Nos Partenaires

Auteur Sujet: Super texte sur la protection perso dans les grands évènements  (Lu 6580 fois)

14 octobre 2008 à 12:16:18
Lu 6580 fois

DavidManise


...  sur le blog de l'ACDS Belgique !

http://acdsbelgium.blogspot.com/2008/09/la-scurit-personnelle-dans-les-grands.html

Vraiment bien foutu et génial.  Excellent article  :up:

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

14 octobre 2008 à 12:35:27
Réponse #1

Kilbith


Très intéressant, mais il faut signaler un passage un peu vachard pour les RG  :closedeyes: :

Citer
Il est souvent possible, avec un peu d’entraînement, de repérer les prédateurs à leur comportement : en général, il s’agira de petits groupes mobiles et discrets qui se tiennent légèrement en retrait de la foule et dont le comportement ne « colle » pas à l’ambiance de la manifestation (ils ne viennent pas pour « s’amuser » mais pour « travailler » et ne sont donc pas dans le même état d’esprit).
A partir de là, il suffit de se tenir loin de ce genre de groupes suspects.

 :lol:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 octobre 2008 à 14:51:17
Réponse #2

GZF


Oui il est super cet article, je l'avais lu il y a 1-2 semaines :D

C koi "RG"? :)

14 octobre 2008 à 16:52:51
Réponse #3

Jonathan


RG = Renseignements Généraux, la police qui suit les manifestations en civil
(pour faire court)

Jonathan

14 octobre 2008 à 22:24:59
Réponse #4

Biggy


Citer
Il faut comprendre qu’un agresseur est un professionnel qui fonctionne selon un rapport cout/bénéfice
oui et non. Dans les grands évènements type city parade, y pas mal de gens alcoolisés. Pour m'être battu une fois bourré avec un mec aussi bourré, je pense que l'alcool (et les drogues en général) -1- pervertissent l'appréciation du risque et -2- sont consommées sans modération lors des grands évènements.

Ma conclusion est donc encore moins réjouissante que la citation: la grande majorité des mecs qui viennent pour faire chier sont bourrés (je le rappelle: dans les grands évènements), et le côté désinhibant de l'alcool (ou pire de la poudre)accentue leur dangerosité.

Sentiment personnel sur cet article: si on va à ce type d'évènement comme simple curieux, ce sont de bons conseils. Si on vient pour profiter et se laisser aller, on peut oublier les conseils. Inversement, en suivant ces conseils, on restera au stade d'un RG justement. Alors oui, on aura minimiser le risque, mais qu'aura-t-on vécu de l'évènement ?

L'analogie du soir (espoir): quand on cherche à escalader l'Everest, ce qui compte, c'est d'atteindre le sommet en avion ou se taper l'ascension, tout en sachant qu'on peut en mourir ? chacun a sa réponse.

Participer à ce type d'évènement implique une certaine prise de risque. Il faut en être conscient. Dans les 2 sens. Ca veut dire aussi que si le risque est de zéro, c'est sans doute que la participation est de zéro.

Mes 2 balles...

14 octobre 2008 à 23:18:54
Réponse #5

Patrick


...  sur le blog de l'ACDS Belgique !

http://acdsbelgium.blogspot.com/2008/09/la-scurit-personnelle-dans-les-grands.html

Vraiment bien foutu et génial.  Excellent article  :up:

David
Comment ça c'est génial, mais non c'est un texte de m*rde, du préchi précha de parano pur jus.

- Manquerait plus maintenant que j'enlève le côté spontané de mes loisirs, ma bonne Mme Michu ;
- D'abord moi j'ai jamais eu de problème et pourtant je vis à Liege depuis trente ans et pas un pêt ; Mââme Michu ;
- que d'abord Mâââmme Michu je suis sur moi que c'est tous ces mecs qui se pignolent avec la protection personnelle qui attirent la violence ;
- comment Mââme Michu, ce qu'on voit dans les journeaux avec les agressions, les vols et même viols pendant les parades, bein c'est pour les autres, moi je suis sur qu'il ne m'arrivera rien et que je peut faire comme si de rien n'était

J'aime pô la protection personnelle, mââme michu, moi j'veux penser qu'à des jolies choses bien gaies et être insouciant  :'(

15 octobre 2008 à 09:42:55
Réponse #6

GZF


Merci Jonathan, j'en étais presque sûr mais savais pas que des services étaient à ce genre de truc.

Patrick, j'ai adoré ton post bro Mwahahahahahahahahhahahah trop bien, surtout - que d'abord Mâââmme Michu je suis sur moi que c'est tous ces mecs qui se pignolent avec la protection personnelle qui attirent la violence ;  :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :doubleup:

15 octobre 2008 à 10:02:14
Réponse #7

Kilbith


RG = Renseignements Généraux, la police qui suit les manifestations en civil
(pour faire court)

Jonathan

Oui c'est ça....

Il faut m'excuser pour la blague : mais, c'est vrai que lors de manifs (par exemple estudiantine) c'était toujours amusant de voir les gens des RG encadrant/surveillant la foule avec "discrétion"  ::)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

15 octobre 2008 à 10:28:35
Réponse #8

GZF


Oauis ici on avait les Syriens ki fesaient ca ;) on les reconaissaiet toujours, veste de cuir, mal rasés, et laids comme des poux :D  :lol:

15 octobre 2008 à 17:17:32
Réponse #9

dents-de-sabre


Citer
si, dans un concert de musique classique, la personne qui vous bouscule, même légèrement, prendra probablement la peine de s’excuser, il ne faudra pas vous attendre à recevoir des excuses de la part d’un Punk pogotteur qui aura renversé sa bière sur votre smoking


 :lol:  :lol:  :lol: j'adore

Aaaah on sent bien l'influence des 80's où le méchant stréréotypé était le vilain punk crado avec des chaînes sur son blouson pourrave ( ici l'énoorme Brian Thompson ) avec ''You got me burnin' '' en musique de fond , t'as les mêmes références que moa mon Rico ,  ;D



 ;D

Diego
« Modifié: 15 octobre 2008 à 17:26:16 par Diego »

15 octobre 2008 à 22:57:33
Réponse #10

Rod



15 octobre 2008 à 23:31:28
Réponse #11

SurvivalFred


Aaaah on sent bien l'influence des 80's où le méchant stréréotypé était le vilain punk crado avec des chaînes sur son blouson pourrave ( ici l'énoorme Brian Thompson ) avec ''You got me burnin' '' en musique de fond , t'as les mêmes références que moa mon Rico ,  ;D
Diego

Y'faisait même pas peur, d'ailleurs c'est Terminator qui finit avec ses bottes, alors  ::)

Fred

PS : pas mal du tout le texte  :up:
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

16 octobre 2008 à 12:18:25
Réponse #12

Eric Lem


oui et non. Dans les grands évènements type city parade, y pas mal de gens alcoolisés. Pour m'être battu une fois bourré avec un mec aussi bourré, je pense que l'alcool (et les drogues en général) -1- pervertissent l'appréciation du risque et -2- sont consommées sans modération lors des grands évènements.

C'est pas faux...
Mais tu amalgames deux choses qui sont excessivement différentes: une altercation entre personnes "chaudes" (pour une raison ou une autre: alcool, came, groupe, ...) et une agression pur et simple.
Le type d'agression dont je parle dans l'article est une "prédation", c-à-d le mec (ou plus souvent le groupe) qui veut obtenir quelque chose de précis (argent, portable, "faveurs" en tous genres...).
Gérer des gens bourrés et agressifs, c'est totalement différent.


Sentiment personnel sur cet article: si on va à ce type d'évènement comme simple curieux, ce sont de bons conseils. Si on vient pour profiter et se laisser aller, on peut oublier les conseils. Inversement, en suivant ces conseils, on restera au stade d'un RG justement. Alors oui, on aura minimiser le risque, mais qu'aura-t-on vécu de l'évènement ?

Cet article n'est PAS une resucée des tables de la loi adaptée au sujet de la protection perso.
C'est juste un ensemble de pistes de réflexion que chacun est libre d'utiliser ou non, éventuellement en les adaptant à sa façon d'être.
Maintenant, si ta conception de "participer" à ce genre d'événements c'est d'y aller raide défoncé et de choisir sciemment de ne prendre aucune précaution to each his own mais comme dirait l'autre, 'faudra pas venir pleurer après...
 
Participer à ce type d'évènement implique une certaine prise de risque. Il faut en être conscient. Dans les 2 sens. Ca veut dire aussi que si le risque est de zéro, c'est sans doute que la participation est de zéro.

Tu peux aussi de cartonner en voiture en te rendant à la city parade, les risques sont statistiquement faibles, mais je suppose que ça ne t'empêche pas de mettre ta ceinture de sécurité.
Les conseils que je donne dans l'article, c'est juste une ceinture de sécurité, ça ne sert pas souvent, mais, rétrospectivement, on est généralement content de l'avoir mise.

Crois-le ou on, ces conseils et leur applications ne m'ont pas empêché de participer à la city, d'y boire un verre et d'y passer un bon moment. ;)
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

16 octobre 2008 à 15:18:04
Réponse #13

GZF


:D Bravo Eric.

Comme disait le Poète, c'est comme avoir un préservatif sur toi, tu sais jamais si tu va te faire draguer par une sex bomb. Better to have it and not use it than need it and not have it ;)

27 octobre 2008 à 22:29:11
Réponse #14

Snake Plissken


Excellent article en effet.

Citer
Un festival de Death Metal n’est pas comparable à un récital de musique classique.
Le public, l’ambiance et les « codes » sont extrêmement différents : si, dans un concert de musique classique, la personne qui vous bouscule, même légèrement, prendra probablement la peine de s’excuser, il ne faudra pas vous attendre à recevoir des excuses de la part d’un Punk pogotteur qui aura renversé sa bière sur votre smoking.
Il faut tout simplement comprendre, et accepter, que ces deux réactions sont « normales » si on se réfère à leur contexte et aux codes qui y sont en vigueur.

:lol:
Pour avoir écumé les concerts et festivals de black/death/thrash/tout-ce-que-vous-voudrez metal durant ma jeunesse, c'est effectivement une description réaliste (excepté pour le punk, j'en ai rarement vu). Ah, les ambiances enfumées qui sentent bon la bière tiède, le cuir et la sueur de mâle ! Ceci dit, par expérience, au delà de la violence des danses rituelles devant la scène, le metalleux est souvent un ours gentil.

28 octobre 2008 à 22:13:04
Réponse #15

Biggy


Citer
Mais tu amalgames deux choses qui sont excessivement différentes: une altercation entre personnes "chaudes"
C'était pas un amalgame. J'étais pas (et j'ai jamais été) "chaud" pour me battre. Le mec peut être bourré et pas avoir d'autres intentions que se battre au début, s'il prend le dessus, il peut aussi avoir une envie subite de tirer un portable ou un lard-feuille.

Citer
si ta conception de "participer" à ce genre d'événements c'est d'y aller raide défoncé
bien sûr, il n'y pas de juste milieu ::) Je suis allé une fois à la Love Parade à Berlin en 99, 2 millions de personnes au moins. Des gens sobres, à part les secours, j'en ai pas vu. Tous n'étaient pas pour autant "défoncés".

Citer
d'y passer un bon moment.
Je connais pas city. Pour ce qui est de la love parade, je reconnais que j'y allais pour "m'éclater" (ca veut pas dire prendre des produits et faire le zombie), pas juste pour passer un "bon moment". Chacun a des attentes différentes de ce genre d'évènement. Je trouve juste que les conseils prodigués sous ce lien empêchent de "s'éclater". Etre en mode sentinelle tout le temps, c'est génial, on évite 99% des pépins. S'éclater en mode sentinelle, c'est moins évident. Question de choix après.

 

29 octobre 2008 à 01:56:41
Réponse #16

Eric Lem


Ceci dit, par expérience, au delà de la violence des danses rituelles devant la scène, le metalleux est souvent un ours gentil.

Tafdak!
Mais bon, le "métalleux" est un exemple tentant, et c'est l'image de la rencontre entre l'amateur de musique classique en queue-de-pie et le fan de Sid Vicious qui me semblait sympathique.... :up:

Le mec peut être bourré et pas avoir d'autres intentions que se battre au début, s'il prend le dessus, il peut aussi avoir une envie subite de tirer un portable ou un lard-feuille.

Ben oui, les ennuis ça arrive même quand on fait tout pour les éviter.... c'est Murphy qui veut ça.
A ce moment là, il va falloir penser à activer le plan B... c'est aussi pour ça qu'on s'entraîne...


bien sûr, il n'y pas de juste milieu ::)

C'est vrai que j'ai peut-être légèrement forcé le trait, sorry si ça t'as froissé...
En même temps, tu dis toi même dans ton post précédent que tu étais bourré et ton opposant aussi...


 
Question de choix après.

 

Tadfak aussi...  ;)

Au final, ce n'est rien d'autre que ça: faire des choix...

« Modifié: 29 octobre 2008 à 02:22:59 par Eric Lem »
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

29 octobre 2008 à 07:54:56
Réponse #17

Patrick


Je trouve juste que les conseils prodigués sous ce lien empêchent de "s'éclater".
Désolé, mais ils empêchent plutôt de se faire éclater. On ne peut pas opposer insouciance/éclate vs vigilance/peine à jouir.

Je peut tout à fait profiter du beat, boire un verre en plusieurs fois + quelques jus de fruit, déconner grassement avec les potes et mater toutes les courbes féminines a proximité, tout en restant conscient de mon environnement et de ses évolutions.

Le chien de berger n'a pas forcément une vie plus chiante que le mouton, il a juste de quoi répondre au loup, au besoin.

29 octobre 2008 à 09:57:29
Réponse #18

Biggy


@Patrick: ca doit aussi venir de l'expérience, qui me fait défaut je le reconnais. En bon monochronique pur, j'ai du mal à penser/faire plusieurs trucs à la fois. Donc je suis plutôt soit trop insouciant, soit trop vigilant (comment ca on peut pas être TROP vigilant ? ;D). En fait, la partie "préparation à l'évènement" est pertinente dans tous les cas. Pendant l'évènement, ca dépend aussi des choix qu'on fait.

Pour reprendre l'exemple du concert de métalleux, j'ai déjà vu des gars assis au fond d'une salle avec des boules quiès. A mon avis, ils passent à côté de quelque chose.

Après, ca dépend aussi des capacités et de l'expérience de chacun. Pas mal sur ce forum ont travaillé ou travaillent actuellement dans le milieu de la sécurité/militaire, ca change aussi la donne, certains conseils du lien me demanderaient des efforts là où pour d'autres, ce sont déjà de simples réflexes. ;)

Citer
tu dis toi même dans ton post précédent que tu étais bourré et ton opposant aussi
C'était pas non plus une grosse baston, plutôt un truc de fou-fou ^-^ Bourré était peut-être fort comme terme. Ce que je voulais dire, c'est qu'à moins d'être un routier ukrainien, il faut finalement peu d'alcool pour avoir une perception du risque faussée (et on peut ajouter la fatigue, qui arrive souvent vite à ce genre d'évènements). Pas besoin de rouler sous la table, un petit "coup dans le nez" suffit à rendre un peu plus insouciants, enfin certains pas tous ;)

29 octobre 2008 à 23:33:03
Réponse #19

Rod


Je peut tout à fait profiter du beat, boire un verre en plusieurs fois + quelques jus de fruit, déconner grassement avec les potes et mater toutes les courbes féminines a proximité, tout en restant conscient de mon environnement et de ses évolutions.
Et peut-être même plus! ;D

C'était pas non plus une grosse baston, plutôt un truc de fou-fou ^-^ Bourré était peut-être fort comme terme. Ce que je voulais dire, c'est qu'à moins d'être un routier ukrainien, il faut finalement peu d'alcool pour avoir une perception du risque faussée (et on peut ajouter la fatigue, qui arrive souvent vite à ce genre d'évènements). Pas besoin de rouler sous la table, un petit "coup dans le nez" suffit à rendre un peu plus insouciants, enfin certains pas tous ;)
Ouais mais le plus triste c'est que c'est aussi dans ce genre de situation à la con que ton adversaire et toi peuvent être blessé gravement voir tué... :( Le jeu en vaut-il la chandelle?

Si je prend ma vision éthique de la chose, je veux que mon éventuelle violence soit motivée par la nécessité de me défendre... Je m'en voudrais trop de blesser quelqu'un en le frappant à cause d'une vision des choses déformée par l'alcool. Mais peut-être suis-je un peu rabat-joie?
Pourtant ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas le dernier pour la déconne! ;D

30 octobre 2008 à 01:50:54
Réponse #20

dents-de-sabre



Le chien de berger n'a pas forcément une vie plus chiante que le mouton, il a juste de quoi répondre au loup, au besoin.

J'aime bcp celle-là... :up: 

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité