2 jours a la suite de la premiere,
- en violet, le chemin et la zone ou j etais avec mon pote pendant 9 jours. la zone est large et l emplacement pas precise a la demande de cet ami qui souhaite preserve sa vie privee et ne pas trop divulguer l emplacement exact de son territoire, histoire de preserver son isolement et sa paix.



Arrivé le 21 février a l aéroport d Ivalo (petite ville a 40 km au sud est d Inari) je passe la nuit a Inari et le lendemain je recupere le materiel loue chez un Guide local super sympa et avec qui j avais pas mal cause par mail auparavant pour ma preparation. j ai donc loue:

- une paire de raquette,
- une paire de batons et
- une pulka

Pour conclure ce dimanche je suis alle visite le centre culturel d Inari, centre dedié a la culture Saami (on est en plein milieu du Lapland qui s etend quasiement du milieu de la Norvege en passant par la Suede, la Finlande (qui n est pas scandinave) et
s etendant dans une partie de la Russie du nord.

Ce centre (Siida centre, Siida etant le mot saami voulant dire "village" saami traditionnel en Laponie) est fantastique et expose l histoire de cette region, dont les traces d occupations remontent a 9000 ans dans le passé. il montre les activités traditionnelles Saami de cette epoque jusqu a nos jours, et l interaction forte que ce peuple a avec son environnement.
Les saamis sont veritablement des specialistes de la vie et survie dans ces milieux arctiques et experts dans l 'art de soutirer tout ce dont ils ont besoins dans leur environnement, sans pour autant alterer celui ci... on est vraiment dans un esprit d "exploitation" durable.

Ce sont, de par necessité, mais aussi par goût et ayant beaucoup de patience, des artisans hors pairs dont les realisations sont d une finesse et d une complexité incroyable. toujours actifs, les artisans produisent des vetements, bottes, couteaux, ustensiles domestiques... qui n ont rien de simplement folkloriques mais qui sont veritablement encore utilises journalierement par les locaux.

quelques exemples...


un "couffin" pour un bebe...



des lames de chasse pour des fleches...





recipients pour le beurre...


a gauche sur l etagere du haut, 2 kuksa (sorte de tasse traditionnelle faite dans une loupe de bouleau...) et 1 nappu (recipient a l ouverture plus etroite que le diametre moyen du corps, permettant de traire les femelles rennes sans renverser du lait, l operation de la traite etant parfois un peu plus mouvementee que ce qu il se fait avec nos tranquilles vaches de par chez nous...  :) )


racloir pour nettoyer l interieur des peaux de rennes avant tannage




une illustration de l utilisation optimisee des ressources locales (ici bois de rennes) pour confectionner toutes sortes de pieces utilitaires ou decoratives...


Leuku a gauche (leur couteau de camp a eux), Puuko a droite (puuko veut dire couteau de facon generale...), dans leur etui fait en bois de renne et en cuir de renne.

La forme de l etui a une raison bien particuliere d etre, elle permet tout simplement de s asseoir dans un traineau sans que le couteau remonte le long de votre hanche et vienne s enfoncer douloureusement dans vos cotes. en fait, comme cela, en s asseyant, le couteau glisse vers l arriere en basculant et ne vous gene pas.

de facon generale, les saamis étaient des peuples nomades, dont les moyens de subsistances etaient fondes sur l elevage du renne, la peche et l artisanat. ce qui est encore le cas de nos jours. les lacs de cette region sont riches en truites "saumonees"/rouges et en "whitefish" (?). pour les rennes, j en reparle un peu plus bas...

les saamis ont un parlement qui a une existence legale reconnue par le gouvernement finlandais, d ailleurs, certaines demarches administratives sont aussi traduites en saami et les formulaires associes peuvent etre remplis en saami.

Par contre contrairement a la Norvege et la Suede, le gouvernement finlandais ne semble pas encore reconnaitre le droit a l usage traditionnel des terres qui etaient exploitees depuis des lustres par les saamis. il y en ce moment pas mal de discussion entre le parlement saami et le gouvernement finlandais sur ce litige. dans les alentours du lac d inari, une grande partie des terres appartient a l etat (parcs nationaux, "wilderness area"...) et quelques grosses compagnies forestieres.

Inari est une petite bourgade de 1000 habitants environs, dont il est tres facile de s eloigner pour partir dans les zones sauvages. pas mal de tourisme sur le lac en été...

c etait juste un tres rapide apercu du pays et de sa culture associéee...
« Modifié: 18 mars 2009 à 18:15:22 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 mars 2009 à 14:23:05
Réponse #16

lambda


...Apres avoir fait cette visite et les derniers achats alimentaires... me voila le lundi matin 23/02 au debut de mon premier periple...

details sur la longueur du jour: la nuit polaire est bien finie, le soleil se leve aux alentours de 8h00, 8h30 et se couche vers 17H00, 17h30...



des forets a perte de vue... le relief n est pas vraiment montagneux (en moyenne 200 metres d altitude, a la louche) mais bien valonné.


tiens, une trace de lapin...




Etablissement a la fin de ce premier jour de mon campement, ici vous pouvez voir en prechauffe et chauffe mon rechaud multifuel (Nova de chez Optimus, on en avait cause dans un autre post), il fait aux alentours de -12°C, pas vraiment tres froid pour la saison et la region. pendant que je monte ma tente, 4 rennes me passent a cote en galopant, a 3 metres de moi...  :)

Coordonnees GPS du campement :

systeme geodesique: Finland Hayford
format de position: Grille Finnoise
GPS GARMIN 60

KKJ 3493699 ("abscisses de la carte")
27  7637120 ("ordonnees de la carte")
altitude: 206 m


ici le campement au petit matin. la tente n est pas vraiment adaptee a ce climat: tres petite et penible a monter avec sa doublure interne, du coup j ai laisse tombe et utilise juste la toile externe. du coup le matin, j avais beaucoup de condensation gelee a l interieur. condensation qui tombait sur moi des que je bougeais pour m extraire de mon sac... sur une bonne partie du sejour je ne l ai pas utilisee...cette tente m a ete pretee au dernier moment. faudra que je prenne plus de temps pour y reflechir la prochaine fois (vais m inspirer des travaux de Georges). j ai toujours des prises de tete avec les tentes...  :-[

me voila reparti...
la pulka chargee a 45 kg avec sur moi un sac "de jour" a 7 ou 8 kg n est pas trop penible a trainer. les raquettes accrochent bien. le bonhomme est juste un peu lent... dans la mesure du possible, je suivrais les traces de skidoo.






apres ce 2 eme jour de crapahute, je passerai la nuit dans un refuge d acces libre. equipe d un poele pour secher ses affaires, c est le pied.  :doubleup:

coordonnees du refuge:

KKJ 3494984
27  7629632
altitude: 177 m



Corvee de bois pour soi et pour en laisser aussi pour le prochain randonneur qui viendra apres moi.


oui, oui, je detaille l outil trouve sur place pour faire ca... je vous vois, bande pervers, la bave a la levre, reluquant cette innocente petite hache...  :D :D





rustique, manche en metal emmanche et soude dans le fer de hache, c est sur ca ne va pas casser.. par contre, le manche en fer est a utiliser avec des gants... c est des coups a y laisser la peau des doigts... d ailleurs ca commence a coller, rien que le temps de faire les photos... d ailleurs je reeefile mes mouffles maisons (sous mouffles en peau de lapin (poils a l interieur) et mouffles en laines feutrees). plus d une fois je les ai benies au cours de ce voyage, elles se sont averees extrement chaudes.  :doubleup:



quelques images du crepuscule, aux alentours de l abri, lui meme situe au bord d un petit lac (nom du lac)...



« Modifié: 19 mars 2009 à 00:15:31 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 mars 2009 à 14:24:19
Réponse #17

lambda


Bon c est bien joli, mais sans bouger, il commence a faire froid (-15 environ). aller, zou, on se rentre et je me fais un petit feu, en le preparant eclaire d une bougie, dans le poele situe au centre de cette "hutte"...







quelques photos d ambiance...  :D











je m apprete a traverser un lac long d environ 8 km, le Hammasjarvi...







comme vous le constatez, durant la traversee de ce lac, en cours d apres midi, j ai eu droit a toute sorte de temps, du plus beau jusqu a la chute de neige venteuse, et ca en alternance... le climat arctique est tres variable et dans un laps de temps tres court (un quart d heure), j avais constate cette particularite aussi au cours d autres virees en Suede et au Spitzberg.

etablissement du camp eclaire par ce joli crepuscule...
coordonnees:
KKJ 3496362
27  7617499
altitude: 254 m



et details du couchage constitue, en partant du sol:
- d une couverture de survie renforcee (la fameuse suisse)
- d un matelas multicouche fais maison (fais un post la dessus deja)
- une peau de rennes  :love: :love: :love: :doubleup:
prolongee pour les pieds par une peau de chevre recuperee dans le grenier chez mes parents...

le sac de couchage est un Valandre, modele "Thor", duvet, prevu pour du -40/-45, complete par un sac a viande en soie pour limiter la condensation a l interieur du sac. j etais vraiment confort... Pour moi avec la peau de renne, c etait quasiement la piece maitresse de mon equipement...




le vestibule de la tente pour pouvoir se mettre a genoux et taper ces godasses a l exterieur et faire tout en son pouvoir pour minimiser au maximum l introduction de neige dans son abri, l humidite est vraiment l ennemi absolu a combattre...




Dans la matinee du 4 eme jour, avant de repartir...




et c est reparti...
« Modifié: 18 mars 2009 à 22:47:03 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 mars 2009 à 14:25:29
Réponse #18

lambda



apres avoir retraverse un autre lac, le Rautujarvi, je trouverai un autre abri pour passer la nuit...

coordonnees de cet abri:
KKJ 3502497
27  7618867
altitude: 241 m



corvee de bois... et preparation du feu. je vais faire bosser le Kasimodo un peu...



un petit tour dehors pour admirer le ciel etoile (elle est haute la polaire ici  :D...) et Venus eclatante...



la popote du soir, sans oublier d aerer le local le temps de la cuisson, meme si ca caille un peu dehors...



et en preparant mon paquetage pour repartir, j entends un oiseau, la seconde forme de vie sauvage que je vois depuis mon depart...



C est un "Kuukkeli", emblematique dans cette region...

et me voila encore reparti pour mon 5 eme jour...




J aime bien cette variete de couleurs...

apres avoir traverse le lac Pasasjarvi, tout doucement je m approche d Ivalo et m apprete a passer ma nuit au bord de la riviere qui traverse la petite ville. je camperais pas tres loin de son aeroport... la civilisation se fait vite ressentir, meme ici...

coordonnees:
KKJ 3517272
27  7615101
altitude: 132 m


et oui, rien ne vaut un bon thermo pour conserver au moins a la journee son eau de boisson liquide (thermo que j avais aussi), sinon on est condamne a ce genre de bricolage...


au petit matin du 6 eme jour, un petit -25 au thermometre abrite contre un de mes sacs a dos...

l interieur de la fermeture eclair de mon sac de couchage est givree sur presque tout le long. mais ca ne m a pas gene pour dormir. je pense que dans la nuit ca a du frisoter les -30. mais dans tous les cas, je n ai jamais eu froid. et la bouteille a pipi est vraiement un + niveau confort... :doubleup: sympa de ne pas avoir a sortir du sac pour pisser dans ces conditions... je l ai utilise pendant tout mon periple. c est devenu un reflexe... mieux qu un "teddy bear"... :D sans parler de l effet bouillotte, quoique la, le sac suffisait a lui meme sans souci...




cette nuit aura ete faite sous un tarp monte un peu a l arrache quand la nuit tombait...




et je repars vers la "banlieue" d Ivalo... La banlieue la bas, c est ca...  ;D




dans la "ville", j enleve mes raquettes qui se logent sans probleme dans la pulka, bien que petite et deja bien chargee...



dans la soiree de ce 6 eme jour je finirais ce periple par un petit kawa et decide de me "rapatrier" sur Inari par taxi.

Pourquoi ecourter cette ballade. pour des raisons physiques? non, materielles? non, tout va bien aussi de ce cote la... et bien pour des raisons psychologiques tout simplement... cette boucle en solitude- non pas celle que j ai pu connaitre en Allemagne ou dans les Vosges l ete ou ailleurs dans nos contrees, ou meme seuls, on ne le reste finalement jamais bien longtemps: on croise d autres randonneurs, on passe a proximite de villages ou fermes, memes isolees... - m a simplement revele que bien n aimant pas les foules, je ne suis pas un solitaire a proprement parler. j aime de temps a autre rencontrer quelqu un sur mon chemin, pour echanger quelques mots et partager mes sentiments et emotions avec cette personne de passage. et ce qui a ete dur, et c est revele au cours du 5 eme jour, je n ai pas honte de le dire, c est la lourdeur de cette solitude, mise en avant dans ces contrees sauvages. je suis persuade que nous sommes des paradoxes sur pattes, ne pouvant pas avoir une bonne qualite de vie si on nous plonge dans les fourmilieres humaines que sont les grande cites, mais ne pouvant pas vivre et survivre trop longtemps, coupe de tous lien social et emotionnels avec nos congeneres, meme si parfois, on est pas toujours fier d appartenir a la meme espece qu eux...  :-[ "3 mois sans contact humains"... ? je serai mort sans doute avant ca... a moins de trouver mon "Willson" a moi? je ne sais pas... :-\ cogitant la dessus. je passerais la nuit dans une petite cabine d un camping d Inari.
« Modifié: 18 mars 2009 à 23:13:31 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 mars 2009 à 14:26:26
Réponse #19

lambda


Le lendemain, le temps etant splendide, je me dis que ca serais sympa de partir bivouaquer sur un ilot du lac gele 2 jours, histoire de voir des aurores boreales...

je prends le minimum vital, laisse la tente au camping et passe une partie de la journee a traverser le lac et selectionner l ilot qui me servira d observatoire...

c est le trajet vert sur la carte indique au debut de ce post...


ce n est pas celui la, mais pas loin...


les formations neigeuses ont toujours quelque chose de torture et de vivant qui m a toujours subjugue...


Ca se passera ici!

coordonnees de l ilot:
KKJ 3509309
27  7649947
altitude: 108 m

le soir tombe...



voila mon poste d observation...









et c est parti... bien que l activite solaire soit faible en ce moment...






je rentrerais en debut de soiree le lendemain, des lueurs pleins la tete...
nouvelle nuit a Inari et le jour d apres, en attendant que mon ami finlandais arrive a Inari (parti de Hollande en voiture...), je m en vais visiter le magasin et l atelier d un artisan (forgeron) et de sa famille: sa femme travaille avec lui et son fils suit des cours d artisanat traditionnel saami. le nom de l affaire et "samekki" (en esperant ne pas ecorcher l orthographe... :-[)

quelques photos de leur production...





le lendemain, le pote est la et nous voila reparti pour 9 jours de bucheronnage sur son "territoire" parseme de lacs et de foret...  :love: :love: :love:

« Modifié: 18 mars 2009 à 23:25:36 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 mars 2009 à 14:28:25
Réponse #20

lambda


Le pote en question...


apres un "certain temps de marche"  ;)... juste une petite photo des environs de son "territoire"...



premiere tache, etablir le trou d eau qui nous servira tout au long de notre sejour et du sien qui se prolongera encore presque 2 semaines apres mon depart...








Un truc important, une fois le trou fini, penser apres chaque puisage a le recouvrir d un panneau de bois quelconque avec un peu de mousse isolante par exemple pour eviter qu il ne se regele a pres chaque nuit, ce qu il fera malgre tout, mais partiellement, ce qui est deja ca de gagne...


apres avoir monte une tente assez consequente pour pouvoir se tenir debout dedans (un vrai luxe a mes yeux...), preparation d un petit feu et installation de notre petit bordel...




un peu de couture de reparation...


le poele au matin avec posee dessus, une "opa" typiquement finlandaise.


details de la tente... toile en "canevas" (??) coton je pense, tubulure en alu, provenance: organisation humanitaire, je crois...











et voila votre serviteur en action...




Cet ami pour son projet a besoin de 60 poutres de 25 a 30 cm de diametres, "brutes", d une longueur comprise entre 3 et 4 metres, avec quelques morceaux de 5 metres environ....

les arbres selectionnes ne doivent pas etre coniques, etre droits, peu noueux si possible, et avoir pousse verticalement pour eviter tout probleme de stress asymetrique se revelant en cours de sechage (2 ans en moyenne, une fois ecorcés).
- pas de tronconneuse ou d engin motorisé de quelque sorte...
- tout a la pogne, coupe, hallage, ecorcage.
on a fait entre 35 et 40 pieces (2 pieces par arbres abattu a peu pres...) pendant mon sejour, le tout etant de prelever de facon eparpillee de facon a impacter le moins possible sur la foret...

Le hallage se faisait en trainant chaque piece decoupee (dans les 200 kg): dans l ordre, j etais devant, suivi par mon pote suivi par l arbre. on ete harnachés en serie. moi avec une grosse ceinture, lui avec un harnais complet.

La suite tout a l heure...  :-[
excusez moi pour les fautes et coquilles... j arrange tout ca des que possible.
et je rajoute quelques infos manquantes demain sans faute (j ai pas tout sous la main la...)

...
« Modifié: 18 mars 2009 à 18:28:30 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 mars 2009 à 14:57:20
Réponse #21

lambda


Les arbres la bas mettent beaucoup de temps a pousser, la nature est grandiose mais fragile. chaque coupe a ete murement reflechie, et tout sera utilise, les chutes serviront de bois de chauffage pour sa future cabane...

une preuve de la rudesse du climat pour les vegetaux. vous pouvez voir que les cernes sont tres etroits. sa foret est majoritairement constitiuees de pins et aussi d un peu de bouleau. un pin de 25 cm de diametre a frequemment 200 ans d age, chez moi dans les landes, 25 a 30 cm de diametre, ca fait du 30 ans d age maxi...

en moyenne les cernes font 0.6 mm d epaisseur dans cette region.



Un autre outil qui nous a ete tres utile est cette "machine de levage". tres tres utile pour degager un arbre enfoui sous la neige apres la chute, pour decoincer les lames de scie aussi, ainsi que pour orienter la chute de l arbre en poussant dessus pendant qu on finit la coupe.

il peut donc travailler en traction ou en pression (comme un verrin) suivant le besoin...







le Kasimodo et une hache Fiskar on bien travaille ces jours la. Le kasimodo a ebranche, fais sauter des noeuds, ecorcer des surfaces concaves, fait du petit bois et du moins petits... je suis content de lui.  ;)



apres la coupe et le hallage, il faut ecorcer ce bois (pin) pour le preparer au sechage. Pour cela, on a etrenne ce type d outil, sorte de plane incurvee, tres efficace pour cette tache...





...

« Modifié: 18 mars 2009 à 18:29:50 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 mars 2009 à 15:04:12
Réponse #22

DavidManise


Rha put**n :love:

Comment ça me donne trop le mal du pays...  ca ressemble comme deux gouttes d'eau à chez moi.  Détail qui tue, le poêle à bois c'est le même qui était chez mes parents.  Bref...  merci Lambda :love:

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 mars 2009 à 15:12:13
Réponse #23

lambda


A cote du camp, j ai pu assister a un evenement plus ou moins mensuel:

Les proprietaires des rennes (qui vivent en liberte un peu partout la bas) les rassemblent de temps a autres, sans chercher a distinguer leur appartenance, en les "appelant" par des cris, voir une corne parfois et ces rennes sont ensuite parques dans un enclos provisoire quelque part dans une zone inhabitee et sauvage pour ensuite etre redistribues, quelques jours plus tard a chaque proprietaires, lors d un grand rassemblement d une journee, ou chacun repart avec son lot de rennes qu il reconnait par le biais d un marquage a l oreille  (habituellement fait au puuko suivant un motif un peu complique).

les images dessous montre la premiere phase de rassemblement...






apres cette pose impromptue, nous revoila parti au travail, mais entre temps, mon camarade me montre un outil qui lui sera utile plus tard et qui est une espece de foreuse villebrequin mais forgee main, et seule 1 personne sait forgee proprement ca en Finlande. une belle piece! des amateurs pour relever le defit?  ;)







« Modifié: 18 mars 2009 à 18:31:21 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 mars 2009 à 15:29:31
Réponse #24

lambda


de rien David  :-[ , si c est comme ca aussi de par chez toi, c est sur que j y ferais aussi un tour... un jour  :)

Swisstraceur, c est pas fini! y en a d autres!  :D

Bon j en etais ou moi?... :huh: ah oui, on bosse, on bosse, c est bien joli ca, mais faut bouffer aussi!
pendant presque ces 3 semaines, et plus particulierement pendant ces 9 jours, je me suis nourri de renne! seche, fume, en soupe, en brochette legerement chauffees au feu de bois...  :love:  :love:  :love: je m en lasse pas!
avec de la puree, des pates, accompgne de baies sauvages (lingenberries, cloudberries...)




au passage je vous montre le systeme de rechaud complementaire du poele, utilise par le pote. un rechaud a alcool de chez Trangia. propre, sans vapeur toxique, silencieux, un peu moins puissant que mon "reacteur", mais tres facile a mettre en oeuvre, et insensible de par sa structure, au vent. vraiment du bon matos rustique necessitant jute de prechauffer l alcool lorsqu on descend en dessous des -15... m enfin ca couvre pas mal de nos besoin de par chez nous...





a cote, et utilise en exterieur, ma "trapanelle" fonctionnant au sp95  :-[ (ils se posent pas trop de question pour ce type de rechaud, le Guide qui m a loue le matos, m a dit de pas m emmerder et de me servir a la pompe du village tout simplement...)



Au passage, au niveau des taches domestiques, une qui est vitale, c est de faire bouillir de l eau... c est simple, chaque matin midi et soir, on bouillait de l eau (non pas pour la steriliser, celle du lac etait nickel directo comme ca, surtout en hiver...) pour la stocker dans tout nos thermos et boire chaud directement. l eau sous forme liquide, c est plus precieux que de l or dans ces conditions ou il faut bien s hydrater (favoriser une bonne regulation thermique par une bonne circulation sanguine: le sang, la lymphe et les fluides corporels, ce sont de bons fluides caloporteurs aussi...donc beaucoup boire...) et avoir de l eau dispo pour la bouffe, la vaisselle...des qu on avait le poele ou un rechaud, on ne faisait que ca presque. chercher l eau au lac et la "preparer" pour le lendemain...
« Modifié: 18 mars 2009 à 18:33:11 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité