Nos Partenaires

Auteur Sujet: Tuto affutage  (Lu 4277 fois)

13 février 2009 à 13:56:54
Lu 4277 fois

cardoso5fr


On m'a demandé sur EDCFORUM comment j'affutais mes lames donc j'ai fait un petit tuto avec photos.
Bon cela révolutionne pas la face du monde non plus mais bon.
Si je conserve une certaines épaisseur d'acier avant trempe et qu'il en reste pas mal une fois la fin de l'émouture de faite. Au backstand/ponceuse à bande je fais un petit biseau secondaire à la bande de 400 à 20 ° de chaque coté. Si Vous partez d'une lame industrielle ou d'une émouture fine, c'est pas nécessaire, le boulot est déjà fait.
1) Vous avez besoin
1 planche de bois dur et plate. 2 pinces en plastiques, une pièce de tapis de souris ou de lino. (perso j'ai du lino), et du papier de verre de carrossier fin. Sur l'image c'est une vielle bande de grain 400. Mais vous pouvez utiliser du papier grain 180-240 si vous voulez reprendre le fil d'une lame.
Vous mettez le lino sur le bois, l'abrasif sur le lino, on huile le tout (wd40 ou une simple huile minérale fera l'affaire.)


On applique la lame sur la bande huilée avec un angle de 20° de chaque coté. 20 passage de chaque coté. Vous passer le lame comme si vous coupiez en poussant vers l'avant. Je vérifie avec le pouce que la lame s'affine bien que le "fil" commence à morde un peu la peau. (vous pouvez tester sur l'ongle également si vous avez peur d'y laisser un doigt.)
Quand c'est ok à vos yeux, vous pouvez passer aux papiers 600-600-1000-1200..... Toujours avec de l'huile.
De cette manière vous allez naturellement obtenir un bel affutage convexe. Même sur les émoutures les plus épaisses.



2) Quand je suis satifsait du résultat (la lame est déjà capable de peler un ongle sans aucun effort) je passe un coup de polissoir avec pate à polir (plus ou moins un grain 1600-2000)


Pareil angle de 20-25° de chaque coté et on laisse la machine bosser.

2 bis)
( Pour ceux qui n'ont pas de polissoir, une planche, et du jean retournée collé desssus. Imbibé de pate à polir fait trés bien l'affaire et on l'utilise comme un cuir de barbier, (en clair on ne coupe pas, mais on appliaque la lame en tirant vers soit.


2 Ter)
Le polissoir peut aussi être remplacé par une perceuse et les kit de polissages auto. j'ai utilisé ça pendant trois ans.



3) Je fini le boulot avec ma pierre japonaise grain 3000 (normalement on bosse à l'eau mais pour la photo elle est seche.)

20 degré de chaque coté, un cout d'un coté, un coup dans l'autre, un coup du premier coté..... Et en poussant vers l'avant comme si on coupait la pierre.
Normalement aprés ça cela coupe tout ce que vous voulez :D
Bon le pouvoir de coupe va bien sur dépendre de l'émouture (la géométrie de la lame), du type d'acier, et de son traitement thermique. Mais avec cette méthode, j'arrive à faire couper à peu prés n'importe quoi.

« Modifié: 13 février 2009 à 14:22:44 par cardoso5fr »
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

13 février 2009 à 14:09:22
Réponse #1

lambda


Merci cardoso5fr pour ce tuto bien illustre.
je le verrai bien integre dans une archive ou wiki... :-[  :doubleup:

juste une petite remarque:
- en ce qui concerne l etape du polissoir (la machine tournante, pas la "bande de barbier" ou ca pose aucun probleme), ne pas appuyer trop fort sur le feutre, et alterne regulierement une emouture puis l autre en verifiant bien que rien n est chaud.

- en effet, a ce moment la, le tranchant est si fin (quelques microns??) que meme si le pouvoir abrasif de la roue n est pas du tout eleve (comparee a celui d un backstand) , ca peut quand meme chauffer ledit tranchant et modifier sans s en rendre compte son traitement thermique.

donc petites passes de 2/3 secondes, attendre un peu (quelques secondes a l air) et c est reparti.

juste quelques suggestions au passage...

Ca semble tatillon, mais ca serait dommage de flinguer le tranchant d une lame comme ca.

a+!
Lambda

"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

13 février 2009 à 14:29:48
Réponse #2

cardoso5fr


Bonne remarque, (avec un moteur de 1200w comme le mien cela "chauffe" assez fort).
Mais avant d'atteindre les 200° -240°c (temperature à laquelle je reviens une bonne partie de mes lames) , il y a quand même de la marge. (Ce qui n'empèche pas d'être prudent et de bosser par passes successives.)

J'ajoute que le polissoire, c'est un outil "dangereux". Cela tourne assez vite, le coton est "plein" et peut aisément entrainer la lame et vous l'arracher des mains.... Faut faire attention avec ce genre de gadget.
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

14 février 2009 à 11:12:09
Réponse #3

romrom51


merci Cardoso
j'ai une question qui doit etre stupide mais pourquoi de l'huile ? on ne peut pas mettre de l'eau ?
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

14 février 2009 à 18:38:36
Réponse #4

cardoso5fr


Si si on peut mettre de l'eau, mais Je préfère l'huile qui colle plus à l'abrasif et à la lame et qui forme assez vite une sorte de "gel" abrasif. C'est dégueulasse quand on bosse, faut être habillé en conséquence et ne pas avoir peur d'avoir les ongles noirs. L'eau va "s'évaporer" et surtout je trouve que cela ne forme pas la même boue abrasives. Mais à l'eau cela marche aussi (et j'ai plus vite fait de balancer un coup de bombe wd40 que de choper de la flotte dans ma casserole qui me sert à refroidir la lame lors du travail au bac)

D'ailleurs, l'étape de la pierre japonaise est pas forcément obligatoire non plus, c'est plus par plaisir qu'autre chose en fait. (et oui certains ont des plaisirs étranges.)
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

15 février 2009 à 01:08:42
Réponse #5

Ghjallone


Bonne remarque, (avec un moteur de 1200w comme le mien cela "chauffe" assez fort).
Mais avant d'atteindre les 200° -240°c (temperature à laquelle je reviens une bonne partie de mes lames) , il y a quand même de la marge. (Ce qui n'empèche pas d'être prudent et de bosser par passes successives.)

J'ajoute que le polissoire, c'est un outil "dangereux". Cela tourne assez vite, le coton est "plein" et peut aisément entrainer la lame et vous l'arracher des mains.... Faut faire attention avec ce genre de gadget.

une astuce pour ne par cramer une lame quand on travaille avec un outil électrique, c'est de garder les doigts dessus, pres de l'endroit travaillé... on se brule avant de bruler la lame...
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

15 février 2009 à 07:50:16
Réponse #6

MuleSkinner


 >:(   mais non jamais de la vie! Si tu coinces et que la roue t'arrache la lame des mains tu vas avoir les doigts qui partent avec. Les outils électriques c'est méchant et d'ailleurs mettre un moteur de 1200W sur un touret ça permet peut-être d'aller plus vite mais franchement un 150W pour commencer c'est suffisant et en cas de pépin c'est toi qui l'arrêtes et pas lui qui t'avale! @+

15 février 2009 à 08:33:48
Réponse #7

cardoso5fr


 1200w c'est tout ce que j'avais comme moteur donc c'était ça ou rien :D (et un moteur qui calle quand on appuie dessus c'est pas terrible même pour polir, mais c'est vrai qu'un bête touret avec une frotte dessus doit trés bien fonctionner :D)
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

15 février 2009 à 09:18:48
Réponse #8

romrom51


Citer
L'eau va "s'évaporer"
merci de ta réponse, m'en vais mettre de l'huile maintenant , enfin des que je trouverais du temps .... :D
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

15 février 2009 à 10:21:06
Réponse #9

cardoso5fr


C'est un avis perso hein :), je dis pas que c'est ce qu'il faut faire. Moi j'aime bien comme ça et j'ai des résultats trés honorables. Je laisse le soin à chacun d'essayer et se faire une idée :D
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

15 février 2009 à 10:27:21
Réponse #10

romrom51


t'inquiétes pas , oh grand maitre :doubleup:

si ca marche pas ,je ne t'accuseras pas ;)
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

15 février 2009 à 10:42:22
Réponse #11

Ghjallone


>:(   mais non jamais de la vie! Si tu coinces et que la roue t'arrache la lame des mains tu vas avoir les doigts qui partent avec. Les outils électriques c'est méchant et d'ailleurs mettre un moteur de 1200W sur un touret ça permet peut-être d'aller plus vite mais franchement un 150W pour commencer c'est suffisant et en cas de pépin c'est toi qui l'arrêtes et pas lui qui t'avale! @+
évidemment faut pas faire ca comme un sagouin! ;) ca m'est déja arrivé que le machin que j'usinais parte, mais je n'ai jamais eu de problemes, j'ai toujours gardé les doigts derriere...
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité